trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Finlande (FIN) vs Canada (CAN)
2-3
(1-0 0-1 2-2 0-1)
Après prolongation
Le 06/06/2021
Arena Riga
Finlande (FIN) ] Canada (CAN) ]
Le Canada au bout du bout
 
Comme il y a deux ans c'est le Canada et la Finlande qui se retrouvent en finale pour espérer décrocher un nouveau titre. La Leijonat espère conserver son titre et les joueurs à l'érable veulent prendre leur revanche
 
Arena Riga, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 06/06/2021 à 22:20
FICHE TECHNIQUE

Buts :
Finland :
Canada :
Le tenant du titre frappe en premier :

La Finlande démarre mieux que son adversaire et contrôle le palet en début de partie. Ruotsalainen fait le premier lancer de la partie sans danger pour le portier canadien. Bunting part en break mais il manque le cadre.
Le Canada joue vite et installe son jeu à l'offensive, Bunting est déjoué par Olkinuora. Une première faute canadienne permet aux Finlandais de se porter à l'assaut mais ils se heurtent à un solide killing play nord-américain. Ruohomaa dans le slot vient buter contre le gardien adverse. Kaski slape de la bleue, mais Ojamaki ne peut dévier. Une nouvelle faute canadienne vient donner une autre chance aux Finnois. Pourtant les Canadiens parviennent à partir à deux contre un mais ne peuvent lancer. Dans une action parfaitemait sibérienne, Kaski empêche la sortie de zone sur la bleue et place parfaitement devant le filet où Ruohomaa est seul, chargé dans le dos, il parvient tout de même à fusiller le portier des Coyotes (1-0 à 08'57).
Le Canada repart mais les Finlandais suivent bien et le jeu est rapide et agréable. Le pressing finlandais crée une belle occasion, Maatta bien placé dans l'angle tente sa chance mais Kuemper s'interpose. La réponse du berger à la bergère ne tarde pas, Pirri dans l'angle bute sur la jambière d'Olkinuora. Anttila bien servi en profondeur échoue sur le gardien mais récupère une faute dans l'action. Le powerplay ne donne rien. La Finlande joue vite avec de belles passes, le Canada est très rugueux, à la limite de la faute. Stecher y va de son slap de la bleue mais Olkinuora bloque.

Tirs cadrés : 8 / 8

 

Revoilà le Canada :

La Finlande reprend vite, Vilardi tente sa chance en break mais son lancer passe au dessus. Une pénalité finlandaise permet aux Canadiens de presser, Comtois seul face à l'angle ouvert fait tinter le montant. La Finlande se dégage mais commet une autre faute, les quelques secondes à trois ne sont pas suffisantes, mais derrière le Canada revient. Brown canonne de la bleue, le puck s'écrase sur le montant, rebondit sur un joueur puis sur un patin, Comtois face à la cage ouverte parvient à glisser dedans (1-1 à 24'30).
La Leijonat inverse la tendance et retourne à l'offensive, le pressing est bon et donne du travail à Kuemper. Kontiola, Turunen sont sur le coup mais en vain, Bjorninen dans l'axe n'a pas plus de succès. Le Canada subit et peine à sortir de sa zone, il est pénalisé. La Finlande s'installe, le puck monte devant la cage, mais personne ne reprend. Pakarinen entre vite en zone et recentre, Kontiola dans l'axe, dévie mais le puck est bloqué par le portier.
Le Canada repart un peu et tente quelques tentatives que le portier métallurgiste repousse. Sur un contre anodin, Brown lance Olkinuora repousse au deuxième poteau où Henrique est seul complètement seul, il n'a plus qu'à pousser dans l'angle ouvert. Jalonen demande qu'on consulte la vidéo et l'arbitre voit effectivement un hors-jeu sur l'action qui invalide immédiatement le but. La Finlande repart de l'avant avec vitesse et fait quelques bonnes passes devant l'enclave, mais ne parvient pas à grandement inquiéter Kuemper.

