Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus, 14ème journée : Chamonix vs Strasbourg
6-3
(0-1 3-1 3-1)
Le 30/12/2011
Patinoire Richard Bozon, Chamonix
Chamonix  ] Strasbourg  ]
Les Chamois détournent l’Etoile Noire
 
La patinoire Richard Bozon affichait salle comble ce vendredi pour la réception de l’Etoile Noire de Strasbourg. 2200 spectateurs avaient en effet pris place dans les travées de l’arène du club aux trente titres pour assister à une confrontation qui s’annonçait explosive, quatre jours seulement après la victoire en prolongation des hommes de Stéphane Gros. Le match aura tenu toutes ses promesses.
 
Patinoire Richard Bozon, Chamonix, Hockey Hebdo Alexandre Juillet le 31/12/2011 à 13:30
FICHE TECHNIQUE

2152 spectateurs
Arbitres : Mr Colleoni assisté de Mrs Margry et Barbez M.
Buts :
Chamonix : ; 23:43 Brent Patry (ass Simon Lambert) ; 26:10 Laurent Gras (ass Francis Charland) ; 36:07 Richard Aimonetto (ass Carl Lauzon et Brent Patry) ; 40:54 Richard Aimonetto (ass Simon Lambert et Carl Lauzon) ; 55:56 Mathias Terrier (ass Clément Masson et Vincent Kara) ; 59:04 Carl Lauzon (ass Brent Patry et Damien Torfou)
Strasbourg : 01:51 Michal Cesnek (ass David Brissette Cayer et Elie Marcos) ; 21:35 Blake Gallagher (ass Edouard Dufournet et Maxime Mallette) ; 53:12 Timo Kuuluvainen (ass David Brissette Cayer et Kevin Young)
Pénalités
26 minutes dont 10 à Ohberg contre Chamonix
40 minutes dont 10 à Tarantino et 2+10 à Young contre Strasbourg


 Strasbourg surdomine.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus, 14ème journée : Chamonix  vs Strasbourg  - Les Chamois détournent l’Etoile Noire
Alexandre Juillet
Hascoet et les Chamois ont conservé la 2nde place.
Charton – Hiadlovsky, un match dans le match entre deux gardiens qui ont prouvé leur niveau en Ligue Magnus. Et il ne fallait pas être en retard à Chamonix, puisque dès les premières secondes, ça chauffait devant le filet du cerbère chamoniard, mais Charton repoussait. Chamonix tentait de repartir mais se faisait contrer. Sur la première véritable occasion de l’Etoile Noire, Marcos trouve Cayer sur la gauche. Profitant de sa vitesse, le Canadien s’infiltre dans le couloir et aperçoit, plein centre, la montée de son défenseur Michal Cesnek. Servi idéalement, l’ex-Caennais y allait de sa reprise parfaite dans le soupirail droit. Ouverture du score pour les visiteurs, face à gardien qui ne pouvait absolument rien faire sur la reprise à bout portant du slovaque, 0-1 à 1’51.
Coup de froid sur Richard Bozon et très mauvaise entame du CHC, littéralement étouffé dans les dix premières minutes de jeu. Malgré une première salve de pénalités de chaque côté, le score n’évolue pas, et ce sont bien les Strasbourgeois qui dominent à la mi-tiers. Petite réaction chamoniarde avec le lancer de Laurent Gras qui n’inquiète pas Vladimir Hiadlovsky. Chamonix semble mal en point et ne trouve pas les solutions. Ils sont littéralement acculés à leur but au cours de la deuxième partie de ce premier tiers. Les locaux frisent même la correctionnelle à la 18ème minute sur deux lancers qui trouveront le poteau, puis la barre transversale d’affilée. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce petit avantage d’un but pour Strasbourg. Un résultat logique jusqu’alors, tant les visiteurs ont su poser leur jeu de passe et multiplier les situations dangereuses devant un Tom Charton très en jambe.



Le réveil chamoniard.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus, 14ème journée : Chamonix  vs Strasbourg  - Les Chamois détournent l’Etoile Noire
Alexandre Juillet
Rencontre intense implique duels.
Totalement étouffé dans le premier acte, le CHC va encaisser un second but dans les premières minutes de la deuxième période. A 21’20, Gras et Cesnek sont envoyés en prison, laissant leurs coéquipiers évoluer à 4 contre 4. Logiquement, ce système de jeu offre plus d’espace à l’attaque et la preuve est faite quelques secondes plus tard. Sur un très joli contre, Malette trouve Dufournet qui lance Gallagher. Ce dernier se joue de la défense un peu trop permissive du dernier défenseur chamoniard et bat Charton pour faire le break, 0-2 à 21’35.

Chamonix prend l’eau mais parvient à sonner la charge. Superbe réaction des locaux, sur un gros travail de protection de puck de Lambert à la bleue, Patry hérite d’un palet dans l’axe. Le défenseur canadien coupe la trajectoire et envoie le caoutchouc au fond des filets de Hiadlovsky, 1-2 à 23’43.

