Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL
La défaite n’a jamais été aussi belle !
 
Dernière rencontre de la Coupe Continental, les Ducs d’Angers accueillent les Biélorusses de Grodno. Après la victoire de Belfast face aux Polonais de Sanok, plus tôt dans l’après-midi (5-3), les calculettes sont de sortie pour savoir qui peut passer, en fonction de quel résultat… ! Une défaite des Ducs avec un seul but d’écart leur permettrait quand même de se qualifier pour la finale…
 
Angers, le Haras, Hockey Hebdo Damien Bourgeais le 24/11/2014 à 09:29

   Angers - Grodno  

3 - 4
(2-3, 1-1, 0-0)


Pour cette rencontre si importante dans l’histoire des Ducs, Réal Paiement doit se passer de son gardien vedette Jean-Sébastien Aubin, malade, et remplacé par son jeune backup Alexis Neau.
Le début de match est tel qu’on pouvait le penser intense, physique et le suspense vient s’ajouter avec deux buts dans les trois premières minutes ! En effet, si la première attaque est biélorusse, la première pénalité l’est également. Jusqu’alors plutôt maladroits en supériorité numérique depuis le début de la compétition, les Angevins vont être efficaces très rapidement. Sur une mise en jeu remportée par Tifu, le palet revient à la ligne bleue à Busto, son tir est légèrement dévié par Lefevre placé devant la cage pour l’ouverture du score angevine (1-0 à 1’37).
Entame parfaite pour les Angevins qui vont toutefois payer cher leur première erreur.
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - La défaite n’a jamais été aussi belle !
Photographe : Tibashoult
Tim Crowder, qui avait été chercher la première pénalité biélorusse, est sanctionné d’un cinglage inutile en zone offensive. Et c’est au tour de Grodno de marquer rapidement à 5 contre 4. Situé à la ligne bleue, Ilya Nazarevitch adresse un tir à ras glace qui trompe Alexis Neau (1-1 à 2’50).
Le match est bien lancé, sur de bonnes bases, et ne s’arrête pas là. Le palet circule d’un but à l’autre et les gardiens sont sollicités. La première ligne biélorusse excelle par sa vitesse et enchaîne les passes courtes dans les petits espaces pour s’ouvrir le chemin du but, pourtant le tableau d’affichage n’évolue pas et il faut attendre la fin du tiers pour que le Haras se soulève à nouveau. Suite à un palet récupéré au milieu de la glace, Campbell lance idéalement Skinnars plein axe, le Suédois attend que le défenseur placé face à lui recule et masque son gardien pour placer un tir du poignet parfait dans la lucarne côté mitaine (2-1 à 16’06).
Superbe but ! La joie est de courte durée car sur l’action suivante, Lisichkin est oublié seul à côté du but de Neau, et a tout le temps d’ajuster sa crosse pour une déviation parfaite sur un tir de Daniel Seman (2-2 à 16’18).
Les visiteurs, défaits en match d’ouverture face à Belfast, malgré deux erreurs d’arbitrage manifestes et un manque d’expérience palpable, font parler leur technique et leur application tactique. Ils en feront encore la preuve à quelques secondes de la fin du 1er tiers, sur une action collective parfaite, la défense angevine est totalement dépassée par la succession de passes et Vladimir Mikhaïlov récompense son équipe en marquant un troisième but dans une cage quasi vide sur la sirène de fin (2-3 à 19’59).




La seconde période reprend sur le même rythme soutenu et une pénalité biélorusse permet aux Angevins de s’offrir une supériorité numérique idéale pour revenir au score. Pas pour longtemps, Guillaume Lefevre, en taquinant le gardien adverse, doit également laisser ses coéquipiers et donne des espaces aux deux équipes à 4 contre 4.
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - La défaite n’a jamais été aussi belle !
Photographe : Tibashoult
Maksim Samankov, le gardien biélorusse, est aussitôt sollicité par Yannick Tifu. De retour à 5 contre 5, nouvelle pénalité pour Grodno, mais Angers gère mal la situation au point d’offrir le 4ème but aux visiteurs. Egor Stepanov va défier Neau et place son tir hors d’atteinte (2-4 à 25’44).
Le coup est dur à accepter pour les Ducs. Le jeu toujours intense prend également une dimension physique imposée par les deux équipes. Les arbitres ont du travail et, une nouvelle fois, Grodno est poussé à la faute. Pas le temps d’en profiter pour les Ducs que Gaborit est appelé également au cachot. Mais les espaces trouvés à 4 contre 4 par Angers vont porter leurs fruits. Sur une belle action collective initiée par Crowder, Tifu élimine deux adversaires avant de trouver, légèrement décalé, Busto pour le 3ème but angevin (3-4 à 28’27).
Paradoxalement, les Angevins sont plus à l’aise à 4 contre 4 qu’à 5 contre 5. L’intensité de la rencontre ne baisse pas, il faut dire que les deux équipes jouent avec 4 blocs et que les changements sont rapides et les joueurs ne se ménagent pas.
La suite de la rencontre ne permettra pas de faire évoluer le tableau d’affichage malgré de nouvelles opportunités de chaque côté.


Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL - La défaite n’a jamais été aussi belle !
Photographe : Tibashoult


Le troisième tiers se veut moins intense, et laisse place à une tension plus palpable. Le jeu est moins décousu et plus défensif, les deux effectifs sont moins offensifs et attendent  des erreurs de leurs adversaires. Cela offre un spectacle moins intense que durant les 40 premières minutes mais tout aussi passionnant d’un point de vue tactique.
Les occasions sont plus rares et, sur l’une d’elles, Alexis Neau effectue un arrêt mitaine réflexe qui garde Angers en course pour la qualification. Puis un arrêt de la jambière décisif quelques instants plus tard.
Alors que la fin de tiers approche, les Ducs ne se projettent plus vers l’avant, cherchant à éviter toute erreur défensive fatale.




Au final, les Biélorusses de Grodno s’imposent 4 buts à 3 face aux Ducs d’Angers dans un match de grande intensité. Les deux équipes se qualifient ainsi pour la finale de la Continental Cup qui aura lieu dans un lieu à définir du 9 et 11 janvier prochain avec les Kazakhs de Pavlodar et les Allemands de Bremerhaven.

ANGERS – GRODNO  : 3 4(2-3 ; 1-1 ;0-0)
Dimanche 23 novembre 2014 à 19H00
Demi-finale de la Continental Cup

Pénalités : Angers 14' (4', 8', 2') ; Grodno 12' (4', 8', 0').
Tirs cadrés : Angers  20 (6, 8, 8) ; Grodno 27 (12, 9, 6)

BUTS :
Angers : 1’37" Lefevre (ass Busto ) ; 16’06” Skinnars (ass Campbell); 28’27" Busto (Tifu, Crowder)
Grodno : 2’50" Nazarevich (ass); 16’18” Lisichkin (ass Seman); 20’00” Mikhailov ; 25’44 Stepanov

Réactions après-match :

Vasili Spiridonov (entraîneur Grodno) : « Je veux d’abord féliciter Angers pour son match et sa qualification. Ce match a été notre match le plus compliqué. Angers a montré que c’était une vraie équipe d’hommes, avec la vitesse et le physique. L’état d’esprit et la volonté de gagner était visible sur les visages des deux équipes. Aujourd’hui, je suis très heureux d’avoir passé un cap avec mon équipe et on va désormais se préparer pour cette finale ».

Real Paiement (entraîneur Angers) : « L’objectif était de se qualifier. On a perdu le combat mais on a gagné la guerre en se qualifiant. Ce soir, Grodno était supérieur à nous du côté du patin et de l’exécution. Ils ont joué toute la compétition à 4 blocs et, ce soir, on a dû aussi jouer à 4 blocs. Mais ça nous a permis de découvrir que nos jeunes joueurs sont aussi prêts à évoluer à ce niveau. Je tiens aussi à féliciter Grodno car ils ont commencé avec une défaite amère (ndlr : défaite entachée de deux buts refusés valables face à Belfast) mais ils ont eu une grosse force mentale pour parvenir aujourd’hui à se qualifier. Ce soir, on a joué avec beaucoup d’émotion, parfois mal gérée, on a dû leur demander sur le banc de se calmer. »

Alexis Neau (gardien d’Angers, titularisé à la place de JS Aubin) : « On en avait parlé la veille mais, avec le résultat de Belfast, je ne pensais pas que j’allais jouer. J’étais un peu excité, pas trop de stress, je me suis mis rapidement dans ma bulle pour me préparer. Ça reste un match de hockey comme un autre, je l’ai préparé comme tel. Après, j’aurais préféré entendre la Marseillaise, ce soir … C’était un autre niveau que d’habitude, on a su augmenter notre niveau, si on avait joué comme en début de saison, cela aurait été très difficile. On a su augmenter notre intensité pour montrer qu’on était au niveau de bonnes équipes européennes, et c’est plutôt de bon augure pour la suite ! »
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
fan2ok a écritle 24/11/2014 à 17:19  
Effectivement, vivre un Week-end de hockey européen change un peu de la magnus et surtout rencontrer d'autres supporters dans un esprit de fête et de convivialité , c'est super sympa (pour l'avoir vécu également l'année dernière).

Félicitations aux ducs pour leur qualification et ramenez-nous la coupe conti en janvier.
beaujeu a écritle 24/11/2014 à 10:31  
Quel fin de tournoi stressant avec un match entre les 2 meilleurs équipes. Très différent de la Ligue Magnus ou les équipes se connaissent trop. A ce niveau l'intensité est permanente, aucun relâchement n'est possible. En tout cas BRAVO aux organisateurs, à la ville d'ANGERS, aux partenaires qui nous ont permis de vivre cela dans de bonnes conditions. Belles équipes accompagnés de bons supporters, bruyants comme les polonais. Sympa de voir notre ville vivre 3 jours autour du hockey. A revivre.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...