Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Championnats du monde
Hockey mondial 10: Les Bleus impressionnent
 
Battus 3-2 par la Suède, les Bleus ont montré un visage très encourageant!
 
SAP Arena, Mannheim, Hockey Hebdo Cedric Martin le 11/05/2010 à 22:32

Suède - France 3-2 (1-0 2-0 0-2)


Le retour de Stéphane Da Costa

Après la victoire surprise de la Norvège contre les Tchèques (3-2) dans l’après-midi, la donnée était claire pour la France : Faire des points pour ne pas avoir toute la pression sur les épaules lors du match clé contre les Norvégiens qui ont déjà 3 points. Dave Henderson apportait d’ailleurs quelques petits changements à son équipe par rapport au premier match, avec notamment la rentrée de Stéphane Da Costa sur la seconde ligne aux côtés de Pierre-Edouard Bellemare et Kevin Hecquefeuille, de loin la ligne française la plus technique. Et puis surtout, il décidait de faire entrer en jeu le gardien de Grenoble Eddy Ferhi dès le début du match, malgré le bon match de Fabrice Lhenry contre les Tchèques.

Photo hockey Championnats du monde - Championnats du monde - Hockey mondial 10: Les Bleus impressionnent
photo L.Lardiere
E.Ferhi auteur d une belle partie ce soir sortira pour cause de deshydratation


Un bien mauvais but…


Le plan de match français était parfaitement appliqué par les joueurs. Sur chaque possession de puck en zone offensive, les Bleus tentaient le shoot, prenaient leur chance. Par rapport au match contre les Tchèques, les Français fore-checkaient beaucoup plus haut et avec beaucoup plus d’agressivité (dans le bon sens du terme). La Suède était d’ailleurs souvent empruntée à la construction ainsi qu’en transition. Par contre, lorsqu’elle était installée en zone française, elle se créait d’excellentes occasions. Mais c’est finalement sur un coup du sort que la Tre Kronor pouvait ouvrir le score. Après un cafouillage devant Eddy Ferhi et un shoot de Carl Gunnarsson précédant plusieurs rebonds plus ou moins heureux, Erwan Pain déviait malencontreusement la rondelle du genou dans son propre but (17’49’’, 1-0 pour la Suède).
Sur l’ensemble de la période, la statistique des tirs cadrés était de 18-7 en faveurs de l’équipe scandinave.






Le rouleau compresseur suédois en action

En deuxième période, les Bleus revenaient sur la glace avec les mêmes intentions que lors du premier vingt. Chaque occasion de terminer un check était prise. Offensivement, même si les chances étaient rares, les Français tentaient quelque chose. Mais un nouveau coup du sort frappait les Bleus. Bien lancé par le vétéran du Jokerit Michael Nylander (37 ans, 926 matchs de NHL), Jonas Andersson armait un missile hyper-puissant en entrée de zone, slapshot, qui laissait Eddy Ferhi de marbre, côté mitaine (22’34’’, 2-0 pour la Suède).
Photo hockey Championnats du monde - Championnats du monde - Hockey mondial 10: Les Bleus impressionnent
photo L.Lardiere
D.Henderson motive ses troupes
A partir de cet instant, la Tre Kronor commençait à sérieusement mettre la défense française dans le rouge. Les Bleus ne parvenaient plus à sortir de leur camp avec des relances catastrophiques qui permettaient aux Suédois de maintenir une pression constante sur la cage française. Mais les hommes de Dave Henderson pouvaient éviter de donner trop de pénalités en restant concentrés et très disciplinés.
Les Bleus réussissaient d’ailleurs à tuer leur seule pénalité de la période, contre Vincent Bachet (25’20’’ pour holding). Mais malheureusement pour eux, les Français encaissaient un nouveau but évitable après un très mauvais dégagement d’Anthoine Lussier contre la bande face à Christian Bäckman. Le rebond menait la rondelle sur la crosse du génial Linus Omark qui servait un caviar au jeune prodige Johan Harju dans le slot et, bien entendu, le futur joueur de Tampa Bay ne ratait pas pareille aubaine (27’44’’, 3-0 pour la Suède).
Une pénalité contre Linus Omark (31’12’’ pour tripping) redonnait ensuite quelques couleurs aux Tricolores qui se créaient plusieurs occasions, mais le très jeune Jacob Markström (20 ans) maintenait sa cage inviolée. Et dès le retour de Linus Omark, la Suède remettait une pression intenable jusqu’à la sirène marquant la fin du tiers-temps.

Au final, forte domination scandinave, surtout techniquement, face à une équipe de France travailleuse et montrant un visage positif.



