Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Equipes de France
Efficace Défensive Fluide
 
Second duel de préparation au Championnat du Monde entre la France (12e/3145pt) et le Danemark (14e/3100pt). La France était sortie victorieuse la veille dans une rencontre débutant tranquillement pour finir en échauffourées avec 47’ de pénalité contre la France et 70’ contre le Danemark (la majorité dans le 3e tiers). On s’attend ce samedi à une rencontre plus amicale montrant le vrai niveau de hockey de ces équipes le tout devant 3200 spectateurs (seulement 1490 la veille) et les caméras de l’Équipe21.
 
patinoire Pole Sud Grenoble, Hockey Hebdo Nicolas Scordialo le 08/04/2018 à 11:30
Stéphane Da Costa est laissé au repos, Hardy laisse sa place à Quemener devant la cage. Les alignements sont les suivants :
Fleury – Bouvet – Leclerc / Thiry – Janil
Valier – T. Da Costa – Rech / Gallet – Hecquefeuille
Perret – Claireaux – Douay / Raux – Manavian
Correia – Guttierez – Romand / Besh

Côté danois l’excellent jeune (23 ans) gardien de la veille George Sorensen logiquement élu joueur du match est remplacé par l’expérimenté Dahm Sebasian. Pour l’anecdote Sorensen avait marqué un but contre l’EDF U18 en avril 2013 ! Pour les joueurs de champs Niklas Jensen et Jasper Jensen ne rejouent pas ce soir et les alignements sont :
Eller – Asperup – Klarskov / Lassen – Larsen O.
Olesen – Lauridsen – Jensen K. / Jensen N. – Mieritz
Spelling – Frank – Nielsen/ Lyo – Kristensen
Bjerrum – Larsen M. – Poulsen
 
Réactions de Dave Henderson et Guillaume Leclerc en bas de page (audio).
 
Cliquez sur une photo pour afficher et faites défiler les photos du match


Comme la veille le jeu démarre lentement et oscille entre tentatives de construction et pertes de palet. Quelques pénalités permettent aux 2 équipes de travailler leur jeu de puissance et leur défense. Dans ces situations le Danemark s’est avéré très en dessous de son adversaire du soir. Incapable d’installer leur jeu de supériorité numérique les français repoussant toute incursion. De leur côté les bleus se sont montrés très efficaces avec 2 buts sur leur 2 premières occasions.
Les deux buts seront marqués par la même ligne avec tout d’abord Teddy Da Costa à la finition d’un beau travail d’équipe puis par Anthony Rech sur un exploit personnel trompant le gardien après s’être joué des défenseurs.
La France est rassurante dans ce tiers alors que les danois avec seulement 5 tirs proposés se montrent en deçà de leur niveau de la veille.

Score : 2-0 pour la France
Tirs : 10-5 pour la France

Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - Efficace Défensive Fluide
photo: Jean-Christophe Salomé


La France domine à nouveau son sujet dans le second vingt. Le jeu est bien construit avec des entrées de zone propres palet à la crosse. Elle propose aussi en alternance des lancé en fond de glace où il y a toujours un Leclerc ou encore un Perret montrant leur vitesse pour aller gratter le palet.
Les danois échouent encore sur 3 occasions de power-play et montrent en cette phase de jeu une énorme lacune en partie due également à la solidarité défensive des français.
On notera que comme la veille contre Sorensen, les arbitres, pourtant français, n’ont pas hésité à pénaliser Quemener pour déplacement intensionnel de la cage. Dommage que cela soit rarement sifflé en championnat !
Alors que les danois semblaient reprendre le dessus, un 3 contre 1 rondement mené par Bouvet lancé par Hecquefeuille permet à Fleury d’aggraver le score.

Score : 3-0 pour la France
Tirs : 8-7 pour le Danemark

Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - Efficace Défensive Fluide
photo: Jean-Christophe Salomé

Mené de 3 buts on s’attend à voir une réaction des scandinaves… qui ne viendra pas. Contrairement à la veille le match ne dégénère pas, le jeu reste fluide sans s’avérer dangereux pour les gardiens. La défense française est toujours bien regroupée devant son gardien et les joueurs ne commettent aucune faute dans ce tiers. Ce sont une fois de plus les danois qui se font prendre par la patrouille et encaissent un 3e but en situation d’infériorité numérique avec une nouvelle fois Fleury à la finition.
Un dernier tiers passé très vite avec cependant pas mal de déchet à la finition surtout coté danois.

Score : 4-0 pour la France
Tirs : 8-6 pour la France

Deuxième victoire d’affilée pour les bleus face à cette équipe danoise où ils restaient sur 4 échecs consécutifs, la dernière victoire remontait au 04 avril 2015. Le bilan reste toutefois en faveur du Danemark (13V/10D/2N) sur les 25 matches réalisés depuis novembre 2002.
Sur ces 2 rencontres on sent des choses se mettre en place coté français avec de bons trios qui se trouvent déjà bien. Leclerc s’est bien intégré sur la première ligne aux cotés de Fleury et de Stéphane Da Costa ou encore Bouvet. On soulignera également la belle prestation du meilleur joueur français de la saison, Julien Correia, pour ces premiers coups de patin en bleu. Cette équipe se renforcera surement d’ici la fin du mois avec les Bellemare, Roussel et Auvitu retenus en NHL mais aussi avec des joueurs comme Texier, Treille, Bozon ou encore Berthon.
On notera la bonne prestation des 2 gardiens, tout d’abord Hardy qui ne prend que 2 buts (dont 1 en supériorité) en 28 tirs et bien sur le blanchissage de Quemener sur seulement 19 tirs.
 

Dave Henderson, coach de l'équipe de France
 
Guillaume Leclerc, attaquant de l'équipe de France
Photo hockey Equipes de France - Equipes de France - Efficace Défensive Fluide
photo: Jean-Christophe Salomé
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
tarah tatouille38 a écritle 09/04/2018 à 17:29  
Victoire contre une sélection Danoise composée à 90% de U22 qui ne joueront pas le CDM, triste réalité et pas de quoi pavoiser.
Pour "le camp" de l'EDF beaucoup trop de joueurs important ne sont pas encore présents, les alignements ne veulent rien dire sur ces 2 présentations. Par contre les joueurs du 4eme bloc ne joueront vraisemblablement pas les CDM, quand on aligne le meilleur pointeur et ailier de la SPLM sur ce bloc et en centre de surcroit, cela veux dire que le staff ne compte malheureusement pas vraiment sur lui, même si c'est injustifié par rapport à d'autres a qui le staff à permis de jouer sur les 2 premiers blocs, aucun sens...ces matchs sont une mascarade c'est pour cela que vendredi la patinoire à la pôle sud il n'y avait que très peu de spectateurs grenoblois et samedi soir beaucoup d'invités.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...