Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : playoff, huitième de finale, match 2 : Clermont-Ferrand vs Wasquehal Lille
5-1
(1-1 3-0 1-0)
À Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole) le 24/02/2018
619 spectateurs
Pénalités : 16 minutes contre Clermont-Ferrand
                     34 minutes dont 10 à Zajac et Louf contre Wasquehal Lille
Clermont-Ferrand ] Wasquehal Lille ]

Clermont prend son billet pour les quarts
 
Après une entame loin d'être glorieuse, puis un doute persistant jusqu'en troisième période, c'est avec une p'tite dose de hargne que les Sangliers Arvernes ont réussi à imposer aux Lions de Wasquehal leur jeu pour valider leur billet pour les quarts.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 27/02/2018 à 21:30
Clermont-Fd / Wasquehal-Lille Métropole - 2ème manche en Arvernie
 
Sacré challenge pour des Lions mis sur les fesses au match Aller par des Sangliers qui les ont blanchi 4-0. Depuis, une semaine s’est passée et nul doute que coach Chardon, lui même ancien Sanglier, a su tirer certaines leçons et remotiver ses troupes. De plus les nordistes ont retrouvé leurs 5 licences bleues d’Amiens (Bruche, Kalisa, Coulaud, Herrera-Mione et Plagnat) qui, pris par les équipes de France junior, leur ont fait défaut en match Aller. Les voilà en terre puydomoise avec 3 vraies lignes. Mais leur hôte n’est pas en reste puisque l’effectif clermontois retrouve lui ses 2 internationaux juniors, Sarliève et Chautant. Manquera encore à l’appel le slovaque Kulha qui purge ce soir son 2ème match de suspension (sur les 3 dont il a été affligé). Cela suffira-t-il pour rééquilibrer les forces en présence et contraindre les auvergnats à une 3ème manche ?
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, huitième de finale, match 2 : Clermont-Ferrand vs Wasquehal Lille - Clermont prend son billet pour les quarts
Crédit Photo Yannick Martin
 
1ère période : Si l’engagement est gagné par les visiteurs, très vite ils sont contraints à défendre leur base. Même si les Puydômois peinent à bien poser le jeu, ils contraignent leur adversaires d’expédient et tout naturellement ceux ci concèdent sur dégagement interdit le premier engagement dans leur zone. Il y en aura bien d’autres. C’est bien sûr Clermont qui déclenche le premier tir et donc la première parade du gardien Martel. Les arvernes semblent confirmer en ce début de rencontre leur domination pourtant on sent chez eux une vraie fébrilité.
Les nordistes, procédant plus à des renvois en fond de zone adverse et pression pour la récupération, arrivent assez astucieusement à profiter de cette nervosité chez leur hôte pour créer du danger sur la cage de Hurajt. Pour peu nombreuses qu’elles soient, ces opportunités n’en sont pas moins dangereuses. Les Sangliers se mettent de plus en plus à bafouiller leur hockey. Ils tentent mais les passes n’aboutissent pas. De plus ils s’entêtent à revenir très bas sur leur base malgré un pressing adverse qui ne les lâche pas d’un patin.
Et ce qui doit arriver arrive : sur une tentative alambiquée de sortie de zone le palet est intercepté, passé à Axel Canaguier qui trouve le fond des filets à 2’30’’ de jeu (assisté de Herbet et Marcos) sur ce qui n’était que le 2ème tir  nordiste de la soirée. 1-0 pour Walsquehal qui semble à ce moment de la partie avoir tout à fait trouvé comment désorganiser le jeu clermontois. D’ailleurs ils persistent dans cette tactique de balancer le palet au fond de la zone clermontoise sitôt la limite du hors jeu dépassée, entrecoupée par quelques montées en solitaire moins efficace car plutôt bien contrôlées par la défense arverne.
Bref le hockey proposé en ce début de partie n’est pas des plus plaisants à regarder entre une équipe plus opportuniste que constructive et une autre qui tente de proposer quelque chose de plus élaborée mais avec trop d’imprécisions pour être vraiment efficace.
Les clermontois proposent bien plus de tirs; pour autant les wasquehaliens, qui de plus maîtrisent plutôt bien les face-offs, continent à se créer de belles occasions. Les visiteurs doivent dépenser beaucoup d’énergie à défendre et presser l’adversaire alors que monte chez les clermontois une évidente frustration. Aussi on sent une certaine nervosité maintenant transpirer sur la glace et la première pénalité ne tarde guère à 8’17’’ à l’encontre des Lions ; suivit 5’’ plus tard par une 2ème cette fois pour les Sangliers.
Les espaces ainsi créés à 4 contre 4 semblent mieux convenir à Clermont même si on  n’assiste pas encore au retour à un peu plus de sérénité dans les transitions. A peine revenu à 5, Wasquehal commet une nouvelle faute (10’20’’). Erreur que ne commettent pas les arvernes à la fin de leur propre pénalité. Commençant plutôt bien cette phase de supériorité ces derniers ne savent  la faire fructifier face à l’énergique défense adverse.  Le retour à cinq ne signe cependant pas la fin de la domination des Puydômois qui continuent à mener le bal malgré encore trop de scories dans leurs passes. Mais en vain ils savent s’adapter et eux aussi pressent haut la défense des nordistes qui se mettent alors à commettre des erreurs. Ainsi un défenseur wasquehalien qui allait franchir sa ligne bleue, se fait subtiliser la rondelle par Cvetek qui transmet à Léonard Nalliod-Izacard seul dans le slot fait parler ses mains et dribble imparablement Martel pour ramener les équipes à égalité à 14’10’’.  
Une chape de plomb semble s'être dégagée des épaules clermontoises et si la finition laisse encore à désirer, la défense devient plus intraitable et leur pressing plus efficace.
Le gardien nordiste doit se multiplier face aux déferlantes adverses. Heureusement pour les Lions, les Sangliers ne sont pas toujours dans le bon tempo dans ce rythme effréné qu’ils veulent imposer. Toutes les actions sont loin d’aboutir. Le score restera donc inchangé jusqu’à la fin de cette première période.
 
