Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Roanne
8-4
(2-1 3-2 3-1)
À Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole) le 11/11/2017
Arbitres : Guillaume Gardiol assisté de Olivier Salicio & de Alexandre Donat Magnin
440 spectateurs
Pénalités : 12 minutes (4-8-0) contre Clermont-Ferrand
                     34 minutes (4-18-12) dont 2 x 10 minutes contre Roanne
Clermont-Ferrand ] Roanne ]

Clermont : une victoire de plus au compteur
 
Belle victoire 8-4 des Sangliers Arvernes lors du derby qui les opposait aux Renards roannais lors de la 7ème journée de Championnat de France de Hockey sur glace de Division 2.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 14/11/2017 à 22:00
Pour cette journée de championnat, le dauphin de la poule sud, Clermont-Fd reçoit son voisin Roanne classé 8ème. A priori il ne faut pas chercher très loin le favori de la soirée. Mais pour ce derby le suspense pourrait fort bien s’inviter sur le glaçon arverne. D’abord parce qu’en cette semaine de tournois pour les sélections françaises, 3 joueurs Puydômois sont retenus en équipe de France U20 et U18, forçant l’entraîneur Eric Sarliève à recomposer ses lignes. De plus, même si c’était chez le leader chambérien, les Sangliers viennent de connaître samedi dernier le goût amer de la défaite.
Pour nos Renards, après un mauvais passage, les voilà revigorés par une victoire de caractère face à Montpellier en prolongation. Pour remettre encore plus en confiance  les ligériens, ces derniers viennent de passer un accord avec leur grand voisin lyonnais pensionnaire de la Magnus. Par conséquence ils vont donc pouvoir bénéficier de quelques renforts de valeur. Enfin c’est un derby et les supporters des deux camps seront là pour rajouter de l’intensité dans cette rencontre.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Roanne - Clermont : une victoire de plus au compteur
Crédit Photo Yannick Martin
 
1er Tiers : Clermont s’assure le premier engagement et si le jeu semble de part et d’autre plutôt emprunté, les Sangliers sont un ton un peu au dessus. Ils proposent d’ailleurs le premier tir vraiment dangereux. Roanne joue avec une tactique plus nord américaine, fait de renvois en fond de zone adverse et si possible récupérer le puck avant l’adversaire. Malheureusement pour eux on ne peut pas dire en ce début de rencontre que cela soit d’une grande efficacité. Pourtant le destin arbitral va donner un sérieux coup de pouce aux visiteurs. Deux pénalités successives infligées aux Puydômois à 2’08’’ (cinglage) et 2’47’’ (accroché) permettent aux Renards de bénéficier de plus d’une minute de double supériorité. Les Ligériens, récupérant l’engagement, font tourner le palet et le capitaine Alexandre Monnier peut proposer le premier tir roannais dangereux du match sur le gardien. Or, même si un instant joueurs et spectateurs crurent tous qu’il avait été bloqué, ce fut le bon. Le palet a bel et bien glissé sous les jambières du gardien clermontois pour mourir lentement derrière la ligne d’avantage. Roanne prend donc à 3’04’’ (assist. Leschov) et un peu contre le court du jeu les devants dans ce derby.
Revenu à une infériorité simple, les clermontois arrivent à mieux contrôler les velléités offensives adverses et tuent sans trop de sueurs froides la 2ème pénalité. A cinq contre cinq les Sangliers mettent peu à peu la main sur la rondelle même si leurs intentions offensives manquent encore de précision. N’en est pas moins vrai qu’ils campent plus souvent qu’à leur tour en zone visiteuse.
La pénalité infligée aux Renards à la 6ème minute ne fait qu’accentuer le phénomène. La pression est quasi-constante sur le portier Veselovsky qui sauve plusieurs fois la baraque. Heureusement pour lui et ses coéquipiers les clermontois pêchent autant par maladresse que par manque d’opportunisme. Ils ne réussissent pas à faire fructifier la supériorité numérique.
Revenus à égalité de force les Puydômois continuent à mener le bal, parfois par des actions personnelles assez dangereuses, mais plus souvent par un jeu de passe de plus en plus abouti. Les ligériens ont quelques réactions mais là aussi, trop brouillons et imprécis, ils ne peuvent forcer le destin. C’est au contraire Clermont qui finit par concrétiser sa domination.
A l’approche de cette moitié de période Cvetek prolonge la passe de Gervais d’un tir puissant que le gardien de Roanne très avancé, ne bloque qu’en parti, laissant  lentement filer le palet sous lui. Léonard Nalliot-Izacard profite de l’espace laissé par le portier pour saisir sa chance et le puck, l’envoyant définitivement dans les filets à 9’38’’.
Après cette égalisation le jeu semble s’emballer dans un rythme un peu fou-fou où les visiteurs tentent de réagir dans la précipitation devant un adversaire qui construit plus certes mais non sans déchets. Il semble de plus en plus évident que c’est Roanne qui subit le jeu, ayant bien des difficultés à organiser ne serait ce que des sorties de zone. De plus le portier doit répondre à nombres de sollicitations adverses.
Les auvergnats, un peu maladroit dans leur approche collectif de la cage adverse et surtout dans leurs tentatives de tir et déviations, tentent aussi des breaks par des passes en profondeur. Fort heureusement pour leurs hôtes, elles ne réussissent pas souvent mais les rares fois où cela marche, elles occasionnent un affolement certain dans la défense ligérienne.
On est engagé dans les trois dernières minutes de la période et les Renards résistent sur leur égalité lorsque sur un tir balayé qui semble presque anodin d’Antoine Vigier sur une remise d’Issertine s’en vient transpercer le gardien roannais qui n’a rien entendu et rien vu venir. Un gardien très certainement gêné par le trafic devant lui à  17’54’’. Clermont prend enfin l’avantage au tableau d’affichage, concrétisant une domination évidente sur ce tiers temps. Les Sangliers restent sur cette bonne dynamique mais pour autant le score en reste là malgré la prison concédée par leur adversaire à 31 secondes de la fin.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Roanne - Clermont : une victoire de plus au compteur
Crédit Photo Yannick Martin

