Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 14ème journée : Rouen vs Nice
4-1
(0-0 2-0 2-1)
Le 30/10/2018
Rouen - L'île Lacroix
Rouen ] Nice ]
Rouen, la série continue.
 
Match placé sous Octobre rose pour les dragons avec la réception des aigles de Nice. Après deux déplacements fructueux à Lyon (5-2) puis à Grenoble (5-0), les normands de retour sur leur glaçon espèrent bien poursuivre la série de victoire entamée depuis 13 journée. Les Niçois de leur côté ne tiennent pas être au menu des dragons. C’est dans une patinoire copieusement garnie que cette rencontre va se jouer. A noter l’absence de Flo Chakiachvili, laissé au repos, dans l’alignement rouennais.
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 31/10/2018 à 13:26
FICHE TECHNIQUE

2746 spectateurs
Arbitres : M. Garbay assisté de MM. Yssembourg et Salmon
Buts :
Rouen : 28.21 Joël Caron (ass Loïc Lamperier et Mathieu Roy) ; 37.31 Michel Miklik (ass Joël Caron et Matija Pintaric) ; 57.24 Joël Caron (ass Mathieu Roy et Kévin Dusseau) ; 57.45 Michel Miklik (ass Juha Koivisto et Joël Caron)
Nice : ; 59.30 Matus Matis (ass Tuukka Rajamaki et Juha Tarkkanen)
Pénalités
10 minutes contre Rouen
10 minutes contre Nice


Dos à dos et vierge.
 
En ce début de rencontre, ce sont les Niçois les premiers en action en avec en point d’orgue un premier lancer de Bergeron côté gauche sans réel soucis pour Pintaric (00.07). La réplique rouennaise intervient au bout d’une grosse minute par le biais de Deschamps dans l’axe qui voit son shoot repoussé par Mustukovs et Ritz trop court ne peut reprendre (01.14).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Rouen vs Nice - Rouen, la série continue.
Photographe : Marine Romain
S’en suit une période de disette, les deux gardiens n’étant pas vraiment mis à contribution et le peu était sans réel danger. Il faut un jeu de puissance à l’avantage des azuréens pour la partie se relance un peu. C’est tout d’abord Hampl qui réchauffe Pintaric (07.06) imité juste après par Bjaloncik de près mais là encore Pintaric impose sa loi (08.33).
Dans la foulée, une nouvelle supériorité numérique pour les Niçois est proposée. Drtina d’un lourd tir de la bleue fait vaciller le portier local (10.43) et ensuite c’est Palocko dans le slot qui ne cadre pas (12.22).
Nice a manqué l’occasion de prendre l’avantage. Nice exploite au mieux les brèches laissées par les rouennais que l’on dirait, pas encore entrée dans la rencontre.
Nice se procure une nouvelle occasion par Hrehorcak qui par la droite et dans un angle fermé, inquiète un Pintaric toujours aussi vigilent sur le coup (15.41). Le tiers se finit avec une supériorité numérique pour les dragons dans l’ultime minute mais rien de concret. La sirène retentit sur ce score nul et vierge.

Un premier tiers qui n’a pas permis aux deux formations de vraiment prendre un ascendant. Les deux équipes n’étant pas encore bien rentrées dans le match. L’accumulation des matchs pour les locaux ? le voyage pour les autres ? Les deux tiers suivant ne peuvent qu’être mieux.
 

Rouen prend l’avantage.

Reprise de tiers et toujours en supériorité, Rouen par Langlais plein axe bien servi par Miklik voit Mustukovs s’impose de façon autoritaire (20.16). Loin de se laisser impressionner, Nice en infériorité, contre par Bjaloncik et sert Sabatier pour un tir difficilement capté par Pintaric (20.41).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Rouen vs Nice - Rouen, la série continue.
Photographe : Marine Romain
Avertissement sans frais. Puis Palocko face à Pintaric tergiverse un peu trop et ne trouve pas le cadre (22.03). Petit à petit Rouen retrouve ses jambes, son hockey et mais Nice en danger. La résultante un double avantage numérique. Si le cinq contre trois épuise les Niçois qui tiennent bon le retour d’un joueur leur sera fatale.
Le palet circule bien dans la zone offensive rouennaise, Lamperier sur la droite voit sa tentative repoussée par le poteau gauche et Caron à l’affut pousse le palet dans la cage déserte (28.21 / 1-0 / Caron ass. Lamperier et Roy).
Avec cette ouverture de score, Rouen pèse un peu plus sur le match et Nesa déborde sur la droite sert plein axe Colotti mais le portier azuréen évite le pire (32.36). Nice ne s’en laisse pas conter et pratique en contre sur l’un d’eux Bergeron prend la défensive rouennaise de vitesse sert dans le slot Sabatier qui bute sur un Pintaric de gala (33.52). Sabatier insiste mais Pintaric lui ferme encore la porte du temple (33.59).
Après deux actions niçoise voilà deux occasions rouennaises, d’abord le duo Deschamps – Aleardi joue derrière la cage, Guttig seul devant le but est servi sans succès Mustukovs répond bien présent (34.22). Deschamps encore lui en break n’est pas en réussite (34.30).
Le tiers arrive à son terme quand Koivisto gratte un puck dans sa défensive lance Caron sur la droite qui file, repique dans l’axe et entre les deux ronds de remise en jeu expédie la rondelle dans la lucarne droite, splendide (37.31 / 2-0 / Caron ass Koivisto et Pintaric).
Un peu sonné, Nice laisse Rouen monopoliser le palet ce qui permet d’abord à Miklik en break (38.44) puis à Guttig en angle fermé sur le côté droit (58.54), de frapper à la porte mais Mustukovs s’impose.
 
