Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 1ère journée : Bordeaux vs Epinal
5-2
(3-0 0-1 2-1)
À Bordeaux - Patinoire Mériadeck le 12/09/2017
Arbitres : M. Gremion et Rauline assisté de MM. Gielly et Douchy
2310 spectateurs
Pénalités : 10 minutes contre Bordeaux
                     16 minutes contre Epinal
Bordeaux ] Epinal  ]

Une entame parfaite
 
Ce mardi 12 Septembre, la Saxoprint Ligue Magnus, déjà commencée deux jours plus tôt par le succès des Rapaces de Gap (2-1) à Grenoble, revient en terre bordelaise. Pour l'occasion, les Boxers de Bordeaux accueillent le Gamyo d'Epinal, éliminé en quart de finale la saison dernière après avoir obtenu la huitième place de la saison régulière.
 
Bordeaux - Patinoire Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 13/09/2017 à 17:30
Ces derniers jours, le club des Boxers s'est vu infliger une amende de 1500 euros ainsi qu'un possible match à huis clos par la Commission de discipline de la FFHG, suite à un incident stupide survenu lors de la demi-finale contre Gap la saison passée. Du coup, Philippe Bozon a aussi écopé d'une sanction : deux matchs fermes + deux avec sursis. Tommie Hartogs assure donc le rôle de coach pour la réception d'Epinal et le déplacement à Strasbourg, vendredi. Clément Fouquerel, Rémi Ruggirello et Alexandre Bruyant sont absents dans les rangs bordelais. Brad Gratton devra se passer des services du défenseur Martin Charpentier pour ce déplacement en Aquitaine.
 
Compositions des équipes :

BORDEAUX :  Remo Giovannini (33), Victor Goy (31) – Nicolas Besch (74), Jonathan Janil (3), Dominik Kramar (5), Patrick McEachen (50), Maxime Moisand (90), François Paquin (55), Aina Rambelo (76) – Mathieu André (24), Vincent Cadren (19), Julien Desrosiers (42), Spencer Edwards (27), Julien Guillaume (13), Adam Hughesman (17), Antti Jaatinen (12), Olivier Labelle (93), Félix Petit (10), Maxime Sauvé (71), Lionel Tarantino (23), Matthias Terrier (91), Peter Valier (21).
Coach : Tommie Hartogs.
 
EPINAL :  Andrej Hocevar (34), Isaac Charpentier (61) – Lee Baldwin (6), Thibault Farina (13), Vincent Llorca (17), Maxime Martin (10), Stephen Silas (26), Gasper Susanj (28), Connor Varley (7) – Mathieu Briand (16), Matt Carter (77), Pierre-Antoine Devin (19), Quentin Fauchon (71), Josh Gratton (24), Kevin Lorcher (81), Ryan McDonough (41), Tyler Mosienko (8), Alexandre Mulle (11), Alex Nikiforuk (55), Anthony Rapenne (25), Florian Sabatier (21), Robin Soudek (22).
Coach : Brad Gratton.
 

Le gardien du Gamyo d'Epinal pour ce match est Andrej Hocevar. Son homologue bordelais est le jeune suisse Remo Giovannini, qui assure toujours l'intérim de Clément Fouquerel.

1ère ligne Bordeaux : Maxime Moisand, Patrick McEachen, Peter Valier, Mathieu André et Matthias Terrier.
1ère ligne Epinal : Stephen Silas, Gasper Susanj, Josh Gratton, Pierre-Antoine Devin et Matt Carter.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Bordeaux vs Epinal  - Une entame parfaite
Photographe : Jean Marc Lestage
 
Dès le face-off du coup d'envoi, le palet part directement vers la cage bordelaise avant d'être relancé tout aussi rapidement. Les deux équipes mettent du rythme dès les premières secondes et ne tardent pas à entrer dans le vif du sujet. La première occasion du match est signée Olivier Labelle avec un tir puissant qui ne surprend pas Andrej Hocevar. L'Esprit Boxers donne de la voix et pousse son équipe. Remo Giovannini effectue un premier arrêt important sur un tir d'Alex Nikiforuk. Josh Gratton ouvre le compteur des pénalités de la soirée et prend deux minutes pour charge contre la bande (2'19). Les Boxers ne profitent pas de cette première supériorité numérique malgré une bonne offensive orchestrée par Félix Petit, Peter Valier et Adam Hughesman. Le portier d'Epinal est sauvé dans les secondes qui suivent par sa transversale sur un tir bordelais. Le jeu se poursuit à 5 contre 5 avant une double pénalité suite à un début de bagarre opposant Jonathan Janil et Josh Gratton : les deux joueurs regagnent la prison pendant deux minutes pour dureté (4'34). Moins de vingt secondes plus tard, Maxime Sauvé parvient à trouver l'ouverture après avoir réceptionné une passe d'Adam Hughesman (1-0 à 4'52).

