Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : USA - Russie : Un duel de titans
 
Les Américains, après une tonitruante victoire contre la Slovaquie, affrontait la redoutable équipe hôte pour un match au sommet. Les Russes, vainqueurs des Slovènes, espéraient réaliser la passe de deux pour s'assurer une place directement en quarts de finale.
 
Sotchi, Palais des Glaces Bolchoï, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 15/02/2014 à 23:56
   Etats-Unis - Russie 
3 - 2 TAB
(0-0, 1-1, 1-1, 0-0)



Dos à dos :

Les Russes remportent la première mise au jeu de la partie, le jeu est doucement posé, les deux équipes se cherchent et se testent dans un long round d'observation.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : USA - Russie : Un duel de titans
hotice.ru
Pavel Datsyuk marque à deux reprises dans ce match
Valery Nitshushkin, en contre, mène la première attaque dangereuse, bien contrée par Quick. Brown, en contre, trouve Bobrovsky. Ryan Callahan, en solitaire, tente sa chance mais le portier de la Sbornaya réalise un impeccable arrêt mitaine.  Comme à leur habitude, les Américains jouent en contre mais Bobrovsky est impérial.
La Russie amène le danger et développe son jeu de passes, à l'image de Datsyuk, merveilleux distilleur de jeu. Le palet tourne bien entre les palettes locales mais l'oncle Sam s'en sort. Les Etats-Unis, sous la pression de leur adversaire, font une faute. Le powerplay russe est bien installé, Malkin remet au deuxième poteau pour Kovaltchuk mais le palet passe entre les jambes. Ovechkin canonne mais son tir passe tout près de l'angle ouvert. Radulov longe la cage mais sans pouvoir battre Quick.
Les USA lancent leur contre-offensive mais se heurtent à une solide défense locale. Le jeu est équilibré et d'excellent niveau entre les deux équipes. Les deux défenses ferraillent pour empêcher l'autre de déployer son jeu. Phil Kessel parvient à s'extirper de l'arrière-garde rouge et lance mais Bobrovsky a bien suivi, Orpik, à la bleue, n'a pas plus de succès.
En fin de période, les Russes sont pénalisés, le powerplay américain est extrêmement bien en place mais, une fois encore, Bobrovsky a solidement fermé la porte.

Tirs cadrés : 13 / 10 pour la Russie
Pénalités : 2 / 2
 



La réponse du cowboy au cosaque :

La Russie débute le deuxième tiers en infériorité, mais s'en sort bien. Les Américains contrôlent bien la rondelle à la suite de ce powerplay vain. La Russie parvient à repousser mais semble moins en forme, son assaut est plus maladroit. Les Etats-Unis en profitent pour mettre de la vitesse sur des contre-offensives bien menées, Kessel sert Shattenkirk qui vient buter contre Bobrovsky.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : USA - Russie : Un duel de titans
hotice.ru
Cam Fowler égalise dans le second tiers
Les Américains forcent sur la cage russe sans parvenir à déjouer le portier de Columbus.
Les USA sont pénalisés et subissent le pressing de la Sbornaya qui cherche l'ouverture, Ovechkin lance à plusieurs reprises mais sans succès. Tarasenko, en solitaire bute, également sur Quick, la Russie reste à l'offensive mais ne trouve pas de solution. Van Riemsdyk s'offre un bon contre mais se heurte à Bobrovsky. Markov réussit à intercepter une passe américaine et sert Pavel Datsyuk qui se faufile entre les défenseurs et s'en va battre le portier de Los Angeles alors que le Bolchoï rugit (1-0 à 29'15).
Les Américains tentent de revenir mais sans vraiment de succès, Ovechkin ramène le jeu à l'offensive. Les deux équipes sont pénalisés et, à quatre contre quatre, la partie s'équilibre. Le palet traîne devant la cage slave, Backes dévie mais son tir passe à côté du montant.
La Russie est pénalisée et les USA forcent, Van Riemsdyk, dos à la cage, pousse entre ses jambes mais Bobrovsky a encore une fois le dernier mot. Le powerplay américain est très bien fait et ouvre des brèches, Van Riemsdyk lance, Bob repousse une fois encore mais le palet repart dans l'autre sens, heurte le patin de Cam Fowler et termine sa course dans le but (1-1 à 36'34).
Les Américains sont relancés et accélèrent Callahan, en break, bute sur le cerbère russe. Les USA se montrent très percutants en fin de tiers mais la défense russe répond présent. Popov s'échappe en contre mais tire au-dessus. Les Russes obtiennent une faute à la dernière seconde du tiers.