Tirs cadrés : 9 / 7 pour la Finlande

 

Dos à dos :

Le jeu reprend assez vite de part et d'autres en les deux formations, mais ce sont les Finlandais qui lancent le plus souvent à la cage. Le Canada joue son jeu opportuniste et contre avec efficacité son adversaire. Olkinuora peine à couvrir un palet, il revient devant la cage ouverte, tout le monde se précipite mais un défenseur finlandais dégage les siens.
La Leijonat contre et va faire sauter la banque dans la foulée. Nousianen dévie vers Lindbohm dans le cercle droit, il envoie un missile qui déjouer Kuemper côté mitaine (2-1 à 45'27).
Le jeu est équilibré et toujours rapide, les deux équipes se rendent coup pour coup dans cette finale. Les Canadiens sont pénalisés, le powerplay finblandais non seulement ne fait pas grand chose mais en plus perd le palet et se fait contrer. C'est la Finlande qui est en danger à cinq contre quatre ! Paul en break voit son tir détourné.
De retour à égalité numérique, Innala et Pakarinen partent en contre à deux contre un mais le premier préfère un lancer en angle fermé, que servir son compère. Kuemper détourne facilement. La Finlande est pénalisée et le powerplay canadien ne tarde pas à égaliser. Comtois devant la cage remet parfaitement à l'aveugle entre ses jambes à Henrique qui n'est pas du tout marqué dans le slot, il pousse au fond et égalise (2-2 à 52'37).

Sur une contre offensive rapide, Ojamaki se retrouve seul devant la cage canadienne, mais son revers est repoussé. Le Canada se relance en fin de partie, Stecher de la bleue échoue sur Olkinuora. La sirène retentit et il faut disputer une prolongation.

Tirs cadrés : 11 / 7 pour la Finlande

 

Un petit deux contre un et puis s'en vont :

La Finlande contrôle le palet en début de match, un joueur durement accroché mais les arbitres laissent faire. Le Canada repart, Mangiapane en solitaire voit son tir bloqué par Olkinuora. Bjorninen ramène le jeu de l'autre côté mais ne peut déjouer Kuemper. Ruotsalainen n'a pas plus de chance lorsque la mitaine du portier nord-américain dévie au loin. Ohtamaa canonne à côté, le Canada peut renverser la tendance. Olkinuora s'interpose deux fois avec brio et les Finlandais contrent encore.
La glace de Riga est si grande pour six joueurs pendant 20 minutes. Sur un engagement en zone offensive, gagné par les Finlandais, une mauvaise passe permet un break. Les Canadiens jouent encore l'opportunisme et s'en sortent une fois encore, la dernière de 2021. Paul et Brown partent en contre à deux contre un, le défenseur finlandais couvre le première joueur et rate complètement sa glissade, Olkinuora et seul contre deux, Brown ressert Paul de l'autre côté qui n'a plus qu'à pousser dans la cage ouverte et déserte (2-3 à 66'26).

Tirs cadrés : 4 / 3 pour le Canada

 