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, huitième de finale, match 2 : Clermont-Ferrand vs Wasquehal Lille - Clermont prend son billet pour les quarts
Crédit Photo Yannick Martin

2ème période : Très vite mis sous pression les Lions commettent rapidement un dégagement interdit. On s’aperçoit que ces derniers restent sur ce même schéma de repousser rapidement le palet en fond de zone adverse. Tant faire se peut en évitant le dégagement interdit. On s’aperçoit aussi que les Sangliers partent avec les mêmes engagements de jeu même si l’entame de ce tiers montre à l’évidence que l’on n’a pas encore gommée toutes les erreurs de transmissions. La différence par rapport à l’entame de la 1ère période est que Wasquehal commet un peu plus d’imprécisions et que Clermont est plus stricte sur sa défense.
Le match a du mal à véritablement s’emballer avec peu d’actions bien abouties et beaucoup de temps à batailler pour la possession du puck en zone neutre. La pénalité à l’encontre des visiteurs à 25’10’’ permet aux Puydômois d’installer un jeu de puissance plutôt efficace par sa constance. Mais il ne s’avère pas assez déterminant et les nordistes récupèrent sans dommage son joueur, s’offrant même une bonne occasion de tir.
Certes incontestablement on sent une domination clermontoise mais elle n’est pas rassurante car elle reste entachée de trop de maladresses pour écarter toutes opportunités adverses.
Les nordistes sont à nouveaux pénalisés à 28’59’’. Cette fois les auvergnats peinent plus à installer leur power play et d’ailleurs ils commettent également une faute mettant fin prématurément à leur supériorité (30’28’’). A leur tour en surnombre, les visiteurs tentent de prendre le jeu à leur compte mais, malgré quelques tirs, ils ne concrétisent pas.
Le retour du clermontois pénalisé met fin à la courte domination des Lions. Le rythme s’intensifie un peu avec un mouvement d’humeur du nordiste Zajac qui y gagne 10mn de pénitence pour attitude antisportive (à 33’42’’). Si les arvernes sont plus souvent qu’à leur tour en zone offensive ils ont encore du mal à trouver les bonnes positions, le bon partenaire pour être plus décisif.  Mais le premier tournant du match se produit enfin avec cette montée très personnelle de Krivohlavek jusqu’à la cage de Martel qui se fait surprendre sur sa droite au ras du poteau à 36’07’’.
Maintenant menés et sur le coup d’être éliminer, il va falloir aux wasquehaliens prendre plus d’initiatives pour tenter de revenir sur leur adversaire. Effectivement on sent chez les visiteurs la volonté de réagir d’autant que la pénalité à l’encontre du clermontois Chautant à 37’03’’ s’avère opportune. Loin de profiter de ce power play pour installer une vrai domination, les visiteurs se voient même malmener par des contres clermontois particulièrement cinglants. Les Sangliers s’ingénient de plus à égrainer les secondes dans des batailles de conquête du palet contre la balustrade. Il y aura encore une belle occasion de contre clermontois à la récupération de son joueur.
Les Sangliers écopent de nouveau d’une prison à 41 secondes du terme de la période sans que cela ne change cette fin de période.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, huitième de finale, match 2 : Clermont-Ferrand vs Wasquehal Lille - Clermont prend son billet pour les quarts
Crédit Photo Yannick Martin
 
