Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Finale Magnus: Réactions grenobloises
 
Réactions à chaud de Joël Champagne, Edo Terglav et Sacha Treille après le match 7 de la finale
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre / Alexandre Canivet le 12/04/2019 à 19:56

Joël CHAMPAGNE capitaine des Bruleurs de Loups de Grenoble #64


Hockey Hebdo : Félicitations, franchement quelle finale, quelle série.

Joël Champagne : Merci, oui jusqu’à la fin c’était magique, intense, il y a eu des hauts et des bas, on mène dans la série 2 à 0 puis on perd 3 à 2, on revient à 3 à 3 et ce septième match wahou ! On perd 1 à 0 durant les deux périodes mais on n’a pas perdu espoir, on savait que l’on pouvait le faire. Vraiment bravo aux dragons de Rouen, ils ont joué une très bonne série c’est très dur pour eux mais en toute humilité on la méritait.


H. H. : C’est très dur de la gagner ou de la perdre sur un ultime match.

J. C. : Oui dans les deux sens c’est dur, mais le perdre sur un match 7 et à 5 minutes de la fin surtout devant leur fan c’est très dur mais nous on a fait le travail aujourd’hui. Je suis fier de tout le monde. Les joueurs ont donné 100%, c’est une victoire d’équipe.

 
H. H. : Cela fait un moment que tu es en France, premier titre et en plus capitaine ça fait chaud au cœur.

J. C. : Exactement ça fait plaisir, mais je disais c’est une victoire collective, d’un groupe. Tout le monde a été incroyable le long de la série. Ce soir tout le monde a respecté le système, on a tous gardé notre sang froid malgré l’ambiance qu’il y avait ici, on n’a pas craqué dans les 5 dernières minutes.
 


Edo TERGLAV coach des Bruleurs de loups de Grenoble
 
Hockey Hebdo : Félicitations pour cette victoire, mais que se fut dur et intense.

Edo Terglav : Merci, tu sais c’est avec les défaites que l’on apprend les choses, on a appris de l’année dernière dirons-nous. Je tiens d’abord à féliciter les dragons de Rouen car ils nous ont donné une fabuleuse réplique et il faut être deux pour faire une belle prestation. Deux belles équipes, le titre s’est joué à pas grand-chose peut être qu’on en voulait un peu plus qu’eux et encore car quand tu vois le match qu’ils font aujourd’hui, pas sûr. Mais bon on gagne.


H. H. : Quand on est derrière le banc comme ça qu’en simple spectateur, les matchs sont aussi intenses que sur la glace.

E. D. : C’est pire, c’est encore pire (rires). On vit des moments extraordinaires, il y a tellement d’émotion, toutes les actions on les vit à fond. Faut tout donner pour ne pas avoir de regrets. Dans les 6 premiers matchs l’équipe qui marquait en premier gagnait, sauf aujourd’hui mais on n’a rien lâché, ça a tourné en notre faveur avec ce dernier but de Fleury jusqu’à la fin c’est pas facile, Horak nous fait de gros arrêts et là, ouf, on peut un peu souffler.


H. H. : Tout à l’heure le Président de la FFHG nous disait qu’il avait vu un match digne de la CHL

E. D. : Quand tu vois cette année la saison qu’ils ont eu, une seule défaite après 60 minutes. En CHL ils nous ont offert de superbes prestations contre des grosses équipes, c’est une équipe extraordinaire, on savait que de les battre serait très dur. Oui les gens ont eu une superbe finale, d’un très haut niveau digne de CHL, oui si on veut.


H. H. : L’année dernière c’est toi qui pleurait, cette année c’est toi qui rit.

E. D. : Oui mais là tu vois je pleure encore (rires)
 
 
Sacha TREILLE attaquant des Bruleurs de Loups de Grenoble #14
 
Hockey Hebdo : D’abord félicitation pour cette victoire, série indécise qui a eu du mal à trouver son vainqueur.

Sacha Treille : Merci, oui tout à fait, les deux équipes la méritaient nous peut-être un peu plus puisque l’on a gagné. Très satisfait du travail que l’on a accompli. Moi je suis arrivé en cours d’année, les gars ont bien bossé toute la saison et je suis bien sûr content de faire partie de cette équipe pour soulever la coupe à la fin.


H. H. : tu as vécu une saison particulière cette année donc la finir ainsi ça fait chaud au cœur.

S. T. : Oui tout à fait. J’ai connu un début de saison loin d’être simple et puis, je me suis fait virer ce qui est un peu dur pour la famille comme pour moi. Déçu de n’avoir pas pu profiter pleinement de ma dernière saison à l’étranger, au final je reviens à Grenoble dans mon club formateur et avec une superbe belle fin donc heureux.


H. H. : Il y a peu de temps tu soulevais cette coupe avec Rouen contre Grenoble là c’est l’inverse.

S. T. : Oui c’est ça, en tout cas je garde un superbe souvenir de Rouen, il y a beaucoup de gens qui sont venus me témoigner de leur sympathie, me féliciter, me prendre en photo, c’est touchant. Je n’oublierai jamais mon passage ici à Rouen c’est vraiment le top ici. Maintenant je suis à Grenoble et je la gagne aussi avec Grenoble c’est parfait.


H. H. : Merci et sache qu’à Rouen on garde un bon souvenir de toi.
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...