Le Canada après son pire début de championnat du monde de l'histoire a renverser la donne pour finalement décrocher le titre, la citrouille s'est transformée en carrosse doré avant minuit sur la glace de Riga. Pourtant encore une fois dans ce match les Canadiens ont été dominés par un adversaire rapide et précis. Mais les nord-américains ont toujours su revenir au score et finalement profiter d'une erreur fatale dans une curieuse prolongation à 3 contre 3 pendant vingt minutes ! Le Canada décroche l'or de nouveau en 2021.
La Finlande a pourtant démarré le match par le bon bout et fait ce qu'il fallait pour mener le score et la danse durant une bonne partie du match et même de la prolongation. Mais les Finlandais n'ont jamais réussit à tenir leur avance et se sont eux mêmes condamnés par des fautes et des erreurs de placement ou de passes. Il n'a pas manqué grand chose, mais ça a manqué, la Finlande ne fera pas la passe de deux et se contente de l'argent.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Henri Duguay a écritle 16/06/2021 à 00:08  
Mes équipes préférées dans cet ordre : Canada, France, Finlande et mentions spéciales à la République Tchèque, les Slovaques et les Suisses. Pour la taille de leur pays, la Finlande produit actuellement les meilleurs joueurs de hockey au monde. Au Canada, nous avons des arénas de hockey dans la plupart des petites villes, alors nous avons besoin d'être bons. Mes compatriotes se fâchent contre moi quand je le leur fais remarquer. Par conséquent, il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous sommes d'accord.
Bonne chance à la France!
sam ouraille a écritle 15/06/2021 à 18:56  
Henri Duguay je vais répondre une dernière fois car on va pas y passer des lustres aussi! Oui je suis d'accord que le monde est gangréné par l'argent , en parlant d'actualité on peut citer les labos et pleins d'autres. Toutefois tu as sorti de son contexte un de mes propos, ce dernier était uniquement une boutade empreinte de cynisme je le conçois aisément suite à ton post précédent sur les hockeyeurs millionnaires! Bien évidemment que les européens vont en Amérique du nord pour gagner plus d'argent au même titre que les autochtones, cependant on s'éloigne du sujet sur l'incompétence de L'IHF qui organise des championnats du monde au rabais sans les meilleurs joueurs et selon leurs volontés, je reste persuadé que c'est la réglementation voire les sanctions qui mettront fin à cet immobilisme et à condition d'avoir une volonté commune , un système qui ne porte pas préjudice aux places fortes du hockey mais très certainement aux autres! Pour finir je te remercie de supporter la France, beaucoup doivent supporter le canada également, moi y compris , même si j'avoue avoir eu un faible pour la Finlande, j'apprécie également les tchèques et les slovaques.
Bon vent l'ami.
Henri Duguay a écritle 15/06/2021 à 17:19  
Sommes-nous au moins d'accord pour dire que le monde est gouverné par l'argent et l'a presque toujours été. Si vous relisez nos commentaires, c'est bien vous qui avez commencé à insinuer que les Nord-Américains étaient les pires et je cite : "La corruption par l'argent est présente dans le hockey international et surtout en Amérique du Nord avec des joueurs de hockey obsédés. par l'argent". Et bien, les joueurs de hockey européens viennent en Amérique pour la même raison. Je ne suis pas un fan des Etats-Unis. Je n'y suis pas allé depuis des décennies, mais je voyage en Europe chaque année. Compte tenu mes origines française, j'encourage toujours la France après le Canada. J'adore la France et les français.
Je maintiens que tous les sports sont gérés par l'argent, peu importe où, et je sais que j'ai raison.
sam ouraille a écritle 15/06/2021 à 16:14  
Et bien maintenant nous rentrons dans la digression totale: Le dopage, le tennis, les paradis fiscaux, la découverte de l'Amérique,
les corsaires, l'adage sur l'honneur qui n'est que l'apanage des anglais, etc..
Non franchement cela ne m'intéresse pas désolé,
Bon vent à toi le canadien si j'ai bien compris.
Henri Duguay a écritle 15/06/2021 à 14:37  
Si vous comprenez l'anglais, lisez la suite. Vous verrez toute la petite politique jouée dans les coulisses par la Fédération internationale de hockey sur glace dirigée par son président, John Francis "Bunny" Ahearne, et d'autres par la suite, pour miner les chances de gagner des Canadiens.
https://en.wikipedia.org/wiki/Ice_Hockey_World_Championships
