Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Marseille
0-2
(0-1 0-0 0-1)
Le 20/01/2018
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole)
Clermont-Ferrand ] Marseille ]
Marseille impose son statut de leader à Clermont
 
Pour cette 16ème journée du championnat de France de hockey sur glace Division 2, les Sangliers Arvernes se sont inclinés 2 à 0 face aux Spartiates de Marseille, leur assurant la place de leader.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 23/01/2018 à 23:30
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Clermont-Ferrand :
Marseille :


Les Phocéens en terre Arverne
Cela aurait été quelques semaines l’affiche de la soirée, lorsque Clermont-Ferrand caracolait en tête alors que Marseille amorçait son ascension vers le podium. Depuis les Sangliers sont rentrés dans le rang, abandonnant le fauteuil de leader au profit de Chambéry puis à leurs hôtes du soir. Les raisons, d’abord un calendrier assez favorable aux clermontois lors de la phase des matchs aller avec plus de rencontres à domicile et un match de plus joué pour les Puydômois par rapport aux autres équipes (le match retour face à Vaujany disputé avant le dernier match aller). L’enchaînement de 3 déplacements consécutifs et le départ de deux de leurs renforts nord-américains ont donné un sérieux coup à leurs performances. Alors que Clermont était contraint à réorganiser ses lignes Marseille peaufinait son jeu avec un effectif grandement renouvelé à l’intersaison, optimisant les ressources qu’il offre cette année.
Leur performance la semaine dernière à Chambéry est des plus révélatrices de leur forme du moment. Pour autant les Sangliers se doivent de relever le défi en opposant leur fougue et leur jeunesse pour retrouver de la confiance (à noter 2 juniors manquants sur les 9 habituellement alignés) face à indéniablement plus d’expérience. Plus de mille personnes se sont déplacés ce soir avec un invité de marque, le président de la FFHG, Luc Tardif, venu prendre le pouls de la D2 et accessoirement voir son entraîneur de fils qui exerce pour Marseille.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Marseille - Marseille impose son statut de leader à Clermont
Crédit Photo Yannick Martin
 
