Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Finlande vs Autriche - Logique mais pas aisé
 
La Finlande, médaille de bronze lors des derniers Jeux, espère se glisser, une fois encore, dans le top 3. En face, les Autrichiens, qualifiés un peu surprise, veulent faire de leur mieux
 
Sotchi, Palais des Glaces Bolchoï, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 13/02/2014 à 11:47
    Finlande - Autriche  
8 - 4
(4-2, 2-0, 2-2)




L'impériale Autriche craque sur la fin :

Les Autrichiens remportent le premier engagement et partent au combat. Rafl dévie au second poteau pour Grabner qui a été complètement oublié, l'Islander en profite pour ouvrir le score (0-1 à 00'36).
La Finlande, cueillie à froid, contre rapidement mais elle est bien bloquée par son advesaire. Les Autrichiens contrent mais peinent à déployer leur jeu face à la vitesse d'exécution adverse. Olli Jokinen, en contre, trouve Starkbaum. Les Finlandais contrôlent le jeu et poussent. Granlund, en contre, profite que Selanne masque le portier alpin pour égaliser d'un tir imparable (1-1 à 05'15).
L'Autriche, mise à mal par son adversaire, fait de son mieux pour rester dans le coup mais commet une faute. Les Finlandais mitraillent mais Bernhard Starkbaum est impérial.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Finlande vs Autriche - Logique mais pas aisé
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
La Finlande trop forte pour une valeureuse Autriche
Les Autrichiens, de retour à cinq, font beaucoup d'efforts pour revenir en contre, mais le physique des NHLers finlandais met en difficulté les braves Alpins. L'Autriche pousse et profite d'un nouvel égarement de la défense finnoise pour repasser devant. Vanek sert Hundertpfund qui contourne la cage et bat Rask d'un tir à ras la glace (1-2 à 09'19).
La Finlande, sonnée une seconde fois, repart immédiatement vers l'avant, Lepistö trouve le portier autrichien. La pression monte sur la cage visiteuse. Jussi Jokinen sert Sami Lepistö, abandonné dans l'axe, le joueur de l'Avtomobilist nettoie la lucarne (2-2 à 11'23).
Komarov et Aaltonen amène le jeu à l'offensive, l'Autriche plie face aux sollicitations mais parvient à s'en sortir de justesse, grâce notamment aux solides arrêts de Starkbaum.
Les Aigles parviennent à reprendre leur offensive et obtiennent un powerplay, ils canonnent à la bleue avec notamment Trattnig et Pock mais sans succès. La supériorité est bien exploitée par l'Autriche qui bute sur Tuukka Rask. Korpikoski s'offre tout de même un break en solitaire mais ne peut battre le gardien autrichien.
Les Finlandais dominent la fin de période et leur adversaire subit. Maata, à la bleue, expédie un puissant slap, le gardien n'est battu qu'à quelques millimètres (3-2 à 19'25).
L'Autriche menée pour la première fois de la partie cède en ces dernieres secondes et va encaisser un autre but dans la foulée. Jarkko Immonen s'échappe en break, son premier tir est repoussé par Starkbaum, mais le rebond permet au joueur du Torpedo de doubler l'avantage des siens (4-2 à 19'33).

Tirs cadrés : 15 / 7 pour la Finlande
Pénalités : 2 / 2
 



La Finlande creuse son avance :

La Finlande revient sur le glaçon à toute allure et met d'entrée une pression infernale sur la cage autrichienne. Jussi Jokinen reprend victorieusement un rebond laissé par Starkbaum sur un lancer de Kontiola (5-2 à 21'43).
Les Autrichiens, sonnés, peinent à réagir, Komarov en break tire à côté, la défense alpine prend l'eau et subit une dure pression, le jeu finlandais, bien fait, combine de nombreuses passes et une cohésion impressionnante des blocs.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Finlande vs Autriche - Logique mais pas aisé
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
La Finlande compte huit buts

L'Autriche a du mal contre cette armada nordique, mais elle continue de tenter sa chance. Thomas Koch, en break, ne parvient pas à déjouer Rask.
La Finlande surdomine ce tiers, l'Autriche sombre sous l'assaut, mais Berhnard Starkbaum multiplie les parades et virevolte de tous côtés pour tenir son équipe dans le coup. Emmanuel Viveiros le coach autrichien ne s'y trompe pas, son équipe agonise sur le glaçon du Bolchoï. Il demande alors son temps mort et resserre les rangs. Ses conseils sont plutôt utiles et l'Autriche se ressaisit.
La Finlande reste la plus dangereuse mais son adversaire parvient à repousser l'assaut. Iberer dévie pour Koch qui cherche la déviation mais le palet monte et passe au-dessus de la cage finnoise. Les braves Autrichiens se battent sur tous les palets et luttent âprement face à un adversaire bien plus fort. Granlund lance, le gardien autrichien repousse une nouvelle fois, Petri Kontiola au second poteau récupère le palet et le lève pour le glisser juste au-dessus de la botte du cerbère de Brynäs (6-2 à 32'10).
L'Autriche revient en contre et tente de sauver l'honneur mais se heurte à Tuukka Rask. Les Autrichiens peinent à développer leur jeu mais lancent toujours leur offensive, sans pour autant réduire le score.

