Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Respect Monsieur Selanne
 
Les Etats-Unis et la Finlande, les deux demi-finalistes malheureux, se retrouvent pour espérer terminer ces XXIIèmes jeux olympiques d'hiver sur une bonne note. Opposition de style et de jeu pour ce match pour décrocher une médaille de bronze. Les Finlandais espèrent repartir bronzés pour la seconde fois en 4 ans
 
Sotchi, Palais des Glaces Bolchoï, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 22/02/2014 à 18:48
    Etats-Unis - Finlande  
0 - 5
(0-0, 0-2, 0-3)



Pas à chance unique :

Les Finlandais démarrent vite et se portent à l'assaut, ils tentent de déployer le jeu et réalisent quelques bons lancers, Quick s'interpose et le flou de la défense n'est pas bien utilisé par les Lions.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Respect Monsieur Selanne
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
Tuukka Rask repousse 27 tirs et signe un blanchissage

Les USA ne veulent pas rééditer leur contre-performance de la veille, ils accélèrent et parviennent à tirer sur le but finlandais, mais c'est sans dommage pour Rask. En powerplay, les Américains sont maladroits et ne parviennent pas à réellement inquiéter leurs adversaires.
La Suomi attend patiemment son heure, les assauts finlandais, toujours rapides et bien construits, sont dangereux, Quick vole pour tenir le score. Le puck passe d'un côté à l'autre, tout le monde brasse pour marquer ou repousser, dans l'angle grand ouvert, Kesler, transformé pour l'occasion en gardien, est à genoux et repousse avec son corps. La pression est intense mais les Finlandais ne peuvent marquer. Les USA sont à leur tour pénalisés mais, une fois encore, le powerplay finlandais est trop simple pour venir à bout de l'hermétique carré nord-américain.
Les Américains proposent un jeu rapide et vont récupérer un tir de pénalité très généreux sur une action confuse. Un morceau de crosse traîne sur la glace, Timmonen le dévie d'un coup de crosse pour l'enlever du champ, mais il repart du mauvais côté et vient heurter la palette de Kane qui en perd le contrôle du palet. L'arbitre siffle un tir de pénalité, Patrick Kane s'élance et part sur le côté, Rask suit bien et ferme l'angle, le sniper des Hawks tire à côté de la cage.
Les Américains conservent l'initiative mais ne peuvent pas réellement imposer leur rythme de jeu, la Finlande s'en sort mais va être pénalisée en fin de tiers alors que Pacioretty s'échappe en break, mais il lance à côté.

Tirs cadrés : 11 / 8 pour les Etats-Unis
Pénalités : 4 / 2 pour la Finlande

 




Deux contres et puis s'en vont :
 
Les Etats-Unis reviennent en supériorité numérique mais ne peuvent pas en profiter. Au contraire, ils vont même se faire contrer, Sellanne s'échappe et, sur le côté de la cage, fusille Quick et fait gronder le public (0-1 à 21'27).
La Finlande accélère et double la mise dans la foulée. Kontiola s'échappe en break, il remet pour Lehtera qui dévie angle opposé pour Jussi Jokinen qui n'a plus qu'à lancer dans l'angle grand ouvert (0-2 à 21'38).
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Respect Monsieur Selanne
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
Jonathan Quick dépassé par la vitesse finnoise

Les USA, assommés, sont KO debout et peine à réaliser, la Finlande en profite pour accélérer, la défense américaine réussit à tenir et Quick, remis dans la partie, fait le métier.
Petit à petit, les Américains reviennent dans la partie, mais leur jeu est décousu et sans véritable rythme ni stratégie. La Finlande s'accroche à sa cage et tient bon, Rask s'interpose sur les lancers proposés et la physionomie du match ne change pas.
Les Américains courent vainement après le score et vont obtenir une chance de revenir. Patrick Kane, en contre, est irrégulièrement accroché par Komarov, si bien que sa crosse se brise. Kane va avoir une deuxième chance sur un second tir de pénalité, il démarre doucement et multiplie les feintes avant de déclencher un tir de brute qui s'écrase sur la transversale.
Silence glacé sur le banc américain, l'oncle Sam n'est vraiment pas à son hockey. Le public gronde et pousse derrière la Finlande qui continue sa tactique de contres pour mettre une pression constante sur les USA qui tirent déjà de l'arrière dans cette partie. Les Américains, pénalisés, réussissent à s'en sortir et retournent au travail sans succès jusqu'à la deuxième sirène. Un lancer en fin de tiers ont déjà fait lever les bras aux Américains, mais le puck a heurté le filet extérieur.