1ème période
Les hostilités s’engagent rapidement, particulièrement côté clermontois où l’on veut montrer qu’il n’est pas question de se laisser impressionner par son hôte, fusse-t-il le leader. Le premier tir est donc arverne forçant les marseillais à concéder le premier engagement dans sa zone. Engagement qu’ils remportent et leur permet de proposer à leur tour une attaque et un premier tir. Deux actions franches dans la première minute de jeu. Pas de round d’observation. Les deux équipes ont décidé de presser assez haut le porteur du palet ce qui donne des jeux de passes peu précis  et des actions légèrement précipitées. Pour tout dire, Sangliers comme Spartiates, on a du mal à avoir un véritable contrôle du palet. Si les Puydômois sont un peu plus souvent en zone « bucco-rhodanienne », ils précipitent leurs tirs manquant singulièrement de puissance et de précision. En vain Il y a un peu plus de sang froid côté phocéen, ce qui leur donne l’impression de dominer très légèrement les débats en ce début de rencontre même si leurs attaques sont moins nombreuses.
L’engagement que mettent les Sangliers dans la lutte pour la conquête du palet, entre autre contre les balustrades, gêne considérablement les visiteurs qui peinent à sortir le puck de leur zone et à organiser une offensive bien construite. La fougue clermontoise ne se dément pas. Si tôt récupérée la rondelle est remonté rapidement en territoire opposé. Pourtant si les auvergnats arrivent à s’approcher un peu plus du gardien Koutsky, ils ne le mettent guère en danger. Les marseillais profitent de pas mal d’erreurs adverses pour venir titiller le portier adverse avec des frappes incontestablement plus lourdes et précises que celles des auvergnats. Les rebonds concédés mettent fortement à contribution la vigilance de la défense puydômoise. C’est ainsi au tour des clermontois de peiner à sortir de leur zone. Et même si ces derniers s’offrent une belle occasion de contre attaque, la pénalité sifflée à l’encontre du spartiate McNaughton à 9’33’’ est la bienvenue pour tenter de relancer la machine clermontoise. Malheureusement pour les locaux trop de petites fautes, d’approximations ne leur permettent pas d’installer durablement leur jeu de puissance. Néanmoins cette supériorité leur permet de retrouver de l’allant et au retour de son  pénalisé Marseille ne retrouve plus l’emprise qu’elle avait juste avant.
Alors les Sangliers portent plusieurs fois le danger devant la cage marseillaise et les phocéens commettent à leur tour des erreurs qui auraient pu être profitable à leurs adversaires s’ils avaient su se montrer plus opportunistes.
Les deux internationaux juniors Sarliève et Chautant se trouvent plutôt bien et ont donc quelques occasions d’affoler la défense marseillaise. Cela ne se concrétise pas au tableau d’affichage mais elle permet d’obtenir une nouvelle supériorité à 14’02’’.
Les Sangliers semblent prendre un peu plus par le bon bout ces 2mn d’avantage numérique. On voit un vrai power-play offensif et engageant de leur part, mettant à maintes reprises défenseurs et gardien marseillais en difficulté. Ces derniers tiennent bon et tuent cette pénalité.
Durant les minutes qui suivent personne ne veut rien Lâcher et le jeu se déroule principalement en zone neutre à essayer de gratter ce palet.
A 17’40’’ c’est au tour de Clermont de concéder sa première pénalité. Marseille propose très vite un tir puissant sur lequel un clermontois se sacrifie douloureusement au point de céder rapidement sa place. Incontestablement il y a des canonniers de gros calibres du côté de la Cannebière et on s’en aperçoit très vite. A nouveau une forte frappe de la ligne bleue contraint le gardien clermontois à un rebond que lui même puis  son défenseur n’arrivent pas à écarter. Le spartiate Roman Novotny achève le travail en envoyant le puck dans les filets à 18’42’’ (assist. Logozzo et Deshaies).
Retrouvant par là même son joueur, Clermont tente de réagir. Les auvergnats sont plus souvent qu’à leur tour dans la zone phocéenne. Bien que les occasions d’égaliser soient réelles, encore une fois les Sangliers ne savent conclure.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Marseille - Marseille impose son statut de leader à Clermont
Crédit Photo Yannick Martin
 
