Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en Europe : Grenoble (Les Brûleurs de Loups)
Grenoble, un tiers en retard
 
Quatrième match de préparation pour Grenoble qui après avoir rencontré une équipe de D1 et deux de Magnus va avoir fort à faire face à Bienne pour son entrée dans la Coupe des Bains. D’autant que l’absence de quatre joueurs majeurs ne va pas leur faciliter la tâche. Les Suisses quant à eux, après une saison 2015/2016 catastrophique, où ils ont fini bons derniers de LNA, affichent cette année des objectifs largement à la hausse avec un recrutement plus ambitieux.
 
Patinoire communale d'Yverdon-Les-Bains, Hockey Hebdo Jean-Luc Carlier le 01/09/2016 à 12:51
Grenoble 1-7 HC Bienne
0-5 0-1 1-1
 
Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble, un tiers en retard
Photographe : Flore Carlier

Il ne fallait pas arriver en retard à la patinoire d’Yverdon pour ce second match du tournoi, car dès l’entame les Biennois prennent d’assaut la cage d’Antoine Bonvalot qui repousse le palet de la botte, mais sans aucun nettoyage de ses partenaires, Julian Schmutz n’a pas de mal à ouvrir la marque, 0,18 mn : 0-1

Dès la remise en jeu les Suisses investissent de nouveau le camp des Grenoblois qui sont complètement pris à la gorge, les Bernois (du canton de Berne) mettent énormément d’intensité et les Brûleurs de Loups sont débordés de partout. Julian Schmutz lance côté gauche, Bonvalot laisse le rebond pour Jacob Micflikier, 3,12 mn : 0-2.

C’est seulement après cinq minutes de jeu que les Grenoblois arrivent a proposer une séquence de jeu construite et dans le camp de l’adversaire, mais sans pour autant mettre Hiller en danger. Obtenant une supériorité dans la foulée, ils placent trois tirs cadrés à la suite, le premier par Kyle Hardy et les deux autres par le robuste attaquant tchèque à l’essai, Tomas Pitule.

L’éclaircie est de courte durée, car dès la fin de cette supériorité, Gaëtan Hass profite d’une perte de palet d’un Grenoblois pour partir en contre et servir Toni Rajala qui ne laisse aucune chance à Bonvalot, 7,36 mn : 0-3.

Les Suisses ne lâchent rien et continuent de mettre une énorme pression sur la cage du gardien français qui, sous la mitraille peine beaucoup à geler les pucks et laisse aussi de nombreux rebonds, mais il faut reconnaître qu’il est bien peu aidé par sa défense.

Les Brûleurs cèdent encore par deux fois à 13,08 mn et et 13,38 mn, concèdant ce tiers dans lequel ils ne sont jamais entrés, sur le score de 5-0.

 

Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble, un tiers en retard
Photographe : Flore Carlier

Retour des vestiaires et changement de gardien pour les BDL, Lukas « Gold » Horak comme aiment déjà l’appeler les supporters grenoblois, va mériter son nouveau surnom. C’est la troisième ligne qui est à l’engagement, Julien Baylacq lance dans le trafic, et Christophe Tartari n’est pas loin d’ouvrir le compteur des Isérois, ça va tout de suite mieux. A l’évidence les Suisses ont levé le pied, mais continuent de jouer avec vitesse et combinent toujours aussi bien, d’ailleurs le match est plus rugueux que celui de la veille opposant Lausanne à Schwenningen. A 24,30 mn les Biennois combinent magistralement face aux cages françaises, mais Toni Rajala rate la cadre. Bienne domine toujours, mais Grenoble arrive maintenant à investir la zone adverse et à proposer des séquences intéressantes, notamment par Eric Chouinard au four et au moulin et Kyle Hardy lui aussi très en vue. Mais la pression bernoise est toujours là, et sans un Lukas Horak des grands soirs, intraitable sur sa ligne et ne laissant aucun rebond, la note se serait quand même alourdie.

Lors d’une fin de présence, les joueurs grenoblois aux jambes lourdes se font mystifier par Mike Lundin, la nouvelle recrue américaine des Biennois, 33,58 mn : 0-6.

En fin de tiers les BDL subissent deux infériorités numériques à la suite, dont une minute à cinq contre trois, et là aussi Horak maintient à flot le bateau qui tangue en faisant les arrêts déterminants, notamment sur un face à face dont il détourne le tir du bouclier.

 

Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble, un tiers en retard
Photographe : Flore Carlier

Le troisième acte reprend brièvement à quatre contre quatre, Grenoble enchaîne avec cinquante secondes de supériorité numérique et se crée rapidement une occasion de but. Bienne reprend logiquement sa domination, mais sans pour autant étouffer les Français. A 45,43 mn Quentin Scolari prend une pénalité de dix minutes pour charge contre la bande. La table de marque le confond avec Eric Chouinard qu’elle veut envoyer en prison ! Le Québécois quant à lui réalise un bon match, étant à peu près le seul à gagner ses duels, il s’offre même à la cinquantième minute une réelle occasion en frappant les montants de Jonas Hiller !

Mais c’est le jeune espoir grenoblois, Alexandre Texier, qui sans assistance débloque le compteur des Brûleurs de Loups et reçoit même les vivats du public ! 49,26 : 1-6, les BDL ne seront pas fanny.

Les dix dernières minutes seront dans la même veine : Bienne domine, Grenoble tente tant bien que mal, Horak fait le boulot, mais malgré cela Gaëtan Hass prive les Grenoblois du gain du tiers, 56,01 mn : 1-7.

Les Brûleurs terminent la partie en supériorité numérique, mais sur une énième perte de puck en zone adverse, Gaëtan Hass se présente seul face à Lukas Horak qui stoppe la rondelle d’une belle mitaine sur le coup de sirène, illustrant ainsi son empreinte sur ce match.
 

À l’évidence les Grenoblois n’étaient pas prêt à faire face à l’intensité que les Biennois leur ont imposée au premier acte, les hommes d’Edo Terglav ne se sont tout simplement pas présentés. Même si ensuite les Suisses ont relâché leur emprise sur la rencontre, les tiers deux et trois ont été nettement plus encourageants, avec un duo Chouinard - Hardy déjà bien en forme. Mais c’est surtout le jeune gardien tchèque qui a remis les BDL dans le droit chemin. Auteur de deux tiers remarquables, Lukas Horak devra certes confirmer tout au long des 44 matchs de saison régulière, mais le pari grenoblois fait sur ce jeune joueur semble déjà être gagnant.

Prochain match demain vendredi à 20h15 face au vice-champion d'Extraliga slovaque, Banska Bystrica.
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
polo64 a écritle 01/09/2016 à 13:42  
"les grenoblois n'étaient pas prêts" / "ils ne se sont pas présentés". Un peu facile ! Il y a une différence énorme entre la LNA et la Saxo. Les budgets sont incomparables et quand on sait que Bienne est tout le temps en queue de classement, Grenoble plutôt en haut... ça fait réfléchir. En plus de ça, Bienne semble s'être renforcé, ils devraient faire une meilleure saison cette année avec Jonas Hiller dans la cage et pas mal de joueurs solides. Défaite lourde pour les BDL mais logique !
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...