Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL
Gomel vs Lyon : Les réactions
 
Hockey sur Glace - Gomel vs Lyon - Continental Cup, 1/2 Finales - le 17 Novembre 2018 - Réactions d'après match Gomel – Lyon
 
Lyon - Patinoire Charlemagne, Hockey Hebdo Guillaume Charlet / Photos Damien Desvarenne le 19/11/2018 à 10:45
Oleg Khmyl, entraîneur de Gomel
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - Gomel vs Lyon : Les réactions
Photos : Damien Desvarenne
Oleg Khmyl, entraîneur de Gomel
 
HH : Êtes-vous satisfait d'obtenir la qualification dès ce soir ? 
Bien sûr je suis content d'être en finale dès ce soir. On n'est pas venu pour rien c'est toujours difficile de ne pas jouer à domicile, on est content de s'être bien battu.
 
HH : Comment avez-vous trouvé l'équipe de Lyon ce soir et notamment durant la première période où votre équipe était dominée ?
On avait beaucoup analysé le jeu de Lyon avant, avec des vidéos. On a comparé entre notre jeu et le jeu des Lions. On a joué avec beaucoup de patience quand on a pris le but et j’ai essayé de remotiver toute l'équipe.
 
HH : Quelles sont les difficultés que vous ont donné l'équipe Lyonnaise ?
Les lions sont très actifs dans leur jeu on ne s'attendait pas à cela. Par contre, ils ont fait quelques erreurs, il y a eu des crosses cassées et des inattendus qui ont fait la différence.
 
HH : Comment verriez-vous une équipe comme celle de Lyon au sein de votre championnat Biélorusse ? 
A peu près au même niveau que nous, peut-être quand ils sont au top de leur forme en troisième place. Disons trois, quatre ou cinq selon les périodes.
 


 


Vincent Llorca, défenseur de Lyon
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - Gomel vs Lyon : Les réactions
Photos : Damien Desvarenne
Vincent Llorca, défenseur de Lyon
 
HH : Sur le PK Julien Correia disait hier que vous aviez été surpris pas l’agressivité défensive de vos adversaires. Est-ce que c’était encore le cas aujourd’hui ?
Oui, ils étaient bien installé défensivement ils jouaient bien ensembles, ils étaient très proches. Cela nous a empêcher de créer du jeu. Mais on a passé pas mal de temps dans leur zone et je pense que l’on aurait pu créer un peu plus de danger, on aurait dû avoir un peu plus faim devant le but.
 
HH : Pour le dernier match, vous êtes assurés d’être éliminés, comment cela ce présente ?
Comme les 2 autres matchs, on y va pour gagner et on va tout donner. On est à la maison, on veut sortir avec une victoire de là et se donner de la confiance pour la suite. Même état d’esprit : il n’y a rien qui va changer, on va jouer à fond pendant 60 minutes.
 
HH : Comment vous comparez ce genre de match par rapport à la ligue ?
J’ai trouvé que c’était plus structuré. Ils nous attendaient plus. C’est vrai que dans la ligue les équipes sont très agressives : elle forcent, elle forcent. Eux, il y a des moments, ils reculaient, il nous laissaient venir, bien installé dans leur zone et après ils partaient en contre, très vite. Je trouve qu’ils ont un bon contrôle du palet et là dessus ils étaient dangereux.
 
HH : Hier et aujourd’hui le gardien adverse était désigné meilleur joueur, était-ce vraiment ça le problème pour Lyon ?
Est-ce que c’est nous qui l’avons fait brillé ou il a été bon ?… Un peu des 2, c’est vrai. C’est dur à dire si nous n’avons pas mis assez de pression, les tirs étaient peu-être pas assez voilés, si c’est la cas malheureusement, on l’a fait brillé.
 
HH : A 5 contre 3, c’est là que les erreurs sont arrivés, que s’est-il passé ?
Je pense que c’est du relâchement. On se dit que l’on a 2 joueurs de plus, on se relâche, les passes sont un peu moins précises, on bouge un peu moins. Les équipes comme cela, eux, ils ne se relâche pas.
 


Mitja Sivic, entraîneur de Lyon
 
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - Gomel vs Lyon : Les réactions
Photos : Damien Desvarenne
Mitja Sivic, entraîneur de Lyon

HH : Encore une fois le powerplay est difficile ce soir, est-ce la seule chose que vous garderez de ce match ?
Évidemment quand vous marquez 2 buts en 2 matchs alors que vous avez des powerplay à 5 contre 3 stériles à chaque fois, cela à l’air mauvais, c’est une des clés.
 
HH : Ce genre de match en comparaison avec la ligue Magnus, est-ce très différent ?
Oui, c’est très différent, c’est sûr. Les 2 matchs, et particulièrement ce soir, ont été des matchs de très bon niveau. Nous sommes face à des joueurs qui ont de l’expérience en KHL, sur le match d’hier certains ont joué pendant 5 ou 6 ans compétitivement en KHL. Ces joueurs, je ne sais pas combien ils pèsent en salaire, mais en comparaison avec nous c’est très différent. Clairement, nous avons fait face à de très bonnes équipes. Ce soir nous avons rencontré des joueurs qui ont l’expérience de ce genre de tournois. En ce qui nous concerne, je suis très fière de tous mes joueurs. Certains sont dans leur première année professionnelle, certain sont venus à Lyon pour saisir une chance, nous avons des juniors qui sont pour la première fois à ce niveau. Une bonne partie des nos joueurs ne connaissaient pas ce niveau de compétition, avec la vitesse et 3 matchs en 3 soirs. Évidemment, cela fait une différence et je suis fière des mes joueurs, ils ont montrés beaucoup de bonnes choses, mais nous n’avons pas été assez bons. Le powerplay a été un de nos problème principaux, mais nous avons fait face à des équipes extrêmement bonnes. Vous avez pu voir comment ils patinent, comment ils gère le palet et leur agressivité : ce n’est pas la Ligue Magnus.
 
HH : C’est le genre d’expérience sur lequel vous pouvez construire pour le championnat ?
Oui, c’est sûr. Il y a de bonnes choses que nous allons garder à l’esprit. Il y a des choses sur lesquelles travailler et toujours des améliorations à apporter. Donc nous allons construire sur ces matchs même si nous avons perdu. Souvent, vous apprenez plus de la défaite que de la victoire, mais pour l’instant je suis tellement déçu que j’ai besoin de temps pour avaler ces défaites.
 
HH : Votre première période était très bonne, agressive, avec beaucoup de pression.
Oui, je pense que nous avons même joué le match entier plutôt bien. Un rebond chanceux ici ou là, une grosse erreur sur laquelle nous avons pris un but cela fait la différence contre ce genre d’adversaire. Ils ont été très bons en défense. A 5 minutes de la fin, ils ne nous laissent pas de place, ils savent comment tenir le match et rester agressifs, spécialement quand ils mènent, donc c’est dur. Il y a un dieu du hockey et le club doit mériter.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...