Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : 25ème journée : Anglet vs Nantes
8-1
(1-0 2-0 5-1)
Le 20/02/2016
Anglet - Patinoire de la Barre
Anglet ] Nantes  ]
L'Hormadi maître chez lui
 
L’Hormadi devait, ce soir, retrouver le goût de la victoire après 2 défaites concédées contre des équipes du top 4. Il fallait aussi redevenir maître à domicile pour une équipe qui n’a pas toujours su se faire respecter dans son antre. Pour cela, les hommes d’Olivier Dimet n’avaient pas le choix que de proposer un match plein et de jouer 60 minutes durant. Loin de leurs bases, les Nantais qui voient arriver Sylvain Roy à leur tête devaient casser une spirale de 5 défaites au risque de subir la pression de Val Vanoise, à l’affût pour leur voler le précieux ticket pour les play-offs lors de la dernière journée.
 
Anglet - Patinoire de la Barre, Hockey Hebdo Tristan Eyermann le 22/02/2016 à 06:30
FICHE TECHNIQUE

1050 spectateurs
Arbitres : M. Crégut assisté de MM. Villard et Kahli
Buts :
Anglet : 08:06 Maxime Suzzarini (ass Benjamin Lagarde et Tomas Rubes) ; 31:21 Iivo Hokkanen (ass Alexander Olsson) ; 35:52 Benjamin Lagarde (ass Tomas Rubes) ; 45:11 Tomas Rubes (ass Lukas Zeliska et Benjamin Lagarde) ; 48:46 Matthew Brenton (ass Benjamin Lagarde et Maxime Suzzarini) ; 50:14 Mathieu André (ass Xavier Daramy et Alexander Olsson) ; 52:10 Xavier Daramy (ass Iivo Hokkanen et Alexander Olsson) ; 52:39 Liro Vehmanen (ass Lukas Zeliska et Benjamin Lagarde)
Nantes : ; 53:24 Gabriel O'Connor (ass Francis Drolet et Tommy Fiorentino)
Pénalités
40 contre Anglet
60 contre Nantes
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 25ème journée : Anglet vs Nantes  - L
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

L’Hormadi affiche de belles intentions dès le début de rencontre. La cage nantaise est très vite prise d’assaut. Imposant toujours un rythme soutenu sur leurs entames de matchs, les hommes d’Olivier Dimet acculent les Corsaires dans leur zone défensive, les incitant à défendre le navire bec et ongles. Matthieu Vissio, bien trouvé par Nicolas Thos dans le slot, voit son lancer repoussé par Barrier (2’00). Neyens subira le même sort 2 minutes 30 plus tard lorsqu’il tente de glisser la rondelle entre les bottes du cerbère nantais (4’27).
Suzzarini sera plus chanceux. Son tir frappé de la bleue finit au fond des filets grâce à un bon travail d’écran de Rubes devant la cage (8’06, Anglet 1 – 0 Nantes).
L’avantage numérique qui suit ne profite pas aux Angloys (9’04). C’est d'ailleurs à leur tour de subir quand Nicolas Thos, coupable d’une vilaine crosse haute, rejoint le banc de pénalité. Même finalité pour les Corsaires qui ont pourtant le mérite de se montrer dangereux et de provoquer quelques suées aux spectateurs de la Barre (11’18).
Une fois à égalité numérique, les Basques repartent de l’avant mais c’est sans compter sur des Nantais appliqués dans les contres, il faudra d’ailleurs un grand Raibon pour voler un palet de but dans la crosse de Prokow (17’54).
Trop indisciplinés dans ce premier acte, les Angloys subissent un nouveau jeu de puissance nantais, cette fois en double infériorité (19’27). Une fois encore, Raibon est impérial et stoppe, du bouclier, un lancer de Fiorentino pourtant destiné à la lucarne (19’54).
Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score étriqué de 1 à 0 en faveur de l’Hormadi.
 
 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : 25ème journée : Anglet vs Nantes  - L
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

La fin du double avantage numérique n’est pas mise à profit côté nantais. Les Corsaires semblent tout de même pleins de bonnes intentions et parviennent à fournir une belle opposition à l’Hormadi jusque-là.
Les esprits s’échauffent quand Saunier assène un mauvais coup à Raibon. Grenier accompagnera le fautif sur le banc d’infamie pour lui avoir fait voir du pays, laissant ainsi les deux équipes évoluer à 4 contre 4.
La situation ne libère que trop peu d’espace sur la petite glace de la Barre et le retour au complet laisse entrevoir un semblant de révolte côté nantais.
Elle sera de trop courte durée puisque Olsson offre un caviar à Hokkanen devant la cage de Barrier. Le Finlandais ne se fait pas prier pour donner un avantage de deux buts aux siens, l’Hormadi tient bien son match (31’21, Anglet 2 – 0 Nantes).
Les Corsaires, jusqu’alors touchés mais pas coulés, vont finir par s’effondrer. En avantage numérique, les Angloys parviennent à créer le décalage. Rubes donne à Lagarde de l’autre côté de la cage. Le Québécois n’a plus qu’à pousser le palet au fond des filets et offre enfin à l’Hormadi un but sur unité spéciale, si rare ces temps-ci sur les bords de l’Adour (32’52, Anglet 3 – 0 Nantes).
Les Nantais n’abdiquent pas mais leur indiscipline les empêche de revenir dans le match. C’est sur une nouvelle échauffourée que les deux équipes rejoignent les vestiaires pour le deuxième entracte.
 