Le Gamyo montre de l'indiscipline en ce début de partie et se retrouve à nouveau pénalisé : Thibault Farina accroche un adversaire et prend deux minutes (5'55). Les Boxers remettent un coup d'accélérateur vers la cage adversaire ; Adam Hughesman et Patrick McEachen ouvrent le jeu dans le coin droit vers Olivier Labelle qui ne rate pas l'occasion d'inscrire le deuxième but bordelais (2-0 à 6'32).

Jonathan Janil, Josh Gratton et Thibault Farina reprennent leur place et le match se poursuit avec les deux équipes au complet. Les lignes défensives spinaliennes souffrent sur les attaques répétées des Boxers qui cherchent à enfoncer le clou au tableau d'affichage. Peter Valier prend deux minutes de pénalité pour une charge avec la crosse (7'49). Connor Varley tente un bon lancer vers la cage sur lequel Mathieu Briand manque la déviation de peu. Andrej Hocevar est sauvé par son poteau gauche sur un tir d'Adam Hughesman. Quelques instants plus tard, les Boxers vont à nouveau faire évoluer le score. Félix Petit en haut de zone offensive tire sur Andrej Hocevar qui repousse avec sa crosse. Le palet arrive sur Spencer Edwards qui ne laisse aucune chance au gardien slovène (3-0 à 12'16).

Bien servi sur le côté gauche par Pierre-Antoine Devin, Alexandre Mulle voit son tir repoussé avec autorité par Remo Giovannini. Peter Valier prend deux nouvelles minutes de pénalité pour retenir (13'18). Le power-play dont bénéficie le Gamyo ne lui profite pas, les attaquants spinaliens font preuve de quelques maladresses dans la finition et butent sur une grosse défense bordelaise entourant un remarquable Remo Giovannini. Félix Petit écope de deux minutes de pénalité pour une charge avec la crosse (17'00). Sur cette nouvelle supériorité, Lee Baldwin, Robin Soudek et Matt Carter travaillent autour du but bordelais sans parvenir à trouver de solutions.
Le jeu reprend à 5 contre 5 avant que la première sirène retentisse dans Mériadeck, sur un score de (3-0) pour les Boxers qui ont bien maîtrisé ces vingt premières minutes.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Bordeaux vs Epinal  - Une entame parfaite
Photographe : Jean Marc Lestage

Suite au face-off, les joueurs d'Epinal s'emparent de la rondelle et obligent leurs adversaires à venir exercer un gros pressing sur le porteur du palet. Idéalement servi par Nicolas Besch, Maxime Sauvé s'offre une bonne occasion mais ne cadre pas son tir. Les Boxers, bien organisés en milieu de glace, récupèrent un bon nombre de palets en haut de la zone offensive et se montrent toujours dangereux. En revanche, le Gamyo commence à se montrer plus régulièrement dans la zone bordelaise et cette poussée offensive va finir par payer. Ryan McDonough envoie le palet sur Matt Carter qui enchaîne à destination de Robin Soudek. L'attaquant tchèque termine par un tir sur la gauche qui trompe la vigilance de Remo Giovannini (3-1 à 23'51).