Strasbourg recule et commet irrémédiablement des fautes. Cayer et Cruchendeau sont appelés à passer deux minutes sur le banc d’infamie. Une situation à 5 contre 3 pour le CHC, qui prend le temps de poser sa supériorité. Masson décale Charland pour une remise quasi-instantanée au capitaine Laurent Gras dans le slot. L’international français ne se fait pas prier et ajuste parfaitement le portier de l’Etoile Noire dans la lucarne, 2-2 à 26’10 [5-3].

Les hommes de Stéphane Gros ont totalement changé de visage en l’espace de quelques secondes. Sans doute remonté par cette égalisation chamoniarde, Strasbourg tente de frapper dans les coins. Et c’est très logiquement que Kévin Young écope de 2 min pour charge incorrecte + 10 min de méconduite, à la suite d’une charge très irrégulière au niveau du cou et dans le dos sur Matthieu Seguy, qui s’en sortira bien heureusement sans le moindre mal. Petrilainen et Cesnek rejoindront quelques secondes plus tard le défenseur canadien sur le banc des pénalités, offrant à nouveau une situation de 5 contre 3 aux Chamois. Il n’en fallait pas moins aux joueurs de la ville olympique pour prendre les devants pour la première fois de la rencontre. Brent Patry sert Lauzon plein axe. Le Canadien ouvre vers Aimonetto sur la droite, dont la reprise instantanée trouve la lucarne d’un Vladimir Hiadlovsky médusé. Quel but du CHC ! 3-2 à 36’07 [5-3].

Chamonix regagne les vestiaires avec le sourire et un but d’avance. Après avoir été dominés, les Chamoniards sont parvenus à inverser la tendance en infligeant un 3-1 dans le tiers à des Strasbourgeois trop indisciplinés au goût du trio arbitral du soir composé de Messieurs Colleoni, Barbez, et Margry.



Chamonix assure les deux points.

Chamonix a repris la main en deuxième période et sur la première occasion de cet ultime tiers, les Chamois feront le break. A la suite d’un joli travail de Carl Lauzon derrière la cage, Lambert offre un superbe service à Richard Aimonetto, qui hérite de la rondelle face au but déserté par Hiadlovsky et ne se fait pas prier pour faire trembler une seconde fois les filets. Quatrième but chamoniard sur cette superbe entame de tiers, 4-2 à 40’54.

Profitant d’une pénalité infligée à Chamonix, Strasbourg parviendra à recoller au score sur un joli mouvement collectif orchestré par Young et Cayer. Ce dernier passe à Kuuluvainen dans l’axe, dont la reprise est ralentie par la botte de Charton, mais qui franchira la ligne, malgré la tentative de dégagement de Brent Patry, 4-3 à 53’32 [5-4].

Si le public chamoniard semble stressé par un retour éventuel de l’Etoile Noire, la ligne des jeunes du CHC va faire respirer les 2200 spectateurs de l’antre de Richard Bozon. Kara sert Masson, qui transmet à Terrier sur la gauche. Comme face à Amiens, le jeune Mathias Terrier protège bien son palet et lance en angle fermé. Son tir termine derrière la ligne de but et redonne un avantage de deux buts aux Chamoniards, 5-3 à 55’56.

Sur ce 5ème but, le coach strasbourgeois demande un temps mort pour tenter un utlime coup de poker. Il sort le gardien, mais ne peut que constater les dégâts, Après deux services de Torfou puis Patry, Lauzon parvient à scorer et porte la marque finale à 6 buts à 3.

Chamonix sort donc vainqueur de ce duel sur sa glace, quatre jours après avoir ramené les deux points d’Alsace.



Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus, 14ème journée : Chamonix  vs Strasbourg  - Les Chamois détournent l’Etoile Noire
Alexandre Juillet
Chamonix a su réagir et l'emporter
Chamonix s’impose donc logiquement. Malgré une entame de match très difficile et un premier tiers largement dominé par les visiteurs, les Chamois ont su réagir de fort belle manière et sont parvenus à inverser la tendance, portant la marque à 6 buts à 3. Un résultat qui peut paraître sévère au regard de la confrontation du soir, mais qui semble directement lié au manque de discipline des joueurs du coach Bourdages qui écopaient de 40 min de pénalités contre 22 pour leurs adversaires du soir. Un manque de discipline qui aura coûté cher à l’Etoile Noire et qui permet aux locaux de conserver leur seconde place au classement, à égalité de points avec les Diables Rouges de Briançon. Prochaine rencontre pour les Chamoniards face à Rouen le 6 janvier pour le choc, puis Caen le 8 janvier. A noter que les joueurs de Stéphane Gros joueront ces deux rencontres à domicile.

Homme du match :

Chamonix :  Richard Aimonetto #22
Strasbourg : Blake Gallagher #71

Interview de mi-saison du coach Stéphane Gros à venir
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...