Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Canada - Norvège
 
Tournoi Olympique, Tour Préliminaire masculin. Groupe A.
 
Canada Hockey Place, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 17/02/2010 à 11:11
   Canada - Norvège  
8 - 0
( 0-0, 3-0, 5-0 )



Les Canadiens débutaient hier soir (heure française) leur tournoi olympique dans lequel ils visent la médaille d'or. En face la Norvège va tout faire pour éviter la dernière place du championnat. Duel d'extrèmes sur la glace mais aussi dans le style de jeu entre l'Europe et l'Amérique du Nord. C'est Roberto Luongo le gardien chéri de Vancouver qui gardait le filet canadien dans cette partie, les rouges applaudis par 18000 spectateurs entrent en lice.

Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Canada - Norvège

Pas si déséquilibré que ça :

Les Canadiens poussés par un Canada Hockey Place comble hier soir à Vancouver remportent la première mise au jeu. Tout comme les Américains un peu plus tôt les joueurs de la feuille d'érable peinent un peu à trouver leurs marques dans ce début de partie. Les Norvégiens bien positionnés jouent vite et en passes pour s'installer dans la zone canadienne, mais les locaux inversent rapidement la tendance et les qualités individuelles remplacent vite les lacunes collectives. Thornton, ou Nash font parler leur talent mais Pal Grotnes bien dans le jeu s'impose sur tous les tirs proposés. Le Canada peine à trouver ses marques, et le portier scandinave étouffe toute velléité canadienne. Zuccarello Aasen et Vikingstad mènent la révolte mais Luongo chez lui dans cette patinoire fait le métier devant la cage. Les Norvégiens un peu promis aux chiens avant le tournoi font mieux que de se défendre. Battus sur le plan technique ainsi que sur l'enjeu physique les Scandinaves s'accrochent et développent un jeu intéressant. Crosby un peu discret dans cette partie regarde le tableau d'affichage toujours vierge à la fin de ce premier vingt.

Tirs cadrés : 14 / 4 pour le Canada
Pénalités : 4 / 2 pour la Norvège

Petit à petit, l'oiseau fait son nid :

Les Canadiens reviennent surmotivés sur le glaçon et Mike Babcock qui a du remonter les bretelles de ses ouailles semble un peu plus serein. La pression est énorme sur le but de Grotnes et sur une supériorité numérique Jarome Iginla ouvre le score dans une ambiance de feu. (1-0 à 22'30).
La Norvège sonnée repart au charbon mais se heurte à une solide défense canadienne menée par Pronger and Co. Le Canada ragaillardi par cet ouverture du score continue sa domination, la Norvège résiste au courage et s'appuie sur les bons arrêts de Pal Grotnes décidément bien dans ses bottes hier soir. Les joueurs à l'érable sont installés et le puck tourne, Heatley en embuscade reprend le rebond et met au fond (2-0 à 24'27).
Les Scandinaves reprennent un peu du poil de l'ours et reviennent dans la partie, le petit Mats Zuccarello Aasen met la folie dans la défense locale et le duo Thoresen-Vikingstad met la peur dans les chaumières du pays du hockey. Luongo veille au grain et s'impose devant l'armada norvégienne qui tente de sauver son honneur.  Même à trois contre cinq la patrie du hockey ne cède pas et reste debout sous les coups. Les Canadiens s'en sortent avec talent et efficacité. Le puck traine derrière la cage norvégienne, Mike Richards s'en empare et lance, Grotnes repousse, Richards reprend d'un tir puissant, le palet passe entre les jambières du portier de Stjernen. (3-0 à 31'06).
Les Norvégiens continuent d'attaquer et ne baissent pas les crosses, Vikingstad lance, Luongo repousse de la botte, le puck flotte sur le côté de la cage, l'attaquant d'Oufa : Patrick Thoresen jaillit mais son tir passe au dessus du cadre alors que l'angle était ouvert. Sacré coup de chaud pour tout un peuple et toute une patinoire entièrement vêtue de rouge. Les Canadiens monopolisent le puck jusqu'au coup de sirène.