Henri Duguay a écritle 15/06/2021 à 13:24  
J'ajouterais, qu'à l'époque soviétique, la plupart des joueurs de hockey de la LNH étaient des Canadiens, étaient les meilleurs au monde et n'étaient pas autorisés à jouer aux championnats du monde en raison des règles ridicules de la fédération de hockey sur glace. Carl Brewer a dû attendre quelques années à la fin de sa carrière pour pouvoir finalement jouer pour le Canada, et malgré cela, a été choisi comme le meilleur joueur du tournoi. C'est tout documenté. Recherchez-le.
Henri Duguay a écritle 15/06/2021 à 13:08  
J'en conviens que les États-Unis sont un exemple frappant du capitalisme sur stéroïdes. Le Canada pourrait être blâmé dans une certaine mesure, mais il est loin des États-Unis sur cet aspect. L'Amérique du Nord n'a-t-elle pas été fondée et gouvernée par les Européens depuis Christophe Colomb❓ Ce ne sont pas les Européens qui ont établi des colonies partout dans le monde et qui ont exploité ses indigènes❓ Et l'Europe n'a-t-elle pas ses paradis fiscaux, dont certains bornent la France, le Luxembourg, Andorre, Guernesey, Liechtenstein, Monaco, pour n'en nommer que quelques-uns❓ De nombreux athlètes professionnels canadiens tels le tennisman Milos Raonic ont établi leur résidence à Monaco pour éviter de payer des impôts au Canada. L'appât du gain ne date pas d'hier, mais bien avant le corsaire Robert Surcouf au 16ème siècle qui a déclaré à un officier anglais qui lui aurait lancé : « Vous, Français, vous vous battez pour l'argent, tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur ! Le roi des corsaires aurait répondu : « C'est exact, Monsieur. Chacun se bat pour ce qu'il n'a pas.
Quant aux stéroïdes anabolisants, il faut être naïf pour croire qu'ils ne sont pas endémiques dans la plupart des sports.
sam ouraille a écritle 15/06/2021 à 07:12  
je ne tue pas ton message Henri Duguay, je reprends tes termes dans un contexte généralisé.
C'est effarant comme l'argent est la pierre angulaire en Amérique du nord, il apparaît dans tous tes posts! après franchement on tombe dans le raisonnement par l'absurde bourrés de contradictions ; ou parfois c'est la LNH qui dicte sa loi à l'IHF et parfois c'est cette dernière qui gouverne le hockey mondial par l'absurde également!(ce que je dénonce depuis le début!) . Tu aimerais que les meilleurs joueurs soient présents aux championnats du monde, ça tombe bien moi aussi, il était plus facile dès le départ de me rejoindre sur cet écueil.
Bien évidemment que ça tourne pas rond , on ne sait plus qui dirige le hockey mondial? , la fédération internationale, la LNH ou les joueurs ? C'est toujours ce que je dénonce depuis le début également!
En ce qui concerne les médailles d'or des russes, ou la drogue aux jeux olympiques, sans commentaires , ce sont uniquement tes propos.
Henri Duguay a écritle 15/06/2021 à 01:35  
Ne tuez pas le messager, je ne faisais qu'énoncer les faits, non pas que je sois d'accord avec cette situation. Mais, ne vous leurrez pas, l'argent gouverne tous les sports. Les Jeux olympiques regorgent de drogues améliorant la performance et certains joueurs de football gagnent plus d'argent que la masse salariale de n'importe quelle équipe de hockey LNH.
Il n'y a rien que j'aimerais plus que les meilleurs joueurs de hockey représentent leur pays, car la plupart d'entre eux de mon pays jouent dans la LNH, aux États-Unis. Pendant des années, nous avons essayé de convaincre la Fédération mondiale de hockey de laisser nos professionnels jouer au mondiaux et nous avons été refusés pendant des années. Recherche le sur Google.
Vous pouvez mettre un astérisque sur toutes ces médailles d'or soviétiques alors que le Canada a dû envoyer ses amateurs pour les représenter au Mondial. La Fédération s'est tirée elle-même dans le pied et n'a qu'elle à blâmer pour son manque de crédibilité.
sam ouraille a écritle 15/06/2021 à 00:48  
on a compris ton raisonnement Henri Duguay
la corruption par l'argent est présente dans le hockey international et surtout en Amérique du nord avec des hockeyeurs obsédés par l'argent,
La LNH règne en maître sur le hockey mondial,
la fédération internationale est le vassal de la LNH et n'a aucune crédibilité, de plus la fédération internationale n'a pas de culotte surtout avec la LNH , et aucune sanction ne peut être appliquée aux joueurs car ils sont tout puissants. Avec tout ceci on se demande bien comment certains passionnés peuvent s'intéresser à ce sport gangréné par l'argent voire la corruption? sans oublier que certains hockeyeurs sont riches en millions !
