trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Equipes de France
EDF Fém. : Betty Jouanny s’exprime avant les Mondiaux !
 
​À quelques jours du coup d’envoi officiel du Championnat du Monde Féminin D1A qui se disputera du 24 au 30 avril 2022 sur la glace de l’Iceparc d’Angers, la chamoniarde Betty Jouanny s’est confiée dans un entretien exclusif pour Hockey Hebdo. Retour sur sa saison, ses ambitions, sa préparation, l’athlète qui a disputé sa dernière année en Suisse, se confie sur les prochaines échéances des Bleues.
 
Chamonix, Hockey Hebdo Alexandre JUILLET le 05/04/2022 à 12:00
Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - EDF Fém. : Betty Jouanny s’exprime avant les Mondiaux !
B. Jouanny (Archives)
Hockey Hebdo : « Salut Betty, quel plaisir de te revoir ici à Chamonix ! Comment s'est passée ta saison ? » 

Betty Jouanny : « Ça s’est bien passée ! Cette saison, j’ai choisi de quitter la Suède après 8 ans dans le championnat Élite, la SDHL. J’ai signé en Suisse au BOMO THUN en Ligue A suisse féminine. Nous avons fini 3ème du championnat. Malgré une situation sanitaire qui s’est améliorée, on a fait face à des rencontres repoussées, comme c’est le cas depuis 2 ans. On ne peut rien y faire, il faut simplement s’adapter.

Hockey Hebdo : « Tu es sélectionnée pour les Championnats du Monde qui cette année se dérouleront en France. Ça doit être quelque chose de particulier pour l’Équipe de France ! » 

Betty Jouanny : « Effectivement ! Je suis sélectionnée pour mon 11ème championnat du monde. Je suis toujours aussi fière et heureuse de représenter la France. Porter ce maillot bleu et conserver la confiance des entraîneurs est une belle preuve de mon travail au quotidien. Même après 227 sélections, la fierté ne cesse de croitre. Représenter son pays est une chance, un honneur, mais ça le devient d’autant plus lorsque la compétition se déroule en France, dans une ville de hockey comme Angers. Je suis très impatiente. Ça fait 2 ans que ces compétitions sont annulées pour cause de COVID. Hâte d’en découdre... »

Hockey Hebdo : « Tu es désormais une cadre dans ce groupe France. On sait que l'échec du TQO a fait mal au groupe, mais avec ces Mondiaux à la maison les ambitions sont certainement de revenir encore plus fortes ? » 

Betty Jouanny : « Oui le cruel scénario du TQO a fait très mal. On avait tout mis en œuvre pour atteindre le rêve d’un groupe qui était de participer aux Jeux Olympiques. Ça a été très dur à encaisser et à digérer. D’ailleurs, pour être parfaitement transparente, on y pense encore, c’est normal... Mais aujourd’hui, nous avons un nouvel objectif !

On a dû se remobiliser le plus vite possible et ça a commencé avec les stages de décembre, puis de février en Norvège. Nous avons remporté le Tournoi 3 Nations. Nous avons montré à nos adversaires que nous étions prêtes et que nous voulions relever la tête. La soif de victoire est encore plus grande. En effet, les ambitions sont affichées... Une seule compte réellement, celle de ramener l’Or, de s’offrir ce magnifique titre à la maison et de retrouver l’Élite. On attend ça depuis 2 ans avec l’annulation des Mondiaux. On compte sur notre 7ème joueuse qui sera notre public.
Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - EDF Fém. : Betty Jouanny s’exprime avant les Mondiaux !
B. Jouanny (Archives)


Hockey Hebdo : « Comment te prépares-tu pour ce grand rendez-vous ? » 

Betty Jouanny : « Mon championnat en Suisse s’est terminé le 20 mars dernier. Je m’entraîne à la salle de sport de Chamonix, où je travaille à 50% depuis octobre. J’ai aussi la chance de pouvoir bénéficier de la glace à Chamonix pour être prête le 16 avril, pour le début de la préparation à Cergy. »
 
Hockey Hebdo : « Tu t'entraines à Chamonix, tu t'investies beaucoup pour le club, et finalement, tu ne l’as jamais vraiment quitté... »

Betty Jouanny : « C’est vrai... Durant l’été, j’encadre le stage Chamonix Elite Camp depuis 3 ans. Ça me permet de transmettre ma passion et ce que j’apprends au quotidien à des jeunes hockeyeurs. Chamonix c’est ma ville ! Je suis fière de mes racines. C’est un honneur de pouvoir m’investir pour un club qui a une telle histoire. J’ai hâte que la nouvelle patinoire arrive pour donner une autre dimension au hockey chamoniard. C’est important pour tout le monde et ça permet aux jeunes pousses de rêver plus grand. »

Hockey Hebdo : « Que peut-on te souhaiter pour la suite ? » 
Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - EDF Fém. : Betty Jouanny s’exprime avant les Mondiaux !
T. Savela (Archives B. Jouanny)


Betty Jouanny : « Une montée en Élite, avec le maintien l’année suivante et une qualification pour les J.O. de 2026 à Milan si je continue jusque-là (rires).
Restons sérieux, j’aimerais pouvoir intégrer une structure professionnelle dans un sport co’ ou individuel en tant que préparateur physique, c’est dans ce domaine que je vois mon avenir. Je veux m’investir dans le sport de haut-niveau. Après l’avoir vécu côté sportif, j’ai envie de vivre l’expérience de l’autre côté du miroir, côté staff ! »
 
Hockey Hebdo : « Merci Betty et bons Mondiaux ! »
Betty Jouanny : « Merci à vous ! Allez les Bleues ! »
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...