Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Floorball
Les Phoenix confirment, IFK patine
 
Les 12 et 13 décembre derniers, beaucoup de matchs étaient proposés aux amateurs de floorball, et notamment des rencontres de D1 à Caen. Et le moins que le puisse dire, c'est que le programme pouvait difficilement être plus alléchant ! Un plateau relevé qui a offert aux nombreux spectateurs normands du spectacle, du suspense et du beau jeu. Quatre équipes ont fait le déplacement en Normandie, dont les deux derniers finalistes du championnat, IFK Paris et les Phoenix de Wasquehal, accompagnés des Hoplites d'Ambiani le samedi et des Nordiques de Tourcoing le dimanche. Tout ce petit monde a été accueilli par le Caen Floorball, pour un gros week-end de floorball et déjà des rencontres importantes dans l'optique de la course aux play-off.
 
Caen, Hockey Hebdo Stevie Seigneur le 21/12/2015 à 10:52
IFK Paris - Phoenix Floorball Club

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Les Phoenix confirment, IFK patine
Lucile-Emma Ljosmyndun
IFK Paris - Phoenix FC

En ouverture du week-end, on a tout simplement eu droit à ce qui se fait de mieux en France actuellement, un remake de la dernière finale du championnat entre les tenants du titre, IFK Paris, et leurs dauphins, les Phoenix de Wasquehal. Ces deux équipes offrent toujours des rencontres de haut niveau, sur les plans tactique, technique et physique, et surtout du suspense et du spectacle pour les spectateurs : leurs oppositions finissent rarement à plus d'un but d'écart. Et cette rencontre ne va pas déroger à la règle ! Comme c'est souvent le cas, ce sont les Phoenix qui prennent les devants dans le premier tiers, mais avec un seul petit but d'avance, alors que dans le même temps, Paris a du mal à poser son jeu et surtout à se montrer dangereux. Ce n'est que partie remise, en 5 minutes dans le 2ème tiers, IFK profite des largesses de la défense nordiste pour repasser devant, emmené par l'inusable Linus Davidsson. Joie de courte durée, Wasquehal revient tout de suite au contact, et repasse même devant, grâce à 2 buts de l'inévitable meilleur pointeur du championnat Thibault Van Nedervelde. Et cette fois, IFK Paris ne revient pas au contact et encaisse même un 4ème but juste avant la fin du 2ème tiers. Les Phoenix pensent donner le coup de grâce en bénéficiant d'un penalty qui sera transformé en début de période, mais comme d'habitude, IFK Paris ne s'avoue pas vaincu et entame une remontée fantastique, marquant par 2 fois et revenant à 5-4. Malheureusement pour eux, ils commettent une dernière erreur fatale, un défenseur ayant pénétré la zone de son gardien. Le penalty est sifflé, et transformé une nouvelle fois par Thibault Van Nedervelde. Le dernier but d'IFK à 5 minutes de la fin n'y changera rien, les Phoenix tiennent leur victoire 6-5 et frappent déjà un grand coup dans ce championnat jusque là très serré. Quant aux Parisiens, ils marquent le pas et subissent leur première défaite en saison régulière depuis 2013 !

IFK Paris - Phoenix Floorball Club : 5-6 (0-1, 2-3, 3-2)
Voir les statistiques de la rencontre ici

 
Caen Floorball - Hoplites d'Ambiani

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Les Phoenix confirment, IFK patine
Lucile-Emma Ljosmyndun
Caen Floorball - Hoplites d'Ambiani

Au tour des hôtes du week-end, le Caen Floorball, d'entrer en scène. Devant son public, le club normand, leader avant cette journée à la faveur d'un plus grand nombre de matchs joués, a l'occasion de confirmer son bon début de saison. Face à eux, les Hoplites d'Ambiani ont fait le déplacement uniquement pour jouer cette rencontre. Après un premier week-end mitigé, avec une victoire et une défaite, les Picards ne veulent pas se retrouver distancés dans la course aux play-off, et souhaitent donc laisser échapper le moins de points possible en cours de route. Le début de partie est équilibré entre deux formations aux profils assez similaires, qui tentent de construire depuis leur base arrière, mais qui butent souvent sur la défense opposée. Il en résulte un premier tiers où ce sont surtout les gardiens qui se sont mis en évidence, empêchant l'ouverture du score. Il va falloir un coup du sort pour débloquer la situation au deuxième tiers-temps. Sur une balle anodine derrière la cage caennaise, la balle ricoche sur un pied caennais, puis sur la jambe du gardien pour finir tranquillement sa course au fond du but. C'est dur pour des Caennais qui s'étaient montrés les plus dangereux, mais logique au vu de l'entame du second tiers bien plus à l'avantage d'Amiénois qui font mieux circuler la balle. Confirmation 3 minutes plus tard, avec un but plein d'opportunisme de Quentin Czekai qui est le plus vif pour reprendre un rebond dans le slot. Le 3ème but des Hoplites en est la copie conforme, mais ne leur permet de mener que de 2 buts, car entre temps Benjamin Stephan a réduit l'écart. 3-1 au début du 3ème tiers, il en faut plus pour décourager des Caennais qui sont habitués aux remontées spectaculaires en fin de match. Ils prennent cette fois le jeu à leur compte, parviennent enfin à construire leurs actions et font le siège des buts de Romain Brassart. Ce dernier retarde l'échéance au maximum mais doit s'incliner deux fois dans les 10 dernières minutes. Malgré trois dernières minutes un peu folles des deux côtés, plus rien n'est marqué, Caennais et Amiénois se séparent sur un score de parité, 3-3, on ne peut plus logique au vu de la physionomie du match.

