Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - KHL - Kontinental Hockey League
KHL : Sortie dans l'espace
 
La dixième saison de la KHL vient de se terminer, place désormais aux playoffs qui opposeront les seize meilleures équipes de la ligue. 8 dans chaque conférence qui sortent dans l'espace pour tenter de s'emparer de la convoitée Coupe Gagarin
 
Média Sports Loisirs, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 02/03/2018 à 09:05
Conférence occidentale :


1ère série (1er-8ème) : SKA Saint-Pétersbourg - Severstal Tcherepovets : 70 - 30

Une fois encore l'armada pétersbourgeoise a terminé très nettement en tête avec 47 victoires pour 9 défaites. Koskinen a retrouvé pleinement sa place de titulaire au fur et à mesure de la saison, mais Shestyorkin met toujours le nez à la fenêtre. La défense a été parfaitement resserrée, Hersley, Voynov, Khafizullin, Gavrikov... L'attaque est la plus prolifique de la ligue avec pas moins de 227 buts inscrits ! Kovaltchuk mène la danse avec 63 points, Gusev le suit avec 62 ! Shirokov, Plotnikov, Datsyuk, Kalinin, Shipatchyov font tourner les têtes. Le SKA surarmé devrait être l'immense favori à sa propre succession.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Sortie dans l
ska.ru
Le SKA favori pour sa propre succession

En face le Severstal fait pâle figure, mais suite à un très belle saison se qualifie avec brio pour les playoffs, lui qui les a manqué depuis pas mal de saisons. Hudacek s'est imposé comme un excellent gardien devant le but sidérurgiste. La défense est un peu light, Masuhr, Evseenkov et Vasiliev s'échinent mais cela reste parfois compliqué. L'offensive est efficace, menée par l'excellent chef d'orcheste, Kagarlitsky (45 points), Bumagin, Vovchenko, Chernov ou Trubachyov savent aussi trouver le fond des filers quand il le faut.
La lutte du pot de terre contre le pot de fer pour ce premier tour, mais le Severstal n'a rien à perdre et tentera de vendre chérement sa peau contre le géant de Saint-Pétersbourg. (Premier match de la série dimanche)
 

2ème série (2ème-7ème) : CSKA Moscou - Spartak Moscou : 65 - 35

Le CSKA, autre géant multi-milliardaire termine logiquement deuxième avec 44 victoires contre 12 défaites. Sorokin reste un solide titulaire, mais Johansson a souvent été utilisé pour éviter de recommencer le fiasco des derniers playoffs. Robinson mène à la baguette la brigade défense, la meilleure de la ligue ! Nesterov, Kiselevitch, Marchenko ou encore Pachnin font le show. L'offensive est également redoutable, Kaprizov est excellent, Shumakov et Shalunov ont comme prévu explosé les compteurs, Petrov, Kuzmenko, Nitchuchkin et Grigorenko sont tous au dessus de 20 points. Une bien belle armada encore cette Armée Rouge qui est un des favoris occidentaux.
Le Spartak Moscou après une très bonne saison parvient enfin à se qualifier pour les playoffs, où jadis il aimait tant jouer les troubles fêtes. Bespalov s'est révelé et a prit la place de titulaire devant Svensson. La défense épaule le gardien plutôt efficacement, Lajunen, Kalinin ou Kulik veillent au grain. L'offensive du Spartak est portée par l'excellent Khokhlachyov auteur de 50 points cette saison ! Le Tchèque Radil, l'Américain Stoa et le Canadien Maxwell amènent également leur pierre à l'édifice. Notons aussi la virtuosité de Lechtchenko.
Un beau derby de Moscou pour ces playoffs, si le club de l'armée semble très favori, il faudra se méfier du club du peuple qui n'est pas là par hasard et qui n'aura pas de déplacement à faire, si ce n'est dans les interminables embouteillages moscovites, pour venir en découdre avec son éternel rival. (Premier match de la série dimanche)
 

