Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - KHL - Kontinental Hockey League
KHL : Une nouvelle conquête spatiale
 
Les play off de la meilleure ligue européenne débutent ce mercredi. 16 équipes se lancent vers le but ultime : la Coupe Gagarine
 
Média Sports Loisirs, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 08/03/2010 à 17:04
Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Une nouvelle conquête spatiale
KHL

Conférence Occidentale :


1ère série (1er-8ème) : SKA Saint-Petersbourg / Dynamo Riga : 65 - 35

Saint-Petersbourg a dominé du casque et des épaules la conférence occidentale sans trouver de rivaux qui pouvaient concurrencer cette suprématie. L'équipe tsariste a écrasé très tôt la compétition et la course à la tête de la conférence, le SKA est un formidable machine à gagner qui semble taillée pour le titre suprême. Sa cage est défendue par l'impérial Robert Esche qui étincelle dans la cité aux 400 ponts, l'américain est bien secondé par Sokolov qui retrouve son meilleur niveau. Ces deux remparts sont bien protégés par une armée de défenseurs, citons Zyuzin, Kwiatkowsky ou encore l'excellent Zubov. L'offensive pétersbourgeoise trouve la faille dans les cuirasses les plus solides, la ligne Chayanek-Yashin-Suchinsky est exceptionelle, Ekman, Korolyuk ou Anton But font aussi parler leur talent dans cette équipe. Saint-Petersbourg a atteint une taille patron, il faudra confirmer dans ces play off 2010, et tout donner pour passer le premier obstacle.
Face au leader inconstesté on retrouve l'équipe qui défend les couleurs de la Lettonie dans cette KHL. Riga, après un début de saison catastrophique, a pu redresser la barre à temps. Les Lettons ont bien mal débuté cette saison avec une accumulation de défaites sur les bords de la Baltique, petit à petit le Dynamo a pritsses aises et a réussi à grand coup de succès à raccrocher les wagons, une faiblesse lors de la dernière journée a même coûtée la septième place aux Grenats. Les filets de Riga sont efficacement protégés par Edgars Masalskis qui prend petit à petit le pas sur Prusek. Le Dynamo peut se targuer d'avoir dans ses rangs le meilleur buteur de la ligue en la personne de Marcel Hossa (35 buts), derrière on retrouve des solides gaillards comme Sprukts, Nizivijs, ou encore Redlihs. Le Dynamo Riga est une équipe séduisante mais les Lettons devraient avoir du mal à renverser l'équipe de l'ancienne capitale des Tsars. (Premier match de la série mercredi)


2ème série (2ème-7ème) : HK MVD Balashikha / CSKA Moscou : 45 - 55

La surprise de l'année c'est bien Balashikha, l'équipe de la banlieue moscovite visait une place en série, ce fut fait et de for belle manière. Personne n'imaginait que le HK MVD prendrait la tête de la division et se qualifierait à la deuxième place de l'Ouest. Sur le papier l'équipe n'était pas très impressionnante : Matt Ellison, Tsvetkov, Kokarev, Strbak des noms qui ne donnent pas le tournis, mais une équipe soudée et solide. Devant les but Michael Garnett est passée d'un anonyme gardien canadien à un cerbère respecté dans la ligue. Oleg Znaroks a fait des merveilles et tel un vieux sorcier a réussi à faire sortir de l'anonymat l'équipe du ministère de l'intérieur. Balashikha a su résister à la pression et au retour de deux tenors du championnat : le Lokomotiv Iaroslav et l'Atlant Mytischi. Classé deuxième le HK MVD devrait tout de même avoir beaucoup de mal dans ces play off qu'il ne connait pas.
Le CSKA Moscou a eu lui un peu de mal a gérer l'ère post-Bykov sans remetre la faute sur Nemchinov, l'équipe de l'Armée Rouge a un peu peiné cette saison. Les clés des cages moscovites ont été remises à Nolan Schaefer et Konstantin Barulin qui se sont partagés le temps de jeu, les déboires et les jours de gloire. L'arrière garde du CSKA peut se vanter d'avoir de beaux bébés comme : Korneev, Kulyash ou encore Goncharov. L'attaque moscovite est elle aussi efficace et Parshin, Filatov et Suglobov comptent plus souvent qu'a leur tour. Tout cela n'a pas suffi pour maintenir le CSKA Moscou dans la partie haute du classement, les joueurs de la capitale n'ont jamais pu venir à bout de leurs adversaires directs ni des ténors. En play off les moscovites devraient se sortir du piège tendu par les banlieusards et l'habitude des grands rendez-vous devrait permettre au club de l'Armée Rouge de passer le premie tour. (Premier match de la série mercredi).


