Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - KHL - Kontinental Hockey League
KHL : La tête dans le cosmos
 
Kazan aux portes du titre suprême, reçoit pour ce cinquième match et serait sacré champion en cas de victoire. Le CSKA au bord du gouffre, doit l'emporter coûte que coûte pour ne pas se retrouver encore une fois au pied du trophée
 
Kazan, Tatneft Arena, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 22/04/2018 à 20:17
   Kazan - CSKA Moscou  
1 - 0
(0-0, 0-0, 1-0)

De l'engagement mais un score vierge :

Le CSKA aligne pour ce premier match décisif, Johansson son back-up. Un changement de dernière minute pour tenter de sauver le club moscovite. L'absence remarquée de Nitchuchkin pourrait coûter cher a une armée rouge déjà en mal de réussite offensive.
Le CSKA démarre à toute allure et se porte d'entrée à l'assaut il confond vitesse et précipitation puisqu'il est sanctionné après à peine une minute de jeu.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : La tête dans le cosmos
KHL
Le jeu de puissancve tatar ne donne pas grand chose de concret et un seul tir est adressé sur le but adverse.
De retour à cinq les visiteurs repartent dans le bon sens et vont tester les réflexes du gardien local, qui répond, comme depuis le début de la série, parfaitement présent. Les Moscovites sont plus pressants que leur adversaire durant ce premier vingt, mais le score ne bouge pas ni d'un côté ni de l'autre. En fin de période, l'Ak Bars sous pression concède une faute. A quatre, les panthères plient mais résistent et tiennent jusqu'à la première sirène.

Tirs cadrés : 9 / 3 pour Moscou
 

Dominer n'est pas gagner :

Le CSKA redémarre le deuxième tiers tambour battant et vient mettre une pression infernale sur la cage kazanaise. Emil Garipov toujours aussi solide repousse tentatives après tentatives, Kazan asphyxié commet une pénalité. Les tirs s'enchaînent mais rien n'y fait, la porte reste close. Andronov à la pointe n'a pas de réussite au bout de sa palette.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : La tête dans le cosmos
KHL

Le match reste quasiment à sens unique. Kazan défend corps et âme et lance quelques contres de temps en temps qui forcent Johansson a rester vigilant. Yarullin va une troisième fois visiter le cachot depuis le début de la rencontre et met encore une fois son équipe en difficultés. Le scénario depuis le début du tiers, voire du match, voire de la série, se reproduit. Le CSKA fait tourner le palet, tente de percer le coffre fort, en vain. Garipov a le dernier mot et bloque inlassablement les tentatives adverses.
En toute fin de période, le CSKA est puni ce qui donne un peu d'air aux locaux pour les dernières secondes du tiers.

Tirs cadrés : 16 / 4 pour Moscou
 

Les panthères attaquent :

Kazan revient au dernier tiers en supériorité numérique pour un peu plus d'une minute. Les locaux installent vite leur jeu, Lander dans l'angle suppérieur de la patinoire remet dans le slot pour Klinkhammer, il dévie au fond entre les pads de Johansson (1-0 à 41'06).
Le CSKA demande l'arbitrage vidéo, alors que le but est parfaitement valable, Nikitin perd du coup son temps mort pour la fin de la partie.
Moscou visiblement sonné par ce but, peine a retrouver sa domination des deux premières périodes. Kazan en profiter pour porter son assaut. L'Ak Bars qui a été pas mal en défense durant ce match en a donc garder pas mal sous le patin et donne la mesure de sa force en ce dernier tiers. Johansson fait le ménage devant son but, mais le CSKA semble avoir perdu l'initiative dans ce match.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : La tête dans le cosmos
KHL

A deux minutes trente de la fin du match, Moscou sort son gardien, tentant le tout pour le tout pour enfin briser Garipov. Kazan défend avec brio, comme depuis le début des playoffs, le CSKA n'y arrive pas et ne parvient pas réellement à inquiéter le portier kazanais qui en a vu bien d'autres. La sirène retentit et envoie les panthères des neiges dans le cosmos.

Tirs cadrés : 9 / 8 pour Kazan

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Emil Garipov
** : Rob Klinkhammer
* : Maksim Shalunov
 

L'Ak Bars Kazan impérial remporte cette finale en cinq matchs et décroche sa troisième Coupe Gagarin, établissant par la même, un record dans la ligue. Bilyaletdinov accroche lui aussi une troisième bague et égale le record de Znarok, toutefois "coach Bill" a remporté ses trois titres avec un seul club. Autre homme des records, l'inusable Danis Zaripov (11 points en playoffs) remporte une cinquième coupe Gagarin (la troisième avec Kazan, 2009, 2010 et 2018 donc et deux avec Magnitogorsk, 2014 et 2016) Une fois encore Kazan a su s'appuyer sur un jeu archi défensif et cadenassé par Garipov, solide comme un roc, qui repousse les 33 lancers dirigés contre lui.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : La tête dans le cosmos
KHL
Un seul but signé Klinkhammer, en grande forme ce soir, a suffit aux Tatars pour passer l'épaule dans cette rencontre. Un trophée mérité qui vient couronner une saison et des playoffs magistraux pour Kazan à l'image de son maître artilleur, Justin Azevedo, sacré MVP des séries avec 24 points en 19 matchs. Un titre de plus remporté à domicile dans une liesse extraordinaire pour l'une des incontournables places fortes du hockey russe, qui organisera d'ailleurs le match des étoiles 2019. Kazan et son coach tire une belle revanche en décrochant la coupe, alors que pas un de ses joueurs n'aura été retenu dans la surprenante composition des Athlètes olympiques de Russie à Pyeongchang. Le nouveau coach de la Sbornaya, Vorobyov ne fera peut être pas la même erreur en appelant peut être, Markov, Galiev, Zaripov, Burmistrov ou Tkachyov sous le maillot rouge, pour le mondial.

Encore une fois le CSKA se fait claquer la porte au nez, avec une deuxième finale perdue en trois ans, mais cette fois pliée en cinq matchs avec une seule petite victoire arrachée en prolongation, l'armée rouge est passée tout de même assez loin du graal. Pourtant l'équipe de Nikitin était séduisante sur le papier et sur la glace, après sa sortie en fanfare contre le SKA, certains observateurs ont toutefois pu dire qu'elle avait pu laisser des plumes dans la bagarre. S'ils ont été vite battus, les Mosovites l'ont a chaque fois été sur le fil (un but d'écart) ils ont subit une leçon de realisme a chaque rencontre, à peu près comme le Traktor, le Metallurg, ou l'Amur l'ont été aux tours précédents. Cette année personne n'a pu trouver la clé du succès contre les redoutables Tatars qui n'ont perdu que 3 matchs en playoffs ! Encore une fois le CSKA malgré tous les millions déposés et les joueurs vedettes engagés repart les mains vides. La disette du club le plus titré du monde se poursuit encore une année de plus.  
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...