trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey féminin
Elite féminine : Enfin de retour
 
Enfin elles sont de retour ! Après l’arrêt de leur championnat en raison de la crise sanitaire il y a un an, les équipes d’élite féminine reprennent de l’activité. Pour la première journée de ce championnat, 3 rencontres étaient programmées dont la réception des Grizz Louves de Garges-St Ouen par les Jokers de Cergy-Pontoise. Ces dernières années cette confrontation déséquilibrée a toujours nettement tourné en faveur des cergypontaines. Par de miracle pour cette reprise, les pensionnaires de l’Aren’ice ont étrillé les Grizz Louves 26 buts à rien.
 
l’Aren ice de Cergy-Pontoise, Hockey Hebdo Laurent Maucec le 11/10/2021 à 17:15

Reprise de la compétition : les Jokers laminent les Grizz Louves

Les Jokers marquent leur territoire

Contrairement aux deux tiers qui suivront, la rencontre commence sur une glace non surfacée et les joueuses des deux équipes démarrent sans vitesse ni intensité excessives dans ce match de reprise. Les Jokers prennent néanmoins d’emblée position dans la zone défensive adverse. Elles ne la quitteront plus du match qui tiendra finalement plus d’une opposition d’entrainement en mode attaque/défense plutôt que d’une rencontre standard de hockey sur glace.

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Elite féminine : Enfin de retour
Photographe : Olivier Bénard (Archives)
Thiphaine Hautereau aura été très active ce soir

Chez les cergypontaines un trio de figures emblématiques au club, composé de l’internationale française Morgane Rihet, la capitaine Gwenola Personne et l’attaquante Thiphaine Hautereau va donner beaucoup de fil à retordre à la défense des Grizz Louves. Ce n’est pourtant pas elles qui ouvrent le score mais un nouveau visage au sein de l’alignement cette saison, Julie Perdriel. La jeune attaquante (20 ans) ancienne pensionnaire du pôle France et de l’équipe de France U18 montre la voie et marque par 2 fois. Voilà une belle recrue pour les blocs offensifs des Jokers.
Petit à petit les cergypontaines montent en rythme et en puissance et les Grizz Louves s’épuisent à vouloir colmater les brèches. Morgana Belhumeur est soumise à un mitraillage en bonne et due forme de son but et, bien que suppléée 2 fois par sa barre et une fois par son poteau, elle va encore chercher 4 fois le puck au fond des filets avant la pause. Rihet très en jambes inscrit 4 buts. De prés, de loin, debout, à genou pour exploiter un rebond, tout y passe et elle nous fait la démonstration de sa forme et de son talent. Du coté des Grizz Louves, un seul tir de loin, non cadré à l’actif de Sona Niabaly la plus combative de son équipe sur la glace aujourd’hui. La physionomie du jeu et le score de 6 à 0 à la fin du tiers laisse peu de place au suspens pour la suite.

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Elite féminine : Enfin de retour
Photographe : Olivier Bénard (Archives)
Gwenola Personne a montré qu’elle était toujours aussi affutée

Les Grizz Louves cèdent complètement

Le tiers médian prend immédiatement la tournure du précédent et les Jokers qui ont trouvé leur rythme de croisière marquent 10 buts et touchent encore les poteaux par deux fois. Personne, en capitaine exemplaire, trompe 4 fois Belhumeur au cours de ce vingt.
Elle est imitée par Perdriel 2 fois ainsi que par Rihet, Lea Milenkovic, Naomi Diakite et Laura Gastaud qui apportent chacune leur petit but à l’ardoise qui s’alourdie pour les visiteuses. Complètement débordées les Grizz Louves apprécient le retentissement de la sirène, synonyme pour elles d’une pause dans le siège de leur cage auquel se livrent les vertes. Menées 16 buts à rien au bout de 2 périodes de jeu et dans l’impossibilité de se créer la moindre occasion, le retour à la compétition est difficile pour les Grizz Louves. La différence de niveau est trop importante pour laisser espérer le but qui empêcherait le blanchissage.

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Elite féminine : Enfin de retour
Photographe : Olivier Bénard (Archives)
Joanna Adrianjafy a eu plaisir à retrouver la glace

Les Jokers déroulent

Sans surprise le dernier tiers s’inscrit dans la digne suite des précédents. Les Grizz Louves sont dépassées et les Jokers poursuivent le jeu de massacre. Belhumeur complètement abandonnée par une défense fatiguée et de plus en plus statique fait ce qu’elle peut face à la mitraille. Elle s’incline encore 10 fois, emportée par les vagues vertes. Rihet ajoute 3 buts à son compteur personnel et Hautereau en inscrit 2 tandis que Personne, Milenkovic, Perdriel, Diakite et Emma Halingre participent aussi au bouquet final en scorant chacune une fois.
Le coup de sirène cette fois est une vraie délivrance pour les visiteuses. Charlène Ozan la gardienne cergypontaine ne doit pas être mécontente de rentrer au vestiaire se réchauffer. Les seuls arrêts qu’elle aura eu à faire sont ceux de l’échauffement d’avant match.

Que retenir d’une telle rencontre ? Les cergypontaines ont gagné. Il fallait le faire et elles l’ont fait. Alignées à 11 sur le banc contre 13 elles ont balayé leurs adversaires dans un match à sens unique. Pas de quoi en tirer des conclusions hâtives face à un tel manque d’adversité. Les Grizz Louves ont fait de leur mieux mais la différence de niveau était si grande et la marche si haute qu’il était difficile d’espérer mieux pour elles. La vraie et seule satisfaction du jour est de voir les joueuses des 2 équipes pouvoir enfin, après en avoir été privées pendant de trop nombreux mois, à nouveau fouler la glace et s’adonner à leur sport de prédilection. Bravo mesdames pour ce retour.
Nul doute que de belles rencontres vont rapidement se dérouler sur les patinoires Hexagonales. Pour les 2 protagonistes du jour ce sera le 23 octobre prochain avec un déplacement chez les solides remparts de Tours pour les Jokers et la réception des redoutables Gothiques d’Amiens pour les Grizz Louves.


Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Elite féminine : Enfin de retour
Photographe : Olivier Bénard (Archives)
Charlène Ozan n’aura pas eu le moindre arrêt à faire
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...