Caen Floorball - Hoplites d'Ambiani : 3-3 (0-0, 1-3, 2-0)
Voir les statistiques de la rencontre ici

 
Nordiques de Tourcoing - Phoenix Floorball Club

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Les Phoenix confirment, IFK patine
Lucile-Emma Ljosmyndun
Nordiques de Tourcoing - Phoenix FC

Le dimanche marque un petit évènement, le premier derby du Nord en D1, entre les Nordiques de Tourcoing et les Phoenix de Wasquehal, deux villes de la métropole lilloise seulement distantes de quelques kilomètres. En dehors de cet aspect géographique, c'est surtout une rencontre entre les deux seules équipes encore invaincues dans ce championnat. Si les Phoenix ont frappé un grand coup en battant IFK, les Nordiques ont aussi impressionné pour leur retour dans l'Elite, avec deux victoires contre des valeurs sûres de ce championnat, Caen et Amiens. Les premiers à se mettre en évidence sont les Phoenix qui ouvrent rapidement le score, mais qui ensuite peinent à trouver la faille, la faute à quelques maladresses devant le but et surtout à beaucoup d'arrêts du gardien Baptiste Dejardin. Les Nordiques jouent décomplexés et tentent d'exploiter chaque contre, sans réussite dans ce premier tiers. Au contraire, c'est Wasquehal qui double la mise peu avant la pause. Au retour sur le terrain, Tourcoing revient avec le couteau entre les dents, et profite de l'apathie wasquehalienne pour leur mettre la pression, avec cette fois plus de succès. C'est Constance Moyon, internationale féminine, qui met les siens sur la bonne voie, imitée tout de suite après par son capitaine Cazier, permettant aux Nordiques de revenir à 2-2, puis 3-3 avant la mi-match. C'est le déclic pour les Phoenix qui remettent les choses au point et font craquer les Nordiques en inscrivant 4 but en 10 minutes, concluant ce tiers un peu fou sur le score de 7-3. Cette fois, l'écart est trop important pour espérer un retour de Tourcoing. Le dernier tiers permet seulement aux Phoenix de creuser un peu plus l'écart, et cette rencontre s'achève par une victoire 9-4 de Wasquehal, qui leur permet de s'emparer de la première place du classement de la saison régulière. Pour les Nordiques, rien d'alarmant dans cette défaite, la course aux play-off, bien engagée pour eux, n'est pas remise en cause, loin de là, au vu des bonnes séquences proposées pendant cette partie. Nul doute que ces promus poseront encore bien d'autres problèmes à leurs futurs adversaires.

Nordiques de Tourcoing - Phoenix Floorball Club : 4-9 (0-2, 3-5, 1-2)
Voir les statistiques de la rencontre ici

 
IFK Paris - Caen Floorball

Et pour finir, un match de gala pour les Caennais à domicile contre les Champions de France. Lors de leurs deux derniers affrontements, les Normands sont repartis à chaque fois avec un valise bien chargée (11-1 et 13-0), autant dire qu'ils ne partent pas confiants ! Mais les rencontres d'hier ne sont pas les rencontres d'aujourd'hui, et IFK pourra en témoigner. Les Parisiens ouvrent le score au premier tiers, mais ne sont pas autant dominateurs qu'ils ont pu l'être par le passé. Caen fait mieux que résister, pose des problèmes à son adversaire, sans réussite pour l'instant. Même physionomie dans la deuxième période, Caen se crée des occasions mais IFK, à l'expérience, parvient à doubler la mise. C'est ce qui va provoquer le déclic pour les Caennais, Yuri Perchey parvient enfin à trouver la faille dans la foulée et permet au public, venu nombreux, de s'enflammer. 2-1 à l'entame du dernier tiers, on se dit que tout peut arriver dans cette rencontre qui va d'un but à l'autre. Encore une fois, Paris reprend les devants par l'intermédiaire de Sylvain Dupuis, avec un but typique IFK. Et comme au second tiers, Caen recolle avec un missile téléguidé de Portier qui finit dans la lucarne du portier parisien Saraanen. Le match devient complètement fou, les Champions de France inscrivent un 4ème but mais voient encore les Caennais revenir à une longueur, grâce à un petit numéro du phénomène Telmen Tsogtbaatar, qui du haut de ses 16 ans, enrhume toute la défense parisienne, et en infériorité numérique s'il vous plait ! Caen aurait pu fermer la boutique et se contenter de cette courte défaite, mais il n'en est rien, et ils jettent leurs ultimes forces dans la bataille pour créer l'exploit. A ce petit jeu, IFK Paris fait le dos rond, ne craque pas et profite des espaces forcéments énormes pour placer 3 contres assasins dans les 3 dernières minutes de jeu. Au bout de ce dernier tiers de feu, Paris l'emporte sur le score de 7-3, peu réprésentatif du contenu du match, et somme toute assez flatteur pour les champions sortants. C'est encore une fois un week-end compliqué pour eux, après la défaite de la veille face aux Phoenix. Sur le plan comptable, rien n'est catastrophique, mais la domination sans partage de la saison précédente contre la plupart des équipes n'est plus d'actualité cette année ! Caen Floorball peut de son côté être fier de cette défaite, du point de vue du contenu, et pourra capitaliser pour les prochains matchs, mais le bilan comptable, après le nul de la veille, n'est pas merveilleux pour autant. Avec seulement 2 victoires en 6 matchs, la qualification en play-offs n'est pas encore assurée.

IFK Paris - Caen Floorball : 7 -3 (1-0, 1-1, 5-2)
Voir les statistiques de la rencontre ici
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...