3ème série (3ème-6ème) : Dynamo Moscou / Spartak Moscou : 55 - 45

Duel apprécié par les connaisseurs pour cette série, les deux frères ennemis : Spartak et Dynamo se retrouvent pour une place en quarts. Le Dynamo a peiné pour se mettre en route et a boitillé durant un bon mois avant de trouver son rythme de croisière. L'équipe bleue et blanche est impressionnante : le duo de gardien Eremeev et Biryukov fonctionne du tonnerre, ces deux hommes sont protégés par une défense très efficace : Markov, Rachunek, ou Denisov. L'attaque est dynamique : Mattias Weinhandl est la terreur des défenses, Omark et Harju tentent de suivre le rythme imposé par leur compatriote et Hudler, Kalyuzhny, Sitnikov ou encore Komarov ne sont pas non plus en reste. Avec cette pléiade de bons joueurs, le Dynamo Moscou s'est aisément hissé au sommet de la conference sans jamais pouvoir inquiéter St-Petersbourg. Même si les bleus et blancs connaissent parfois des sales soirées, ils partent favoris dans ce duel fratricide.
Le Spartak Moscou est parti à toute allure dans cette seconde édition de la Kontinental Hockey League, le club du peuple a tenu la barre pendant quelques temps avant d'être emporté par la déferlante petersbourgeoise. Les Spartakhistes ne sont pas parvenus à revenir à leur niveau du début de saison. Ils livrent tout de même un excellent championnat et terminent dans la bonne partie du tableau, sans jamais avoir quitté les huit premières places. Dmitri Kochnev continue de faire le métier devant ses filets, alors que Radivojevic, Ruzicka, Cibak, Knyzaev et Upper font parler les statistiques dans le domaine offensif. Les Spartakhistes devront livrer le meilleur d'eux même pour vaincre leurs rivaux du Dynamo. (Premier match de la série mercredi)

Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Une nouvelle conquête spatiale
KHL

4ème série (4ème-5ème) : Atlant Mytischi / Lokomotiv Iaroslav : 50 - 50

Voila la plus belle affiche de la conférence et même du premier tour, une série des plus alléchantes nous attend avec ces deux équipes.  L'Atlant qui avait perdu une partie de ses moyens financiers à l'inter-saison, semblait avoir réduit la voilure, mais sur la glace on a encore vu une bien belle équipe de banlieusards. Gerber a été impérial devant ses filets, sa blessure l'a écarté du jeu, Jan Lasak l'a remplacé au pied levé et le Tchèque a été tout aussi solide. L'arrière garde mytischoise est elle aussi de qualité : Balandin, Bykov et Zubarev pour ne citer qu'eux ont fait le métier. L'offensive des bleus et or est très efficace et très puissante : le meilleur compteur de la KHL pour la seconde année d'affilée : Sergey Mozyakin, citons aussi Eric Landry, Oleg Kvasha, Bulis, Zherdev, ou encore Petrov. L'Atlant est une équipe équilibrée et très solide, il ne lui a rien manqué pour terminer premier de la division et donc second de la conférence. Mytischi devra être au faîte de sa forme pour vaincre le Loko.
Iaroslav vice-champion en titre n'était passé qu'a un cheveu de la coupe Gagarine l'an passé. Cette année le Lokomotiv a fait le plus mauvais départ depuis bien longtemps, les hommes d'Heikkila complètement à côté de leurs patins ont bien eu du mal à se lancer. Puis tout à coup le déclic s'est fait et le Lokomotiv est parti à toute vapeur, il est revenu d'un coup dans les premiers rangs à l'Ouest, mais son inconstance est revenue au grand galop et Iaroslav sans Heikkila qui a démissionné termine cinquième. L'équipe est sensiblement la même que l'an passé : Georgy Gelashvili est toujours aussi efficace devant son filet, Vasicek, Irgl, Churilov, Galimov et Tkachenko sont toujours les maîtres artilleurs de la cité millénaire. Iaroslav reste une équipe solide et crainte dans la KHL, mais le Lokomotiv devra être régulier pour passer le roc mytischois et il ne faudra pas se laisser faire. La série promet d'être passionnante et âprement disputée. (Premier match de la série mercredi).


