Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : 2ème journée : Clermont-Ferrand vs Limoges
4-3
(2-2 1-0 0-1 1-0)
Après prolongation
À Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole) le 30/09/2017
Arbitres : Romain Herrault assisté de Vincent Villard & de Garnier
330 spectateurs
Pénalités : 10 minutes (4-4-2-0) contre Clermont-Ferrand
                     30 minutes (6-8-14-2) dont 10 minutes (méconduite) contre Limoges
Clermont-Ferrand ] Limoges ]

Clermont s'impose finalement
 
Après avoir dominé les débats, les Sangliers Arvernes s'imposent au finish dans les prolongations face aux Taureaux de Feu lors de la 2ème journée de championnat de France de hockey sur glace de Division 2.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 04/10/2017 à 18:30
Pour leur 1er match devant leur public les Sangliers Arvernes reçoivent leurs voisins du limousin, les Taureaux de Feu. Considérait comme un derby, l’affiche du jour est indécise car les deux équipes ont chacune débuté le championnat par une victoire. Si les clermontois bénéficient d’un à priori favorable, il le doit à sa brève expérience en D1 et sa victoire samedi dernier acquise à l’extérieur contrairement aux limougeauds. 
Leur dernière confrontation en championnat remonte à février 2015 lors d’un 8ème de finale. Alors bien que favori, Clermont s’était incliné en deux manches sec. Toutes les références, jeu, joueurs, ont bien changé mais ce petit rappel a pour seul mérite d’incliner à la méfiance coté auvergnat.
 

Le match
Si à priori Limoges évolue au complet, la profondeur du banc des clermontois est plus courte. Mais en vain les clermontois peuvent compter sur la présence de Vigier et Gervais de retour de blessure. Néanmoins ces derniers doivent encore se passer du canadien Auger purgeant son dernier match de suspension (conséquence d’une charge trop appuyée lors d’un match amical face à … Limoges). L’arbitrage est assuré par Romain Herrault secondé par ses juges de ligne Laétitia Garnier et Vincent Villard.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 2ème journée : Clermont-Ferrand vs Limoges - Clermont s
Photographe Yannick Martin
   
