Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2 : playoff, quart de finale, match 1 : Clermont-Ferrand vs Châlons-en-Champagne
7-3
(2-0 3-1 2-2)
À Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole) le 03/03/2018
Clermont-Ferrand ] Châlons-en-Champagne ]

Clermont veut y croire...
 
Pour ce premier match en 1/4 de finale, de plus sur leur glaçon les Sangliers Arvernes ont bien assuré en offrant à un public conquis une belle victoire sur le score de 7 à 3 face aux Gaulois de Chalon en Champagne.
 
Clermont-Ferrand (Patinoire Clermont Auvergne Métropole), Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 06/03/2018 à 12:00
En tant que 4ème de la poule B confronté au leader de la poule A, c’est bien naturellement ce dernier, en l’occurrence Chalons, qui aura l’avantage de la revanche et possiblement la belle sur son glaçon.  A Clermont de relever le défi et donc ce premier match à domicile s’avère déjà crucial pour que les auvergnats gardent l’espoir de renverser la hiérarchie. Et ils ont des arguments à faire valoir avec quelques jeunes espoirs prometteurs et des étrangers bien intégrés même s’ils sont encore handicapés par le dernier match de suspension de leur joueur d’expérience Martin Kulha. Cela fait donc 5 renforts hors frontière contre 6 côté visiteurs et tous de Slovaquie, assurant une certaine entente pour ne pas dire complicité.
On attribue une expérience supérieure côté clermontois car l’équipe descend de D1. Elle est cependant relative, tant l’équipe a changé, à commencer par son gardien de la saison dernière, Dylan Celestin qui maintenant se retrouve face à eux.
Côté des Gaulois, beaucoup sont au club depuis suffisamment longtemps pour parler d’une vraie expérience sinon de la division au moins sur le plan du collectif. Néanmoins eux aussi ont à déplorer quelques absences pour cette première rencontre, les plus notables étant Arnaud Briand, (Homonyme du grand Briand) Florent Domaine et Sylvain Berton.

 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, quart de finale, match 1 : Clermont-Ferrand vs Châlons-en-Champagne - Clermont veut y croire...
Crédit Photo Yannick Martin

1ère période : Dès le début de la période, Clermont notamment par ses jeunes joueurs, essaye d’imprimer son dynamisme. Ainsi les Puydômois portent les attaques les plus franches et les plus construites. A l’opposé Chalons semble évoluer sur un faux rythme, tentant non sans mal de ralentir le jeu adverse. On assiste quand même à pas mal d’allers et retours entre les deux zones. La plus belle occasion est à mettre à l’actif des Sangliers sur un contre prenant de vitesse l’arrière garde des Gaulois Mais le gardien Celestin ferme la porte. Les Puydômois enchaînent les tirs sur la cage champenoise tout en essayant d’imposer beaucoup de trafic devant l’enclave cela dans l’intention évidente de perturber un gardien que l’on sait très sûr. C’est dans cette configuration qu’intervient la première pénalité sifflée à l’encontre des visiteurs à 4’23’’. 
Les arvernes ne tardent guère à monopoliser la rondelle. Les marnais repoussent une première fois le palet hors de leur camp. Il n’y en aura pas deux. Au retour en zone offensive les Puydômois trouvent vite la faille sur un tir de Lucas Chautant ras la glace à 5’50’’ (assist, Sarliève). 
La tentative de réaction chalonnaise reste timide si ce n’est une défense plus resserrée, offrant moins d’ouverture à l’adversaire et un peu plus de pression sur le porteur du palet. S’ils commettent un peu plus d’erreurs, se faisant ainsi plus souvent gratter le puck, les initiatives restent cependant à majorité clermontoise.
Pour tout dire ce n’est que dans l’exercice des ‘’face-offs’’  que les visiteurs semblent dégager une certaine supériorité. Elle ne tarde pas à être confirmé par les faits. Les sangliers se voient récompensés d’un 2ème but à 12’10’’ sur un retour récupéré et bonifié par Igor Cvetek (assist. Krivohlavek).
Le break est fait et il va falloir côté visiteurs prendre plus de risque. Sur des actions pour l’instant trop individuelles certains Gaulois montrent qu’ils ne manquent ni de vista, ni de technique. Mais la défense Arverne reste intraitable.
S’en suit curieusement une certaine baisse d’intensité. Néanmoins quelques tirs bien appuyés de part et d’autre mettent quand même à contribution les gardiens. Insensiblement le jeu semble plus équilibré, moment ou justement va intervenir la première pénalité appelée contre les Sangliers à 18’13’’. Les Gaulois, profitant toujours de leurs bonnes aptitudes dans les engagements, installent plutôt bien leur power-play. Clermont réussi plusieurs fois à les repousser de la zone mais le retour est rapide et les visiteurs réussissent à les contraindre à une nouvelle faute à 19’53’’. Ces 7 dernières secondes seront trop courtes pour permettre au châlonnais de réduire l’écart avant le coup de sirène mais leur offre une entame de 2ème période intéressante.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, quart de finale, match 1 : Clermont-Ferrand vs Châlons-en-Champagne - Clermont veut y croire...
Crédit Photo Yannick Martin
 
