Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : Caen (Les Drakkars)
Entretien exclusif avec Timur RASULOV
 
C’est l’une des recrues phares des Drakkars de Caen qui ont fait le choix de recruter ce solide défenseur affichant plus de 500 matchs professionnels à son compteur. Après avoir débuté sa carrière en 2006 avec la célèbre équipe russe du léopard des neiges AK Bars Kazan, Il a fait ses armes dans les championnats les plus rudes, Ukraine, Kazakhstan, Hongrie et Roumanie, Il a débarqué en terre Normande l’été dernier arrivant tout droit du championnat Suédois où il évoluait avec l’équipe de Kiruna AF en deuxième Division. Timur Rasulov a accepté de s’entretenir avec Hockey Hebdo pour évoquer son parcours et son engagement avec Caen.
 
Média Sports loisirs , Hockey Hebdo Guillaume FRANÇOIS le 21/11/2018 à 12:00


Photo hockey Division 1 - Division 1 : Caen  (Les Drakkars) - Entretien exclusif avec Timur RASULOV
Crédits : Facebook Timur Rasulov / Drakkars Caen
  
Hockey Hebdo- Bonjour Timur, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours au Hockey depuis tes débuts jusqu’ à maintenant ?

Timur Rasulov- 
Je suis né en Russie dans la petite ville de Novochebosarsk sur la rive méridionale de la Volga, où mon père a joué au Hockey. Après sa retraite en tant que joueur, notre famille a déménagé à Kazan. C’est à Kazan que j’ai débuté le Hockey et j’y ai joué dans les équipes juniors, dans le club de la ville le AK BARS KAZAN. Après je suis parti rejoindre l’équipe du Dynamo Tver dans la VHL (2e échelon Russe). Puis je suis partie en Ukraine où j’ai passé une bonne saison avec notre équipe de Donbass Donetsk qui est devenue championne d’Ukraine. Après, il y a eu une saison en VHL avec le club de Zauralie Kurgan, puis une autre au Kazakhstan. Ensuite j’ai joué en Hongrie dans la Erste League (Championnat opposant les équipes basées en Hongrie, en Roumanie et en Autriche). Puis j’ai signé un contrat avec Sakhalin dans la ligue Asiatique, mais j’ai eu peu de temps de jeu sur la glace, alors j’ai déménagé en Roumanie j’ai joué avec l’équipe de Dunarea Galati en Erste League. L’année suivante des problèmes financiers ont commencé au club et avant le nouvel an, Phil Bushbacher mon coéquipier m’a téléphoné, on lui a demandé si je voulais déménager en Suède. Leur équipe cherchait un défenseur et il m’a recommandé. En janvier j’étais joueur de Kiruna AIF et en mars nous avons été promus en D1. Après la saison, le club ne nous a pas proposé de nouveaux contrats et Phil a signé en France avec Caen. Il a eu une conversation avec l’entraineur Luc Chauvel et il m’a encore recommandé. Ensuite nous avons discuté avec Luc et convenu de tous les points et je suis devenu joueur de Caen. Je suis heureux d’être ici et j’apprécie chaque jour.

Hockey Hebdo- Pourquoi avoir choisi le Hockey comme sport ?

Timur Rasulov : Comme je t’ai dit mon père était un joueur de Hockey, j’ai passé toute mon enfance à la patinoire. A la maison, j’ai toujours joué au hockey avec un petit bâton et une balle. Je suppose que je n’avais tout simplement pas le choix (rires) Je viens d’une famille de Hockey, mon père entraine actuellement les jeunes, quelques-uns de ses joueurs jouent dans la KHL (Ligue Continentale de Hockey) et Valeri Nichushkin a fait parti de ses joueurs, il joue avec les Dallas Stars (NHL). Mon frère cadet Artyom joue lui aussi au Hockey il évolue maintenant avec l’équipe de Kalix en Suède D1.

Hockey Hebdo- Quel est ton surnom dans le monde du Hockey sur Glace ?