Tirs cadrés : 19 / 8 pour la Finlande
Pénalités : 0 / 0
 



Les Autrichiens sauvent l'honneur :

L'Autriche revient à la charge dès l'entame du dernier vingt, elle cherche la faille dans la cuirasse de Rask. Une nouvelle fois, la défense finlandaise, extrêmement mal placée, laisse un boulevard à l'Autriche qui l'emprunte immédiatement. Lebler dévie vers Michael Grabner qui a été laissé, une fois encore, complètement seul, il n'en demandait pas tant pour marquer son second but personnel (6-3 à 41'29).
Les Aigles, relancés, chargent de tous côtés et font mal à la défense finlandaise qui perd complètement pied, heureusement pour elle le gardien de Boston tient bon et anihile les tentatives adverses.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Finlande vs Autriche - Logique mais pas aisé
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
Les Autrichiens marquent à quatre reprises

La team Suomi a eu bien chaud en ce début de tiers, elle repart au charbon cependant elle ne peut déjouer Starkbaum. Une grosse empoignade devant les filets alpins provoque une pénalité de chaque côté. A quatre contre quatre, le jeu s'ouvre mais les visiteurs sont pénalisés encore une fois. A quatre contre trois, puis à cinq contre quatre, les Finlandais poussent mais ils ne peuvent prendre en défaut le cerbère autrichien.
L'Autriche tente toujours de revenir au score mais ne peut rester trop longtemps à l'attaque et doit constamment revenir défendre face à son rapide adversaire. Les Autrichiens sont pris par la patrouille, Raffl, qui s'offre un contre dangereux,  ne peut déjouer Rask. La Finlande revient au charbon, Barkov sert Immonen seul dans le slot qui glisse la rondelle entre les pads de Starkbaum (7-3 à 51'25).
Alors que les Aigles semblent être définitivement hors course, ils vont encore une fois revenir. C'est l'impressionnant Michael Grabner qui va s'en charger et compléter le hat-trick, il s'échappe en contre, sème la défense finlandaise et lance entre les bottes du portier finnois (7-4 à 54'22).
Les Finlandais doivent de nouveau resserrer les rangs et se portent à l'assaut ils vont vite et l'Autriche sue sang et eau pour les arrêter, une nouvelle faute sabre les efforts alpins. Les Autrichiens serrent les rangs et font bloc pour tenir bon mais l'intenable powerplay finlandais fait un nouveau trou dans la cage du malheureux Starkbaum. Granlund, à la bleue, profite du trafic devant le but pour alourdir la mise et en finir (8-4 à 58'25).
Les Autrichiens, épuisés, parviennent à tenir jusqu'à la sirène finale qui offre une logique mais pas forcément facile victoire à la Finlande.

Tirs cadrés : 18 / 6 pour la Finlande
Pénalités : 8 / 2 pour l'Autriche

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Michael Grabner
** : Mikael Granlund
* : Jarkko Immonen
 



Les Finlandais remportent logiquement leur première rencontre mais autant dire qu'ils n'ont pas eu forcément la partie facile face à d'héroïques Autrichiens. Si l'offensive finlandaise a été excellente, avec des passes, un jeu fluide et efficace, la défense est clairement à pointer du doigt. Complètement dépassée par la vitesse d'exécution des Autrichiens menés par Grabner, elle a cédé à quatre reprises, abandonnant Rask à son triste sort. Il faudra resserrer les rangs demain contre les Norvégiens qui peuvent également leur poser des problèmes.
L'Autriche n'en espérait sûrement pas tant et peut être fière de son premier match à Sotchi. Défensivement, les Alpins ont explosé face à un pressing finlandais constant, mais Bernhard Starkbaum, auteur de 44 arrêts, aura livré la marchandise. L'offensive centrée sur Grabner et Vanek a été efficace et d'un réalisme implacable. Jamais vaincus, jamais découragés, les Autrichiens ont été valeureux et braves jusque dans les derniers instants d'un magnifique match. L'Autriche, qui défiera le Canada demain, espère résister aussi bien contre le champion olympique en titre.

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...