2ème Tiers : La période s’engage avec 1mn29 d’avantage numérique pour les clermontois. De fait ceux-ci ne tardent pas à installer leur jeu de puissance, hélas sans succès. La défense roannaise fait bonne garde et n’offre pas aux Sangliers de franches opportunités de tirs ou de rebonds. La pénalité achevée, la domination arverne persiste bien que pondérée par moins de réussite lors des engagements. On assiste à un bon nombre de traversées de patinoire avec des attaques un peu incisives côté Puydômois mais non sans quelques bonnes répliques ligériennes.
A 24’20’’ Roanne commet la première faute de ce 2ème tiers (accroché). Clermont pose rapidement son jeu en camp adverse. Les locaux sont sur le front mais échouent à plusieurs reprises tout en gardant le contrôle de contrôle la rondelle même lorsqu’elle s’échappe brièvement de la zone. Puis cela finit par passer : Gabriel Gervais reçoit le palet pour aller repiquer au centre et d’un poignet balayé à 5 mètres face à la cage, loge le palet en terre promise à 26’09’’.
Roanne récupère son joueur mais reste sous la menace des raides incessants des Puydômois. Si bien qu’ils commettent rapidement une autre faute à 27’11’’. Il faudra encore moins de temps aux Sangliers Arvernes pour aggraver le break sur une erreur fatal des visiteurs. Un renard se croyant assez malin sur un contre de sa zone tente de partir à l’abordage du camp adverse. Il se fait contrer et dépassé par un retour fulgurant des attaquants clermontois. Ces derniers face à une défense aux aboies permettent à Jan Krivolhavek de glisser la rondelle entre les jambes du portier roannais Veselovsky à 27’33’’ (assist. Duval et Brejka).
A 4 - 1 les affaires semblent mal engagées pour les Ligériens mais c’est mal les connaître. Cette avance de 3 buts entraîne insidieusement un certain relâchement du côté des Sangliers. On voit ainsi encore de belles envolées des locaux mais un marquage moins attentif en défense, surtout vers le slot mais pour l’instant sans conséquence. Advient à 28’54’’ la première pénalité contre  les auvergnats.  Les Renards semblent peiner à installer leur power-play mais proposent un beau tir dans le slot : 1er avertissement. Néanmoins Clermont croit à sa bonne étoile au point de s’offrir un magnifique contre où on doit à la vista du gardien ligérien (superbe roulade bottes en l’air) pour ne pas voir les auvergnats aggraver le score.
Roanne revient en camp adverse et tente de faire tourner le palet. Ils se font à nouveau dangereusement contrer et en fin de compte Clermont tue de façon brillante cette infériorité. Le jeu arverne baisse d’intensité et il y a un peu plus d’imprécisions dans leurs gestes. A 31’55’’ intervient la 2ème pénalité clermontoise. Roanne peine toujours à installer son jeu de puissance, subissant encore un contre dangereux. Les Ligériens reviennent à l’offensive et semblent mieux faire tourner le puck. Pourtant Clermont ressort la rondelle et reporte le jeu en terre visiteuse.
Très en confiance, les Sangliers Arvernes bloquent la relance des Renards roannais en allant même inquiéter le gardien après avoir chipé le palet derrière la cage. Mais lorsqu’on est en infériorité numérique c’est jouer avec le feu que de trop s’avancer et c’est au tour des Ligériens de partir à l’abordage. Après avoir sorti le palet du bord de la balustrade en camp local, au milieu de défenseurs clermontois, il est transmis à Mathieu Touveron bien seul dans le slot face au portier Hurajt. Le roannais ne se fait pas prier pour tromper le gardien sur sa droite à 33’12’’ (assist. Lemay Begin et Houde). L’avertissement tarde à être compris puisque Clermont se fait sanctionner à nouveau pour dureté excessive à 13’33’’.
Beaucoup plus en confiance les visiteurs mordent dans cette nouvelle opportunité et se montrent plus dangereux. Encore une fois sur une faute de marquage devant l’enclave arverne l’arrière roannais Leschov transmet à son capitaine Alexandre Monnier laissé seul qui  sans coup férir expédie le précieux en cage adverse à 35’21’’.
Revoilà le match relancé avec les Renards sur les talons des Sangliers. Les esprits s’échauffent et les arbitres se voient contraint d’envoyer un joueur de chaque camp en pénitence pour 2mn (à 36’09’’). A 4 contre 4 cela peut favoriser les locaux peut être meilleurs patineurs pourtant ils doivent à une action toute personnelle d’un de leur d’être remis dans le sens de la marche.
A l’engagement à droite de la cage auvergnate, Bourgain transmet le palet derrière le but à Andrej Brejka qui, de sa zone et devant une certaine inertie des visiteurs, décide de remonter toute la patinoire, passe entre les 2 défenseurs et fini sa course en driblant le cerbère roannais, pour refaire le break à 36’43’’.
Le coup est rude pour les ligériens qui se sont laissé endormir par leur belle remontée. Cette frustration entraîne un jeu brouillon et un certain énervement côté Renards. Jean Cauzebon se voit réprimander d’un 2 + 10 pour charge dans le dos et laisse finir ses compagnons les 42 dernières secondes en infériorité. Clermont n’en profite pas pour autant et le score reste inchangé.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Roanne - Clermont : une victoire de plus au compteur
Crédit Photo Yannick Martin
 