La tribune de l'Esprit Boxers sent que ses joueurs subissent davantage et refait parler la puissance de ses tambours en donnant de la voix. François Paquin trouve Félix Petit sur le côté gauche. Le numéro 10 bordelais permet à Andrej Hocevar d'effectuer un bon arrêt. Le Gamyo montre de meilleures choses offensivement avec Kevin Lorcher qui envoie le palet dans la mitaine de Remo Giovannini. Olivier Labelle tire depuis le côté gauche directement sur Andrej Hocevar. L'équipe spinalienne, en surnombre sur la glace, est pénalisée pour deux minutes. Alex Nikiforuk regagne donc la prison peu avant la mi-match (29'19).
Bordeaux s'offre une nouvelle supériorité numérique, accompagné par les tambours de l'Esprit Boxers. Adam Hughesman trouve Spencer Edwards qui préfère lancer vers Maxime Sauvé. Celui-ci tire sur le poteau gauche. Après le retour du jeu à 5 contre 5, Vincent Llorca tire directement dans la mitaine du gardien bordelais. Spencer Edwards accélère et s'infiltre dans la défense du Gamyo. L'ancien dijonnais voit son tir bien arrêté par le portier international slovène. Alex Nikiforuk ajoute deux minutes de pénalité supplémentaires à son équipe pour retenir (35'47). Tandis que Remo Giovannini sauve la maison bordelaise sur un tir d'Alexandre Mulle, Mathieu André et Matthias Terrier réagissent immédiatement sans parvenir à faire évoluer le score.
Les Boxers sont à leur tour pénalisés pour un retard de jeu ; Adam Hughesman regagne la prison pour deux minutes, soit jusqu'au début de la troisième période (38'04). Lorsque la sirène retentit, les équipes rentrent au vestiaire sur un score de (3-1) en faveur de Bordeaux, qui a su résister aux attaques spinaliennes, plus dangereuses qu'au premier tiers.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Bordeaux vs Epinal  - Une entame parfaite
Photographe : Jean Marc Lestage

Les joueurs reviennent sur le glaçon de Mériadeck après le Jeu du Palet qui faisait son grand retour. Le jeu reprend à 5 contre 5 quatre secondes après le face-off du coup-d'envoi. Les deux équipes continuent de mettre du rythme et font circuler le palet rapidement d'une zone à l'autre. Antti Jaatinen, bien lancé sur la droite, tire dans la mitaine d'Andrej Hocevar. Les premières minutes de cette période ne montrent pas beaucoup d'occasions nettes. Les joueurs de Brad Gratton continuent sur leur lancée après leur belle deuxième période mais butent toujours sur la défense bordelaise. Alex Nikiforuk prend deux minutes de pénalité pour crosse haute (45'38). Une grosse minute plus tard, toujours en supériorité numérique, les Boxers vont à nouveau faire parler leur efficacité offensive. Maxime Sauvé et Matthias Terrier travaillent à proximité de la cage avant de servir Adam Hughesman qui ajoute un quatrième but, redonnant ainsi trois longueurs d'avance au tableau d'affichage à ses partenaires (4-1 à 46'58).

Dominik Kramar, sur la gauche et Lionel Tarantino face à la cage, tirent l'un après l'autre sur Andrej Hocevar. Julien Guillaume récupère le palet et slaome dans la défense en direction du but, prend un bon tir sans parvenir à concrétiser. Les lignes défensives bordelaises sortent un gros match ce soir et un travail très efficace. Sur le côté gauche, Josh Gratton tente de ramener son équipe dans le match mais Remo Giovannini intervient pour bloquer son tir. Ryan McDonough écope de deux minutes de pénalité pour dureté excessive (53'21). Julien Desrosiers, de retour sur ce match après avoir manqué la préparation, sert Spencer Edwards dans le bon timing.
Le numéro 27 des Boxers voit finalement sa tentative de déviation partir à gauche de la cage. Remo Giovannini s'offre un nouvel arrêt déterminant sur un tir de Matt Carter. Mathieu Briand achève la liste des pénalités de cette première journée en prenant deux minutes pour crosse haute (58'31). Une trentaine de secondes plus tard, alors en infériorité numérique, le Gamyo d'Epinal réussit à réduire le score, suite à une action lancée par Kevin Lorcher. Josh Gratton reçoit le palet de son partenaire, tourne autour de la cage quelques instants avant de glisser le palet dans le but (4-2 à 59'02).

Revenus à deux longueurs, les spinaliens jettent leurs dernières forces dans la bataille. Sur leur dernière offensive, les Boxers vont être réalistes une fois de plus. Spencer Edwards réussit à s'offrir un doublé par un tir d'une grande précision qui ne laisse aucune chance à Andrej Hocevar. L'attaquant des Boxers est assisté sur cette réalisation de Maxime Sauvé et Patrick McEachen (5-2 à 59'40).