Timur Rasulov :  D’habitude on m’appelle par le nom de Timur ou simplement par Tim. En Russie souvent on réduit le nom de famille comme Rasul, en Europe Rasul. Les surnoms les plus drôles que l’on m’a donné étaient en Roumanie et en Suède. A Galatti, un gars m’a appelé Raspoutine et à Kiruna un coéquipier m’a appelé Poutine.

 Hockey Hebdo – Quelle idée tu avais du Hockey en France avant d’arriver à Caen ?  
Photo hockey Division 1 - Division 1 : Caen  (Les Drakkars) - Entretien exclusif avec Timur RASULOV
Guillaume François
 

Timur Rasulov : Je savais que le Hockey en France était à un bon niveau. L’équipe nationale Française a constamment évolué dans la première division du Championnat du Monde et elle a battu la Russie en 2013. La Ligue Magnus et la D1 comptent beaucoup de joueurs Canadiens Français. Le hockey est rapide et physique ici.

Hockey Hebdo – Tu as joué dans plusieurs championnats pourquoi tu as choisi la France et plus particulièrement les Drakkars de Caen ?

Timur Rasulov :  Je n’étais jamais venu en France et c’est une expérience nouvelle et intéressante pour moi. J’aime voyager et découvrir quelque chose de nouveau. Quand j’ai parlé avec Luc, j’ai aimé sa vision du Hockey. Il m’a dit ce qu’il attendait de moi sur la glace, dans le vestiaire ainsi que sur le plan de l’entrainement. Le 50ème anniversaire du club est une motivation supplémentaire pour mon arrivée avec les Drakkars. Et jouer dans la même équipe avec des amis, Phil (Busbacher) et Igor (Zubov) a également influencé ma décision.

Hockey Hebdo – Peux-tu définir ton style de jeu ?

Timur Rasulov : Je n’ai pas un gros gabarit pour être défenseur, j’essaie donc de jouer intelligemment, de choisir la bonne position. J’aime faire la première passe, et le soutien dans l’offensive. Aussi le jeu en zone défensive reste une priorité pour moi.

Hockey Hebdo –   Comment trouves-tu le niveau du Championnat de la Division 1 et celui de ton équipe ?

Timur Rasulov : J’aime le niveau du Championnat de D1, avec sa vitesse, rapidité un jeu physique et beaucoup de bons joueurs techniques. Toutes les équipes sont à peu près égales et chaque match nous fait travailler à 100%. Quand tu regardes le classement, la différence entre la 4ème et 11ème équipe l’écart n’est que de 5 points. J’aime notre équipe, nous travaillons dur jour après jour. Chaque match auquel nous jouons est comme un match éliminatoire. Malgré le score, il y a toujours une bonne ambiance dans l’équipe. Et je crois que cela apportera des résultats en Mars.

 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : Caen  (Les Drakkars) - Entretien exclusif avec Timur RASULOV
Crédit : Timur Rasulov
  Hockey Hebdo- A quel joueur aimes-tu être comparé ?

Timur Rasulov : Je n’ai pas d’idole. Quand je regarde le hockey, j’essaie d’apprendre quelque chose de bien de chaque joueur, quel que soit son niveau.
 
 Hockey Hebdo Sur ta carrière, avec quelle équipe gardes-tu le meilleur souvenir ? 

Timur Rasulov : Chaque équipe reste dans ma mémoire, et il y a eu des bons moments partout. Je suis heureux d’avoir l’occasion de voyager et de jouer dans différents pays. D’apprendre de nouvelles cultures et de rencontrer des gens intéressants. Mais un souvenir me reste spécial celui des victoires. Ce sont les saisons dans le « Donbass » Donetsk (Ukraine) et Kiruna AIF (Suède).

Hockey Hebdo- As-tu un message pour les supporters de Hockey et les lecteurs ?

Timur Rasulov : Je tiens à remercier les fans des Drakkars pour leur soutien, vous êtes notre joueur supplémentaire sur la glace. Venez nous soutenir et nous essaierons de vous faire profiter de notre jeu ! Et ma copine qui m’a dit de la mentionner dans l’interview (rires) Elvira je t’aime.

 La rédaction d’Hockey Hebdo remercie Timur pour sa disponibilité, nous lui souhaitons une très bonne saison en France et un beau parcours avec son équipe des Drakkars de Caen.


 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...