Henri Duguay a écritle 14/06/2021 à 17:56  
Personne, ni aucune institution, ne peut forcer qui que ce soit à jouer au hockey pour qui que ce soit ou pour son pays s'il ne le veut pas et certainement pas la fédération de hockey sur glace. Elle ne peut pas mettre ses culottes parce qu'elle n'en a pas. La LNH a refusé de reporter sa saison de la LNH pour les Jeux olympiques et personne n'a pu y faire quoi que ce soit. Je le répète, l'argent parle!
Ces joueurs jouent pour des millions. Donc, pourquoi risquer de se blesser pour rien❓
sam ouraille a écritle 14/06/2021 à 09:41  
Evidemment c'est bien la fédération internationale que je vilipende depuis le début,
où est l'autorité de cette institution de façade dont les membres n'en font qu'à leur tête ? et les joueurs cupides pensent plus à leurs intérêts personnels que défendre les couleurs de leur pays! et pourtant cette fédération de pacotille organisatrice des championnats du monde a les pleins pouvoirs pour mettre fin à cette mascarade et changer le calendrier pour faire venir les meilleurs joueurs de LNH. Que les mercenaires d'Amérique du nord ne souhaitent pas participer à ce championnat, on s'en fout royalement , même avec une équipe très amoindrie ils sont meilleurs que les autres, par contre qu'en Europe et en France on arrive pas à faire venir des joueurs évoluant à l'étranger ou en LNH et éliminés des compétitions, là c'est un scandale! si l'IHF était compétente et autoritaire dans ses décisions, on en serait pas là aujourd'hui, faire un championnat du monde pendant l'organisation des playoffs en LNH , ça n'a pas de sens , donner un blanc-seing à cette dernière non plus!
Décidément le hockey internationale est sclérosé par l'incompétence et l'argent,
suspendre les licences serait pourtant la solution idoine car sans licence plus d'argent!
Cependant encore faut-il une volonté commune avec l'Amérique du nord ou pas pour changer ce système cataleptique!
Henri Duguay a écritle 14/06/2021 à 01:08  
En Amérique du Nord, ce tournoi n'est même pas pris au sérieux, devrais-je ajouter. Les Canadiens envoient leurs jeunes joueurs pour gagner de l'expérience, rien de plus. C'est bien dommage, mais c'est ce que c'est.
Henri Duguay a écritle 14/06/2021 à 01:02  
Je peux vous assurer que la LNH se fout de la Fédération Internationale de Hockey et s'en moque toujours. Cela remonte à l'époque de John Francis "Bunny" Ahearne lorsqu'il ne permettait pas aux professionnels de jouer dans des compétitions internationales de hockey faisant du championnat du monde de hockey une compétition diluée alors que les meilleurs joueurs évoluaient dans la LNH. Les joueurs de hockey peuvent jouer où ils veulent et préfèrent jouer pour de l'argent. C'est l'argent qui parle, a toujours été det sera toujours!
sam ouraille a écritle 13/06/2021 à 23:24  
La fédération internationale de hockey a les pleins pouvoirs et elle chapeaute les autres fédérations dont la LNH, elle a fait un communiqué dernièrement sur le quiproquo houleux avec la Biélorussie et elle est habilitée à le faire, d'autre part elle contrôle , promeut et organise le hockey sur glace au niveau mondial,
dont le championnat du monde, donc cela rentre dans ses prérogatives de mettre fin à ce cirque, ou les joueurs décident à leur guise de porter le maillot national ou pas , et de choisir un calendrier adapté afin que les meilleurs joueurs puissent participer à ce championnat du monde, n'en déplaise à la LNH aussi puissante soit-elle.
Henri Duguay a écritle 13/06/2021 à 20:49  
La fédération de hockey sur glace ne peut pas faire grand-chose. C'est la LNH qui règne. C'est là que les joueurs professionnels veulent évoluer. En Amérique du Nord, plus particulièrement au Canada, la LNH passe avant tout. À moins que la LNH ne décide de sanctionner les joueurs qui ne se présenteront pas pour leur pays, ce que la LNH se fiche, la fédération de hockey sur glace restera sans mordant. Il est là, la delemne.
sam ouraille a écritle 13/06/2021 à 09:33  
Bravo StephLions69 pour ta lucidité,
en espérant qu'un jour la fédération internationale retrouve la sienne ( lucidité).
StephLions69 a écritle 13/06/2021 à 09:07  
Bonjour, bien d'accord avec vous les gars il faut que l'IIHF fasse enfin le ménage.