Un bon tiers des deux formations mais Rouen a mieux profité que son adversaire des erreurs défensives ou des absences de marquage pour prendre le large au tableau d’affichage. Rien n’est encore fait dans cette rencontre les Niçois arrivant à se procurer quelques chaudes actions et mettre en difficulté l’arrière garde normande.
 

Rouen manque le blanchissage.
 
En ce début de dernier tiers Rouen veut ôter tout espoir à Nice de revenir dans la partie et exerce un gros pressing. Un gros cafouillage devant de Mustukovs se produit mais ni Caron, Miklik ou Koivisto ne peuvent conclure (41.05). Nice n’arrive que très rarement à entrer profondément dans la zone défensive Rouennaise et s’en remette donc à des tirs de loin mais à cette distance Pintaric reste impérial même si les frappes de Rajamaki (41.36) ou de Drtina en supériorité (44.15) sont puissantes.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Rouen vs Nice - Rouen, la série continue.
Photographe : Marine Romain
Lors de cette supériorité cette frappe est la seule et unique occasion, les Niçois butant sur les unités spéciales de Dragons. Nice pèche dans la finition à l’image de Bjaloncik qui suite à un palet perdu derrière la cage rouennaise se retrouve seul devant Pintaric mais échoue dans sa tentative (44.33). Rouen n’est pas mieux et même en supériorité seul Guttig part en solo mais ne trouve pas le cadre (47.38). Après ça, c’est Nice qui va s’activer pour revenir au score en multipliant les bonnes séquences de jeu. Drtina encore à la bleue envoie un gros shoot, le palet est dévié de sa trajectoire par un amat de joueurs devant Pintaric qui fait un arrêt réflexe de façon acrobatique (49.18).
Cette arrêt galvanise le portier local qui doit faire front. Les occasions des aigles se multiplient, Carpentier sert Bjaloncik plein axe (49.58), Bergeron à l’affut d’un palet qui traine (51.49) ou encore Hrehorcak et Bergeron sur le rebond échouent sur le mur Pintaric. Nice a laissé passer sa chance ne profitant pas de son temps fort, Rouen restant costaud défensivement.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 14ème journée : Rouen vs Nice - Rouen, la série continue.
Photographe : Marine Romain
On entre dans les cinq dernières minutes, moment que choisi les dragons pour sortir la tête de l’eau. Le détonateur c’est Makinen qui de la bleue indique à Mustukovs qu’il doit rester vigilent (55.19). Puis Deschamps (55.50) lui confirme. Nice pense sauver l’honneur quand Matis part en break mais le défenseur niçois voit Pintaric effectuer un gros arrêt (56.53).
Il ne reste que deux tours et demi à l’horloge quand Roy récupère un palet dans sa zone défensive, il voit Caron sur sa droite, le lutin rouennais déborde sur ce côté droit, repique dans l’axe et trouve la lucarne droite de Mustukovs impuissant (57.24 / 3-0 / Caron ass. Roy et Dusseau).
Splendide.
Sur la remise en jeu le palet arrive dans le coin droit en zone défensive niçoise, Caron s’arrache de deux défenseurs pour servir en retrait Koivisto qui voit seul au poteau opposé Miklik qui marque cage ouverte (57.45 / 4-0 / Miklik ass Koivisto et Caron).
On s’achemine vers un large succès et un nouveau blanchissage de Pintaric mais à 30 secondes de la sirène et en avantage numérique Rajamaki effectue un bon lancer que Matis devant la cage dévie hors de portée de Pintaric (59.30 / 4-1 Matis ass. Rajamaki et Tarkkanen).
Ce but récompense la bonne prestation des niçois.
 
Rouen remporte un quatorzième succès en autant de journée de ligue Magnus avec une mention toute particulière à Joël Caron qui ce soir totalise 4 points (2 buts et 2 ass.). Si le succès rouennais fut long à se décanter il n’en est pas moins logique. Nice aura résisté comme il a pu et se montrer dangereux par moment ne fermant jamais le jeu. Rouen tentera de prolonger son invincibilité dès ce vendredi avec un déplacement à Angers avant de recevoir les autrichiens de Salzbourg pour un historique 1/8ème de finale de CHL
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...