 2ème période : Elle démarre dans le dur pour les auvergnats contraints de jouer à 3 contre 5 durant 13 secondes puis encore 1mn40 à 4 contre 5. Malgré une réelle pression champenoise, les Puydômois tuent l’infériorité. Toutefois maintenue, la pression chalonnaise paye cash avec un  but à  23’06’’ de Vladimir Mikula assisté de Matejka.
Pour Clermont, il est temps de reprendre sa domination mais une nouvelle prison à 24’15’’ contre eux contraint les locaux à encore 2mn de bleu de chauffe. Le talent du gardien Hurajt et le gros travail de la défense avec un peu de réussite arrivent à annihiler les offensives des Gaulois incontestablement en confiance en ce début de tiers.
Les choses se rééquilibrent au retour à égalité et les Sangliers semblent avoir plus de difficulté à reprendre la main. Si  les gains de palet lors des faces-off donnent quelques peu des rampes de lancement à leurs attaques, les marnais n’arrivent guère à bien les amener à terme. Ce qui n’est pas le cas des auvergnat puisque à 28’07’’ sur une passe limpide Gabriel Gervais d’un tir de volée transperce pleine lucarne, faisant voler la gourde du gardien qui n’a eu le temps d’esquisser un geste (assist Nalliod Izacard et Krivhlavek).
A nouveau le break est fait et Chalons tente de réagir en pressant plus haut mais se condamne aussi à se découvrir et à hausser la vitesse, quitte à commettre plus d’approximation. La sentence ne tarde pas. Téo Sarliève s’empare du palet laissé libre par une mise en échec et trompe sans coup férir à nouveau le portier Célestin bien gêné par le trafic dans l’enclave à 30’17’’. Les Gaulois ne s’avouent pas encore battus comme le confirme ce double tir sur le gardien Hurajt qui a du concéder un retour mais qui finit par bloquer le puck. Les statistiques prouvent d’ailleurs qu’au nombre de lancés sur la cage le déséquilibre n’est pas si important.
La qualité, la dangerosité n’est par contre pas la même. De plus, la fatigue aidant probablement, les marnais maîtrisent moins les remises en jeu et cafouillent un peu plus leur technique notamment en défense où ils peinent à récupérer le palet. Ainsi pour ce 5ème but clermontois à 35’22’’ où il y eu pas moins de 3 tentatives de très près repoussées pas Célestin. A chaque fois la rondelle est rendue à une palette arverne que les crosses champenoises n’arrivent pas à neutraliser. A la 4ème tentative, c’est Téo Sarliève qui finit par trouver le trou de souris libérateur.  
Clermont gère sa fin de tiers en faisant tourner le palet, se laissant même parfois aller à un peu de facilité. Cela permet entre autre à Chalons autour de la 37ème minute de profiter d’un contre magistral mais la chance passe. La faute à un Hurajt déterminant. Les quatre dernières minutes s’avèrent donc bien plus équilibrées du fait au relâchement puydômois et à la volonté des visiteurs de vouloir en découdre.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, quart de finale, match 1 : Clermont-Ferrand vs Châlons-en-Champagne - Clermont veut y croire...
Crédit Photo Yannick Martin
 
