Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 1ère journée : Rouen vs Nice
5-2
(0-1 3-0 2-1)
Le 13/09/2019
Rouen - l'Ile Lacroix
Rouen ] Nice ]
LM : Rouen, un match en deux temps
 
Ce soir démarre pour les Dragons une saison particulière pour eux avec une patinoire en pleine mue. Ce premier match étant l’occasion pour le public comme pour les équipes présentes de voir quelques changements.
 
Rouen - l'Ile Lacroix, Hockey Hebdo Ludovic Manchon le 14/09/2019 à 16:24
FICHE TECHNIQUE

2173 spectateurs
Arbitres : MM. Rauline et Peyre assistés de MM. Salmon et Yssembourg
Buts :
Rouen : ; 30.33 Anthony Guttig (ass Joris Bedin et Marc-André Thinel) ; 34.10 Joël Caron (ass Marc-André Thinel) ; 39.14 Joël Caron (ass Enzo Cantagallo et Pierre Crinon) ; 51.22 Julien Msumbu ; 54.54 Marc-André Thinel (ass Nicolas Deschamps)
Nice : 11.51 Mike Aviani (ass Norbert Abramov) ; 48.49 Romain Carpentier
Pénalités
14 minutes contre Rouen
10 minutes contre Nice


Les Aigles se font plaisir

C’est une patinoire bien remplie qui fête le retour des joueurs sur leur glace, mais ce sont les niçois qui ouvrent les hostilités sur une attaque ultra rapide vers Pintaric qui finit… au fond de sa cage, elle-même sortie de ses gongs.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Rouen vs Nice - LM : Rouen, un match en deux temps
Photographe : Marine Romain
Le temps d’un arrêt de jeu pour bien refixer le but, et c’est Rouen qui, via son capitaine Roy, alerte le goal adverse par un tir dans le trafic.
S’en suivra une pénalité contre les aigles, dont ne profiteront guère les équipiers de Thinel, alors que ce dernier s’illustre sur un tir centré. Guttig devant le but ne fera pas mieux plus tard, déstabilisé au moment de son tir.
De retour à égalité, le duo Nesa - Crinon tentent une combinaison sur une passe transversale de Chakiachvili, stoppée par un Nechvatal vigilant.
A son tour Rouen se retrouve en infériorité (7.30) mais se montre dangereux, seuls Maïa puis Cantagallo partent en contre mais buttent sur le gardien Niçois.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Rouen vs Nice - LM : Rouen, un match en deux temps
Photographe : Marine Romain
S’en suit une phase de jeu où les attaquants des deux bords se rendent coup pour coup mettant les deux gardiens en lumière alors qu’il reste neuf minutes de jeu sur ce tiers.
Sur une relance Rouennaise trop téléphonée, Brincko coupe une passe Normande pour une récupération rapide vers Abramov décalé fonçant à droite du but adverse avant de centrer en retrait vers Aviani esseulé crucifiant Pintaric. (11.51 / 0 – 1 / Aviani ass Abramov et Brincko).
Cette ouverture du score booste les Aigles qui multiplient alors les incursions, pendant que Rouen tente l’égalisation sans parvenir à conclure d’un geste précis.
Nice fini ainsi le tiers avec les honneurs, menant au score dans l’antre d’un dragon, brouillon dans son hockey.
 

Le réveil du dragon.

Engagement gagné par les Aigles, et Pintaric encore bousculé. Encore une fois celui-ci se retrouve à terre sur une attaque musclée d’un attaquant adverse. Sur l’engagement suivant Caron jouant le contre trouve lui aussi le cerbère sur sa route.
Ni Deschamps, ni Maïa visant entre les bottes ne trouvent la faille. Nice se retrouve de nouveau en infériorité, suite à une charge sur le cerbère Normand sanctionnée pour calmer les esprits. Les Aigles jouent de leur capacité à contrer les attaques des Dragons pour préserver leur score, bien aidés par leur goal qui arrête aussi bien les tirs de loin de Chakiachvili, que ceux de Lampérier essayant de dévier un palet de Deschamps.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Rouen vs Nice - LM : Rouen, un match en deux temps
Photographe : Marine Romain
Sur un retard de jeu, les Dragons bénéficient d’une supériorité mais peinent à se montrer dangereux face à une équipe défensivement en place et jouant les contre fièrement. Mais leur persévérance va payer lorsque Nice est à nouveau sanctionné.
Sur l’engagement qui suit, Thinel transmet le palet vers Bedin qui de loin tir au but, Nechvatal stoppe du plastron le tir, mais Guttig récupère le palet pour le loger en haut des filets (30.33 /1 – 1 / Guttig ass Bedin et Thinel).
Les Rouennais tiennent sur une infériorité avant de scorer à nouveau. Sur une passe en retrait de Thinel pour Caron dont le tir fusille Nechvatal, le palet faisant tinter la barre transversale pour tomber derrière le but (34.10 / 2 – 1 /Caron ass Thinel).
Rouen pousse, profitant du mementum, Msumbu en solo, puis Deschamps sur une longue passe, trouvent le goal Niçois face à eux pour bloquer le palet. Les attaquants du coach Lhenry assiegent le camp adverse, Thinel faisant tinter le poteau gauche, le palet reste aux mains des Rouennais qui trouvent la faille en trois passes avec Caron à la conclusion (39.14 / 3-1 / Caron ass Cantagallo et Crinon).
 

Les dragons en patron.

Plus incisifs sur ce troisième tiers, les Rouennais ont la main mise sur la rondelle, et poussent plus fort. Les Azuréens restent dangereux, Brincko poussant Pintaric à sortir un bel arrêt sur un tir lointain dans le trafic. Langlais, y répond d’une petite incursion dont il a le secret, sans succès.
Rouen pénalisé, leur adversaire tente de revenir au score, via Abramov puis Heizer qui perd son face à face.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 1ère journée : Rouen vs Nice - LM : Rouen, un match en deux temps
Photographe : Marine Romain
Sur la phase de jeu suivante, Carpentier gratte le palet dans la bande, et vise la passe vers le slot, mais chanceux, il se retrouve buteur sur un palet dévié qui finit dans le dos du cerbère Normand pour finir dans le but (48.49 / 3-2 / Carpentier).
Les Dragons poursuivent leurs attaques, Chakiachvili depuis la bleue inquiète le portier, puis Msumbu avec la complicité du dos du gardien Nechvatal, inscrit un but chanceux  redonnant plus d'empleur au score.  (51.22 / 4-2 / Msumbu). Il reste une poignée de minutes à jouer, Rouen a encore laissé passer sa chance en supériorité pour marquer une fois de plus.
C’est Thinel qui offrira le dernier but du match sur une passe de Deschamps, se reprenant en deux fois pour battre le cerbère des aigles et clore ainsi les débats.
La pénalité contre Rouen sifflée en fin de match ne sera qu’une formalité avant d’empocher le gain du match d’ouverture de cette nouvelle saison (54.54 / 5-2 / Thinel ass Deschamps).
 

Les Aigles auront tenu une moitié de match, avant que les Dragons retrouvent leurs marques sur leur glaçon de l’Ile Lacroix. Quelques imperfections dues au chantier en cours (buée, mauvaise glace, éclairage à régler) auront peut être perturbé les deux équipes, mais pas empêché un match de qualité.
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...