Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : France (FRA) vs Suisse (SUI)
3-2
(0-1 2-0 0-1 1-0)
À Aren'Ice Cergy le 09/04/2017
France (FRA) ] Suisse (SUI) ]

La France mérite sa victoire !
 
Second acte de la double confrontation entre la France et la Suisse en matchs préparatoire pour les championnats du monde qui se dérouleront au mois de mai 2017. Après un premier match serré avec du bons et du moins bon pour l’équipe de France, la France doit confirmer aujourd’hui. A noter que Laurent Meunier et Ronan Quemener ne jouent pas cet après-midi.
 
Aren'Ice Cergy, Hockey Hebdo Brice Voirin le 09/04/2017 à 20:17

Un tiers qui laisse un goût amer.

La France rentre bien dans le match et réponds présent sur l’échec avant et les face-offs sont gagnés. Rapidement l’équipe de France s’installe et pousse les Suisse  à la faute, Schäppi est sanctionné pour retenir à 1’33’’. Le power-play Français s’installe rapidement et la ligne Valier, Fleury et Da Costa S. combinent parfaitement bien, le cerbère Suisse réponds présent. Suite à cet avantage numérique le jeu est plutôt équilibré. La France est bien rentrée dans ce match, le forecheck et présent et les face-offs sont bien gagnés. La suisse est pénalisée à 1’33’’ et la France installe son PP. Cela combine très bien entre Valier, Da Costa et Fleury. Flüeler réponds présent.
Quelques minutes plus tard c’est Hardy qui montre l’étendue de son talent face à l’offensive Suisse et notamment une slap de Baltisberger. Cependant la Suisse ne domine pas l’Equipe de France en ce début de match bien au contraire. Le premier bloc se signale à plusieurs reprises et nous pouvons remarquer une vraie alchimie entre Valier, Da Costa et Fleury. Douay, Trabichet ont également de belles opportunités. C’est une équipe de France qui fait plaisir à voir durant cette première partie de période. Malheureusement les Bleus ne concrétisent pas.
La Nati revient un peu dans le match en seconde partie de tiers et Genazzi et Baltisberger se signalent Hardy réponds une nouvelle fois parfaitement à ces solicitations. Alors qu’il reste un peu de plus de dix minutes Stéphane Da Costa et Teddy Trabichet mettent en évidence le talent de Flüeler, Lacroix lui manque le cadre.
A 16’36’’ Stéphane Da Costa est rattrapé par la patrouille pour un accrochage.
Photo hockey Equipes de France -  : France (FRA) vs Suisse (SUI) - La France mérite sa victoire !
Nicolas Leleu
Florian Hardy toujours présent
La Nati ne mettra que huit secondes à concrétiser son avantage numérique. En effet la supériorité numérique est bien installée dans le territoire Français. Almond décale pour Praplan à la bleue qui ajuste Florian Hardy sur sa gauche et c’est 0-1 pour la Suisse à 16’44’’.
La fin de la période est un peu plus équilibrée et chaque équipe s’illustre. En fin de période Fleury bien servit par Stéphane Da Costa manque la déviation mais pas le gardien Suisse, s’en suit un brassage. Les pénalités pleuvent et la France terminera la période en infériorité numérique (Damien Fleury pour dureté à 19’42’’).
La France rentre au vestiaire en étant menée d’un but, elle aurait pu terminer cette période en tête. De vraies qualités défensives et un travail d’équipe pour la France. A noter que la ligne de Stéphane Da Costa accompagné de Fleury et Peter Valier fonctionne bien.

 
Une période médiane parfaite pour la France.

L’équipe de France rentre parfaitement dans cette période en tuant la pénalité sans trop de problème. Très vite les locaux se mettent en marche et domine son sujet face à une Nati peu au fait de son sujet. Jonathan Janil donne une première alerte à la 25 minutes en frappant du cercle gauche, le cerbère Suisse réponds présent une première fois. La France ne lâche pas et Teddy Da Costa remet à Trabichet Teddy dans le slot qui ajuste Flüeler et ramène les deux équipes à égalité c’est 1-1 à 26’39’’.
Ce but semble libérer l’Equipe de France qui mène l’assaut sur le but de la Nati. Nous sommes à mi-période et Valier, Fleury ou encore Floran Douay manquent d’ajuster Flüeler qui permet à son équipe de rester dans le match pour le moment. Dans un sursaut d’orgueil sur une belle remontée depuis la zone neutre Schäppi manque de peu d’ajuster Florian Hardy (31’10’’). Le match part alors d’un côté à l’autre de la patinoire, Janil alerte le gardien Suisse, puis Hecquefeuille fait un festival dans la défense Suisse mais cela ne donne rien. La France alors que nous sommes dans la deuxième partie de cette période médiane maitrise son sujet. Les Français attaquent la cage et sur une remise de Stéphane Da Costa, Fleury ajuste Flüeler dans le slot, la France reprends l’avantage dans ce match c’est 2-1 à 32’37’’
La fin de la seconde période est un peu plus équilibrée et la Suisse revient dans son match. La Nati se montre dangereuse à quelques reprises mais Florian Hardy est impérial sur sa ligne. Nous retrouvons cet après-midi une équipe de France qui débute et termine bien ses périodes.
La Défense et le gardien sont bien dans le match et cela permet à la France de montrer un bon hockey sur glace. Nous ne retrouvons pas les erreurs en zone neutre comme nous avons pu les voir hier samedi. Tous les blocs contribuent aussi bien en défense ou en attaque.
La période se termine ainsi, la France mène face à la Suisse deux buts à un et semble maitriser son match.
 

