Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 1 : demi-finale, match 2 : Anglet vs Caen
7-4
(3-0 0-2 4-2)
Le 12/03/2016
Anglet - Patinoire de la Barre
Anglet ] Caen  ]
Les Basques ont du caractère
 
Une nouvelle fois au pied du mur, l’Hormadi n’avait pas le choix ce samedi soir. Pour pouvoir continuer à espérer, les hommes d’Olivier Dimet devaient s’imposer pour continuer à vivre dans cette ½ finale et s’offrir une belle ce dimanche soir sur sa glace. Les Caennais, sur une excellente série, se montrent sous un visage complètement différent de celui de la saison régulière. Pour pouvoir l'emporter, les Drakkars devront manœuvrer pour garder le vent dans les voiles et rester disciplinés pour ne pas sombrer.
 
Anglet - Patinoire de la Barre, Hockey Hebdo Tristan Eyermann le 13/03/2016 à 06:30
FICHE TECHNIQUE

1350 spectateurs
Arbitres : M. Rousselin assisté de MM. Loos et Barthe
Buts :
Anglet : 00.43 Xavier Daramy (ass Alexander Olsson et Iivo Hokkanen) ; 17.25 Nicolas Thos (ass Matthieu Vissio) ; 17.55 Alexander Olsson (ass Mathieu André) ; 41.37 Tomas Rubes ; 45.12 Xavier Daramy (ass Lukas Zeliska et Thomas Baubriau) ; 55.43 Florent Neyens (ass Xavier Daramy) ; 59.56 Mathieu André (ass Dave Grenier et Iivo Hokkanen)
Caen : ; 34.24 André Menard (ass Bobby Gertsakis et Karl Leveille) ; 35.39 André Menard (ass Karl Leveille et Roberto Gliga) ; 47.15 Erwan Pain (ass André Menard) ; 55.03 Karl Leveille (ass Thibault Geffroy et Olivier Vandecandelaere)
Pénalités
20 minutes contre Anglet
26 minutes contre Caen
Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 2 : Anglet vs Caen  - Les Basques ont du caractère
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

43 secondes... C’est le temps qu’il aura fallu aux Angloys pour lancer ce match 2. Pénalisés au bout de 10 petites secondes, les Caennais devaient déjà subir leur premier jeu d’infériorité numérique. Xavier Daramy, bien trouvé en bas des cercles, s’offre un joli cadeau d’anniversaire, avec un lancer frappé limpide qui finit dans la lucarne de Kello (0’43, Anglet 1 – 0 Caen). Une minute plus tard, le second jeu de puissance des Basques ne sera pas aussi profitable que le premier (1’40). A égalité numérique, les Drakkars reprennent des couleurs et parviennent à se hisser en zone offensive. C’est bientôt à leur tour de profiter d’un jeu en unité spéciale (6’48), mais le bloc des verts tient bon. Le jeu se fait d’attaque – défense, la petite glace de la Barre y étant propice. L'Hormadi prive les Drakkars d'action véritablement dangereuse et fait le jeu dans cette première période. A moins de 6 minutes de la fin du tiers, Anglet profite une nouvelle fois d’un power play. Hokkanen, de la bleue, manque le cadre d’un cheveux (15’04). Finalement, en fin de tiers, Nicolas Thos, oublié devant Kello reprend de volée une passe de Matthieu Vissio (17’25, Anglet 2 – 0 Caen). Tomas Rubes se charge de corser un peu plus l’addition dans la foulée alors que les Caennais n'avaient pas encore digéré le second but (17’55, Anglet 3 – 0 Caen). Les deux équipes rentrent aux vestiaires avec un net avantage de 3 buts en faveur des hommes d'Olivier DImet
 

Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 2 : Anglet vs Caen  - Les Basques ont du caractère
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

L’Hormadi continue son travail de sape et empêche les Drakkars de passer la bleue offensive. Vissio tente sa chance en break mais Kello répond présent (22’07). Zeliska sur un tir en pivot, frôle le montant gauche et ne passe pas loin du 4ème but Angloy (24’24). Les Drakkars tentent d’amener un peu plus de répondant, mais la défense des Basques reste exemplaire jusque-là. Après une bonne combinaison, Hokkanen manque une cage vide juste avant que Pain, en contre, ne fasse résonner le montant droit de Raibon (10’03 et 10’17). Les Angloys gardent la mainmise sur la rondelle. Les Normands font le dos rond et ne peuvent que subir la domination des verts. Quand André est envoyé sur le banc de pénalité, les Drakkars ont l’occasion de réduire la marque. C’est ce qu’ils feront puisque Menard, décalé à la bleue par Gertsakis, parvient à glisser un lancer du poignet à la gauche de Raibon (34’24 Anglet 3 – 1 Caen). Toujours en avantage numérique, Menard réédite, il profite d’un boulevard devant Raibon et relance définitivement les Caennais dans le match (35’39, Anglet 3 – 2 Caen). Pourtant dominés sur la première partie du match, les Drakkars réussissent à inverser la tendance. Remotivé par leur retour dans la partie, le groupe de Luc Chauvel semble mieux en place sur cette fin de second tiers temps. Heureusement pour les Angloys, le buzzer arrive au bon moment et permet au joueurs de souffler.
 
