Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Les Rouges sont en or !
 
La grande finale olympique 2018 offre une affiche inédite entre les Russes, plutôt attendus à ce stade de la compétition et la surprenante équipe d'Allemagne. Les Allemands qui disputent leur première finale olympique n'ont rien à perdre et tout à gagner dans ce match au sommet même si les Russes sont nettement favoris
 
Gangneung, Centre de hockey, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 25/02/2018 à 09:38
   Athlètes Olympiques de Russie - Allemagne  
4 - 3 ap

(1-0, 0-1, 2-2, 1-0)

Derniers instants :

Le jeu démarre plutôt doucement, l'équipe des AOR fait une faute d'entrée de jeu et doit évoluer à quatre face aux Allemands redoutables en powerplay. Mais la pénalité est bien tuée par les Russes.
La Russie repart à l'offensive et jauge son adversaire qui se défend plutôt bien.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Les Rouges sont en or !
Photo by Matt Zambonin/HHOF-IIHF Images
Les Allemands dangereux sur chaque attaque
Les hommes en rouges sont plus pressants mais Aus Den Birken fait le ménage devant son filet. L'Allemagne commet une faute à son tour et a du mal face au powerplay slave. Mais tel le roseau, les Allemands plient mais ne rompent pas grâce notamment à leur solide portier. Dans les derniers dixièmes de secondes du match, Gusev fait un service en retrait magnifique à Voynov qui troue le but sur un one-timer parfait (1-0 à 19'59).

Tirs cadrés : 12 / 6 pour les Athlètes Olympiques de Russie
 

L'aigle allemand décolle :

Le début du deuxième tiers est plus laborieux, les deux équipes prudentes, ne se découvrent guère et on assiste à un chassé-croisé. Les quelques banderilles rouges ne font pas de tort au portier germain. Puis progressivement les Allemands sortent du bois, les contres se multiplient, sur l'un d'entre-eux Macek parvient à semer la défense russe, remet vers Schutz qui lance en angle fermé, le puck ricoche entre la jambière et le bouclier de Kochetchkin et termine au fond des filets russes (1-1 à 29'32).
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Les Rouges sont en or !
Photo by Matt Zambonin/HHOF-IIHF Images
Les Russes pressent sur le but de l'Allemagne

Le match est relancé mais les Allemands sont pénalisés dans la foulée, ils gèrent parfaitement l'infériorité. L'équipe des Athlètes olympiques de Russie repart au front mais s'expose sans cesse à de très dangereux contres allemand que le gardien de Magnitka repousse tant bien que mal. Les Russes qui doutent, ne paniquent pas encore et parviennent à placer quelques bonnes tentatives à l'image de Kaprizov ou Telegin qui ne peuvent toutefois battre le portier munichois.

Tirs cadrés : 9 / 8 pour les Athlètes Olympiques de Russie
 

Quelle finale !

L'Allemagne démarre fort le premier tiers et joue sa chance à fond, les Russes crispés, résistent mais peinent à déployer leur jeu. Comme bien souvent la Sbornaya inquiète de se découvrir ne déploie pas son jeu si bien leché qui seul peut la faire gagner. Les Allemands le savent et pressent haut, ils se montrent dangereux sur chacune de leurs incursions tandis que l'équipe des AOR lance de loin.
Sur un bon jeu offensif, Nikita Gusev en angle fermé parvient à loger la rondelle dans la lucarne allemande et fait gronder les fans (2-1 à 53'21).
Les Russes pensent avoir fait le plus dur, quelle erreur ! Les Allemands gagnent l'engagement et se ruent en avant, une mauvaise défense russe permet à Mauer de récupérer derrière le but et de servir parfaitement Kahun seul face au but qui égalise d'un tir parfait (2-2 à 53'31).
Le jeu du chat et de la souris reprend, les Russes restent très tendus et l'Allemagne continue son show en contre. Sur une bonne remontée de glace, Ehliz met en retrait pour Muller, le joueur des Eisbaren prend son temps et d'un bon lancer ajuste Kochetchkin, trop avancé (2-3 à 56'44).
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Les Rouges sont en or !
Photo by Matt Zambonin/HHOF-IIHF Images
Les Russes délivrés en prolongation

L'Allemagne prend les devants à moins de 4 minutes du terme, les AOR semblent perdus et peinent à se reprendre, une faute tombe de plus sur leurs casques à 2 minutes du terme, les carottes ont l'air cuites. Znarok sort tout de même son gardien sur une mise au jeu en zone offensive. Kaprizov lance dans le paquet de joueurs, le puck rebondit vers le second poteau où Gusev jaillit et lance sous la transversale pour arracher l'égalisation (3-3 à 59'04).
Le banc russe explose de joie, les fans de la Sbornaya respirent un grand coup, mais la Mannschaft reste en powerplay pour une poignée de secondes, rien n'y fait, la sirène renvoie les deux équipes aux vestiaires et on doit disputer une prolongation.