3ème Tiers: Les Puydômois entament cette ultime période avec un avantage numérique de 1mn18. Ils contrôlent totalement le palet et ne manquent pas d’occasions pour lancer sur la cage. Les visiteurs ne laissent rien passer et retrouvent leur coéquipier sans dommage. Toutefois ils ont toujours du mal à desserrer l’étreinte des Sangliers. Seules des petites erreurs, parfois dues à un excès d'individualité d’un clermontois, leur permet de placer une banderille qui s’en vient agacer le cerbère clermontois. Alors que le match vire à une guerre de tranchées ou plutôt de balustrades pour récupérer la rondelle. Une prison est sifflée à l’encontre du roannais Portier. Celui-ci l’accepte fort mal, ce qui lui vaut un bonus de +10 pour méconduite à 46’16’’.
Mal lui en a pris car la double sanction ne tarde pas. Jérémy Augier concrétise de volée une passe par un tir qui transperce le portier, portant le score à un probant 6 - 3 à 46’26’’ (assist. Nalliod-Izacard et Vigier). Coup de grâce ? Non les Renards ne renoncent pas et il ne faudra pas 30 secondes pour que, profitant d'un coupable relâchement des locaux, Frédérique Lemay Begin, fonçant vers la cage, reçoit dans le slot un caviar de passe résultant d'un beau mouvement collectif. Ne se posant pas de question, il l'expédie dans la foulée en lucarne ( à 46'52'' assist. Wood et Leschov). Il remet ainsi son équipe à deux longueurs (6 - 4)  seulement des arvernes.
Les Puydômois ont compris la leçon. Cette rencontre ne souffre d'aucun relâchement de leur part. D'autant que, remis en confiance, les visiteurs s'accrochent et proposent plus de jeu.  C'est à ce moment là que les clermontois vont faire définitivement la différence. C'est Gabriel Gervais qui, exploitant une remise idéale de derrière la cage, enfonce le premier clou à 48'18'' face au gardien (assist. Auger et Nalliod-Izacard). Roanne tente de réagir à nouveau en étant plus offensif. Le revers de cette tactique est de s'exposer à des contre attaques surtout face à une équipe qui a décidé de resserrer sérieusement sa défense. Sur un énième contre, Jérémy Auger enfonce un second clou qui s'avère définitif en transperçant pour la 8ème fois la cage de Peter Veselovsky à 50'36' sur passe de Duval.
Alors que l'on est encore à moins de 10mn du terme, les ligériens ne se remettront pas de ces 2 réalisations successives. N'ayant rien à perdre il faut leur reconnaître une fin de match tonique. Ils vont prendre vraiment le jeu à leur charge. Est-ce parce qu'ils n'ont pas l'habitude d'assumer la conduite du match ou parce que les clermontois ont le bon goût de rappeler à tout le monde qu'ils sont une des meilleures défenses de la division?
Toujours est-il que les Sangliers bouclent la boutique et s'ils sont nettement moins entreprenants, ils ne laissent guère d'occasions franches à leurs adversaires. La rencontre est sifflet sur ce score final de 8 - 4 pour les arvernes.
 