2ème période
Même si les visiteurs gagnent l’engagement, très vite Clermont fait part de ses intentions en se portant rapidement dans le camp marseillais. Il est ponctué par un premier tir repoussé. Le pressing virulent arverne maintien le jeu en zone offensive. Pour tout dire en ce début de tiers les Spartiates peinent à sortir de leur zone et voient la rondelle revenir vite de leur côté avec un autre tir rendu dangereux par le trafic devant la cage de  Koutsky. Les Sangliers voulant imprimer un rythme soutenu, ils se mettent à commettre quelques imprécisions dans la transmission du palet. Cela fait bien l’affaire de leurs adversaires qui reprennent peu à peu pied dans cette partie.
Ces derniers proposent enfin leur premier tir dans ce tiers à l’approche de la 23ème minute. Réplique de Clermont qui revient en camp marseillais obligeant les Spartiates à concéder une prison à 23’07’’. Les Sangliers installent tout de suite leur power-play durablement. S’ils font plutôt bien tourner le palet, la défense phocéenne joue de tout son métier pour leur offrir le moins possible de bonnes positions pour inquiéter le gardien. Il y a quelques tirs, quelques tentatives de déviation mais rien n’y fait, rien ne passe. C’est peut être au retour du banni que Clermont connaîtra sa plus belle occasion avec un retour concédé par le portier Koutsky qui ne peut se replacer. Hélas l’ailier clermontois n’était pas suffisamment bien positionné pour pouvoir reprendre le puck sur une cage pourtant grande ouverte.
Peu de temps après c’est au tour d’un marseillais de ne pas réussir à reprendre un retour concédé cette fois par Hurajt. Cette tentative marque le retour à plus de velléités offensives des provençaux et on assiste à beaucoup d’allers-retours de part et d’autre de la patinoire. On se rend coup pour coup même si les puydômois restent les plus virulents en essayant de s’approcher au plus près de la cage. Les marseillais ont de bons tireurs et ne manquent pas, quand l’occasion se présente, d’aligner quelques gros shoots.
Malheur au clermontois qui se sacrifie devant, il le sent douloureusement passer. La fatigue venant, les auvergnats commencent à baisser de rythme et leurs adversaires, plus physiques, les bousculent quelque peu le long des balustrades. Mais ces derniers ne s’en laissent pas compter et arrivent à gratter quelques palets. Ainsi sur une des rares erreurs phocéennes Clermont rate l’occasion d’une belle déviation encore une fois par précipitation. Les arvernes arrivent à s’implanter quelques temps dans la zone visiteuse et à faire passer quelques sueurs froides mais encore une fois ils ne seront pas payés de leurs efforts. Puis c’est au tour des Clermontois, sur un rush des Spartiates, de commettre une erreur défensive. Les marseillais n’auront pas plus de réussite. Incontestablement si les auvergnats sont plus souvent à l’offensive, elles apparaissent plus brouillonnes que celle de leurs hôtes. A 35’37’’ Sarliève de Clermont se met à la faute. Dans un premier temps les sangliers semblent ne pas trop mal gérer ce début d’infériorité mais à 36’35’’ l'arrière Vigier vient rejoindre son coéquipier sur le banc de justice. C’est donc 1’02’’ de 3 contre 5 puis 58’’ à nouveau à 4 contre 5 qui font craindre le pire du coté des partisans. Les Spartiates ne savent tirer profit d’une telle occasion, se montrant pour une fois assez brouillon. 
Certainement parce qu’accusant le coup de l’effort défensif déployé en infériorité, les clermontois sont dominés lors des ultimes minutes de cette 2éme période. Le coup de sirène intervient avec soulagement sans évolution du score.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Marseille - Marseille impose son statut de leader à Clermont
Crédit Photo Yannick Martin
 