Tirs cadrés : 10 / 7 pour l'Allemagne
 

Rouge de bonheur :

La prolongation débute à quatre contre quatre pour vingt minutes. Les rouges mettent la crosse sur le palet et tournent, mais les Allemands spécialistes de la prolongation pressent haut et très bien. Ils sapent plutôt bien le jeu russe, ils savent bien que si jamais l'orchestre rouge se met à réciter, il ne restera plus grand chose du bloc germanique.
Les Allemands cherchent le contre mortel pour remporter le titre suprême, mais en vain, la défense russe s'est bien resserrée et les engagement sont enfin gagnés. Les AOR font attention mais semblent plus tranchants. Kovaltchuk s'échappe en break, il fait coucher Aus Den Birken et lance, le puck heurte le haut de la botte du gardien monte mais le défenseur parvient à le chasser du gant.
Le banc rouge qui s'était déjà levé grogne. Les Allemands tentent de contrer, mais Reimer lève sa crosse et met un coup au visage d'un Russe. La sanction tombe, le joueur de Nuremberg, blême, rejoint le cachot. Le powerplay russe se pose et tourne, Gusev dans l'angle sert à l'opposé pour Kaprizov qui reprend de volée et troue le but allemand (4-3 à 69'40).
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Les Rouges sont en or !
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
La Russie championne olympique !

Les Russes rouges se jettent sur la glace, Znarok lève le poing, serré par ses assistants, le public russe chavire de bonheur. Côté allemand, les larmes coulent, Aus Den Birken reste au sol puis à genoux contemple longuement le plaffond, sort cruel pour de si braves joueurs qui échouent à un fil de l'or.

Tirs cadrés ; 2 / 1 pour les Athlètes Olympiques de Russie


Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Nikita Gusev
** : Jonas Muller
* : Kirill Kaprizov
 

Les Athlètes Olympiques de Russie l'emportent au bout du suspense dans un match très serré et mettent fin à 26 ans de disette aux JO pour les Russes. Pourtant nettement favori, l'équipe rouge a longtemps douté et joué à se faire peur, le spectre de son propre échec et la pression de la finale ont pesé lourd sur les épaules russes. Gênés par le pressing allemand, les hommes de Znarok n'ont quasiment pas déployé leur jeu technique et se sont contentés d'exploits individuels qui ont suffit mais qui ont surtout failli coûter très cher à la Sbornaya. Gusev présent sur tous les buts, avec 2 buts et 2 assistances a été clairement l'homme du match côté rouge. Désormais sur le toît du monde, la Russie a brisé la malédiction olympique qui la rongeait depuis plus de deux décennies. Datsyuk entre dans le club très restreint des "Triple Gold" ayant remporté l'or olympique, le championnat du monde et la Coupe Stanley.
La surprise de l'Allemagne a failli aller jusqu'au bout, après avoir sortit la Suède en quarts, le Canada en demi, les Allemands sont passés tout près de l'exploit suprême. S'il y avait une médaille olympique du courage nul doute que la Mannschaft l'aurait décroché sans problème. Sans pression, les Allemands ont parfaitement pressés pour bloquer le jeu technique des Russes comme ils l'avaient fait contre les Suédois et les Canadiens. Efficaces en contres, les Allemands menaient encore à deux minutes du terme en powerplay qui plus est ! Mais la puissance russe aura été plus forte. La faute involontaire mais indiscutable en prolongation a coulé une Allemagne qui tanguait mais restait à flots en temps supplémentaire. Les Allemands remportent une belle médaille d'argent, qui l'eut cru avant le début du tournoi !
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Henri Duguay a écritle 04/03/2018 à 18:43  
@ Vladimir Ilitch, laisse faire l'oncle et la tante. Lorsque le Canada peut aligner ses meilleurs, les russes ne gagnent presque jamais. Le Canada a 422 joueurs dans la LNH, donc 20 équipes alors que les russes en ont 36. Les olympiques et les championnats mondiaux au hockey, ça ne vaut pas grand chose.
http://www.quanthockey.com/nhl/nationality-totals/active-nhl-players-career-stats.html
Vladimir Ilitch a écritle 27/02/2018 à 07:39  
Si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle, et si mon oncle en était on l'appellerait ma tante.
Qui refuse de libérer les meilleurs joueurs pour le Canada, les USA, mais aussi la Russie, la Suède, la Finlande... ? La NHL de Bettman. Et pourquoi le fait-elle ? Pour une histoire de fric. Toujours le même problème...
Henri Duguay a écritle 26/02/2018 à 08:58  
Depuis le debut des championnats du monde, si les meilleurs auraient ete la, les russes auraient tres peu de medailles d'or. Ils gagnent contre des amateurs.
Vladimir Ilitch a écritle 25/02/2018 à 17:19  
Plaignez vous donc à Bettman et à la NHL. J'espère qu'en 2022 ils libéreront les joueurs pour les Jeux.
Henri Duguay a écritle 25/02/2018 à 11:54  
Très content pour Datsyuk, tout un joueur de hockey qui peut jouer des deux côtés de la pâti noire. Une médaille ternie quand même puisque les meilleurs joueurs au monde n'y étaient pas.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...