Le spectaculaire retour des Bleus

La dernière période s’annonçait comme mission impossible pour les Français. Mais comme contre la République tchèque, l’équipe de Dave Henderson gardait un esprit positif, continuait d’essayer, d’aller déranger cette Tre Kronor tellement intouchable lorsqu’elle a le contrôle de la rondelle. Sur chaque shift, les joueurs français donnaient le maximum et c’est par la première ligne, très travailleuse, que cela finissait par payer. Un dégagement suédois rebondissait sur le dos d’un défenseur suédois devant le slot. La rondelle retombait sur la crosse de Yorick Treille qui ne se posait aucune question est allumait la cage suédoise d’un tir aussi soudain que puissant (44’34’’, 3-1 pour la Suède).
Photo hockey Championnats du monde - Championnats du monde - Hockey mondial 10: Les Bleus impressionnent
photo L.Lardiere
K.Hecquefeuille élu homme du match côté France
Après un choc malheureux avec Rickard Wallin, Eddy Ferhi était contraint de quitter le jeu, ce qui obligeait Dave Henderson à faire rentrer Fabrice Lhenry (48’03’’). Avec son expérience, le portier de Rouen se mettait tout de suite dans le bain en réalisant quelques arrêts importants qui maintenaient la France dans le coup jusqu’à un geste absolument magnifique de Luc Tardif ! L’attaquant de Rouen pénétrait dans la zone suédoise presque jusqu’à la ligne de fond et après un joli crochet, armait d’un angle très difficile un tir précis qui passait juste sous la transversale de Jacob Markström (54’05’’, 3-2 pour la Suède).
Ce que réalisait l’équipe de France à cet instant était assez exceptionnel. Jamais ils n’ont baissé les bras. Contre les Tchèques cela n’avait pas payé, mais contre les Suédois, les Bleus étaient proches d’une sensationnelle égalisation. La meilleure chance échouait à la 18e minute à Stéphane Da Costa, seul sur le flanc droit mais qui oubliait la rondelle au moment de feinter le gardien. Afin de tenter d’arracher cette égalisation, Dave Henderson demandait son temps mort et sortait Fabrice Lhenry (58’37’’). Les Français se procuraient quelques jolies occasions mais ne parvenaient finalement pas à concrétiser ce qui aurait été un authentique exploit.


La voie à suivre…

Les Bleus ont clairement montré le bon visage sur ce match. Si ils peuvent jouer le même match contre la Norvège, ils ont une chance tout à fait réelle de s’imposer. La situation ne sera pas aisée car les Norvégiens vont pouvoir attendre les Français et jouer leur jeu, comme ils l’ont fait contre les Tchèques et les Suédois. Mais mentalement, ce très bon score contre la Tre Kronor a de quoi convaincre les joueurs que l’exploit est à leur portée.
 

Suède – France 3-2 (1-0 2-0 0-2)