Conférence Orientale :

1ère série (1er-8ème) : Salavat Yulaev Oufa / Avtomobilist Ekaterinbourg : 65 - 35

Le vainqueur de la saison régulière a remis le couvert cette année, les Bachkirs de Vyacheslav Bykov ont tout emporté sur leur passage et terminent loin devant tout le monde.  Même si les Bachkirs ont connu quelques ratés, la machine verte et blanche reste la référence dans cette deuxième saison de la KHL. Il faut dire que le Salavat Yulaev regorge de talent, Kolesnik et Eremenko se partagent le filet avec grande classe. Tverdovsky, Prochkin, Koltsov et Kalinin bloquent toutes les offensives adverses. Zinoviev, Radulov, Toresen, Grigorenko ou encore Perezhogin mettent le feu aux poudres et font sauter tous les verrous. Cette équipe de grands joueurs est favorite pour le titre et elle devrait aisément se débarrasser du club de l'Oural.
L'Avtomobilist Ekaterinbourg est promu cette année en KHL, en effet le club de l'Oural avait été recalé l'an passé faute de moyens financiers. Ce club méconnu faisait figure de petit poucet et tout le monde le voyait dans les derniers rangs. Malgré un départ très difficile l'Avto est parvenu à hausser son niveau de jeu et même à faire chuter ou à prendre des points contre des grosses cylindrées. L'Avtomobilist a alors passé la deuxième et à grimper au général, il a commencé à prendre des points sur sa route et à rêver de play off. Une fin de saison en coup de tonnerre et une qualification lors de la dernière journée grâce à un retentissant succès à Saint-Petersbourg ont couronné une année de travail, de sueur, de larmes et de sang. L'effectif ekaterinbourgeois est lui bien moins impressionnant que son rival : Franskevitch et Lisutin font la paire devant les cages, Gulyavtsev, Subbotin, Sitnikov, Bushuev ou Magogin font toujours se lever le public du KSK Ouralets. L'Avto n'aura rien à perdre dans ce duel et donnera tout ce qu'il a dans les tripes pour contrer le Salavat Yulaev.(Premier match de la série jeudi)


2ème série (2ème-7ème) : Metallurg Magnitogorsk / Traktor Chelyabinsk : 60 - 40

Le Metallurg est toujours un redoutable client dans le championnat russe, cette année il a longtemps tenu la première place à l'Est avant de craquer contre Oufa, instoppable. Magnitogorsk a frappé fort cette saison et les coups de marteaux ont plu sur la conférence Est., les Métallurgistes ont aisément pris la tête de leur division et terminent donc deuxième. Magnitka possède sans doute le meilleur tandem de gardiens de la ligue : Koshechkin-Proskuryakov, ces deux monstres sont solidement protégés par une cohorte de défenseurs : Atyushov, Selyuanov, Bulin ... L'offensive des Ouraliens ne manque pas non plus de puissance, et certains noms suffisent à évoquer la terreur chez les gardiens les plus solides : ainsi les Fedorov, Koivisto, Chistov, Rolinek, Platonov peuvent se vanter d'avoir des stats étourdissantes. Magnitogosk devrait aisément battre son rival de l'Oural, mais il faudra ne pas reproduire les erreurs qui ont donné une fin de saison morne aux Métallurgistes.
Le Traktor Chelyabinsk revient à toute allure plus le temps avance, il se qualifie pour la seconde fois aux play off, mais cette année, il a profité d'une concurrence plus faible en Orient. Les joueurs de l'Oural devront se retrousser les manches pour battre leurs voisins. Le Traktor a connu un fin de saison assez compliquée avec de nombreux revers et il ne s'en est pas fallut de grand chose pour qu'il régresse à la huitième place. Alistratov défend toujours les filets tchelyabinskiens avec efficacité. L'attaque du Traktor un peu amputée à l'inter-saison s'appuie sur Piganovitch, Popov, Gusmanov, Boychenko. Chelyabinsk ne devrait pas pouvoir contrecarer les plans du Metallurg. (Premier match de la série jeudi)