La France dans ses travers…

Pour débuter la période finale, il ne fallait pas être en retard… La France elle n’était pas encore bien revenue du vestiaire et à 40’10’’, Baltisberger ajuste Hardy du slot après avoir récupérer le palet de la part de Geering. C’est 2-2 tout est à refaire pour l’équipe de France.
Ce but a redonné vie à la Nati qui fait feux de tout bois et Herren manque d’ajuster Hardy à peine une minute après cette égalisation. Ce tiers est à sens quasi unique puisque l’équipe Suisse domine son sujet tout au long du tiers et la France n’existe que par ses contres très rapides menés par l’ensemble des blocs que cela soit Da Costa, Fleury ou Hecquefeuille.
Photo hockey Equipes de France -  : France (FRA) vs Suisse (SUI) - La France mérite sa victoire !
Nicolas Leleu

A 43’22’’ la France peut profiter d’un power play suite au faire trébucher de Romy mais elle n’arrivera pas à s’installer dans sa zone offensive. Une occasion tout de même grâce à une passe de Stéphane Da Costa pour Kevin Hecquefeuille mais Flüeler met tout le monde d’accord. Par frustration certainement Damien Fleury sera rattrapé par la patrouille pour un faire trébucher et les différentes situations de power-plays que cela soit pour la France ou la Suisse ne donneront rien.
La Suisse retrouve son hockey et met beaucoup de pression en cette fin de match mais Hardy est très solide sur sa ligne. Les deux équipes peuvent arriver au KO à tout moment.
Alors qu’il ne reste qu’un peu plus de deux minutes Almond et Teddy Da Costa décident de jeter les gants… Almond est pénalisé pour crosse haute et dureté, Teddy pour dureté, c’est un avantage numérique pour la France.
Cet avantage numérique ne donnera rien… Les deux équipes terminent le match ainsi, direction les prolongations.
 

Stéphane Da Costa est décisif !

La prolongation débute à 3 contre 3. Da Costa, Fleury Hecquefeuille face à Romy, Geering et Suter.
Fleury et Da Costa font le spectacle dans la défense Suisse, Stéphane Da Costa déculotte Geering et Fluëler c’est 3-2 à 60’27’’. La France remporte le match.
Photo hockey Equipes de France -  : France (FRA) vs Suisse (SUI) - La France mérite sa victoire !
Nicolas Leleu
Stéphane Da Costa marque le but victorieux

Ce second acte du week-end se termine par une victoire méritée pour la France qui s’est montrée solide défensivement. Pas ou peu d’erreurs en défense, les lignes semblent bien fonctionner et les plus jeunes ne déméritent pas à l’image de Valier ou Claireaux sur le week-end. La préparation continue.

Commentaires de fin de match :

Dave Henderson : Les joueurs ont appliqués les instructions et nous avons vu du mieux au cours de ce second match. Les plus jeunes ont pu montrer qu’ils étaient présents. Cette double confrontation est positive dans l’ensemble. Comme vous l’avez vu Laurent Meunier n’a pas joué aujourd’hui, nous ne voulons pas le faire surjouer, tous les cadres ne joueront pas tous les matchs de préparation, l’objectif est d’être prêt le 6 mai 2017.
Peter Valier (attaquant) : Un honneur de jouer avec S. Da Costa et Fleury, ça permet d’apprendre et ils mettent en confiance. Je me sens bien intégré au groupe, j’ai fait mon boulot sur la ligne. Je suis très satisfait de ces deux matchs.
Teddy Trabichet : On a mieux joué aujourd’hui, les techniques et les tactiques rentrent dans l’ordre c’est bien pour la suite. Il y a une belle ambiance, c’est toujours positif de jouer à la maison.
Le bilan de ces deux matchs et positif, le but c’est la cerise. C’est plutôt correct sur les deux premiers matchs, à moi de continuer sur ma lancée pour faire ma place. Ce groupe vit bien, tout le monde s’entends bien. Il faut régler quelques détails techniques et tactiques, mais on va dans le bon sens.

 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...