SAP Arena : 3'268 spectateurs
Arbitres : MM. Baluska (SVK) et Levonen (FIN)
Juges de lignes : MM. Kowert (GER) et Valach (SVK)
Suède : Jacob Markström ; Magnus Johansson, Victor Hedman ; Tony Mårtensson, Jimmie Ericsson, Marucs Nilson ; Carl Gunnarsson, Erik Karlsson ; Rickard Wallin, Matthias Weinhandl, Magnus Pääjärvi ; Oliver Ekman-Larsson, Christian Bäckman ; Niklas Persson, Linus Omark, Johan Harju ; Andreas Engqvist, Jonas Andersson, Michael Nylander. Coach : Benkt-Åke Gustafsson
France : Eddy Ferhi, Fabrice Lhenry (dès 48’03’’); Baptiste Amar, Vincent Bacher ; Yorick Treille, Laurent Meunier, Damien Raux ; Antonin Manavian, Nicolas Besch ; Stéphane Da Costa, Pierre-Edouard Bellemare, Kevin Hecquefeuille ; Yohann Auvitu, Thomas Roussel ; Anthoine Lussier, Laurent Gras, Erwan Pain ; Benoît Quessandier ; Luc Tardif, Brian Henderson, Sacha Treille. Coach : Dave Henderson
Goals : 17’49’’ Carl Gunnarsson (Linus Omark, Niklas Persson) 1-0 ; 22’34’’ Jonas Andersson (Michael Nylander) 2-0 ; 27’44’’ Johan Harju (Linus Omark) 3-0 ; 44’34’’ Yorick Treille 3-1 ; 54’05’’ Luc Tardif (Stéphane Da Costa, Baptiste Amar) 3-2
Pénalités : 
Notes :
48’03’’ changement de gardien pour la France avec la sortie d’Eddy Ferhi pour Fabrice Lhenry. 58’37’’ Temps mort français. 58’37’’ sortie de Fabrice Lhenry
Etoiles Hockey Hebdo : *** Magnus Johansson, ** Eddy Ferhi, * Linus Omark
Elus meilleurs joueurs : Magnus Johansson et Kevin Hecquefeuille
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
LA MOUCH a écritle 13/05/2010 à 11:33  
PS : je précise que la remarque sur Lhenry concerne le 1er match (sur le score et son boulot), le 2e match n'est pas vraiment "criticable" du fait qu'il n'a pas joué le match complet.
Et tant mieux si on a deux bons goals.....
Et l'ose esperer que le coach, aurait fait des changements de gardiens s'il avait trouvé l'un des 2 défaillants... On verra qui il alignera pour le match couperet (les 2 premiers matchs permettants de jauger le niveau des 2 goals, (je pense), pour justement juger lequel mettre en premier face à la Norvège (c à dire le meilleur à son point de vue)....
LA MOUCH a écritle 13/05/2010 à 11:29  
Petite remarque ; si on regarde l'article de HH sur le 1er match, leur conclusion est que "si l'équipe montre autant de volonté, que LHENRY est aussi inspiré, le match face à la Norvège est jouable"...
cela se confirme face à la suède (tout de meme troisième nation au classement) et Lhenry ne fut pas un manche malgré le score....
Enfin, a Rouen on verra l'année prochaine... Soit on aura le sourire, soit on pleurera le départ de Trévor !!!!!
relia a écritle 12/05/2010 à 15:33  
Pour rappel Fleury a été élu meilleur joueur par les internautes (35%) ET Entraîneurs de Ligue Magnus et de l’Equipe de France (65 %). Il ne s'agit donc pas d'une lubie grenobloise de vouloir en faire le meilleur joueur.
Maintenant puisqu'on doit faire sans, alors soit.
Je trouve ça quand même bien dommage que l'entraineur n'explique pas ses choix, histoire de mettre tout le monde d'accord...
Castor des glaces a écritle 12/05/2010 à 15:21  
Je pense que la principale qualité de l'EdF, face au gratin mondial, c'est sa combativité et sa solidarité !
Pour que Bordeleau vienne, encore faudrait-il qu'il le veuille !!! En ce sens, si bon soit-il, s'il est pas plus motivé que ça pour venir, il a rien à faire en EdF ! Moi je le regrette pas ! Faut que les joueurs sélectionnés soit fiers de porter le maillot ! C'est le minimum !
Pour Fleury, c'est sur que son absence est un handicap pour l'EdF, mais bien que j'adore ce joueur, je trouve qu'il en a un peu trop demandé ! Il avait déjà demandé d'être dispensé de stage à l'automne, et là, juste avant les CM il recommence (non pas pour son départ, mais pour raisons familiales je crois alfx), ça fait beaucoup !
katana69 a écritle 12/05/2010 à 14:45  
en fait henderson est le raymond domeynech du hockey il se prive des meilleurs et il met celui qui a moins connaissance avec la france (ferhi-lhenry) mais bref ça ne veux pas die qu'on n'y arrivera pas avec henderson. Regarder on est bien arriver en finale avec domeynech en 2006 alors espoir pour la france.
sotteville a écritle 12/05/2010 à 13:32  
chacun pense ce qu'il veut... parce que fleury meilleurs joueur français, perso, je ne suis pas d'accord... donc tu vois, henderson non plus ne le pense pas, mais je pense qu'il connait son boulot, on est pas entraîneur de l'équipe de france pour rien....
flamme bleue a écritle 12/05/2010 à 13:23  
l'idéal aurait été que Chicago se fasse éliminer au premier tour des play-offs
Un problème avec tes émotions Manu ?
alfx a écritle 12/05/2010 à 12:48  
@sotteville : Rien a voir avec du chauvinisme, c'est juste que j'ai pu voir et comparer les deux gardiens avant les CDM et c'est un fait, LHENRY n'a pas joué de la saison et lors des matchs de préparation il n'a pas convaincu rien qu'a regarder ses déplacements (lents) dans la cage, sa stabilité plus que moyenne, et ses placements hasardeux.