Tirs cadrés : 13 / 8 pour les Etats-Unis
Pénalités : 6 / 4 pour les Etats-Unis
 



Une histoire de pénalités :

La Russie revient en supériorité mais cafouille son powerplay, le jeu de puissance est extrêmement mal fait et ne donne rien. Voynov tire au-dessus, Malkin tente à son tour. La Russie semble vraiment ailleurs, les Américains contrent mais sont pénalisés. Les Russes s'installent et font tourner le palet, les passes se multiplient à l'infini, Datsyuk lance finalement mais Quick repousse.
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : USA - Russie : Un duel de titans
Photo by Jeff Vinnick/HHOF-IIHF Images
TJ Oshie fait sombrer la Russie aux tirs au but
Ovechkin dévie pour Malkin au second poteau, qui lance mais Quick s'envole et va bloquer avec sa mitaine dans l'angle.
Une fois encore, le powerplay russe s'est montré stérile avec seulement deux occasions durant deux longues minutes. La Sbornaya tient tout de même le palet et sape avec efficacité l'offensive américaine. Tarasenko travaille contre la bande dans le coin et parvient à s'en sortir mais finit par perdre la rondelle. Les USA peinent à se relancer et se dégagent tant bien que mal. Kovaltchuk s'échappe en contre mais tire à côté.
Les Russes sont pénalisés une fois encore et serrent les dents, les Américains cafouillent et peinent à rester installés. Finalement, l'équipe à la bannière étoilée, va faire parler la poudre, Kane dévie parfaitement au second poteau pour Pavelski qui pousse au fond malgré le bon retour de Bobrovsky (2-1 à 49'27).
Les Américains restent dangereux, Kane met Pavelski sur orbite mais il tire à côté, Malkin part en contre dans la foulée mais tire au dessus. Anisimov mène la charge russe mais échoue à deux reprises sur Quick, il parvient tout de même à récuper une supériorité numérique.
Le powerplay tourne, Radulov est bien placé en écran devant le but américain, Pavel Datsyuk enroule alors son lancer et fait trembler une seconde fois le filet américain (2-2 à 52'44).
Le jeu s'accélère et les deux équipes vont d'une cage à l'autre dans un rythme infernal. Kovaltchuk lance comme une brute mais le puck s'arrête sur la ligne. Tyutin reprend comme une brute et met au fond, mais le but est refusé, la cafge ayant été bougée par Quick juste avant le tir.
Kessel en contre heurte Bobrovsky sur son contre. Kovaltchuk lui répond mais son tir est bien bloqué par le gardien. Les Russes sont pénalisés à moins de deux minutes de la sirène. Les Américains mettent la pression en cette fin de match palpitante. La défense russe est impériale et ne cède rien dans ce grand match jusqu'à la sirène finale.

Tirs cadrés : 8 / 7 pour les Etats-Unis
Pénalités : 4 / 4
 



Duel de gardiens :

La prolongation démarre vite, les Russes attaquent et Datsyuk s'offre une double occasion sur Quick. Kane parvient à s'échapper seul en break mais Bobrovsky s'offre une impériale sortie. Les Américains contrôlent le puck mais sans parvenir à lancer, Ovechkin s'offre un tir de brute mais Quick s'interpose avec brio.  Kane emmène encore le contre mais une fois encore le jeu Bob a le dernier mot. Les Russes tentent une ultime offensive mais en vain.

Tirs cadrés : 3 / 2 pour la Russie
 



TJ Oshie ce héros :

Les deux premiers tireurs russes : Malkin et Datsyuk voient leurs tirs repoussés alors qu'Oshie avait réussi le premier et que Van Riemsdyk avait vu son tir arrêté par Bob. Pavelski, qui tente la feinte pour tuer le match, est de nouveau contré, Kovaltchuk s'élance et, d'un tir surpuissant, égalise une nouvelle fois.
La série se prolonge longtemps, très longtemps, Datsyuk et Kovy côté russe, TJ Oshie seul côté américain. Le score semble éternellement figé, jusqu'à une belle parade de Quick avec sa mitaine, malgré une excellente feinte de Kovaltchuk.
TJ Oshie s'élance et, d'un puissant tir, met au fond et termine ce match éblouissant après 18 tentatives en tout.


Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Pavel Datsyuk
** : Sergeï Bobrovsky
* : Jonathan Quick



Les Américains remportent un match de titans contre leurs meilleurs ennemis russes. Dans une bataille épique, ils ont su tirer au maximum parti des supériorités numériques et, à la fin, lors de la séance de prolongation, Oshie et Quikc ont arraché à eux seuls la victoire. Les Etats-Unis ne sont pas encore assurés de terminer en tête du groupe il leur faut pour cela prendre un point minimum contre la Slovénie, cela devrait être fait sans problème.
La Russie peut rager après cette défaite sur le fil le plus fin du rasoir, les Russes ont développé un jeu collectif de très bonne qualité, la défense pointée du doigt après le premier match a livré une très bonne performance et a épaulé parfaitement un éblouissant Bobrovsky. Lors de la séance de fusillade, la Sbornaya a perdu alors qu'à presque rien elle aurait pu arracher la victoire. La loterie de l'épreuve de tirs au but a été ce soir cruellement soulignée pour les fans de la Sbornaya. Les Russes, en cas de victoire demain contre les Slovaques, pourraient accrocher la place qualificative de meilleur deuxième.

 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Henri DeToi. a écritle 26/02/2014 à 02:51  
Un duel de titans qui reviennent à la maison bredouille.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...