Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Biélorussie (BLR) vs France (FRA)
4-1
 
À Bordeaux - Patinoire Mériadeck le 01/05/2017
Biélorussie (BLR) ] France (FRA) ]

Grosse réaction Biélorusse
 
Lundi 1er Mai, le deuxième match du week-end entre l'équipe de France et la Biélorussie s'apprête à commencer à Mériadeck tandis que le public, pourtant moins nombreux que la veille, arrive et prend place dans les tribunes et sur le balcon. Grâce à leur convaincante victoire de la veille (3-1), les joueurs Français sont assurés de finir cette préparation pour le Mondial de manière positive avec cinq succès sur les huit premières rencontres
 
Bordeaux - Patinoire Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 03/05/2017 à 09:19
Ce deuxième match s'annonce encore très relevé avec les retours dans l'équipe biélorusse de Kevin Lalande (dans les buts), Kristian Khenkel, Ilia Shinkevich (défense), Artem Volkov et Danila Karaban (attaque). Mikhail Karnaukhov (gardien), Dmitri Korobov, Yevgeni Lisovets (défense), Artyom Demkov, Sergei Drozd et Alexander Kulakov (attaque) sont au repos pour ce deuxième match. L'équipe de France, de son côté, se passe de son plus jeune attaquant Alexandre Texier (sorti sur blessure la veille) et de Stéphane Da Costa. En revanche, Florian Hardy assure l'intérim de Cristobal Huet (dans la cage). Le décor est planté. Ce dernier match de préparation peut donc démarrer.
Photo hockey Equipes de France -  : Biélorussie (BLR) vs France (FRA) - Grosse réaction Biélorusse
Photographe : Jean Marc Lestage
 

Florian Hardy prend place devant la cage française. Son homologue biélorusse est Kevin Lalande.
1ère ligne France : Olivier Dame-Malka, Kévin Hecquefeuille, Teddy Da Costa, Pierre-Edouard Bellemare et Antoine Roussel.
1ère ligne Biélorussie : Vladimir Denisov, Ilia Shinkevich, Mikhail Stefanovich, Andrei Stas et Charles Linglet.

Après le face-off du coup d'envoi, les Bleus démarrent les premières secondes de la partie de la même manière que la veille, en attaquant d'entrée avec un premier gros tir de Kévin Hecquefeuille parfaitement repoussé par un défenseur. Kevin Lalande regagne temporairement le banc et laisse un sixième joueur rentrer sur la glace à sa place jusqu'au coup de sifflet de l'arbitre pour une faute française. Laurent Meunier ouvre la feuille des pénalités en prenant deux minutes pour charge contre la bande (2'47). Jordann Perret réussit à accélérer et s'échappe sur la droite en poussant malheureusement trop loin son palet.
Andrei Kostitsyn prend un bon tir qui frôle la cage par la gauche. De l'autre côté, Kevin Lalande montre d'entrée tout son talent en effectuant quelques arrêts importants. Moins d'une minute avant la moitié de la première période, ce sont les Biélorusses qui vont ce coup-ci être récompensés les premiers. A la suite d'une grosse action offensive devant la cage de Florian Hardy construite par Vladimir Denisov et Yevgeni Kovyrshin depuis le côté droit, Sergei Kostitsyn, décalé près du but, reçoit le palet et termine le travail en ne laissant aucune chance au gardien français (0-1 à 9'05).
Photo hockey Equipes de France -  : Biélorussie (BLR) vs France (FRA) - Grosse réaction Biélorusse
Photographe : Jean Marc Lestage

Nicolas Besch réalise une belle passe sur la gauche vers Teddy Da Costa qui manque malheureusement le cadre et tire au-dessus. Les tambours de l'Esprit Boxers résonnent dans Mériadeck, mais le reste du public, moins nombreux, paraît plus calme. Les joueurs Biélorusses maîtrisent bien ce premier tiers-temps ; leur schéma tactique fonctionne bien et on sent davantage de physique dans les contacts. Sergei Kostitsyn prend deux minutes de pénalité pour cinglage (16'55). Les hommes de Dave Henderson bénéficient d'une première situation d'avantage numérique sur la glace. Malgré un public qui augmente ces encouragements, l'équipe de France ne parvient pas à se créer de situations dangereuses durant ce power-play.
Un peu plus tard, Pierre-Edouard Bellemare trouve Damien Fleury après une bonne série de passes organisée autour du but avec Antoine Roussel et Nicolas Besch. Damien Fleury ne trompe pas la vigilance de Kevin Lalande, parfait jusqu'à présent. La Biélorussie conserve son but d'avance après la première période.
 