Certes Ferhi n'a pas fait sa meilleure saison cette année et pourtant nous sommes arrivés en 1/2, mais clairement cette saison ferhi est au dessus de lhenry et pour contredire ton argumentaire, la saison précédente je disais l'inverse car lhenry avait un bien meilleur niveau que ferhi, c'est juste qu'il faut arrêter de mettre le même gardien par habitude, tu prends le gardien qui va pouvoir assurer les 50% de l'équipe.
Ensuite @flamme bleue et @sotteville : il faut arrêter de croire que henderson est un bon sélectionneur, quand on vois que deux saison de suite il se prive de Bordeleau (seul joueur actuel ayant évolué en NHL) et là il ne sélectionne pas Fleury (élu meilleur joueur français), il y a vraiment un problème.
Ok Damien a demandé une 10 ène de jour pour préparer son départ en suède, c'est bon c'est pas la mort, Yorick Treille vient juste d'arriver et c'est pas pour autant qu'on s'en prive.
VOus allez me dire après c'est une question d'équilibre entre les joueurs, ok, mais il faut aussi voir que l'EDF c'est la vue du monde sur le hockey français et pour l'instant quelle image renvoit on ?
Pour moi une sélection de france il y a les joueurs indiscutables et ceux qui doivent se battre pour entrer en EDF pour a leur tour devenir indiscutable (sans avoir le melon).
Bref chacun pense ce qu'il veut mais moi je pense que avec henderson ça marchera pas tant qu'il sélectionnera de la sorte.
PS : sa prolongation de contrat c'est 3 ans et non 5 !!! (et heureusement)
Manu a écritle 12/05/2010 à 11:54  
@flamme bleue
Toi tu commence vraiment à me prendre la tête avec ton humour à la c..
Toujours en train de critiquer, j'aimerais bien te voir sur la glace toi tiens !!!! Une bonne charge et on entendra plus parler de toi.
Sur ce rancune ;-)
sotteville a écritle 12/05/2010 à 10:51  
non, fehri n'est pas au dessus de lhenry, arrêtez votre chauvinisme démesuré... fehri n'a convaincu personne cette année et pour lhenry, cela lui a permis une remise en forme.... si fehri avait été plus au top cette année, peut-être qu'il aurait été choisi à la place de lhenry, seulement voilà, cela n'a pas été le cas... henderson sait ce qu'il a a faire et vos remarques sont déplacées
flamme bleue a écritle 12/05/2010 à 10:05  
c'est con pour toi alfx, il aurait fallu poser ta candidature auprès de la ffhg avant qu'il ne rempile pour 5 ans
alfx a écritle 12/05/2010 à 09:54  
C'est net que FERHI est au dessus de LHENRY, il sort un gros match et sur les trois buts il peut rien faire, J'espère que c'est qu'une grosse peur pour ferhi et pas une blessure car sinon on va direct en relégation sas passer par la case départ.
Henderson est pour moi un mauvais sélectionneur et cela ce confirme, moi j'aurais aligné FERHI dès le début du championnat, je suis sur que contre les tchèques on aurait pu faire quelques chose de mieux, la preuve face à la suède.
Un gardien représente 50% de l'équipe et malgré tout on s'obstine a mettre un gardien bléssé durant toute la saison.
Bref tant que henderson sera aux commandes, ça marchera pas.
Vraiment déçu, on a du potentiel mais on l'exploite mal !!! c'est navrant à force !!!
Tatie38 a écritle 12/05/2010 à 09:42  
zut et zut j'ai l'impression qu'il ne manque que de l'assurance aux bleus pour gagner ils valent mieux qu'ils ne le croient, ne serait-ce qu'a voir l'attitude des suedois
Manu a écritle 12/05/2010 à 08:16  
Rageant tout de même, même si c'était la Suède en face.
On prend un mauvais but en fin de premier tiers à cause d'un patin....Français et un autre au tout début de second tiers mais bon l'EDF m'a quand même plus plu que contre leur match contre la Rép. Tchèque et elle a été très discipliné avec seulement 6 min. de pénalités. Comme quoi on peut tenir tête à un pays comme la Suède en jouant à 5 contre 5 !!!
De bon augure tout de même avant le match contre la Norvège demain ou l'on ne pourra, malheureusement, ne pas compter que sur nous mêmes. En effet la Rép. Tchèque doit prendre au moins un point contre la Suède pour que la France n'ai pas à jouer le tour de relégation.
Go les Bleus !!! On y croit !!!
pantang a écritle 12/05/2010 à 00:54  
J'ai l'impression que depuis le début de cette campagne, on nous vend Lhenry titulaire sans vraiment de raison objective. Quelle équipe sérieuse mettrait comme titulaire un gardien qui n'a pas joué de la saison, avec un Ferhi qui a semblé un cran au sessus quand il a joué lors de la préparation (match de grenoble en particulier)
Qui se prend la seconde étoile sur ce match?
j'aimerai qu'on m'explique sur quelle hiérarchie on se fonde pour décider entre les deux, sachant que j'ai croisé deux gardiens de magnus qui m'ont franchement dit qu'un tel choix leur semblait étonnant (je cite)
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...