3ème période : Les arvernes commencent cette ultime période avec un but d’avance mais aussi 1mn 19 à tuer en infériorité. Les Lions gagnent (encore) l’engagement, pour autant ces derniers n’arrivent guère à briller durant ce laps de temps et Clermont tue sans dommage cette pénalité.
Très vite les Sangliers reprennent leur domination et s’offrent rapidement quelques superbes opportunités. Puis sur une magnifique remise devant la cage de Martel de Nalliod-Izacard , Jan Krivohlavek expédie de volée en lucarne la rondelle à 43’46’’ créant ainsi le premier break de la partie.  
Wasquehal tente de réagir en mettant plus d’intensité mais c’est au prix d’imprécisions qui ne profitent guère aux clermontois si ce n’est d’accentuer un peu plus sa domination. Le seul temps chaud contre les Puydômois est ce puck mal contrôlé par la mitaine de Hurajt. 
Côté adverse on est plutôt en mode « fort Alamo » où l’on peine à sortir de sa zone, avec un Martel particulièrement, et brillamment, à l’ouvrage. Quelques nordistes dont le jeune et prometteur Bruche tentent des montées mais sont régulièrement enfermés dans les filets arvernes. Une pénalité opportune contre les Sangliers (surnombre à 8’30’’) va permettre de lâcher la pression sur les Lions d’autant qu’intervient une minute plus tard une seconde prison. 
Les visiteurs se voient offrir 60 secondes de 5 contre 3 pour essayer de recoller au score.  Tout de suite ces derniers s’installent en zone adverse mais ils n’arrivent guère à déstabiliser la défense et au contraire ils concèdent un contre qui est à deux doigts de définitivement les assommer.
Clermont récupère son premier pénalisé et voit même l’envoi de 2 wasquehaliens en prison (dont un pour méconduite de 10mn sans entraîner une double infériorité) avant le retour de son 2ème pénalisé. Les auvergnats reprennent leur domination et les tirs sur la cage s’enchaînent mais sans résultat.
A 53’25’’ le coach Fabien Chardon veut tenter un coup de poker.  En effet les arbitres ont sévi en envoyant en prison un joueur de chaque camp. Mais comme le clermontois écope lui d’un 2+2 mn, le face off se fera dans son camp avec 2mn de 4 contre 4 suivi de 2 autres à 4 contre 5 en défaveur de son équipe. Chardon décide dès maintenant de sortir son gardien. Or, vu la physionomie du match à ce moment, c’est un pari bien osé. D'autant que les choses se compliquent pour les nordistes avec la pénalité à l'encontre de Zajac 33 secondes plus tard qui oblige au retour de Martel devant sa cage . . . Juste le temps de l'engagement et le renvoi du palet en zone arverne.
Après plusieurs retours du palet côté Wasquehal, ce qui doit arriver arrive. Suite à un tir puissant sur le portier Hurajt, celui-ci le rend rapidement à son arrière Cvetek qui transmet à Téo Sarliève qui ne se fait pas prier pour expédier le précieux en cage vide à 55'15''.  Bien sûr retour de Martel à l'engagement. La domination locale est maintenant total et le clou est définitivement enfoncé avec le 5ème et dernier but clermontois sur une finition de Jordan Manzo (assisté de Faure) à 28 secondes du terme.
Si le score peut paraître assez lourd il faut retenir la belle prestation du cerbère nordiste Martel qui a tenu longtemps son équipe à portée de score. Côté clermontois Jan Krivohlavek a marqué 2 buts important, celui de l'égalité puis le suivant, contraignant les visiteurs à plus de risque.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, huitième de finale, match 2 : Clermont-Ferrand vs Wasquehal Lille - Clermont prend son billet pour les quarts
Crédit Photo Yannick Martin
 
Epilogue : Un peu moins en jambe mais surtout un jeu collectif plus limité (voir les interview- vidéo où on apprendra que le club n’a guère plus de 2 entraînements collectifs sur la glace à proposer et que les jeunes d’Amiens sous licence bleue ne participent quasiment jamais à ces entraînements), les Lions ont su tirer des leçons du match aller. Le coach Chardon a su mettre en place une tactique simple mais fort efficace en début de rencontre pour faire douter les hommes d’Eric Sarliève.
Certes on peut penser qu’ils ont été aidés en cela par une certaine fébrilité dans le camp arverne alors qu’eux même n’avaient plus rien à perdre. Mais il est apparu qu’au fil du match la tactique avait ses limites et, sitôt tirant de l’arrière, les wasquehaliens n’avaient guère les armes pour prendre le jeu à leur compte. Leurs tentatives de réactions les condamnaient à se découvrir un peu plus notamment dans l’ultime tiers-temps de la rencontre. Les voilà donc éliminés comme la saison dernière dès le premier tour mais l’entraîneur veut retenir qu’ils ont rivalisé en 1ère phase avec les meilleurs de leur poule avec une bataille jusqu’au bout pour le podium, eux qui avaient du se contenter de la dernière place qualificative l’an dernier.
 
C’est bien dans cette 3ème période effectivement que les Sangliers ont définitivement fait le break. Pourtant il est probable que l’essentiel s’est fait lors de la période précédente lorsqu’ils ont pris les devants. On a senti alors un retour à plus de sérénité, de sang froid comme le prouve les phases d’infériorités particulièrement bien gérées. Le dernier tiers voit donc la concrétisation d’une réelle supériorité technique et tactique des clermontois. Mais pour autant il faudra retenir les problèmes encore bien présents de transmissions  (passes mal ajustées), voir de feeling (passe à l’aveugle vers un partenaire … pas toujours là) car la prochaine équipe qui se présentera, en l’occurrence Châlons-en-Champagne, sera peut être plus prompte à en tirer profit.
Martin Kulha, joueur ô combien d’expérience, manquera samedi prochain mais son retour pour le déplacement à Chalons ne sera pas de trop pour gérer les moments difficiles qui ne manqueront pas de se présenter.
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...