Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey Mineur
Le Loup d’un souffle
 
Les Brûleurs de Loups de Grenoble U20 accueillaient ce samedi le HC74 dans le cadre du match 1 de la finale nationale du Championnat de France Elite.
 
Patinoire Pole Sud, Grenoble, Hockey Hebdo Article : A.Juillet | Photos : D.Verdonnet le 31/03/2018 à 23:11
Deux formations qui se connaissent par cœur puisqu’elles se sont déjà affrontées à 4 reprises cette saison. Avec 2 victoires de chaque côté, la balance était à l’équilibre parfait avant le début de cet affrontement qui promettait du spectacle entre les deux leaders du championnat.
 

Du rythme, des occasions, pas de but

Le début de rencontre offre un court round d’observation entre les deux formations. La première grosse opportunité est haut-savoyarde. Il faut attendre trois minutes pour voir le défenseur haut-savoyard Clément Mermoux bénéficier d’un contre et venir loger une rondelle dans le petit filet extérieur de Junca. Les visiteurs obtiennent un powerplay quelques secondes plus tard pour une faute de Robert. Grenoble reste menaçant malgré l’infériorité. Lardy profite d’une imprécision défensive pour tenter le but d’un tour de cage en première intention. La réplique arrive pour le HC74 dans une opposition qui a désormais trouvé son rythme. Zago manque de peu de donner les devants aux siens, mais Junca ferme la porte. Les occasions sont visiteuses, mais Tassery et son revers ne provoquent qu’un rebond sur le portier BDL. Les isérois ne sont pas en reste et tentent de profiter de quelques mauvaises relances. C’est le cas dans la minute suivante. Les blancs manquent leur sortie derrière le but et se mettent grandement en difficulté. Il faut un arrêt réflexe de Mugnier pour rattraper l’erreur. La partie est débridée.
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le Loup d’un souffle
A. Juillet
La défense haut-savoyarde face aux assauts
Les situations nombreuses de part et d’autre. A leur tour, les hommes de Guibet obtiennent un jeu de puissance, se montrant de plus en plus menaçants sur la cage haut-savoyarde. Le HC74 s’en tire sans encombre et reprend le momentum un temps perdu. Les lancés de la bleue sont nombreux, Junca est sollicité, mais tient toujours le coup devant son filet. Les hommes de Guimard et Margerit insistent et passent par quelques jolis exploits individuels à l’image de Delale qui prenait sa chance après un joli travail depuis la zone neutre. Grenoble répliquait d’un revers de Robert, mais comme son homologue grenoblois, Mugnier se montrait intraitable devant le but. Les deux formations regagnaient les vestiaires sur ce score de 0-0 dans un match ouvert et digne d’une finale.
 

Le capitaine montre la voie

Comme lors de l’acte inaugural, les formations s’observent et il faudra attendre près de 2 minutes 30 pour voir Koudri initier la première grosse occasion pour le contingent des Brûleurs. L’ex-joueur haut-savoyard contraint son ancien coéquipier Lucas Mugnier à un joli exploit face à lui. Grenoble insiste et Fabre met le feu à l’arrière-garde du HC74, stoppé par la suite, par le portier à la croix de Savoie. Ce cerbère récidive et se montre décisif sur une reprise de Lardy depuis l’enclave. Le HC74 retrouve de l’allant offensif en supériorité numérique, mais ni Mermoux d’une reprise, ni Baravaglio depuis le slot, ne parvenaient à faire vaciller Junca, qui tenait bon. Grenoble glane à son tour un jeu de puissance. Sidoit est pénalisé pour avoir retenu la crosse. Les BDL mettent en place leur jeu de supériorité et lancent du fond de zone. La défense blanche et noire se sacrifie et bloque les tirs dangereux. Alors que la mi-match est dépassée, aucune des deux équipes ne parvient à forcer la décision. La rencontre est toujours très équilibrée. Pourtant, Grenoble parvient à prendre l’avantage, grâce à un très beau mouvement de son capitaine Julien Munoz. Le petit attaquant, isolé trouvait une fenêtre de tir depuis la gauche en angle fermé. Le puck, absorbé par le soupirail droit, donnait les devants à des Brûleurs de Loups entreprenants, 1-0 à 35'35.
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le Loup d’un souffle
A. Juillet
Baravaglio Vs Dechelle à l'engagement
Malgré l’ouverture du score, le HC74 se mobilise. Guer et Loizeau partent en contre-attaque, le 1er sert le 2nd, qui voyait son tir détourné par Junca. Un geste très limite d’un défenseur fait suite à cette occasion mais ne sera pas signalé, malgré un trébuché qui paraissait manifeste. Dans l’autre sens, Melin s’asseyait au banc des insoumis, bientôt rejoint par un homologue grenoblois, pour un surnombre. Cette fois, le trio arbitral n’hésite pas et envoie le banc grenoblois au pénitencier. Le deuxième acte se termine sur cette courte tête à l’avantage des Brûleurs de Loups, qui, grâce à Julien Munoz, sont parvenus à faire sauter le verrou d’une rencontre haute en intensité.
 

De l'engagement 

Le troisième acte démarre sur un jeu de puissance visiteur. Ce dernier ne donnera rien malgré une belle tentative venue du fond de zone. Lardy lance le premier pour Grenoble, mais son tir échoue à côté du but.
Le HC74 tente de revenir dans la partie, mais Junca et sa défensive tiennent bon. A l’autre bord, Koudri sème la zizanie, Mugnier et les siens résistent à leur tour. Ca repart dans l’autre sens. Guer obtient une bonne chance de shoot, mais le défenseur se couche devant son tir et annihile l’occasion. Fabre est pénalisé côté isérois et les haut-savoyards installent leur jeu de supériorité numérique. Robert rejoint son attaquant sur le banc et laisse les visiteurs en double avantage. Junca stoppe la première galette venue de la droite. Grenoble s’en tire sans conséquence, malgré une belle incursion de Mermoux en fin de supériorité numérique. Munoz écope de dix minutes de méconduite, alors que le tableau indicateur annonce 8 minutes à faire dans ce premier affrontement disputé entre les deux formations.
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le Loup d’un souffle
A. Juillet
Leroux donne du flex à son baton
Grenoble enregistre une punition à six minutes quinze du terme pour avoir accroché. Le HC74 conserve la rondelle en zone offensive, mais les isérois se jettent à leur tour sur la trajectoire du puck et bloquent les tentatives adverses, bien aidés par un Junca omniprésent en ultime rempart. Coup de sifflet final entre deux belles équipes.
 

Victoire des Brûleurs de Loups, 1 but à 0, dans ce premier affrontement de la finale du championnat de France U20 Elite. Dans une rencontre disputée et serrée de bout en bout, les grenoblois, solides défensivement, ont su faire craquer la défense haut-savoyarde sur une belle inspiration de leur capitaine. Grenoble mène d’une longueur face au HC74 qui, de son côté, est resté muet sur le plan offensif, malgré de nombreuses occasions, frustrés par un excellent Julian Junca, désigné Homme du match dans cette rencontre. Rien n’est fait dans cette finale, qui promet un Acte II des plus fantastiques, ce dimanche dès 18h30 à Pole Sud.

Les étoiles Hockey Hebdo :
1ère étoile : Julian Junca (Grenoble)
2ème étoile : Lucas Mugnier (HC74)
3ème étoile : Julien Munoz (Grenoble)
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le Loup d’un souffle
A. Juillet
Duels de hautes intensités
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...