Les deux équipes font leur retour sur la glace bordelaise. Le face-off remporté par l'équipe de France, lui permet de lancer une première attaque sans réel danger pour les visiteurs. Le premier tir dangereux de ce tiers-temps est signé par Maxim Parfeyevets qui oblige Florian Hardy à sortir un bon arrêt. Les français ne tardent pas à réagir en s'organisant près de la cage ; Kevin Lalande sort juste devant Sacha Treille et capte le palet au niveau de son patin. Les gardiens poursuivent leur série d'arrêts : Florian Hardy sur Ilia Shinkevich, depuis la droite suivi d'Olivier Dame-Malka dont le tir est repoussé par Kevin Lalande.  Damien Fleury et Yevgeni Kovyrshin font eux aussi travailler les gardiens qui signent de nouveaux arrêts importants dans leurs mitaines. Andrei Kostitsyn prend deux minutes de pénalité pour cinglage (27'29).
Les Français continuent de se créer des occasions par l'intermédiaire de Nicolas Besch qui prend sa chance face au but sans trouver de partenaire pour tenter une déviation. Suite à un bon enchaînement de passes, Olivier Dame-Malka s'offre une nouvelle possibilité encore arrêtée par Kevin Lalande. Le jeu reprend à 5 contre 5 tandis que les Bleus poursuivent leurs offensives sur la cage biélorusse. Olivier Dame-Malka tire sur la gauche directement dans la mitaine de Kevin Lalande. A la mi-match, Ronan Quemener prend la place de Florian Hardy devant la cage française. Les Biélorusses reprennent le contrôle du palet et lancent une nouvelle attaque sur laquelle ils vont faire preuve d'une grande réussite. Charles Linglet s'avance dans la zone offensive et ouvre le jeu sur Andrei Stas qui tire instantanément sur Florian Hardy. Le gardien français laisse échapper le palet qui passe derrière ses jambes. Alexander Pavlovich suit parfaitement la trajectoire et le glisse dans la cage juste avant que celle-ci ne soit déssoclée. Après une concertation entre les arbitres et la table de marque, le palet est replacé au centre de la glace ce qui valide le but (0-2 à 33'14).
Photo hockey Equipes de France -  : Biélorussie (BLR) vs France (FRA) - Grosse réaction Biélorusse
Photographe : Jean Marc Lestage

Antoine Roussel prend deux minutes de pénalité pour obstruction sur le gardien (35'05). Ronan Quemener se montre déterminant sur une tentative d'Ilia Shinkevich. Florian Chakiachvili répond quelques secondes après mais Kevin Lalande reste toujours très vigilant. Ayant pourtant une avance de deux buts au tableau d'affichage, les visiteurs ne souhaitent pas en rester la. Durant le power-play dont ils disposent, les Biélorusses repartent vers le but français. Yevgeni Kovyrshin part sur la gauche, temporise avant de transmettre le palet sur la droite à Mikhail Stefanovich qui ajuste Ronan Quemener par un tir en force dans la lucarne de ce dernier (0-3 à 37'04).

Un début de bagarre éclate immédiatement stoppé par les arbitres. Oleg Yevenko prend deux minutes de pénalité pour dureté (38'28). La tension se fait sentir sur la glace des deux côtés et les arbitres sont obligés d'intervenir avec fermeté pour mettre fin aux débuts de provocation et de bagarres. Le deuxième tiers se termine donc par un score de (3-0) pour la Biélorussie grâce à une solide défense et un excellent Kevin Lalande.
 

Andrei Stas et Pierre-Edouard Bellemare s'affrontent au face-off finalement remporté par le joueur de Philadelphie. Le jeu reprend à 5 contre 5 après une première situation offensive pour les hommes de Dave Henderson qui ne donne rien. Sacha Treille part seul défier Kevin Lalande en récupérant une belle passe mais bute sur ce dernier. Quelques instants plus tard, un tir de pénalité est accordé à l'équipe de France. Sacha Treille, un des spécialistes de cet exercice, se présente face à Kevin Lalande. L'attaquant rouennais s'avance, fixe le gardien et réussit son tir avec toute la précision qu'on lui connaît (1-3 à 44'05).