3ème période
Le début de cette dernière période part sur un rythme moins effréné. La faute peut être à trop d’approximation de part et d’autre. Puis tout s’accélère avec 2 grosses occasions coup sur coup d’abord de Marseille puis dans la foulée de Clermont qui s’ouvrent grand les cages devant leurs palettes. Pourtant toutes deux échouent pour un manque de lucidité dans le geste final. A nouveau les Sangliers s’offrent une nouvelle opportunité dans un beau mouvement collectif mais là encore sans réussite. S’ils continuent à dominer ce début de tiers, les actions sont bien moins dangereuses. La tactique semble bien établie par les Spartiates. On choisit de faire le dos rond en défense face au pressing adverse et on profite des erreurs qu’indéniablement ne manquent pas de faire les Sangliers.
Un peu plus juste en effectif, la fatigue commence à se faire sentir côté puydômois et l’adversaire en profite pour chercher à s'imposer à son tour. Les auvergnats n’abdiquent pas et continuent de porter le fer en camp visiteur dès qu'ils le peuvent. Pour autant les actions sont moins incisives à deux exceptions près dont une où, suite à un premier tir 2 opportunités de retour s’offrent aux crosses arvernes; hélas vendangées comme les autres.
Et quasiment suite à cette alerte, les marseillais se portent à leur tour à l’attaque, contraignant les puydômois à la faute à 50’03’’. Les partisans retiennent leur souffle car ils sentent que peut-être est ce là que va se sceller le sort de la partie. Les Spartiates sont effectivement déterminés à porter l’effort sur cette avantage numérique et installent très vite un jeu de puissance assez simple mais diablement contraignant grâce à leurs gros shooters. On fait tourner un peu la rondelle, le sniper enfin bien placé face à la cage, reçoit le puck et envoie un boulet de canon plein axe plutôt ras la glace. On joue sur l’effet de puissance sur un gardien voilé et la déviation. Trois- quatre fois les clermontois arrivent à repousser.  Mais à 11’50’’ la frappe de  Jordan McNaughton transperce joueurs et gardien pour finir sa course en cage arverne ( assist. Drzik et Vesterlund).
2-0 pour Marseille et guère plus de huit minutes à Clermont pour revenir. Pas impossible à condition de ne pas gâcher les réelles opportunités quand elles se présentent. De ce fait les auvergnats tentent de réagir et continuent de porter leurs efforts à l’offensive. Les jambes plus lourdes, les actions auvergnates se font plus brouillonnent et les provençaux, sentant la victoire toute proche, ne tardent pas à retrouver leur vigilance. Pour autant les sangliers jettent leurs derniers feux dans la bataille et le gardien marseillais trouve encore à s’employer. Cela se complique encore plus côté puydômois lorsqu’à nouveau il y a sanction à 57’08’’.  Clermont prend son temps mort à la 58ème mn. Le coach voudra-t-il tenter la sortie du gardien au retour du pénalisé?
Le jeu semble reprendre sur un faux rythme avec des marseillais se contentant de gérer leur supériorité. Puis il y eu une action cinglante à l’offensive des clermontois mettant en danger la défense des Spartiates. Encore une fois il manque le petit geste final pour conclure sur un but. Alors certainement par frustration, on perd un peu son sang froid et les arbitres décident de sévir en renvoyant au vestiaire le clermontois Kulha et le marseillais Lanceleve à 1’27’’ de la fin.
Le coach Sarliève de Clermont décide sans attendre de retirer le gardien. Coup de poker osé car il reste encore 35’’ d’infériorité à courir pour sa formation. On veut absolument, sinon gagner, au moins éviter le blanchissage. Alors les Sangliers chargent et ça tire dans tous les sens sur la cage phocéenne. Mais personne pour reprendre et c’est autant de chance pour les visiteurs de dégager de loin, si possible dans la cage vide. La rencontre se termine sans qu’aucune des 2 équipes parviennent à leur fin. Pour Marseille aucune importance, seule la victoire compte et voilà les Phocéens solidement accrochés à la première place.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 16ème journée : Clermont-Ferrand vs Marseille - Marseille impose son statut de leader à Clermont
Crédit Photo Yannick Martin
 
Epilogue : Ce fut un match plaisant par son engagement sous les yeux avisés de M. Luc Tardif, Président de la FFHG qui apprécia à sa juste valeur l'implication des deux équipes.

Marseille confirme qu’il est un solide leader, fin prêt à entamer les play-offs avec le plein de confiance. Pourtant tout fut loin d’être facile ce soir et il faudra faire parfois violence pour ne pas se laisser aller à une certaine facilité.

Clermont a connu des moments forts face aux Spartiates qui doivent à un manque d’efficacité récurrent des arvernes devant la cage d’avoir pu la préserver. Cela ne sera pas forcément le cas devant des équipes plus réalistes. Pour autant la défense et son dernier rempart sont solides avec une attaque guère en reste, bref tout pour s’offrir de belles promesses. Malgré la défaite on peut espérer aussi de belles promesses côté auvergnat mais pour un avenir probablement pas aussi proche que leur adversaire du soir.
Avec un effectif réduit et bien rajeuni par la force des choses, ils ont su malmener une équipe programmée pour la montée, prouvant qu’ils en étaient pas si loin. Sept juniors ce soir qui auront beaucoup appris (et il en manquait deux!) et entre autre qu’il faut éviter de laisser passer les occasions de marquer quand elles se présentent. Car c’est actuellement une grande partie de l’explication de cet enchaînement de défaites après une si belle première partie de saison.
 
Luc Tardif Sénior fut le premier à reconnaître l'effort louable de formation des dirigeants clermontois et il entend bien les en récompenser par l'organisation probable d'une rencontre international U20 ou U18. A Suivre ...
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...