Tirs cadrés : 12 / 10 pour la Finlande
Pénalités : 2 / 0 pour les Etats-Unis



L'Amérique corrigée :

Les Américains peinent à rentrer dans le tiers et cafouillent, ils sont mal placés et laissent l'initiative à leur adversaire, une mauvaise pénalité envoie Kane réflechir à ses deux pénaltys manqués sur le banc des insoumis. La pression monte alors sur le dos des Américains, Hietanen, à la bleue, envoie un missile au fond des filets US (0-3 à 46'10).
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Respect Monsieur Selanne
Photo by Andre Ringuette/HHOF-IIHF Images
Tuukka Rask repousse 27 tirs et signe un blanchissage

Les USA, sonnés, n'arrivent plus à rien et commettent une seconde faute dans la foulée. La sanction va de nouveau tomber, implacable, et le froid réalisme des Lapons envoie l'Amérique sous la glace. Granlund remet plein centre pour Teemu Selanne, qu'on a oublié dans le slot, erreur fatale pour l'oncle Sam, le vétéran envoie un missile qui troue le but une fois encore (0-4 à 49'06).
Rien ne va plus pour les hommes de Bylsma qui n'arrive pas à recadrer sa troupe qui a abandonné tout espoir dans une fin de match catastrophe. Une nouvelle faute sanctionne l'indiscipline et la frustration des USA. Une fois encore, le coffre-fort va sauter, Lehtera dévie un caviar pour Olli Maata qui n'en demandait pas tant pour alourdir la mise (0-5 à 53'09).
Les Américains, atterrés, ne savent plus quoi faire et balbutient leur hockey face à une Finlande qui déroule, encouragée à tout rompre par le public russe. En fin de tiers, les USA semblent enfin voir le bout du tunnel, ils grattent les palets pour revenir mais sans trop de succès. Ils poussent pour au moins sauver l'honneur, mais Tuukka Rask a solidement refermé la porte, et il signe un jeu blanc mérité alors que Selanne se jette dans un bras, splendide image dans le soir de Sotchi.

Tirs cadrés : 9 / 5 pour la Finlande
Pénalités : 8 / 0 pour les Etats-Unis

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Teemu Selanne
** : Tuukka Rask
* : Jori Lehtera
 



La Finlande a développé sa recette du succès à la perfection pour remporter avec brio la médaille de bronze sur la glace de Sotchi. Les Lions du Nord ont dévoré le pygargue à tête blanche américain qui n'a rien pu faire. Solide et courageuse défensivement, la Leijonat s'est également appuyée sur les arrêts d'un Rask toujours en forme. Offensivement, les Finlandais ont profité à fond des contres et des powerplay pour faire sombrer l'Amérique dans un dernier tiers éblouissant. Le vétéran de 44 printemps, Teemu Selanne, a claqué deux buts dans ce match et ramène une médaille de bronze pour certainement son dernier match olympique. L'homme est magnifique et, devant un tel monstre sacré du hockey, on ne peut que tirer respectueusement son chapeau.
Les Etats-Unis, après un bon premier tiers, ont fait illusion et ils ont cru qu'ils pourraient venir à bout de la Finlande, mais deux buts coup sur coup, dès l'entame du second tiers, ont mis des doutes sous les casques. Les Américains ont ensuite balbutié leur offensive, comme hier, face au Canada, ils ne se sont jamais rassurés, comme en témoignent les deux pénaltys ratés par la superstar Kane, très discrète. Dans l'ultime tiers, le match a tourné au cauchemar pour les USA qui repartent logiquement les mains vides de Sotchi.

 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
diabolik- a écritle 23/02/2014 à 09:50  
petit ajouts, Toews et Bergeron sotn , à l'instar de Kronwall, eux aussi detenteurs du triple or :)
diabolik- a écritle 23/02/2014 à 09:44  
un grand bravo à cette Finlande qui peut nourrir quelques regrets de ne pas avoir eu le declic d'hier face aux suédois car le jeu d'hier était à la perfection, dans les relance, dans le bloc defensif comme dans les percées offensives trés bien portées.
Une vrai pensée emue pour Selanne qui rapporte sa 4eme medaille des JO en 5 participations (mais jamais l'or :( )

vivement ce soir et la finale, ou un homme pourrait marqué aussi son palmarès si il remporte l'or olympique, il s'agit de martin St Louis qu irentrerai ainsi dans le cercle fermer des " 3 or" (stanley , JO et champion du monde)
ce triplé sera sur la glace en face chez Krnowall qui possédent deja les 3 trophées.
belle bataille en perspective :)
Breizhek a écritle 23/02/2014 à 00:12  
Olli Määttä très impressionnant durant ce tournoi.
Il dégage un calme et une sérénité pour son âge!
A mon avis un bon gros contrat l'attend prochainement en NHL avec Pittsburgh.
Lui qui n'était même pas sûr d'être sélectionné pour les JO.
19 ans le gars, 19 ans!!
Henri DeToi. a écritle 22/02/2014 à 19:49  
...depuis 1988. Un petit oubli.
Henri DeToi. a écritle 22/02/2014 à 19:46  
Vous direz ce que vous voudrez ; la Finlande avec une population de moins de cinq million et demi, toute proportion gardée, produit les meilleurs joueurs de hockey au monde et ils l’ont prouvé en massacrant la soi-disant puissance des USA qui compte au-delà de 300 milles jeunes joueurs de hockey d’inscrits dans leur programme. Tel que vous l'avez si bien dit Hurricane, les finlandais jouent toujours en équipe. C’est le pays le plus médaillé des Olympiques au hockey.
Hurricane a écritle 22/02/2014 à 19:32  
Une médaille pour la Finlande, une pour la Suède, et une pour le Canada après un gros effort d'équipe.

Merci à ces trois nations de rappeler que le hockey est un sport collectif. Le nom devant est le plus important pour Teemu et ses équipiers, grande leçon cette après-midi, un "clinic" digne de la Machine Rouge. Une humiliation pour les Etats-Unis, surclassés par le jeu à l'Européenne dans toute sa splendeur. :)
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...