Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Play-off : 1/4, match retour : Bordeaux vs Cergy-Pontoise
3-4
(1-1 2-2 0-1)
Le 11/04/2009
Bordeaux
Bordeaux ] Cergy-Pontoise ]
La demi-finale pour Cergy
 
Les boxers sont revenus de Cergy sans avoir perdu. C’est sûrement ce qui leur vaut un avantage ce soir avant de démarrer leur match retour face aux jokers de Cergy. Mais les hommes de Boucamus ne sont pas venus pour perdre et ont bien l’intention de créer l’évènement ce soir à Mériadeck.
 
Bordeaux, Hockey Hebdo Patrice Villey le 12/04/2009 à 13:07
FICHE TECHNIQUE

2850 spectateurs
Arbitres : Monsieur Bocquet assisté de Messieurs Juret et Telliez
Buts :
Bordeaux : 08:05 Cyril Lambert (ass Nicolas Courally et Jérôme Patard) ; 23:58 Dave Grenier ; 38:20 Dave Grenier
Cergy-Pontoise : ; 17:23 David Lapierre (ass Sébastien Gauthier) ; 28:25 Sébastien Gauthier ; 29:32 Sébastien Gauthier (ass Edouard Outin et Vladimir Konopka) ; 42:36 Sébastien Gauthier (ass Mickaël Kara)
Pénalités
10' contre Bordeaux
16' contre Cergy-Pontoise


Photo hockey Division 1 - Play-off :  1/4, match retour : Bordeaux vs Cergy-Pontoise - La demi-finale pour Cergy
Photo : Pascal Chapuis

Dans ce premier vingt où l’on sent les acteurs concentrés et tendus, ce sont les cergypontains les premiers à l’attaque. Viennot plein centre décale Outin sur une attaque lancée qui frappe et voit son tir détourné par Burnet. Les bordelais répondent par Mariage qui, d’une incursion plein axe, lance sur un Michaud bien en place et sur ses appuis. Un début de partie où l’on tente de part et d’autre de prendre l’ascendant physique sur son adversaire. Suite à une obstruction de Lecomte à 2’06 les bordelais ouvrent le bal des power play. Sans parvenir réellement à installer son jeu en défensive adverse, Bordeaux est à deux doigts de se faire contrer sur une échappée d’Outin et Fontaine qui manque la reprise au centre et vingt secondes plus tard le portier bordelais détourne la frappe de Sejna. La pénalité est effacée par les jokers. Des cergypontains qui bénéficient à leur tout d’un power-play après une faute de Lafrancesca à 4’26. Le jeu de puissance s’installe immédiatement et la rondelle circule bien. La défense bordelaise suit le mouvement et ferme les angles de passes et de lancers. Sur une passe interceptée, Larrieu remonte le terrain, résiste au retour de deux défenseurs et lance mais Michaud s’interpose et relance le jeu. Pénalité vierge cette fois encore malgré le lancer de Lemaire pour Cergy dans les dernières secondes. Les contacts se multiplient. Boubé côté boxers et Denis coté jokers peuvent en témoigner. A cet instant on se demande même si les arbitres ne devraient pas mettre le ola car il règne une certaine tension issue du match aller. Les bordelais sont dans un temps fort et jouent chez les jokers. Courally et Patard travaillent au fond et permettent ainsi à Lambert de récupérer la rondelle derrière le but. L’attaquant remonte au près du but à droite de Michaud, il est seul, il frappe, le portier des jokers est battu. 1-0 à 8’05.

Le jeu reprend avec une pénétration de Grenier qui lance à ras le sol ce qui oblige Michaud à déployer sa jambière gauche. Les jokers se remettent doucement de ce but et redéployent leurs forces, perturbant les bordelais qui jouent dans les intervalles. Viennot récupère la rondelle sur une mise en jeu à l’offensive et d’un slap puissant oblige Burnet à détourner. Une charge incorrecte envoi Lambert deux minutes en prison qui laisse son équipe à quatre contre cinq. Tout comme sur leur première supériorité les jokers s’installent et font circuler. De la même manière, la défense bordelaise est bien en place, Cadren et Courally perturbent Cergy. Courally tentera sa chance sur un deux contre un, Michaud détourne sur Patard qui manque le cadre tout comme Perez l’instant suivant. La pénalité est effacée et trois fois les défenses ont pris le pas sur les attaques. C’est à égalité numérique que chaque équipe est dangereuse. Viennot est toujours à l’attaque et l’avant des jokers à deux occasions à 15 secondes d’intervalle. La première où seul au slot il se voit confisquer la rondelle par un retour in-extremis de Lassalle. La deuxième où sa frappa à mi-distance est bien détournée par Burnet. A 13’36, un power play bordelais s’installe suite à une faute de Sejna. Scénario identique aux précédents ou l’occasion la plus nette est à mettre au compte de l’équipe en infériorité numérique : Kara récupère une relance bordelaise à la bleue, il rentre, frappe et trouve sur sa route le gardien bordelais qui verrouille tout. Le jeu se poursuit à quatre contre quatre car Majerçak est pris sur une obstruction. Malgré plus d’espace sur le glaçon le jeu reste fermé. Outin tentera un superbe tir en pivot qui passera juste à gauche du but bordelais. Tout le monde revient à cinq contre cinq. Une attaque des jokers porte le jeu chez les boxers. Fontaine, Lapierre et Sejna arrosent Burnet qui fait front. Sur le dernier tir du slovaque de Cergy, le palet reste au près, Burnet se jette dessus, ça cafouille et bouchonne sur la cage. Lapierre insiste, joue de la crosse et pousse au fond, 1-1 à 17’23.

