Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 25ème journée : Dijon vs Briançon
1-2
(1-0 0-1 0-1)
Le 10/02/2015
Dijon, Trimolet
Dijon  ] Briançon  ]
Le Diable envoie Dijon aux portes de l'enfer
 
Dijon, qui sombrait dans une spirale négative, n'était pas assuré d'éviter les barrages et devait prendre un point face à des Diables Rouges revigorés et qui, eux, espéraient se glisser dans la zone des quatre. Duel des extrêmes sur la petite glace de Trimolet, devant un public venu en grand nombre pour ce dernier match à domicile de la saison régulière
 
Dijon, Trimolet, Hockey Hebdo Philippe Rouinssard le 11/02/2015 à 20:30
FICHE TECHNIQUE

1000 spectateurs
Arbitres : M. Allemand assisté de MM. Métais et Dehaen
Buts :
Dijon : 07.36 Sébastien Gauthier (ass Steven Cacciotti et Romain Gutierrez)
Briançon : ; 35.41 Cédric Di Dio Balsamo ; 53.58 Cory Pritz (ass Dave Labrecque et Marc-André Bernier)
Pénalités
10 minutes contre Dijon
10 minutes contre Briançon


Tenir le Diable en respect :

Dijon se montre rapide et concentré en début de rencontre, mais l'offensive dijonnaise s'empêtre dans la solide défense briançonnaise qui est extrêmement bien placée. Mielonen, à la bleue, est le premier à ouvrir le feu. Raux, en solitaire, lui répond, sans plus de succès.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 25ème journée : Dijon  vs Briançon  - Le Diable envoie Dijon aux portes de l
Photographe : Guillaume Meurisse
Briançon l'emporte logiquement à Trimolet

Briançon s'installe à l'offensive et se montre dangereux, mais les lancers ne sont pas cadrés. Cacciotti et Gutierrez, devant la cage alpine, n'arrivent pas non plus à mystifier Madolora. Les Ducs sont pénalisés et laissent l'initiative à leurs rivaux mais, une fois de plus, le killing play dijonnais est talentueux et efficace. Pourtant, Briançon reste installé et cherche l'ouverture, en vain.
Sur une contre-attaque, Cacciotti lance, Gauthier, sur la trajectoire du palet, dévie parfaitement entre les jambières de Madolora, bien seul sur l'action (1-0 à 07'36).
Cette ouverture du score remet en selle les Ducs qui se montrent dangereux, Salmivirta et Rech tentent leur chance. Dijon contrôle le palet mais se montre tellement prévisible à l'offensive que la défense diabolique peut tenir la porte close. Briançon repart de l'avant, mais est très maladroit à l'offensive face à un Buysse bien concentré.
En fin de tiers, Briançon est pénalisé, le powerplay ducal montre les dents, sans parvenir à écorcher son adversaire avant la sirène.

Tirs cadrés : 10 / 10
Engagements : 9 / 8 pour Dijon



Saint Henri-Corentin, protégez-nous du Diable :

Briançon revient sur la glaçon à toute allure, le danger est omniprésent, les lignes défensives, encore modifiées hier, sombrent complètement et ne peuvent pas sortir de la zone ni même récupérer la rondelle. Henri-Corentin Buysse, au four et au moulin, doit s'imposer à moult reprises pour éviter l'égalisation. Les Diables Rouges jouent vite et bien, les passes sont précises mais le dernier geste est raté ou repoussé par le gardien.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 25ème journée : Dijon  vs Briançon  - Le Diable envoie Dijon aux portes de l
Photographe : Axel Schanen
Buysse fait le métier pour tenir son équipe sur les rails

Sur l'une des rares sorties, Dame-Malka va s'encastrer dans la bande et sort, sonné. Dijon peine à reprendre pied dans la rencontre et se borne à quelques contres et actions individuelles, qui n'aboutissent logiquement pas. Briançon, usé de ne pas marquer, réduit le rythme. Dijon en profite mais se heurte à Madolora.
Labrecque s'échappe seul en break mais son tir est repoussé du bouclier par Buysse, les tribunes grondent. Les Ducs jouent le contre tandis que les visiteurs cherchent un second souffle dans cette partie. Une situation de 4 contre 3 en faveur des Alpins met encore la pression sur la cage bourguignonne mais sans succès.
Alors que les locaux semblent être relancés et se montrent dangereux, ils ne parviennent pas à lancer. Cédric Di Dio Balsamo s'échappe en contre et s'en va glisser la rondelle entre les pads de Buysse (1-1 à 35'41).
Egalisation logique pour des Briançonnais très dominateurs sur ce tiers. Dijon repart au charbon et mitraille la cage adverse, Shane Madolora tient bon et s'interpose avec talent et ne laissant que très peu de rebonds. Dans les dernières secondes, les Diables Rouges concèdent une pénalité.