Photo hockey KHL - Kontinental Hockey League - KHL - Kontinental Hockey League - KHL : Une nouvelle conquête spatiale
KHL

3ème série (3ème-6ème) : AK Bars Kazan / Barys Astana : 60 - 40

Le champion en titre n'a pas fait aussi bien que l'an passé, les Tatars ont même fait un début catastrophique à tel point qu'on se demandait si l'Ak Bars pourrait défendre son tire et se qualifierait pour les séries éliminatoires. Puis tout à coup Kazan est parti et a semblé inarrétable, il a montré que rien n'était plus dangereux qu'une panthère des neiges blessée. Kazan a eu du mal avec ses gardiens avant de trouver de la sérénité avec Petri Vehanen. Les superstars Morozov et Zaripov continuent de faire sauter les compteurs, ils sont bien secondés par Immonen, Kazionov ou Kapanen. A l'instar de Iaroslav, Kazan possède un effectif très similaire à la saison passée, et devrait être redoutable en série.
En fac, on retrouve les Kazakhs, Astana a bien su gérer son effectif et réalise une nouvelle fois une très bonne saison. Le Barys assez régulier a pris beaucoup de points et a su très vite se tailler une part dans le gateau oriental. L'excellent Kuznetsov s'est fait prendre sa place de titulaire par le Canadien Jeff Glass. A l'assaut des buts adverses on retrouve toujours les mêmes oiseaux : Josef Stumpel, Konstantin Glazachev, Maksim Spiridonov. Les Kazakhs ne vont pas être des victimes expiatoires et devraient se battre jusqu'au bout. Cette série sera la revanche du premier tour des play off de l'année passée, mais aussi un duel de félins entre les Panthères des Neiges et les Panthères des Steppes. (Premier match de la série jeudi)


4ème série (4ème-5ème) : Neftekhimik Nijnekamsk / Avangard Omsk : 50 - 50

Le Neftekhimik repris par la poigne de fer de Vladimir Krikunov avait accroché un siège pour les séries l'an passé, cette saison, il a fait beaucoup mieux en amenant son équipe dans le top 5. Nijnekamsk est devenue une équipe respectée et crainte, les Tatars ont fait des misères à bien des équipes dans cette première partie de championnat. La cage des Pétrochimistes est défendue par l'excellent Vadim Tarasov bien secondé par Ivan Kasutin. La défense menée par Ryasensky et Quint fait du bon travail, alors que Personn, Yakutsenya et Ivanov se partagent les meilleurs statistiques du club de la Volga. Les Raffineurs pourraient bien être la surprise des play off s''i
s'ils se maintiennent au même niveau que durant la saison régulière.
L'Avangard Omsk a tiré un trait sur sa saison ratée 2008-2009, cette année les Eperviers sont partis à toute allure s'imposant rapidement comme une des pointures du championnat. La fin d'année a été un peu plus timide pour les Sibériens qui ne peuvent plus suivre Kazan et se font même dépasser par Nijnekmask en fin d'exercice. Karri Ramo est l'un des tous meilleurs gardiens de la ligue et il sera le principal atout d'Omsk. Jaromir Jagr (42 points) meilleur compteur de l'Avangard ainsi que ses coéquipiers : Kuryanov, Popov et Svitov auront pour mission de mener la vie dure aux Raffineurs et de l'emporter pour perpetuer la tradition du hockey sibérien (Novossibirsk et Novokuznetsk n'étant pas qualifié). Duel terrible entre ces deux formations, mais spectacle de grande qualité garanti.(Premier match de la sérié jeudi)
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...