Cergy recolle au score. Une dernière supériorité pour Bordeaux pour un cinglage de Kara verra les boxers tout près de repasser devant quand Michaud, derrière son but, prolonge un palet le long de la bande sur Mariage qu’il n’avait pas vu dans son dos. L’attaquant bordelais sert Courally qui manque la cage. Les buts de Cergy sont pris d’assaut mais ni Lassalle ni Grenier ne trouveront la faille. La pénalité est effacée et le buzzer retentit. 1-1 fin de premier tiers.


Photo hockey Division 1 - Play-off :  1/4, match retour : Bordeaux vs Cergy-Pontoise - La demi-finale pour Cergy
Photo : Pascal Chapuis

L’entame de ce second vingt se passe surtout dans la neutre où chaque équipe veut prendre le dessus. Outin tentera bien une incursion de la gauche mais buttera sur le gardien. Ça patine beaucoup de chaque côté et la première faute est pour Fromentin à 2’43 pour « Accrocher ». Cergy serre sa défense. Kara et Gauthier forcent Lecompère contre la bande, récupèrent la rondelle et Gauthier s’échappe. Le face à face avec Burnet tourne à l’avantage du portier local. Bordeaux repart à l’attaque. Grenier remonte le palet, rentre en offensive et pas attaqué, lance au but. A l’image du premier but de Cergy, ça s’agglutine au slot, Michaud se couche sur le dos mais Larrieu n’en démord pas et bataille ferme avec Grenier pour finalement se voir accorder le but. 2-1 à 23’58 malgré les protestations des jokers.

Même si les deux derniers buts que l’on vient de voir n’ont pas les même conséquences (l’un permet d’égaliser pour Cergy, l’autre de prendre l’avantage pour Bordeaux) ils ont une caractéristique commune : les palets semblaient « légèrement » injouables. Dans les deux cas on peut se poser la question de ce qu’on vu les deux arbitres qui avaient contourné la cage pour « mieux » voir. Quoi qu’il en soit, pour la première fois du match une supériorité numérique est convertie. A 25’34 Lecomte se retrouve seul face à Burnet après un bon décalage de ses coéquipiers. Il tire, Burnet repousse. Lecomte récupère et transmet à Denis seul au slot qui choisit de tirer en bas à gauche. Le gardien bordelais est à l’affût et stoppe rapidement de la mitaine. L’occasion était belle. Bordeaux porte le jeu chez Cergy et pour un temps s’y installe. Les avants des boxers travaillent au fond mais ne trouve pas la solution. Cergy se dégage et remonte ses lignes. Sur la relance de Wiart, Gauthier coupe la passe vers Patard et file droit au but. Le retour de Wiart est vain, la protection du palet du canadien, le crochet sur Burnet et le tir sont parfaits. 2-2 à 28’27.

Ce but revigore les jokers qui insistent et Outin mène le jeu en offensive. Il trouve Konopka à mi-zone qui sert Gauthier, la frappe est puissante, cadrée et finit sous la barre. 2-3 à 29’32.

Cergy passe devant pour la première fois de la partie. L’équilibre des forces se rétablit et l’on va d’un bout à l’autre de la patinoire. Les occasions se succèdent et font la part belle aux goalies qui font front sur toutes les frappes qu’elles soient de Boubé et Patard côté bordelais ou de Outin et Gauthier pour les jokers. A 36’29 Grenier qui est rentré par la gauche en offensive repique au centre et lance du revers. Son lancer est contré mais lui revient dans la crosse et, rapproché il trompe Michaud. 3-3.

Les bordelais vont cependant devoir finir à quatre contre cinq car Majerçak se fait pénaliser pour obstruction. Un poil sévère au vu des accrochages précédents non sanctionnés des deux côtés. Le jeu de puissance est installé et l’on ne sort pas de la défensive bordelaise. Les boxers plient mais ne rompent pas malgré les tentatives d’Outin et Sejna. La sirène met un terme à un siège en règle des cergypontains et renvoie les deux équipes aux vestiaires, toujours dos à dos. 3-3fin de second tiers.


