Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - KHL - Kontinental Hockey League
KHL : Réalisme et solidité
 
Après un premier match nettement remporté par le CSKA,l'armée rouge toujours à domicile cherche à doubler la mise. Omsk sonné après le match 1, doit rebondir
 
Moscou, MSK CSKA Arena, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 16/04/2019 à 13:10
   CSKA Moscou - Avangard Omsk  
3 - 0
(0-0, 0-0, 3-0)

Vierge mais pas nul :

Le match démarre timidement, les deux équipes se livrent à un long round d'observation. La première occasion notable est à mettre au crédit des locaux. Kaprizov dans le coin cherche l'ouverture dans l'angle fermé mais Bobkov repousse sans difficultés.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Réalisme et solidité
KHL

L'Avangard renverse la tendance et contrôle nettement la rondelle. Emelin ou Mikheev y vont de leur coup de 12 mais sans réussite contre Sorokin. Sous pression le CSKA est pénalisé, Omsk peine à mettre la pression sur la cage et laisse filer le temps sans véritablement s'installer. Finalrement en toute fin d'avantage ils sont à l'offensive. Pivtsakin lance, le puck dévié par un défenseur local manque de surprendre le gardien. Les autres tentatives sibériennes n'ont pas plus de résultat avant la première sirène. Le premier tiers s'achève donc sans but malgré une domination du jeu d'Omsk.

Tirs cadrés : 6 / 5 pour Omsk

 

Omsk pousse mais en vain :

L'Avangard démarre fort et se montre en bonne forme dès les premiers instants mais sans succès. Juste après, le CSKA s'offre une énorme occasion. Svetlakov part en break il dévie au second poteau pour Telegin qui récupère, il tente de dribler le portier qui se jette devant lui mais lève la rondelle trop haut et elle passe au dessus de la cage.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Réalisme et solidité
KHL
C'est encore Telegin peu après dans l'angle fermé qui tente de trouver l'ouverture en angle opposé.
Omsk récupère un powerplay et tente de passer devant sans résultat. Les Avangardistes ne baissent pas les bras et lancent de rapides offensives menées par exemple par Mikheev, mais qui doivent à chaque fois s'avouer vaincu contre Sorokin qui tient le fort avec brio jusqu'à la deuxième sirène.

Tirs cadrés : 14 / 4 pour Omsk

 

Le verrou sibérien saute :

Omsk continue d'attaquer comme des morts de faim en début de dernier tiers. Zernov se faufile dans la défense et décale parfaitement Mikheev au deuxième poteau, ce dernier reprend immédiatement mais Sorokin bondit et parvient à bloquer miraculeusement le palet entre son patin et le poteau de sa cage.
Le CSKA lance de dangereuses contre-offensives, à l'image de Svetlakov, que Bobkov repousse. Le temps défile, les Moscovites contrôlent la rondelle et vont déséquilibrer la défense sibérienne. Shalunov drible dans la zone et attire trois joueurs adverses sur lui, il remet dans l'axe pour Okulov qui lance puissamment. Le palet heurte la transversale, revient sur le dos de Bobkov, et termine au fond des buts faisant gronder 11 088 fans enragés (1-0 à 53'10).
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Réalisme et solidité
KHL

L'Avangard pousse pour revenir, en vain. Le gardien sibérien sort pour apporter un joueur supplémentaire. Les Eperviers ne peuvent même pas s'installer et perdent le palet de manière ridicule. Grigorenko n'en demandait pas tant pour enfoncer le clou dans le but vide (2-0 à 58'22).
Hartley fait de nouveau sortir son gardien, Mikheev dans le slot récupère la rondelle avec un boulevard devant lui. Déséquilibré il ne peut ajuster son tir et perd le contrôle du précieux. Andronov de loin parvient à le loger encore une fois dans la cage vide (3-0 à 59'09).
Score bien lourd et même cruel pour les visiteurs sonnés. Les locaux, eux, exultent et mènent désormais 2-0 dans la finale.

Tirs cadrés : 14 / 7 pour Moscou

Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Ilya Sorokin
** : Sergeï Shirokov
* : Konstantin Okulov

 

Le CSKA s'est fait peur durant ce match 2, malmené pratiquement toute la partie il a finalement accroché une improbable mais si précieuse victoire. Il peut remercier encore une fois son impénétrable gardien, Sorokin, auteur de 27 parades et d'un nouveau jeu blanc. L'armée rouge a tenu dans la tourmente et a su marquer le seul but qu'il fallait au moment opportun. A 2-0 dans la série, la route du cosmos se dégage nettement pour le club le plus titré du monde.
L'Avangard qui avait craqué défensivement au match 1 a bien corrigé cet aspect mais a perdu sa puissante offensive et n'a pas pu déjouer le gardien moscovite durant les 60 minutes de jeu ou pourtant il a tout donné. Un deuxième revers qui rapproche encore un peu plus Omsk du bord du gouffre. Il faudra renverser la donne à Balachikha sous peine de voir la Coupe s'enfuir de nouveau.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...