1ère période : Le premier engagement est remporté par les Puydômois. Sous la pression les limousins dégagent à la va vite. Clermont ne tarde pas à repartir à l’attaque et proposer le premier tir, peu dangereux Limoges. Les visiteurs contraints concèdent le premier engagement dans leur zone. Ils le gagnent et sortent le palet. Sous pression en ce début de rencontre, les Taureaux de Feu ne cessent de subir les assauts adverses.
La domination territoriale arverne est plutôt stérile, la faute à des tentatives guère dangereuses pour un gardien de la trempe de Gaubert. Autour de la 2ème minute de jeu, sur une erreur de relance d’un arrière clermontois, les visiteurs récupèrent un palet dangereux devant le slot. Cela cafouille, ce qui permet une rapide relance des arvernes avec un palet qui finit dans la crosse de Martin Kulha pour une montée à deux face au gardien limousin. Kulha ne lâche le palet que pour l’expédier dans la cage des Taureaux, ouvrant ainsi le score à 2’11’’ (assistance L. Chautant et A. Brejka).
Clermont continue à dominer et Limoges de subir, ne s’offrant de rares opportunités que sur de rares erreurs adverses. Erreurs malheureusement bien mal exploitées. La première pénalité de la rencontre intervient dans la 5ème minute de jeu. Elle est pour le clermontois Téo Sarliève. Elle permet d’offrir aux limougeauds l’opportunité de leur premier vrai tir sur le portier clermontois Hurajt. Les limousins peinent à installer leur jeu de puissance. Ils concèdent même aux clermontois un contre dangereux sur lequel le gardien Gaubert s’exécute à dévoiler son talent.
Puis vient une nouvelle concession 6’25’’ le limougeaud Mameri est sanctionné par la patrouille. Une aubaine pour Clermont qui d’une pierre deux coups récupère son joueur précédemment pénalisé et installe son jeu de puissance. Les Sangliers Arvernes font fort bien et fort rapidement tourner le palet dans une défense adverse mise en état urgence. A 7’58’’ le néo clermontois J. Krivohlavek trouve la faille en transperçant le dernier rempart (assist. Kulha et Berst ).
L’affaire s’annonce bien mal embarquée pour nos limousins. L’entraîneur Mihalik Pavol décide alors de griller son temps mort. Grand bien lui en a pris car ses hommes réagissent en se montrant plus pressant sur l’homme. Tellement pressant que Clermont obtient un nouvel avantage numérique à 8’42’’. Malgré son power play Clermont se heurte à une âpre défense et un portier sûr de lui. Revenus à égalité les Puydômois continuent à vouloir prendre le jeu à leur compte mais ils se mettent à commettre plus d’erreurs et la qualité de la réplique des visiteurs n’y est pas pour rien.
Les faces off sont également plus équilibrés. Pas d’étonnement quand à son tour Limoges bénéficie d’une supériorité numérique à 11’46’’. Malgré l’avantage les taureaux de Feu sont à la peine mais ils arrivent à installer leur jeu de puissance.
Les auvergnats semblent pouvoir un moment éloigner le danger mais les haut-viennois finissent par revenir. Alors que l’on s’achemine vers la fin de la pénalité clermontoise, les limousins récupèrent promptement un engagement à la droite de la cage arverne. Le limougeaud Adrien Renom en tire rapidement bénéfice d’un lancé ras la glace qui trompe le portier Hurajt à 13’38’’(assist.Y. Pflieger, M. Pregent).
Clermont tente vite de revenir avec un tir rapidement proposé. D’autres tirs se succèdent mais, trop précipités, ils ne seront pas tous, loin s’en faut, dangereux. De plus sur les rares occasions de rebond, les auvergnats ne se montrent guère opportunistes.
La rencontre prend alors une tournure un peu folle où cela bataille en zone neutre et le long de la bande mais sans offrir quelque chose de véritablement construit. A 17’39’’ Limoges se voit à nouveau rattraper par la patrouille. Avant de regagner les vestiaires les auvergnats ont l’opportunité d’accentuer leur avance. La première occasion nette ne tarde pas sur un puissant tir retourné par le gardien. Là encore le clermontois bénéficiant du rebond tarde un peu trop, suffisamment pour permettre à Gaubert de se repositionner devant sa ligne et bloquer la tentative.
Les Sangliers pressent mais ils manquent cruellement d’opportunisme sur leurs actions. Il s’avère que si les Taureaux sont moins gâtés en occasions, ils savent eux faire preuve d’opportunisme. Ainsi à l’approche de la dernière minute le limougeaud Milan Cutt récupère le palet dans sa zone et, profitant de l’espace laissé par son vis à vis clermontois parti rejoindre le banc, s’engouffre le long de la bande en camp adverse avant que le nouveau joueur de champ clermontois n’est le temps de monter sur la glace. Cutt file vers le gardien. Un défenseur clermontois tente de s’interposer dans sa quête mais l’attaquant limougeaud a le temps de laisser le puck à son coéquipier Maxime Griet. Ce dernier fait  bonifier l’offrande à18’50’’.
Les équipes se retrouvent à égalité en cette fin de tiers. Tout est à refaire pour les clermontois. De plus les 49’’ de supériorité restantes  sont gâchés par précipitation et par un jeu trop personnel. La période se termine sur un dernier tir clermontois au dessus de la cage.

 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 2ème journée : Clermont-Ferrand vs Limoges - Clermont s
Photographe Ynanick Martin