Photo hockey Division 1 - Division 1 : 25ème journée : Anglet vs Nantes  - L
julien Bacot
www.sportemotions.fr

La pluie de pénalités recommence dès l’entame du troisième acte. Wanacki dans un premier temps puis Vehmanen sont envoyés au cachot. Mais une fois de plus, les Corsaires n’arrivent pas à trouver la faille face à des Angloys très bien en place et finissent toujours par garnir, eux aussi, le banc des punitions.
Frustrés, les hommes de Sylvain Roy perdent leur sang-froid et multiplient les mauvais gestes. Monsieur Cregut continue à user de son sifflet.
C’est à 4 contre 3 que l’Hormadi accentue une nouvelle fois l'écart. Zeliska, dans sa position favorite à la droite du gardien, temporise et sert Rubes, seul dans le slot. L’attaquant de poche trompe Barrier en lui glissant le palet entre les bottes (45’11, Anglet 4 – 0 Nantes).
Dans les prisons de Nantes, le chassé-croisé continue à user le banc, Brenton et André en profitent pour agrandir  une nouvelle fois l'écart (48’46, Anglet 5 – 0 Nantes puis 50’14, Anglet 6 – 0 Nantes).
Comme si cela ne suffisait pas, 2 minutes plus tard, Hokkanen trouve Daramy à travers le slot et lui offre le palet du 7 à 0 (52’10, Anglet 7 – 0 Nantes) juste avant que Vehmanen ajoute le 8ème (52’39, Anglet 8 – 0 Anglet). Les Corsaires boivent la tasse mais profitent malgré tout d’un avantage numérique pour sauver l’honneur. O’Connor prive Raibon d’un blanchissage pourtant mérité (53’24, Anglet 8 – 1 Nantes).
Face à cette tempête de buts et de pénalités, les Nantais n’ont plus d’envie, à l’image d’un Rémi Perronard abandonnant son palet en pleine zone neutre. L’Hormadi est à nouveau maître chez lui.
 

Nantes repart de la Barre sur une grosse déconvenue. Si les intentions étaient bien présentes lors des 30 premières minutes, l’accumulation de pénalités n’a pas aidé les protégés de Sylvain Roy dans leur besogne. Val Vanoise s’étant incliné face à Courbevoie, les Nantais valident malgré tout leur ticket pour les play-offs ce soir. Suite à une telle défaite, le cœur n’est pas forcément à la fête mais les Corsaires peuvent au moins se consoler grâce à cette qualification.
 
 
Les Basques ont su réaliser une prestation de grande classe ce soir. Appliquée aussi bien offensivement que défensivement, la troupe d’Olivier Dimet a montré qu’elle était maître chez elle. Avec 60 minutes pleines, l’Hormadi montre qu’il a du cœur et de l’envie, une bonne chose avant les play-offs pour un groupe qui se devait de reprendre confiance. En répondant au défi physique imposé par les Nantais, Daramy et consorts s’imposent en patron, ce qu’ils n’avaient pas su faire contre Nice. Pour envoyer un message fort avant les play-offs, il faudra confirmer lors de la récéption de Neuilly-sur-Marne la semaine prochaine.
 

La réaction d’Olivier Dimet (coach d’Anglet) : « L’objectif était de casser la spirale négative et de retrouver une dynamique positive. Je crois que ce soir c’est une belle victoire, on a fait le boulot, on a travaillé pendant 60 minutes et on a vu un beau visage de l’Hormadi. Les mots d’ordre étaient : travail, confiance et plaisir et je crois que ce soir les joueurs sont sortis du match avec du plaisir en ayant le sentiment d’avoir fait le boulot. 
On sait que les matchs de haut niveau se jouent souvent sur les unités spéciales, ce soir on a eu un bon power-play et un bon PK, c’est de bon augure pour la suite. Y’a pas d’euphorie, tout comme il n’y avait pas de catastrophe à la suite de nos deux défaites précédentes, il fallait juste qu’on retrouve de la confiance en nous et, avec des matchs comme ce soir, ça va dans le bon sens.
Y’a eu de l’engagement, je crois qu’à un moment donné quand on fait du sport et en particulier dans le hockey sur glace, y’a de l’engagement, il faut être capable de l’accepter. A un moment du match il y en a eu peut-être un petit peu trop mais les joueurs se sont fait respecter. Il ne faut pas perdre de vue qu’on est à domicile et qu’à un moment donné il faut qu’on se fasse respecter chez nous. Y’a eu de bonnes choses de ce points de vue-là. Il faut qu'Anglet refasse peur à la maison et aujourd’hui on se doit d’être patron à la maison.
On avait besoin de retrouver la confiance, et ça passe par une pause victoire. On va continuer notre bonhomme de chemin et faire en sorte justement d’attaquer les play-offs dans les meilleures dispositions possibles, notamment mentales parce que, physiquement et tactiquement, je pense qu’on a la possibilité de rivaliser avec tout le monde. Maintenant, mentalement, on a montré cette saison de petites errances. Pour enrayer ça, il fallait faire un match plein, ce qu’on a fait ce soir. Maintenant, les gars ont trois jours de repos pour se régénérer un petit peu avant d’attaquer cette dernière ligne droite, à commencer par le match de samedi prochain contre Neuilly ».
 

Les étoiles Hockey Hebdo : Sébastien RAIBON, Maxime SUZZARINI et Tomas RUBES (Anglet)
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
zenith a écritle 23/02/2016 à 11:34  
Face à cette tempête de buts et de pénalités, les Nantais n’ont plus d’envie, à l’image d’un Rémi Perronard abandonnant son palet en pleine zone neutre.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...