Les vingt dernières secondes ne changeront rien et la sirène retentit pour fêter une victoire convaincante des Boxers devant leurs partisans.
 

Conclusion :
Pour démarrer cette saison régulière 2017/2018, l'objectif des Boxers était clair : tout faire pour décrocher une première victoire à la maison. Le contrat est rempli ; Tommie Hartogs et ses joueurs y ont mis la manière face à une équipe d'Epinal qui a lutté avec ses armes en ayant bien réagi après un premier tiers difficile. Pour la prochaine journée, les Boxers sont attendus à l'Iceberg de Strasbourg (battu 5-2 à Nice), alors qu'Epinal accueille Amiens, premier leader de la Ligue Magnus grâce à son carton (5-0) face aux Ducs d'Angers.
 
 
Etoiles du match :
Epinal :  22  Robin Soudek
Bordeaux :  17 Adam Hughesman (1ère), 93 Olivier Labelle (2ème), 33  Remo Giovannini (3ème)
 
Total de tirs :
Bordeaux : 37   (12, 14, 11)
Epinal :  27       (6, 11, 10)
                    
Affluence : 2310 spectateurs
 
Réactions d'après-match
Tommie Hartogs  (coach Bordeaux) :
 
"C'est très important de gagner le premier match dans une saison. Le groupe a bien travaillé ce soir ; Remo sort un grand match, Adam, aussi, a réalisé une belle partie. On a besoin de tout le monde, car on veut gagner tous ensemble. On prend les matchs l'un après l'autre, tout en sachant que d'une saison sur l'autre, des équipes montent en puissance, d'autres ralentissent. Tout peut évoluer et aller très vite."
 
Olivier Labelle  (93 – Bordeaux) :
 
"On revient d'un long entraînement de cinq semaines donc on avait tous hâte d'être au premier match pour entamer les choses sérieuses. Je pense qu'on peut être satisfaits de notre premier match. On a eu un petit relâchement dans le deuxième, leur entraîneur devait pas être trop satisfait de leur jeu, ils ont bien joué avec une belle équipe également. On a bien abordé le troisième tiers. C'est un bon début car on voulait commencer avec une victoire à la maison. Je pense que les systèmes de jeu étaient au point aujourd'hui, il faut encore améliorer beaucoup de choses. On a pas un calendrier facile pour démarrer la saison, mais on a bien réagi en pré-saison contre les gros clubs. On se rend à Strasbourg, ce n'est jamais un endroit où il est facile de gagner. Ensuite, on reçoit Gap avant d'aller à Rouen : les quatre premiers matchs permettent de commencent fort avec un groupe en forme qui s'est bien préparé. Le championnat comprend douze équipes, et si certaines ne luttent pas pour gagner, je pense qu'elles ne sont pas dans la bonne ligue, et doivent changer de sport. Il y a deux ans à Rouen, j'ai presque tout gagné sauf la Coupe de la Ligue. Je suis venu ici avec le même objectif : remporter championnat et Coupe de France. Quand on a une belle équipe, l'objectif est toujours de gagner. Il faut essayer d'en profiter."
 
Remo Giovannini  (33 – Bordeaux) :
 
"Tout le monde a fait son travail ce soir sur la glace, toute l'équipe bossait bien à la fois offensivement et défensivement. Cette première victoire est très importante pour la tête, la confiance de l'équipe et également pour les supporters."
 
Alexandre Mulle  (11 – Epinal) :
 
"Il est vrai que quand on se retrouve menés 3-0 à la fin du premier tiers, ça n'aide pas pour la suite du match. On réagit bien dans le deuxième en le gagnant 1-0. On concède le premier but à 4 contre 4, puis d'autres en infériorité numérique. On est obligés de cravacher et courir après le score. Dans les supériorités numériques, l'équipe a eu ses chances sans concrétiser. Des bons joueurs sont arrivés pour renforcer l'effectif. A 5 contre 5, on a fait jeu égal avec Bordeaux, avec beaucoup d'actions de notre côté. Remo a sorti un super match. Maintenant, on se focalise sur le match de vendredi à domicile pour prendre nos premiers points de la saison."

 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...