Tirs cadrés : 16 / 10 pour Briançon
Engagements : 9 / 7 pour Briançon
 



Le Diable se cache dans les détails :

Dijon revient en powerplay pour ce début de dernier vingt, mais les Bourguignons bafouillent complètement cette situation et ne lancent même pas une fois à la cage. L'action la plus dangereuse de ce jeu de puissance dijonnais est à mettre du côté des Briançonnais, Labrecque, en contre, rate le cadre.
Les Ducs reviennent dans la partie mais leur offensive, d'une stérilité désarmante, n'arrive pas à lancer. Le jeu s'équilibre et les déchets se multiplient de part et d'autre, on ne compte plus les dégagements interdits des deux équipes, qui hachent la rencontre.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 25ème journée : Dijon  vs Briançon  - Le Diable envoie Dijon aux portes de l
Photographe : Axel Schanen
Briançon dominateur dans la 2ème partie du match
Dijon, rugueux, se fait pénaliser mais Briançon pèche par manque de réalisme devant le solide Buysse.
Le rythme devient poussif et on manque d'imagination sur la glace pour faire basculer la rencontre. Salmivirta, sanctionné pour la quatrième fois de la partie, rejoint le banc de l'infamie. Cette fois, c'est la bonne et les Diables Rouges se glissent dans la brèche. Labrecque dévie au second poteau pour Corey Pritz qui n'a plus qu'à ajuster l'angle grand ouvert (1-2 à 53'58).
L'inquiétude gagne les rangs dijonnais, les Ducs, attentistes depuis très longtemps, vont vite devoir renverser la vapeur pour revenir au score. Briançon ne se laisse pas faire et continue d'attaquer, mais se retrouve pénalisé. L'occasion pour les Ducs de revenir. L'avantage numérique a du mal à s'installer et, une fois encore, si ce n'est un maigre tir de Cacciotti, le powerplay est gâché. C'est encore l'Italo-Canadien qui se distingue, juste après le retour à égalité, par un tir depuis le slot que Madolora repousse bien.
Tolvanen demande son temps mort et sort son gardien, les Ducs tentent le tout pour le tout mais l'envie n'y est plus. Pourtant, Igier est pénalisé, offrant à son ancienne équipe un jeu à six contre quatre mais, avec seulement 9 petites secondes, l'affaire paraît compliquée. Briançon dégage au loin et frôle la cage vide, le palet, trop loin, ne remontera pas jusqu'à la zone alpine.

Tirs cadrés : 9 / 4 pour Briançon
Engagements : 11 / 7 pour Briançon


Etoiles Hockey Hebdo :

*** : Dave Labrecque
** : Henri-Corentin Buysse
* : Ian McDonald



Dijon s'incline pour la cinquième fois d'affilée en championnat. Les Diables Rouges poussent les Ducs vers les portes de l'enfer et la zone de relégation n'est toujours pas évitée. Même si seul un imbroglio peu probable pourrait placer Dijon en poule de relégation, la possibilité existe. En tout cas, la victoire de Morzine laisse une peu enviable onzième place aux Dijonnais qui iront jouer leur dernier atout vendredi, à Brest. Le bilan est plus positif pour ce match côté dijonnais mais la victoire n'est toujours pas au rendez-vous, en cause une offensive stérile et dépourvue de toute imagination, à l'image de son capitaine, bien perdu sur la glace. Défensivement, heureusement que Buysse fait le métier pour éviter un naufrage à des moments décisifs. L'indiscipline notoire n'a toujours pas été corrigée et coûte, une nouvelle fois, très cher (comme à Grenoble). Pourtant, la vitesse, l'impact et l'envie sont là et il semble quand même que le collectif a progressé, mais il lui faudra se retrousser les manches et enfin trouver une stratégie de jeu percutante pour l'emporter dans l'enfer breton. Il faudra également jouer 60 minutes à fond et ne pas disparaître dans l'ultime période où, depuis plusieurs rencontres, l'équipe a été fantomatique dans les vingt dernières minutes.
Briançon n'a pas été génial dans ce match mais a su marquer aux moments importants pour l'emporter logiquement. Côté offensive, la vitesse de Labrecque a fait mal, Bernier et McDonald ont également été en vue mais, parfois, le tout manque de cohésion et de réalisme devant la cage adverse. Défensivement, c'est costaud, Madolora est très performant et sa brigade défensive, toujours bien placée, est là pour l'épauler. Pourtant, les Diables Rouges sont toujours aux portes du top 4 et n'ont plus qu'un match (contre Chamonix) pour l'intégrer et éviter le premier tour des playoffs.

Retrouvez l'ensemble de l'actualité sportive dijonnaise sur http://www.dijon-sportnews.fr/

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
ben7539 a écritle 12/02/2015 à 08:34  
surpris de voir qu'on parle de Monsieur BERNIER depuis le début de la saison il est plus proche du touriste que d'un joueur professionnel. peut être veut-il montrer des choses avant de partir rejoindre son ami Monsieur BASILE a gap.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...