Premièrement il faut organiser les championnats à des dates qui permettent que tous les joueurs soient disponibles. Halte au diktat des clubs riches qui ne lâchent pas leurs vedettes. Donc, et notre sport le permet car par soumis à des contraintes météorologiques contrairement à d'autres, il faut enfin organiser le championnat du monde quand les championnats sont finis.
Deuxièmement, il faut en effet que soit instauré un système qui permette de sélectionner les meilleurs et de les sanctionner s'ils refusent la sélection sans raisons valables ! C'est dur à dire mais on en a marre des divas qui choisissent de ne pas venir pour d'évidentes raisons financières (ils préfèrent favoriser leurs clubs et donc cultiver leurs côtes sur le marché).
sam ouraille a écritle 13/06/2021 à 08:09  
C'est vrai Henri Duguay et c'est justement ce que je dénonce, il appartient à la fédération internationale de hockey sur glace et à elle seule de résoudre ce problème plutôt que d'avoir un simulacre de championnat du monde à chaque fois. C'est inadmissible de ne pas porter le maillot de son pays quand on est sélectionné; les sanctions doivent tomber et les licences suspendues!
Pour commencer il est aberrant que ce championnat du monde soit organisé pendant les playoffs de la LNH , les meilleurs joueurs doivent être disponibles et pour cela un calendrier spécifique doit être établi par l'IHF pour ce championnat du monde.
Certes on aurait toujours les mêmes nations vainqueurs des trophées, mais l'équipe de France et d'autres nations ne peuvent pas se passer de leurs meilleurs joueurs en équipe nationale.
C'est intolérable de refuser de défendre les couleurs de son pays , c'est une honte!
la menace de la suspension de leurs licences peut changer la donne , encore faut-il que cette fédération internationale se donne la peine de changer les règles, pour donner plus de valeur à ce trophée.
Henri Duguay a écritle 13/06/2021 à 01:58  
C'est le cas de la plupart des pays. Les sports professionnels sont gérés par l'argent.
Au Canada, la super vedette Connor McDavid, Alexis Lafrenière et plusieurs autres joueurs de haut niveau étaient disponibles, mais ont décidé de rester à la maison. Le championnat du monde est donc dilué et de nom seulement. Dommage!
sam ouraille a écritle 11/06/2021 à 08:16  
Si on en arrive à se réjouir de la victoire des autres, c'est que le hockey Français est tombé bien bas. J'ai toujours pas digéré la défaite contre la perfide Albion, après la gare de waterloo et Trafalgar square on a eu une humiliation de plus en hockey sur glace, on nous voyait gagnant, ça a été la débâcle, une de plus. La remontée en élite c'est pas pour bientôt, quoi qu'en dise la fédération et le coach qui est bien responsable de la faillite de l'équipe de France sur le glaçon alors que l'on avait le match en main. C'est pas avec un JFL de plus ou d'autres de plus que le hockey Français va retrouver son rang dans l'élite, les derniers résultats sont médiocres, enfin je m'interroge sur le fait que certains joueurs évoluant à l'étranger refusent la sélection en équipe de France, c'est un scandale, il faudrait les sanctionner, c'est plus possible, déjà qu'on a pas le niveau, sans eux on a eu droit au waterloo du hockey Français.
Quand à nos jeunes qu'ils aillent s'aguerrir à l'étranger pour revenir de façon sine qua non en équipe de France, quand au championnat élite en France que l'on prenne modèle sur le système suisse, le notre est défaillant.
StephLions69 a écritle 08/06/2021 à 09:24  
Bonjour, je suis bien d'accord avec toi Henri Duguay et à la fin en finale on retrouve la fabuleuse petite Finlande (petite par le nombre d'habitants uniquement:) ) face au légendaire Canada toujours première nation au classement et qui revient de loin après de débuts difficiles dans ces championnats. Sacré caractère que cette équipe et perso j'aimerais bien qu'on s'en inspire pour le côté "gagne" et qu'on s'inspire aussi de la vaillante Finlande côté "formation". Inspirons nous aussi des travaux menés en Suisse qui lui permettent dorénavant de bien figurer dans l'élite mondiale. A bon entendeur Messieurs de la fédération.
Henri Duguay a écritle 07/06/2021 à 01:10  
Selon moi, le jeu était bien partagé. Les Finlandais n'ont pas dominé et le résultat aurait pu aller dans un sens ou dans l'autre. Les Canadiens ont fait preuve de beaucoup de caractère, comme font les équipes gagnantes.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...