Sur le côté droit, Nicolas Besch tente une déviation du patin mais ne trompe pas Kevin Lalande. Les Français continuent de pousser pour tenter de revenir dans la partie mais le bloc défensif est toujours très compact. Jordann Perret tire sur la gauche et oblige Kevin Lalande à ajouter un arrêt à sa ligne de statistiques. L'Esprit Boxers continue de faire résonner son trio de tambours en augmentant la puissance sonore. Kevin Hecquefeuille ne concrétise pas non plus face au gardien biélorusse. Ronan Quemener arrête parfaitement le tir d'Artem Volkov. Andrei Kostitsyn prend deux minutes de pénalité pour cinglage (51'37). Au cours de ce nouveau power-play, Antonin Manavian, Teddy Da Costa, Damien Fleury et Antoine Roussel multiplient les passes mais sans faire évoluer le score.
Photo hockey Equipes de France -  : Biélorussie (BLR) vs France (FRA) - Grosse réaction Biélorusse
Photographe : Jean Marc Lestage

La seule tentative dans cette phase de jeu signée Damien Fleury est sortie par Kevin Lalande. Le gardien biélorusse repousse un nouveau tir d'Olivier Dame-Malka. A 1'16 de la fin, Vitali Trus remplace Kevin Lalande dans la cage biélorusse. Artem Volkov tire au-dessus de la cible, dans le filet de protection. L'équipe de France prend son temps-mort ; Ronan Quemener en profite pour regagner le banc. Sur leur ultime action de la partie, les hommes de Dave Lewis vont vont faire une dernière fois évoluer le score. Placé à l'entrée de la zone offensive, après la ligne bleue, sur la gauche, Charles Linglet récupère le palet, s'avance et marque en cage vide (1-4 à 59'41).

La sirène retentit cependant sous les applaudissements du public qui félicite également les joueurs de la Biélorussie qui nous ont régalés par un gros week-end et un très grand match ce lundi. L'équipe de France a elle aussi effectué deux grands matchs en ayant manqué d'intensité physique sur le deuxième acte. Dans tous les cas, cette préparation est très positive et peut nous laisser espérer un bon championnat du monde. Bonne chance aux deux équipes qui se retrouveront pour un match de groupe dans une dizaine de jours à l'Accor Hotels Arena de Paris.
 

Etoiles du match :
France :  77 Sacha Treille
Biélorussie :  46 Andrei Kostitsyn
 
Gardiens :
Florian Hardy : 9 arrêts sur 10 tirs
Ronan Quemener : 7 arrêts sur 10 tirs
Kevin Lalande : 23 arrêts sur 24 tirs
Vitali Trus : 1 arrêt sur 1 tir
 
Tirs :
France : 25
Biélorussie : 20
 
FRANCE

Gardiens : Florian Hardy (49) – Ronan Quemener (33)
Défenseurs : Nicolas Besch (74) – Florian Chakiachvili (62) – Olivier Dame-Malka (24) – Kevin Hecquefeuille (84) – Jonathan Janil (3) – Antonin Manavian (4) – Damien Raux (28) – Teddy Trabichet (57)
Attaquants : Pierre-Edouard Bellemare (41) – Valentin Claireaux (12) – Teddy Da Costa (80) – Floran Douay (29) – Damien Fleury (9) – Loïc Lampérier (27) – Laurent Meunier (10) – Jordann Perret (72) – Anthony Rech (81) – Nicolas Ritz (25) – Antoine Roussel (21)  – Sacha Treille (77).
 
BIÉLORUSSIE

Gardiens : Kevin Lalande (35) – Vitali Trus (31)
Défenseurs : Vladimir Denisov (7) – Kristian Khenkel (18) - Roman Graborenko (92) –   Nikolai Stasenko (5) – Ilia Shinkevich (8) – Pavel Vorobey (4)
Attaquants : Danila Karaban (22)Alexander Kogalev (95) – Sergei Kostitsyn (74) – Andrei Kostitsyn (46) – Yevgeni Kovyrshin (88) – Maxim Parfeyevets (94) – Alexander Pavlovich (71) – Andrei Stas (23) – Charles Linglet (70) – Mikhail Stefanovich (28) – Yegor Sharangovich (86) – Artem Volkov (85) – Oleg Yevenko (25).
 
 
Affluence : 2320 spectateurs
 
Arbitres : Laurent Garbay – Jimmy Bergamelli
Juges de ligne : Yann Furet – Gwilherm Margry
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...