La victoire de ce soir des Sangliers Arvernes consolide leur place de second derrière une solide équipe de Chambéry vainqueur des marseillais ce même week-end.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : 7ème journée : Clermont-Ferrand vs Roanne - Clermont : une victoire de plus au compteur
Crédit Photo Yannick Martin
 
 
Epilogue: Les Renards ont défendu crânement leur chance dans cette rencontre qui fut bien un vrai derby. Ils ont tout fait pour ne pas se laisser dépasser, aidés en cela par un début opportuniste. Ainsi ils ont su profiter de la double supériorité du début de match et capitaliser sur 2 autres avantages numériques pour rester au contact. Ils ont eu de saines réactions pour maintenir jusqu’à moins de 14mn de la fin de la rencontre un certain suspense. Par contre il y eut aussi de leur part des problèmes de disciplines et  ils ont ainsi concédé 3 buts en infériorité. Enfin leur belle fin de match montra également qu’ils ont parfois du mal à concrétiser leur moment fort.
Reproche que l’on pourrait en partie reporter sur les Sangliers tant leur domination du premier tiers temps ne fut guère récompensée. Toutefois ils ont su réagir à ce coup du sort contre le cours du jeu en début de match (même si nous ne discutons pas du bien réel des pénalités et au demeurant la qualité de l’arbitrage sur l'ensemble de la rencontre n’est pas à contester). Ils surent également réagir lorsque Roanne amorça une inquiétante remontée.
Enfin Clermont a su s’adapter à l’absence de leurs trois internationaux juniors en adaptant les lignes, se permettant même de lancer de nouveaux jeunes sur la glace. Néanmoins le retour de leurs espoirs ne sera pas de trop pour aller défier les Spartiates de la cité phocéenne. Nul doute que ces derniers, considérés parmi les favoris de la poule, auront à cœur de se racheter de leur défaite face au leader chambérien.
Les Sangliers auront un sacré challenge à relever face à une équipe qui a pour urgence immédiate de rattraper au plus vite Clermont au classement et ne pas se laisser distancer par le leader Chambéry.

RESUME VIDEO DE LA RENCONTRE
 
(Crédit Vidéo : La Montagne.fr - Sports Auvergne)
(Sujet Julien Vellet)
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...