3ème série (3ème-6ème) : Jokerit Helsinki - Leopard Sotchi : 55 - 45
 
Après une saison décevante l'an dernier, les Jokerit on remis les pendules à l'heure avec une année quasi parfaite et la troisième place de la conférence ouest derrière les intouchables multi-millairdaires.
La cage est solidement protégée par Zapolski auteur d'une excellente saison, Rämö est un back-up de luxe. la défense est d'une meilleure du championnat grâce à deux monstres, Lepistö et Gilroy qui se régalent, mais aussi à l'aide de bosseurs tels Jensen, Lauridsen ou Kivistö. Devant le Danois Nicklas Jensen s'est offert une saison éblouissante avec 37 points, il est suivit par la révelation de la saison, le rookie Tolvanen qui a amassé 35 points ! Regin, O'Neill, Palola, Norman font également tourner les têtes. Le jeu séduisant d'Helsinki devra être dur en playoffs pour résister à ses différents adversaires.
Sotchi s'est qualifié logiquement en séries éliminatoires à l'issue d'une saison toute en maîtrise. Les gardiens sont solides et se partagent avec succès le filet, l'expérimenté Barulin et le prometteur Shikin font des miracles. La défense commence à conserver une certaine stabilité, Shtchitov, Khokhlov, Khomitsky, Mamkin sont toujours là, bien aidés par l'arrivée du solide Jokipakka. Le trio nord-américain canonne devant, O'Dell, Collins et Wellman font tourner les têtes. Dans cette domination d'outre pacifique, Padakin, Lapenkov et Tsvetkov tirent aussi les marrons du feu.
Helsinki qui a l'avantage de la glace semble favori, mais Sotchi qui ne désarme pas cette saison pourrait bien causer des soucis aux Finlandais.(Premier match de la série samedi)
 

4ème série (4ème-5ème) : Lokomotiv Iaroslavl - Torpedo Nijni Novgorod : 60 - 40

Le Lokomotiv, finaliste de la conférence occidentale l'an dernier reste toujours dans la bonne partie du classement, jusqu'au bout il a espérer pouvoir raccrocher la troisième place mais l'excellente perf des Jokerit, le fait terminer quatrième.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Sortie dans l
Photographe : Yaroslav et Yulya Neelov pour hclokomotiv.ru
Le Lokomotiv affronte le Torpedo pour une belle série

Longtemps blessé, Murygin a cédé la place devant le filet à Sudnitsin qui a assuré l'essentiel avec une belle saison (92,8%). Le retour au jeu du titulaire pose une question sur qui aura la garde du but pour les playoffs. La défense emmenée par l'excellent Kronwall est efficace, Nakladal ou Koledov font le métier pour aider le portier. Pour la deuxième année consécutive Kozun est le chef de l'offensive, mais avec beaucoup moins de réussite que l'an passé (32 points tout de même), Apalkov, Kontiola, Averin, KorshkovMosalyov et même Talbot sont de bons pointeurs et donnent une attaque équilibrée et créatrice. Une équipe solide et soudée depuis deux saisons qui sera comme souvent un candidat sérieux aux playoffs.
Le Torpedo Nijni Novgorod a lui connu une saison plutôt étrange, un départ en très grande forme puis une baisse progressive du niveau pour une qualification à la cinquième place, plutôt correcte. La cage nijni novgorodienne est bien défendue par Galimov qui revit dans sa nouvelle équipe, Lisutin assure parfaitement l'intérim. La défense du Torpedo est solide, menée par Barantsev et Kundratek, signalons aussi le bon travail de Grigoriev, Sergienko ou Kinrade. L'offensive est un peu plus discrète mais est très équilibrée, Dugin et Daugavins mènent la charge, Parshin et Galuzin souffrent aisément la comparaison. Derrière ce quatuor c'est plus discret et il faudra forcer pour briser l'arrière-garde de Iaro.
Le Lokomotiv semble favori dans ce duel intéressant, mais il faudra bien négocier les premiers matchs pour être plus serein face à une équipe du Torpedo capable du meilleur. (Premier match de la série samedi)

