Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Mike grand format
 
On retrouve Mike depuis Vancouver pour ses impressions sur la journée d'hier.
 
Vancouver, Hockey Hebdo Mike labruya le 19/02/2010 à 16:42
Un grand article pour moi tout seul, ben c'est toute une commande en fait, mais j'ai de quoi vous parler sur la journée d'hier.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Mike grand format
Reuter
La joie Slovaque

D'abord, on a eu une conférence de presse avec Bettman et Fasel, le Commissaire de la NHL et le président de la Fédération Internationale de bâton sur glace. Bettman nous a expliqué qu'aucune décision n'était prise dans un sens ou dans un autre concernant les prochains JO de Sotchi, traduisez qu'il ne veut pas pour le moment dire si oui ou non la NHL proposera comme cette année une trève olympique pour permettre aux joueurs de participer. En effet les franchises grognent et ont accepté car les JO leur font de la publicité, mais à Sotchi avec le décalage horaire, c'est une autre affaire. J'avoue que c'était la première fois que j'étais aussi proche de Bettman et il m'a fait plus penser au vendeur de beignets du vieux Montréal de mon enfance qu'à un grand responsable du hockey mondial. Fasel qui a défendu les JO et souligné que cela fait de la publicité pour la NHL m'a fait meilleure impression. En tout cas beaucoup de bruit pour rien de toute manière, sachant que les joueurs russe de la NHL ont déjà dit qu'ils irraient et que l'association des joueurs a également souligné son amour pour les JO. Une réunion à Toronto en août va décider si les joueurs NHL auront le feu vert, le meilleur moyen en cas de refus de voir partir pas mal de monde vers la KHL qui a déjà dit qu'elle libérerait tout le monde pour Sotchi. On peut comprendre les propriétaires et investisseurs en cas de blessure et autres, mais c'est vrai que la publicité en retour est énorme.

Bon après, première rencontre avec les USA contre le Belarus et un très fort sentiment d'ennui. Les joueurs NHL en équipe nationale on voit cela maintenant depuis deux jours et le petit qui perd contre le gros on a l'habitude, du coup on a vu sortir les journaux et même les jeux vidéo en tribune presse, ainsi que quelques thermos non identifiés mais qui restent discrets. Les USA ont fait bonne impression même si ils semblent dormir un peu par moment.

Parmi les spectateurs attentifs du tournois de hockey on trouve l'acteur Mike Meyers, adepte de Jerry Lewis et réalisateur de pastiches de James Bond que vous avez vu en Europe. pas toujours très fin mais il arrive que l'on rigole bien avec son personnage Austin Powers. Son dernier film, Love Gourou voit un escroc s'occuper d'un hockeyeur de Toronto en rupture affective, Meyers étant un grand fan de hockey. J'ai parlé avec lui quelques minutes et je le trouve nettement plus intelligent que dans ses films, mais je ne vous ai rien dit. En tout cas, il m'a dit que le Canada aurait des difficultés et il ne s'est pas trompé.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Mike grand format
Russie Slovaquie

Donc coup de froid sur le tournois avec la victoire bien difficile du team canada avec en face des suisses qui savent jouer au hockey et qui pouvaient compter sur un très bon goaly, Hiller mais aussi sur une défensive intelligente et toujours calme. Sur la rencontre, c'est encore la ligne de Thornton qui ouvre l'affaire et en compte deux avec Heathley et Marleau, avant que les suisses ne reviennent à la surprise générale. La difficulté de la défensive des joueurs de Babcock est principalement la prise en charge des Meep Meep comme on dit ici, ou Speedy Gonzales si vous préférez, les petits joueurs rapides qui débordent et donnent ensuite. Autre point noir, le placement des défenseurs sur certaines phases à la bleue, situation qui a conduit certains commentateurs des chaines nationales à s'arracher les cheveux et en particulier Mark Messier venu jaser un peu mais vite retourné à son silence prudent. A noter que Morrow semble déjà en disgrace et qu'Iginla a disparu en cours de rencontre après une charge de Sannitz tout à fait régulière. Après, Crosby bien discret a réussi a sortir l'équipe de la bouette face à un gardien à chiendent comme on dit ici. Au final, un point donné et perdu et l'obligation de gagner face aux USA pour la première place. Tous les observateurs sérieux avaient dit de toute manière que le Canada aurait de mauvais moments dans un tournois à effectifs complets. La leçon par contre est que le team canada défensivement manque de vitesse pour certains duo et doit travailler son positionnement encore.

Après une défaite de mes amies finlandaises, les plus kioutes du tournois contre les USA, on retrouvait la surprise de la journée avec ce Russie Slovaquie. Après une première période très défensive, Morozov, un des meilleurs depuis le début du tournois avait donné une respiration à son équipe, mais Hossa revenait en fin de rencontre pour un game très indécis. Halak à son meilleur niveau parvenait à repousser et à s'imposer en fusillade avec Demitra dans le rôle du boureau. Une contre performance russe qui s'explique en partie par le fait que certains joueurs sont trop sollicités comme Ovechkin et Malkin qui sont recherchés systématiquement même au milieu d'une meute adverse, tandis que les autres se calissent quelque peu du problème. Du coup c'est la République Tchèque qui a toutes les cartes en main et qui semble avoir une défense en place et une attaque capable de faire la différence sans se poser de question. Ceci dit, le signal a été fort pour les russes que l'on devrait voir monter en puissance, mais c'est tout de même aux joueurs suiveux de se bouger.

Côté conférence de presse, les russes ont étés particulièrement discrets mais on pointe du doigt certains joueurs qui doivent performer sans regarder les autres. Côté slovaque, interrogés par Satan qui commentait pour la télévision, la joie était évidente et l'on soulignait que l'on espérait bien cette fois rapporter quelque chose au pays. Halak modeste a souligné qu'il se sentait capable de poursuivre sur son élan après le tournois pour aider le Canadien au maximum.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Mike grand format
Bruce Bennett, Getty Images
Crosby compte

Au final après cette journée à surprise, on a eu droit à un montage de visage de joueurs sur CBS assez intéressant, avec bien naturellement les visages joyeux du jour comme Chara que j'ai croisé en salle de presse et je peux vous dire que c'est vraiment un geant Beaupré (géant connu au Québec). Côté trognes mécontentes, les russes avec entre autre Morozov parlant du pays à plusieurs autres joueurs et leur montrant du doigt la glace pour souligner des erreurs de positionnement, et le plus significatif pour moi les trois joueurs du trio de Thornton échangeant très calmement avant d'aller voir plusieurs arrières pour échanger tout aussi calmement mais avec à la fin une moue dubitative dans le style c'est pas fait qu'ils comprennent.

Voila, je vais me reprendre des lasagnes avant d'aller suivre les games du jour.


Mike Labruya
CUNPH/HockeyHebdo
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...