Tirs cadrés : 16 / 6 pour le Canada
Pénalités : 6 / 4 pour la Norvège

Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Canada - Norvège
Le Canada Hockey Place bondé hier soir

Le Canada déroule, la Norvège coule :

Les Canadiens reviennent fort dans ce dernier tiers alors que les Norvégiens semblent un poil cuit, autant par la vitesse que par le jeu puissant des Nords-Américains. Le Canada poussé par ses partisans continue sa domination, les tirs s'enchaînent sur la cage du malheureux Grotnes. Getzlaf rate un superbe angle ouvert, mais le Canada garde le contrôle du puck et l'attaquant des Ducks va avoir une seconde chance dans la foulée. Niedermayer le capitaine canadien fait une magnifique passe à Ryan Getzlaf dans le slot, celui ci se retourne et d'un tir magnifique marque le quatrième but de la partie. (4-0 à 44'29).
Pal Grotnes jette l'éponge et quitte la glace remplacé par le colosse du HeiKi Heinola : André Lysenstoen.
La Norvège totalement dépassée commet des fautes, le Canada n'en demande pas moins et Dany Heatley nettoie la lucarne scnadinave. (5-0 à 46'43).
Le Canada continue de bombarder la cage de Lysenstoen qui fait ce qu'il peut pour contenir la fougue des locaux. Jarome Iginla le prodigieux attaquant de Calgary marque son second but personnel dans une ambiance survoltée. (6-0 à 47'36).
La Norvège à l'agonie n'a plus les moyens de répondre et se contente de défendre tant bien que mal. La stratégie du sauve qui peu ne fonctionne pas longtemps puisque Corey Perry profite d'une mavaise relance de la défense et de l'écran de joueurs devant Lysenstoen pour marquer à son tour. (7-0 à 51'03).
Les Européens ne peuvent plus suivre le rythme endiablé et souffrent pour ne pas encaisser encore des buts. Les Norvégiens sont asphyxiés par la redoutable armada canadienne, la marée rouge monte et finit par emporté le courageux André Lysenstoen qui n'en puit plus. Les Norvégiens à genoux demandent merci, mais le Canada n'en a pas fini, notamment l'excellent Iginla qui marque son troisième but personnel. (8-0 à 58'11).
Iggy comme on le surnomme au pied des Rocheuses canadiennes du côté du Pengroth Saddledome de Calgary, a été un des piliers de l'équipe canadienne dans cette partie. Le tiers s'achève sur un petit rythme alors que tous les partisans de l'arena de Vancouver chantent et tapent des mains.
 
Tirs cadrés : 12 / 5 pour le Canada
Pénalités : 4 / 2 pour la Norvège


Etoiles Hockey Hebdo :


*** : Jarome Iginla
** : Dany Heatley
* : Mats Zuccarello Aasen


Après un départ poussif, la machine canadienne s'est mis en marche emportant tout sur son passage. La courageuse Norvège portée par Vikingstad et Zuccarello Aasen n'a malheureusement par pu réduire le score. Les Scandinaves ont tout donné dans cette partie et méritaient mieux, ils affronteront les Etats-Unis pour leur prochain match, encore un grosse difficulté pour les coéquipiers de Thoresen. Le Canada prend trois points et la tête du groupe, le manque de coordination entre les stars a été compensé par le talent individuel. On devrait retrouver cette équipe sur le podium à moins d'un extraordinaire coup de tonnerre qui risquerait de tourner au drame national. Sidney Crosby tant attendu se "contente" de trois mentions d'assistances, le petit prodige de Pittsburgh a été plutôt discret hier soir, laissant au vieux briscard d'Iginla la gloire d'une folle soirée au pays du hockey.

Feuille de match complète
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Nick a écritle 17/02/2010 à 20:29  
Personnellement 8-0 je ne considère pas que ce soit un début difficile. Que les deux équipes "s'observent" pendant une période c'est normal. Crosby a été dominant, dans tous les aspects du jeu à mon sens avec des passes hallucinantes. Quel joueur complet!

Concernant les Gardiens, Luongo est chez lui c'est normal de lui donner quelques matchs et qu'il se sente à l'aise dans le filet "au cas ou...". En attendant c'est Brodeur qui sera, je l'espère, le gardien partant lorsque les matchs seront importants. J'aurais aimé voir Fleury aussi qui est définitivement un des meilleurs gardiens de la ligue techniquement mais son jeune âge le relègue à la 3eme place dans l'équipe canadienne.

Une chose est certaine, la Norvège a du trouver que sur une petite glace la place se fait rare, certains joueurs ont heurté des murs.
forsberg93 a écritle 17/02/2010 à 16:21  
merci pour cet article très complet.
ce début "difficile" s'explique aisément par le manque de cohésion. ce premier tour qui n'élimine personne permettra aux joueurs canadiens de se rôder un peu. mais gare à la Suisse qui arrive dans 2 jours !

Au sujet du gardien, le staff canadien a déclaré qu'il voulait alterner pendant ce 1er tour donc normalement Brodeur revient devant le filet contre la Suisse.
luke81 a écritle 17/02/2010 à 14:59  
Début difficile !
J'espère que le Canada ira quand même au bout avec, pourquoi pas, un doublé d'Ingila en finale comme en 2002.
Mais je me demande quand même si Luongo sera n°1 durant toute la compétition car Brodeur a les meilleures stats de l'histoire de la NHL.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...