3ème période : On assiste à une entame de tiers assez tranquille pour ne pas dire plus avec un ballet d’allers et retours sur le glaçon. Il faut attendre pratiquement la 42ème minute pour assister au premier tir, châlonnais, sur le gardien. Les Gaulois enchaînent même sur un second, tout autant bloqué. Les clermontois commencent un peu moins bien. Ils sont trop imprécis dans les passes. Pourtant on ne les sent pas particulièrement sous pression. D’autant qu’à 43’26’’ leur adversaire se voit pour 2mn amputé d’un joueur. Cette supériorité est de courte durée car 18’’ plus tard, sur un contre consécutif à une passe rendue, Cvetek commet une faute. Si ce jeu de 4 contre 4 semble mieux convenir à Clermont qui propose bien plus de tir mais le tableau d’affichage n’évolue par pour autant.
A 45’50’’ Janci de Chalons se fait attraper par la patrouille. Les Sangliers installent tout de suite leur jeu de puissance et ne tardent pas à trouver la faille à 46’01’’avec un lancé d’ Andrej Brejka (assist. Gervais). A 6-1 les Puydômois se laissent aller à vouloir plutôt faire tourner le palet et les joueurs. Les champenois, la fatigue peut être aidant, ont du mal à profiter de ce faux rythme. Leurs actions restant trop parasitées d’approximations.
Les Puydômois sont loin d’être en reste aussi de ce côté-là. Même si ce sont bien eux qui donnent l’impression de dominer leur sujet on pouvait craindre une certaine torpeur pour ces 10 dernières minutes. Un brin de nervosité arverne relance la rencontre sur un rythme plus enlevé.
A 50’01 les arbitres décident d’envoyer pour 2mn de pénitence les puydômois Cvetek et Faure.
En double supériorité, les Gaulois ne manquent pas de s’installer efficacement en zone offensive et rapidement Julien Delaunois trouve la faille pour réduire le score à 51’01’’ (assist, de Pernot). Chalons profite encore d’une minute de 5 contre 4 pour tenter de se rapprocher encore un peu plus mais leur nette emprise n’est pas récompensée.
Revenus à égalité les Sangliers repartent à l’attaque pour affirmer leur domination. Il y a cependant de la précipitation mâtiné aussi d’un peu de facilité. Alors les visiteurs tentent quelques banderilles qui ne trouvent pas leur cible.
Le temps s’égraine et l’issue ne fait guère plus de doute. D’autant qu’à moins de 2mn de la fin les Marnais sont réduits à 4 sur la glace et les Puydômois veulent mettre un point d’honneur à marquer le dernier but. Aussi le power play est tout de suite installé mais une passe trop molle de Chautant vers son partenaire Sarliève placé à la ligne bleue donne une occasion trop belle à Delaunois de placer un contre qu’il a le mérite de porter jusqu’en zone adverse malgré deux joueurs sur le dos, laissant le palet à Marek Hanes pour la conclusion à 58’29’’. Toutefois le dernier mot revient bien à Clermont, toujours en supériorité, qui finit dans un hockey un peu fou fou à trouver la faille sur une ultime action de Jordan Manzo (assist. Dugat) à 59’49’’. Le score final est de 7-3 pour les auvergnats.
Photo hockey Division 2 - Division 2 : playoff, quart de finale, match 1 : Clermont-Ferrand vs Châlons-en-Champagne - Clermont veut y croire...
Crédit Photo Yannick Martin
 
Epilogue : Il y avait, semble-t-il, moins de nervosité côté clermontois que la semaine dernière  face à Wasquehal. Les arvernes ont su dès le début prendre par le bon bout la conduite du match. Ils ont ainsi ouvert le score et l’affirmer dès la première période. Evoluant dans une sorte de faux rythme, les Chalonnais ont essayé, autant que faire se peut, de ralentir et troubler l’ordonnance de leur adversaire. Ils y sont arrivés par moment mais n’ont su réellement concrétiser dans leurs moments forts, si on excepte le 3ème tiers où les auvergnats pouvaient se permettre un certain relâchement (+ une phase de 3 contre 5 à gérer).
On sent une osmose intéressante dans l’équipe, avec des jeux de puissance assez efficace en terme d’occupation et gestion du palet (mais hélas peu récompensés). Il lui a manqué un peu plus de vitesse, de tonicité mais il n’est pas dit qu’on ne trouvera pas ces ingrédients le week-end prochain à la faveur de quelques retours dans l’effectif.
Il ne sera alors pas de trop le retour de Martin Kulha dans l’effectif arverne pour concrétiser dans les moments forts et amener de la sérénité et du sang froid dans les moments plus tendus. Pour l’entraîneur clermontois pas question de se voir trop beau sur ce seul match car Chalons a des arguments à ne pas négliger : A commencer par celui du terrain avec entre autre une dimension de piste 56x26 auquel les Puydômois devront s’adapter.

Après cette belle victoire face au leader de la poule A, les clermontois veulent y croire pour obtenir leur billet pour les 1/2 finales mais delà il reste 1 ou 2 match et surtout faudra passer par la case réctification des erreurs commises ce jour lors de la première confrontation, face à un adversaire pas très fairplay.... (GB)
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...