  
2ème période : On ne sait ce qu’a pu dire le coach clermontois à ses troupes mais certainement qu’il fallait être au moins aussi réaliste que l’adversaire si on veut s’éviter une domination réelle mais stérile.
Les Sangliers Arvernes posent la première banderille mais on sent les Taureaux de Feu plus en confiance à l’orée de ce tiers. Alors même si les Puydômois semblent mener la danse, les haut-viennois prennent un malin plaisir à en troubler les pas. Bien regrouper et solidaire autour de leur gardien, ils ne donnent guère le loisir à leur adversaire de déstabiliser Gaubert le portier et surtout de profiter d’un éventuel rebond.
Par contre leur fougue les pousse à commettre des fautes sanctionnée sans pitié par le corp arbitral, (d'autant plus que ce dernier évolue sous l'œil d'un superviseur).
La première prison de cette période intervient à 23’18’’. Le premier tir dangereux avec déviation ne tarde pas côté clermontois, malheureusement dévié. Ce ne sera pas le dernier avec des auvergnats qui gèrent plutôt bien leur power play si ce n’est ce que manque d’efficacité chronique pour profiter des quelques retours que le gardien limougeaud, au four et au moulin, se voit obliger de concéder.
Les esprits s’échauffant. A 24’59’’ les arbitres décident d’envoyer un joueur dans chaque camp se calmer quelques instants au banc de pénalités. Bien que revenu à égalité, Clermont frappe le plus à la porte du gardien adverse. Malgré de belles  montées offensives annihilées par un gardien omniprésent, les tirs sont centrés sur le plastron. De ce fait il y a peu de chance de voir le palet le traverser.
Du côté visiteurs, on essaie de profiter de quelques contres. Mais, confondant souvent vitesse et précipitation, ils ne mettent guère en difficulté la défense clermontoise qui arrive à rattraper ses erreurs. Etant enfin de compte plus sur la réaction que sur l’action Limoges se remet à nouveau en faute à 28’47’’. Dès l’engagement, un premier tir sans danger survient et rapidement il va être vite suivi d’une salve  pour enfin voir la ligne de mire se régler en lucarne à  39’37’’ par l’intermédiaire de N. Berst (assist. J. Krivohlavek, A. Brejka). Ce n’est que justice car ce but reflète une domination réelle des auvergnats avec un mince avantage.
Légère réaction de Limoges en essayant  de se lancer un peu plus à l’offensive. Ils concèdent par l0 même quelque bons contres. Heureusement un Gaubert solide conjugué avec un manque de réalisme adverse leur évite l’irréparable.
A 33’47’’ le capitaine clermontois Vigier, contraint au banc de l’infamie, laisse ses camarades pour 2’ d’infériorité. Les Taureaux vont-ils en profiter pour mettre le feu ? Limoges installe rapidement et durablement son power play. S'il fait moins tourner le palet, tirant plus rapidement sur la cage, il ne laisse guère de répit à la défense de Clermont. Celle-ci peine à dégager le palet, d'autant qu'un arrière limougeaud plutôt bien positionné en zone neutre le rattrape rapidement pour relancer aussitôt à l'offensive.
Néanmoins les Sangliers Arvernes parviennent à tuer cette pénalité. Très vite ils reviennent placer un premier tir. Les Taureaux de Feu veulent rester sur leur dynamique de la période de supériorité. Ils tentent dans un jeu plus nerveux de porter le danger. Cela tourne beaucoup en zone neutre. La lutte est aussi le long de la balustrade afin de gratter quelques palets.
Les clermontois accumulent les erreurs et mauvaises passes mais les limougeauds n'en profitent guère. A 31'' de la fin du tiers les limousins concèdent à nouveau une infériorité pour cinglage. Dans ce court laps de temps les auvergnats ont une occasion en or. Un de leur attaquant  réussit à déstabilisé le gardien mais un défenseur limougeaud parvient à subtiliser la rondelle. Sur cette ultime action le score est 3 à 2 en faveur des locaux. Maigre consolation pour des clermontois peu payés de leur efforts.

Photo hockey Division 2 - Division 2 : 2ème journée : Clermont-Ferrand vs Limoges - Clermont s
Photographe Yannick Martin
 
 
3ème période: Il reste un peu plus d'une minute de supériorité numérique aux clermontois pour faire le break. A eux d'être plus efficace et de ne pas laisser croire à leur adversaire l'éventualité d'un retour. Loin d’être en ordre pour la bataille, les Puydômois poussent les limousins à s'arque bouter sur leur défense.
Une fois de plus ce power play ne profite aux arvernes et cela contribue forcément à donner de l'espoir aux visiteurs. Les clermontois continent à vouloir garder l'initiative mais ils commettent de plus en plus de déchets dans les transmissions. Ainsi les Taureaux s'en tiennent à une tactique simple mais qui peut s'avérer payante: on défend comme des morts de faim, on pousse à la faute et on saute sur toutes les opportunités offertes par l'adversaire. 
Delà ils réussissent  à créer quelques occasions chaudes d'autant que Clermont se retrouve à son tour en infériorité. Les auvergnats arrivent à négocier ces 2minutes compliquées et s'offrent sur un contre rondement mené un face à face autour de la 46ème minute. Nalliod-Izacard face au gardien Gaubert c’est le portier qui gagne le duel.
Les clermontois ont encore laissé passer leur chance de mettre une nouvelle fois ses distances avec l’adversaire et ils risquent de s'en mordre les doigts, d'autant qu'ils sont maintenant moins dominateurs. Le jeu est un peu brouillon mais ce genre de situation sied plus aux visiteurs. De plus certains arvernes tentent la solution perso avec des montées de palets un peu trop improbables qui finissent généralement dans la crosse adverse.
Sur un moment fort des Limougeauds en zone clermontoise profitent d'un cafouillage défensif pour frapper à la porte. C'est l'opportuniste  Cameron Snyder à 49'38'' (assist. de Maxime Griet et Mickael Pregent) qui égalise, promettant  une fin de rencontre étouffante.
Clermont essaye de reprendre l’initiative comme le prouve ce tir tendu mettant à contribution Gauber avec un arrêt tout en extension. Limoges a pris une belle assurance, dominant des auvergnats en plein doute et dont le jeu collectif semble s’être étiolé. A proprement parlé, on ne peut dire que les limousins imposent un vrai plan de jeu si ce n’est à s’en tenir à ce qui leur réussi si bien ce soir: c’est-à-dire le contre. Essayant de profiter des fautes plus nombreuses de leurs hôtes. Une pénalité fort à propos contre les visiteurs à 14’19’’ va permettre aux clermontois de retrouver leur esprit d’autant que l’entraîneur Eric Sarliève demande son temps mort.
Les Sangliers reviennent vite placer leur jeu de puissance avec un premier tir. Laissant un retour dangereux heureusement encore une fois non exploité. Lors d’un gros trafic devant son gardien, le haut viennois Dumelie se voit pénaliser de 10 minutes pour méconduite. Si cette prison ne pénalise pas son équipe, elle trahie une certaine nervosité. Les visiteurs continuent à défendre becs et ongles leur territoire et notamment leur gardien. Une fin de match sous pression pour les Taureaux de Feu qui, à peine retrouvé leur 5ème joueur de champ, se voient contraindre à nouveau à 3’11’’ de la fin à une nouvelle infériorité.
N’assurant pas suffisamment leurs passes, les clermontois ont beaucoup de mal à déstabiliser la défense adverse. Ça chauffe devant la cage limougeaude malgré le retour du pénalisé mais la ligne reste inviolée jusqu’au coup de sirène mettant fin à la 3ème période.
 