On attaque la ligne droite finale de ce quart retour des play offs. Bordeaux est en infériorité pour vingt secondes encore et c’est assez pour que Gauthier tout d’abord puis Konopka dans la foulée prennent leur chance. Burnet est toujours là, retour à cinq contre cinq. Une attaque de Hostein répondra à celle menée par Savage et Larrieu sur un rythme toujours soutenu.
Face Off chez les bordelais. Outin gagne la rondelle qu’il passe derrière à Kara. Le défenseur shoote, Burnet concède le rebond que Gauthier qui a bien suivi n’a plus qu’à pousser. 3-4 à 42’36.

Photo hockey Division 1 - Play-off :  1/4, match retour : Bordeaux vs Cergy-Pontoise - La demi-finale pour Cergy
Photo : Pascal Chapuis

Les jokers reprennent la tête et peuvent compter sur Michaud qui écarte tour à tour les tentatives de Boubé et Mariage. Les bordelais poussent et Cergy recule d’un cran sans toutefois se désunir. On jouera à quatre contre quatre suite à un échange de crosses hautes entre Boubé et Lecomte et même à quatre contre trois pour Bordeaux suite à deux minutes sifflées contre Sejna. Cela n’empêche pas les jokers d’être dangereux en contre où Gauthier butte sur Burnet. Le jeu de puissance des bordelais retrouve son allant et les occasions se succèdent : Grenier à gauche du but, Larrieu et Lassalle devant le but, Wiart au loin, Patard but ouvert manque le palet servi par Courally. Les boxers ne concrétisent pas au grand désespoir du public bordelais qui pousse son équipe. Cergy opère en contre par Fontaine et Hostein qui rappellent aux bordelais que le danger vient de partout chez et à tout moment chez les jokers. Lecompère sonne la charge et déborde. Michaud sort au devant et dégage le palet…sur Courally, mais l’attaquant des boxers ne cadre pas le but vide et son lancer finit dans la crosse du défenseur qui dégage son camp. Le jeu est totalement bordelais et c’est encore Lecompère qui oblige Michaud à détourner sur une frappe à la bleue. Bordeaux lève le pied un temps, Cergy en profite pour remonter son bloc sur le glaçon, l’occasion pour Viennot de se procurer un face à face avec Burnet que le gardien remporte, écartant du même coup le break cergypontain à sept minutes du termes. Il reste six minutes à jouer quand Boinot prend deux minutes pour « Accrocher ». Bordeaux piétine sur son jeu de puissance, grenier et Majerçak verront leurs tentatives repoussées par Michaud et la pénalité effacée par des jokers au four et au moulin. On annonce les deux dernières minutes de jeu, Bordeaux assiège le défensive de Cergy avec un déluge de frappes dont les plus dangereuses sont portées par Lassalle et Perez que Michaud stoppe à chaque fois dans le soucis de couper le jeu. A 18’56 Hostein prend deux minutes et Bordeaux utilise son temps mort. La décision est prise, Burnet sort et les boxers évoluent à six contre quatre. Bordeaux balbutie son jeu de puissance au plus mauvais moment de la saison par une série de transmissions de palets manquées ou bien gênées par des jokers résolus à ne pas se faire rejoindre coûte que coûte. Une ultime frappe de Lassalle n’y fera rien, Konopka dégage son camp pour les cinq dernières secondes et libère son banc…3-4 score final.


Les joueurs sélectionnés par le jury bordelais pour les étoiles sont :

Pour Cergy : #12 Sébastien GAUTHIER
Pour Bordeaux : 1° Etoile : #27 Dave GRENIER 2° Etoile : #64 Raphaël LARRIEU, 3° Etoile : #21 Jérôme PATARD


Les réactions :

Cédric Boucamus (Cergy) :

« C’est énorme, le ticket pour les demi-finales, on le prépare depuis deux mois, on a eu un passage à vide, on s’est préparé et on a mis en place une stratégie, c’est le groupe, c’est tous ensemble que Cergy à gagné ce soir, c’est Cergy…on va en demi-finale…on étonne tout le monde et on a peut être pas fini là… »

Stephan Tartari (Bordeaux) :

« Déçu, déçu pour les gars surtout. On a essayé, on a poussé il y a des fois où ça veut pas. Cergy a bien joué le coup, ils on été opportunistes. C’était du 50/50 avec le public, une grande glace…ça bascule sur rien du tout, un petit but au troisième et pour nous ça sourit pas au moment où il fallait. C’est dur à chaud comme ça parce que les gars on fait une belle saison, je suis fier d’eux parce qu’ils ont pas mal de galère entre les crosses, la glace, de pas mal de choses mais on est là, les gars sont là. Toute l’année ils ont été là pour s’entraîner à 22h00 le soir…ce sont des petites choses mais…chapeau à eux…voilà, à l’année prochaine. »
 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...