 

Conférence orientale :


1ère série (1er-8ème) : Ak Bars Kazan - Amur Khabarovsk : 65 - 35

L'Ak Bars prend sa revanche et termine cette année nettement en tête de la conférence orientale. Garipov tient enfin son poste de titulaire avec brio (93,1%) et surtout sans partage, ses back-ups ne jouent quasiment jamais. Comme on pouvait s'y attendre la défense est emmenée par l'excellent Markov, Tokranov, Batyrshin et Yarullin serrent également bien les rangs devant le but tatar. Deux étrangers font rugir l'offensive verte, Sekac et Lander sont omniprésents, le retour au jeu après une longue blessure d'Azevedo, et le rapide Klinkhammer apportent également de la puissance. Pour les joueurs locaux notons l'excellent Tkachyov et le jeune rookie Galiev qui explose tous les compteurs avec 26 points.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Sortie dans l
KHL
Kazan favori en Orient ?

Une équipe homogène et très talentueuse qui devrait être encore bien difficile à manoeuvrer en playoffs.
L'Amur retrouve les playoffs avec plaisir à l'issue d'une belle saison bien maîtrisée d'un bout à l'autre, sans quasiment de trous d'air. Devant les filets, Metsola brille et rassure tout le monde. La défense comporte quelques bons éléments notamment Kolar ou Jordan. De bons Russes suent également pour tenir le fort, tels Atyushov ou Kondratiev. A l'offensive, la star c'est Byvaltsev avec 43 points, courtisé par tous les clubs le prodige sera la pièce maîtresse de l'offensive des Tigres. Zohorna, les jumeaux Ushenin, Li et Gorshkov ne sont pas manchots non plus et savent trouver la faille au bon moment.
Kazan semble ultra favori mais face à Khabarovsk qui peut surprendre tout le monde, il ne faudra surtout pas partir trop beau. (Premier match de la série dimanche)


2ème série (2ème-7ème) : Salavat Yulaev Oufa - Avangard Omsk : 55 - 45

Le Salavat Yulaev qui s'est sorti avec brio de la plus faible division termine donc deuxième, un avantage important en playoffs. Kareev le prodige de Novokuznetsk a finit par s'imposer comme titulaire, la blessure de Scrivens aux JO, remet Nalimov en back-up. Il faudra que l'inexpérience fasse place au talent pour tenir le fort durant les playoffs. la défense à du talent, déjà l'immense Danois Larsen, Loginov, Arzamastsev et Panin savent aussi comment défendre. Offensivement, Oufa est extrêmement dangereux et est mené par un trio nordique qui fait sauter tous les compteurs : Omark (52 points), Hartikainen (40 points), Kemppainen (37 points). ces trois là nous feraient presque oublier d'autres talents très dangereux devant un filet, Zubov, Burdasov et Lisin.
Avec sa grosse équipe et son offensive puissante, le SYU semble être une équipe taillée pour les playoffs, mais les gros couacs à différents moments de la saison ne devront pas être refaits.
A deux points de moins, mais septième, l'Avangard qui a réalisé une saison bien délicate doit à tout prix se racheter en playoffs à moins d'offrir une nouvelle déception à ses fans. Furch solide portier a douté comme toute son équipe en fin de saison et le staff lui a préféré le jeune Shilin, en playoffs l'interrogation demeure, l'expérience du Tchèque serait plus rassurante. la défense est parfois bien débordée malgré le solide Medvedev, Martynov ou encore Ahnelöv. A l'offensive, Mikheev est partout et sauve son équipe si souvent qu'il est devenu indispensable. Semyonov, Kugryshev, Petersson et Koshelyov ne sont pas non plus maladroits et l'offensive sibérienne est plutôt équilibrée.
Omsk retrouve sa bête noire Oufa en playoffs, un duel normalement serré et de haut niveau devrait nous attendre sur cette série. (Premier match de la série dimanche)