 
Photo hockey Division 1 - Division 1 : demi-finale, match 2 : Anglet vs Caen  - Les Basques ont du caractère
Julien Bacot
www.sportemotions.fr

Anglet parvient à se provoquer de belles occasions mais les Drakkars tiennent bon. Jusqu’à ce moment où ce filou de Rubes récupère un palet perdu derrière la cage de Kello. Le jeune Tchèque utilise la ruse et vise le dos du portier caennais. Un peu chanceux sur l’action, il voit le palet finir au fond des filets et donne une courte marge de sécurité aux siens (41’37, Anglet 4 – 2 Caen). Olivier Dimet donne de la voix sur son banc, souhaitant que ses hommes mettent plus d’intensité dans la rencontre. C’est Xavier Daramy, en bon capitaine qui montre la voie. L’Angloy offre un 5ème but aux locaux, bien placé dans l’enclave, il assomme les Normands (45’12, Anglet 5 – 2 Caen). Touchés mais pas coulés, les Drakkars vont répondre. A 4 contre 4, Erwan Pain n’a plus qu’à pousser un palet errant devant Raibon, alors à terre, pour le 3ème but caennais (47’15, Anglet 5 – 3 Caen). Anglet ne parvient pas à mettre à profit un 4 contre 3 et ne parviennent pas à mieux à 5 contre 4. Il ne reste plus que 6 minutes à tenir pour les Basques afin d’obtenir un troisième match, mais c’est sans compter sur Léveillé qui profite d’une belle entrée de zone pour redonner un peu d’espoir aux Drakkars (45’03, Anglet 5 – 4 Caen). Mais l’espoir sera de courte durée, Neyens, sur la droite de Kello, propulse un missile au fond des filets caennais et scelle le sort de la rencontre (45’43, Anglet 6 – 4 Caen). Luc Chauvel retire son gardien avec 2 minutes à faire mais une échauffourée et une pénalité le contraignent à le réintégrer rapidement (18’32). A 3 secondes du terme, et alors que Kello a, de nouveau, déserté sa cage au profit d’un joueur supplémentaire, André en profite pour finir en beauté et marquer dans le filet vide (59'56, Anglet 7 - 4 Caen).
 

 
L’Hormadi a parfois souffert sur ce match, notamment en infériorité numérique. Pas toujours parfaits, les Angloys ont le mérite d’avoir fait le travail et résisté jusqu’au terme d’une rencontre âprement disputée. Loin du match référence, les Basques s’offrent un match 3 ce dimanche soir et c’est là le plus important. Il faut se satisfaire de cela et se projeter rapidement sur la rencontre de ce soir pour voir encore plus loin.
 
Les Drakkars ne sont plus les mêmes. Le groupe de Luc Chauvel a su hausser son niveau de jeu depuis le début de ces play-offs et ne ressemble plus à l’équipe caennaise de saison régulière. Parfois indisciplinés, ils ont montré, ce soir, qu’ils ne lâcheraient rien dans cette série. En revenant à plusieurs reprises au score, les Normands se sont offert le droit de rêver et ont touché du bout des doigts une nouvelle victoire. Il faudra, à coup sûr, compter sur eux pour la troisième manche.
 

Réactions d’Olivier Dimet (Coach d’Anglet) : « C’était un match de play-offs. On s’attendait à rien d’autre qu’un match engagé avec deux belles équipes et une équipe de Caen qui ne lâche jamais rien. On revient à 1 partout dans la série, c’était notre objectif du soir, maintenant tout va se jouer demain sur le troisième match. Bien entendu, on est satisfait de notre victoire ce soir, notamment de notre entame de match où on a fait la différence. Après on donne deux buts sur infériorité qui remettent Caen en confiance sur la fin de deuxième tiers, mais bon, je crois qu’on a dans l’ensemble maîtrisé le match. On s’est fait quelques frayeurs mais on a su tout de suite réagir.
On a fait ce qu’il fallait sur l’ensemble du match, on ne voulait pas mourir ce soir. On s’était juré que l’aventure continuerait donc c’est une bonne chose. On ne pouvait pas perdre le jour de l’anniversaire de notre capitaine et le premier but qu’il met c’est le symbole du match, pour ça il mérite le MVP du match, après ça reste une victoire d’équipe. On nous a souvent reproché ce manque de constance et de caractère cette saison et je crois que, ce soir, on a vu une équipe avec du caractère, du cœur et de l’envie. On aurait mérité de mettre un ou deux buts de plus sur nos unités spéciales, ce soir, mais on ne peut rien reprocher aux joueurs parce qu’ils ont tenté et fait les bons décalages. En face, il faut féliciter Quentin Kello qui fait de bonnes performances malgré tout ».
 

 
Etoiles Hockey Hebdo : Xavier DARAMY (Anglet), André MENARD (Caen), Mathieu ANDRE (Anglet).
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...