 
Prolongation : Si cette prolongation n’est pas forcément une bonne affaire pour les clermontois. Il leur  faut encore assurer l’essentiel: la victoire à 2 points. Pour les limougeauds, déjà certain de ne pas revenir bredouille, la bonne opération leur tend les mains. Partis pour 10 minutes à 3 contre 3, plus que jamais il faut assurer ses passes et éviter les foudres arbitrales. Sur ce dernier point, on sait que les arbitres rechignent un peu à pénaliser durant cette phase de jeu. Mais la présence du superviseur, comme rappelé plus haut, peut amener ces derniers à plus de rigueur. Sur un faux rythme les équipes démarrent et c’est tout d’abord Clermont qui contrôle la rondelle, attendant la bonne occasion pour tenter sa chance. Echec…
Au tour de Limoges de récupérer le palet. Echec également.
Le rythme s’accélère et on garde moins longtemps le puck d’un côté comme de l’autre. Les gardiens assurent face à des tentatives pas foncièrement dangereuses.
Le tournant intervient à la 62ème minute. Le limousin Cavalié commet l’irréparable en faisant trébucher un adversaire. Une faute que les arbitres se refusent de laisser passer. Voilà les visiteurs, toujours à trois, contraints de jouer face à quatre clermontois. Il ne faudra guère attendre plus de 19 secondes pour voir le vétéran Martin Kulha venir arracher la victoire (assist. Vigier et Chautant) face à un très bon Gaubert dont on crut bien dans un premier temps qu’il avait fait l’arrêt. Abattu il se verra réconforté par tous ses partenaires, ce qui est la moindre des choses car ce soir il n’y a vraiment pas grand chose à lui reprocher bien au contraire.
 

 
Epilogue: Les Sangliers arvernes ont retrouvé leur démon de la saison dernière : cette difficulté d’être efficace dans la zone de vérité, Certes le gardien limougeaud a souvent sorti le grand jeu mais il y eu trop peu de tirs véritablement placés. Il y a encore un manque d’opportunité  sur les rebonds concédés par le portier. Enfin, et alors que l’opposition n’est pas la même qu’en D 1, on a eu droit à des passages où le jeu collectif s’étiolait  dangereusement. Pour autant c’est bien Clermont qui imposait le plus souvent le rythme, essayant de se comporter en patron sur la glace. Si Limoges semblait subir au début, les Taureaux de Feu surent se ressaisir et croire en leur chance jusqu’au bout, laissant pressentir un gros moral.  Ils ne seront pas faciles à manœuvrer sur leur glaçon. Les clermontois non plus s’ils veulent bien être plus réalistes.
 
Hommes du match:
Limoges : le gardien Julien Gaubert
Clermont : Martin Kulha notamment auteur d’une assistance et de 2 buts

Vidéo de tous les buts de la rencontre
 


 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...