3ème série (3ème-6ème) : Traktor Tchelyabinsk - Neftekhimik Nijnekamsk : 60 - 40

Le Traktor a connu une saison creshendo, l'équipe est montée en puissance pour terminer l'année en fanfare et s'emparer de la troisième place au dernier match de la saison. Francouz défend le filet avec brio et il est parfaitement secondé par Demchenko un back-up du niveau d'un titulaire. Bailen joue son rôle parfait de défenseur offensif, Koltsov, Vishnievsky et Borodkin assurent une défense de qualité. Devant, les étrangers mènent la cadence, Szczechura et Gynge sont très efficaces. Mais l'offensive est très équilibrée, Polygalov, Videll, Kruchinin et Yakutsenya sont tous capables de débloquer la situation si besoin.
Si Tchelyabinsk, redoutable en fin de saison, parvient à garder son rythme en playoffs alors il sera bien difficile de l'arrêter.
En face le Neftekhimik est LA révelation de la saison. Un énorme parcours a mené Nijnekamsk au sommet de la conférence, une mauvaise défaite lors de la dernière journée fait perdre 3 places aux Loups qui finissent 6e. Ejov a assuré devant les filets avec 93% d'arrêts, il est bien épaulé par Makarov qui joue peu mais répond présent à chaque fois. La défense menée par Piganovitch a assuré et révelé des talents comme le rookie Sharipzyanov, Bryntsev et Sergeev. A l'offensive, l'Américain Sexton est prodigieux et sait tout faire il termine avec 47 points ! Nestrasil, Galimov et Hanzl ont également fait le job pour assurer un bon rendement aux Loups.
Une belle série ou l'Ours de l'Oural semble favori face au Loup du Tatarstan mais la surprise du Nefte et si belle qu'on peut espérer qu'elle se prolonge encore un peu. (Premier match de la série dimanche)


4ème série (4ème-5ème) : Avtomobilist Ekaterinbourg - Metallurg Magnitogorsk : 45 - 55

L'Avtomobilist s'est encore offert une saison de qualité et termine d'un souffle à la quatrième place qui lui donne le droit de recevoir au premier tour des playoffs. Jakub Kovar a retrouvé son filet pour le plus grand bonheur des fans, Sokhatsky le seconde bien. la défense fait de son mieux et possède de solides gaillards, Cajkovsky, Tryamkin, Vasilievsky ou encore Kulyash.
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Sortie dans l
metallurg.ru
Un derby attendu entre le Metallurg et l'Avtomobilist
L'offensive ouralienne est également de qualité et très diverse, Golyshev, Krikunov, Paré et Kucheryavenko tiennent la tête mais Chesalin, Milovzorov, Gareev, Mirnov et même Torchenyuk ne sont pas loin. C'est la grande force d'Ekaterinbourg, le danger peut venir de partout. Une équipe soudée talentueuse et alléchante qui n'a rien à perdre en séries.
En face on retrouve le champion en titre, Magnitogorsk qui après un début de saison très délicat a réussit à redresser le tir et patiemment remonter les échelons pour terminer 5e. Kochetchkin indéboulonnable champion olympique tient toujours la barque avec talent, mais il doit de plus en plus partager son filet avec le jeune et brillant Samsonov. La défense reste le talon d'Achille du Metallurg, Pivtsakin bien seul a pu compter sur le retour de Chris Lee. Denisov et Terechtchenko se démènent bien mais ce n'est pas toujours suffisant. Devant, Ellison termine meilleur pointeur juste devant le mythique Mozyakin auteur de 42 points, Kovar suit derrière, Osala, Timkin et Kokarev réalisent aussi des saisons tout à fait correctes. Le retour de Wolski apporte un petit plus.
Un beau derby de l'Oural en playoffs, voila une affiche intéressante, bien qu'il n'ait pas l'avantage de la glace, le Metallurg semble tout de même favori face à son rival de toujours. (Premier match de la série dimanche)
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...