Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en Europe : Grenoble (Les Brûleurs de Loups)
Grenoble termine sur une victoire
 
Dernier match face à l’équipe la plus abordable du tournoi, Nové Zamki, promue en Extraliga Slovaque. Edo Terglav nous a rassurés, Lukas Horak va bien, les douleurs qu’il a ressenties à l’issue du match contre Banska Bystrica ne sont que des petits bobos.
 
Patinoire communale d'Yverdon-Les-Bains, Hockey Hebdo Jean-Luc Carlier le 05/09/2016 à 11:48
Grenoble 3-2 Nové Zamki ap
1-1 1-1 0-0 1-0
 
Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble termine sur une victoire
Photographe : JC Salomé
C’est Antoine Bonvalot qui se présente sur la glace. Même si Horak va bien, il est peut-être plus prudent de le laisser au repos et sa doublure a besoin de temps de jeu, la saison va être longue. C’est lui qui est en action le premier car Nové prend l’engagement et lui adresse rapidement un premier tir cadré. Grenoble se montre à son tour menaçant et obtient même un jeu de puissance. Eric Chouinard, servi par Sébastien Bisaillon, ouvre la marque d’un slap précis du poignet, le puck frappe la barre et termine au fond des filets, 6mn01 : 1-0.

Le jeu est plutôt équilibré, mais Nové Zamki va à son tour dominer les débats. À 11mn15, Fabry Branislav lance dans le trafic, le palet circule dangereusement devant le gardien français qui perd sa crosse dans la mêlée, mais arrive quand même à geler la rondelle. Sébastien Bisaillon de son côté fait la démonstration de la puissance de son lancer, mais Marek Simko ne se laisse pas surprendre. Nové accélère, à l’évidence les Slovaques veulent égaliser avant la pause. Richard Lelkes fait le tour de la cage grenobloise et glisse le puck sous la jambière d’Antoine Bonvalot, 12,43 : 1-1.

Un but qui n’est pas très bon pour le portier grenoblois. Malgré cela, le gardien français ne va pas se démobiliser et réalise deux bons arrêts en fin de tiers.

 

Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble termine sur une victoire
Photographe : JC Salomé

Les BDL obtiennent rapidement une supériorité numérique que Christophe Tartari met à profit pour menacer Marek Simko. Le jeu se poursuit à quatre contre quatre, et Nové Zamki termine cette séquence avec 1mn30 en jeu de puissance. Les Brûleurs de Loups vont reprendre l’avantage par Camillo Miettinen, dont on attend beaucoup à Grenoble. Bien servi par Norbert Abramov, le Finlandais démontre que sa réputation de bon technicien n’est pas usurpée, et glisse là aussi la rondelle sous la botte de Simko, 25mn05 : 2-1.

L’avantage grenoblois est suivi d’un temps fort slovaque. Albin Podstavec fait le tour de la cage de Bonvalot qui s’interpose, et en profite pour se frictionner avec Stéphane Gervais. Wacey Rabbit enrhume la défense grenobloise, mais ne cadre pas alors que le but était tout fait. À force de cogner à la porte, la serrure cède, et c’est Martin Chovan qui, d’un beau geste technique, ramène ses coéquipiers à la hauteur des Grenoblois, 29,37 mn : 2-2.

La seconde partie du tiers est plutôt à l’avantage de Nové Zamki qui met plusieurs fois à contribution Antoine Bonvalot, le gardien des BDL réalise des arrêts importants.

 

Photo hockey Hockey en Europe - Hockey en Europe : Grenoble  (Les Brûleurs de Loups) - Grenoble termine sur une victoire
Photographe : JC Salomé

Le troisième acte démarre sur un rythme plutôt lent, mais les choses s’accélèrent rapidement et Bonvalot, d’une belle mitaine, empêche les Slovaques de prendre l’avantage. Bisaillon, toujours de la bleue, fait parler la poudre, mais sans succès. Le trio Hardy-Chouinard-Scolari réalise un splendide jeu en triangle qui malheureusement ne trouve pas les filets de Simko, mais recueille les applaudissements du public. Nové Zamki n’est pas en reste, en powerplay Bonvalot reçoit un puissant tir de la bleue qu’il peine à maîtriser, mais se couche sur le dos pour geler la rondelle. Il est aidé par Quentin Scolari qui déblaye l’enclave avec autorité. Les errements face à Bienne ont servi de leçon… Le gardien grenoblois va encore s’illustrer, sur un centre dévié il réalise un arrêt improbable en se couchant sur le puck qu’il récupère dans son dos avant que l’attaquant slovaque n’ait le temps de le glisser au fond du but. Nové Zamki domine la fin de partie, Grenoble termine en supériorité numérique, mais plus rien ne sera marqué. Il faudra en passer par la prolongation.

 


Prolongation à trois contre trois, format qui est devenu la norme aujourd’hui. Grenoble, ayant encore trente secondes à jouer à un de plus, commence à quatre contre trois. Et le jeu se poursuit à quatre contre quatre, pourquoi ? À vrai dire personne ne semble en comprendre la raison. Mais quoi qu’il en soit, il faudra très peu de temps au capitaine Éric Chouinard, réalisant un très bon tournoi, pour donner la victoire aux siens, 60mn56 : 3-2, score final et victoire des Brûleurs de Loups.

 


La manifestation de joie des hommes d’Edo Terglav au terme de ce match, a montré à quel point cette victoire leur a fait du bien. Les Grenoblois ont réalisé une bonne prestation face à une équipe d’un niveau équivalent au leur, et ils ont été impliqués durant soixante minutes. Il était nécessaire de faire rejouer Antoine Bonvalot rapidement après sa déconvenue contre Bienne, et le numéro 2 a démontré que ses coéquipiers pouvaient compter sur lui. Certes, il s’est troué sur le premier but, mais c’est lui seul qui empêche Nové Zamki de prendre l’avantage en toute fin de partie, il a aussi réalisé plusieurs arrêts importants. Eric Chouinard a montré qu’il en avait encore sous les patins, pour Miettinen la mise en jambe aura été plus tardive, mais le Finlandais possède un bagage technique largement au-dessus de la moyenne de ce que nous rencontrons en Ligue Magnus. Kyle Hardy, joueur au petit gabarit mais doté de bonnes mains, est capable d’envolées offensives très intéressantes. Il a plusieurs fois traversé la patinoire pour installer à lui tout seul le jeu en zone adverse. Quant à Lukas Horak, s’il confirme, il pourrait permettre aux Grenoblois d’élever leurs objectifs. Les joueurs français n’ont pas été en reste, notamment Rohat très actif, Mathias Arnaud qui, malgré un petit gabarit, frappe tout ce qui bouge, et Quentin Scolari dont les progrès sont évidents. Si on compare la prestation des Grenoblois à celle des Rouennais en CHL, le compte n’y est pas, les Dragons sont actuellement devant les Brûleurs de Loups. Il manquait cependant des joueurs majeurs : Trabichet, Kuralt, Golicic et Bly. Avec ces quatre-là, l’équipe sera différente, il faudra attendre leur retour pour y voir plus clair sur le réel potentiel des Grenoblois.
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...