Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 24ème journée : Anglet vs Amiens
2-6
(0-4 1-1 1-1)
Le 07/12/2018
Anglet, Patinoire de la Barre
Anglet ] Amiens  ]
Mauvaise soirée de travail
 
L’Hormadi, nouvelle lanterne rouge du championnat recevait ce vendredi soir une solide équipe d’Amiens toujours accrochée à sa troisième place sur le podium mais qui pouvait craindre en cas de défaite, un retour d’Angers. Anglet, qui compte désormais 8 défaites de rang se devait de réagir à domicile et faire mentir son bilan sur ses terres qui n’est autre que le moins bon de Magnus. Mais la soirée ne s'est pas passée de la meilleure des manières pour les Basques.
 
Anglet, Patinoire de la Barre, Hockey Hebdo Tristan Eyermann le 08/12/2018 à 07:00
FICHE TECHNIQUE

1119 spectateurs
Arbitres : M. Bourreau assisté de Mme Boniface et de M. Barthe
Buts :
Anglet : ; 25.36 Yanick Riendeau (ass Loïk Poudrier) ; 56.31 Ales Sova (ass Robin Lamboley et Florent Neyens)
Amiens : 05.50 Philippe Halley (ass Mario-Valery Trabucco et Tommy Giroux) ; 09.24 Mario-Valery Trabucco (ass Pierre Maxime Poudrier) ; 09.41 Louis-Mathieu Belisle (ass Rudy Matima et Jonathan Narbonne) ; 15.20 Louis-Mathieu Belisle (ass Tommy Giroux et Philippe Halley) ; 21.34 Jérémie Romand (ass Tommy Giroux et Mario-Valery Trabucco) ; 58.54 Thomas Suire (ass Félix Plouffe)
Pénalités
39 minutes dont 25 à Blain contre Anglet
8 minutes contre Amiens


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 24ème journée : Anglet vs Amiens  - Mauvaise soirée de travail
Jean-Marc Lestage
La première frayeur intervient seulement quelques secondes après le début de rencontre, une mauvaise sortie de zone et Narbonne récupère un palet perdu en plein dans l'enclave. Fort heureusement l'attaquant Canadien manque son contrôle devant Bertein. Cela ne laissait riend présager de bon pour cette soirée de travail des joueurs Angloys à la Barre. 
Après 5 minutes de jeu, Lionel Tarantino écope de deux minutes pour avoir fait trébucher. Amiens n'aura pas besoin des deux minutes pour donner une bonne leçon de power-play à des Angloys bien en peine dans ce secteur du jeu depuis le début de saison. Bien installés en zone offensive, les Gothiques font circuler la rondelle à la bleue.  Narbonne depuis la bleue sert Trabucco aux oreilles qui d’une passe laser à travers le slot trouve Helley pour un lancer de volée victorieux. Amiens prend les devants et ne les quittera plus (5’06).
En contre et par deux fois les Gothiques parviendront même à prendre le large et il suffira seulement de 17 seconde pour mener de 3 longueurs. D’abord par Trabucco bien lancé par Pierre Maxime Poudrier puis par Belisle qui trouve lui aussi le filet de Bertein (9’24 ; 9’41).Olivier Dimet tente de sortir la tête de ses joueurs de l'eau en usant de son temps mort. 
Malheureusement, s’ils profitent d’un power-play et parviennent à se montrer dangereux devant la cage de Buysse, les Basques restent toujours muets en unité spéciale.
Et comme pour refroidir un peu plus la Barre, pourtant déjà bien silencieuse, Belisle en ira de son second but personnel de la soirée. Sur un palet sortant du coin en zone défensive Angloye, le défenseur quitte sa ligne bleue pour aller nettoyer la lucarne de Bertein bien impuissant sur l’affaire (15’20). Le retour aux vestiaires se fait dans une ambiance glaciale à la Barre.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 24ème journée : Anglet vs Amiens  - Mauvaise soirée de travail
Jean-Marc Lestage
 
Quasiment d’entrée et après une seconde pénalité sifflée contre les joueurs de l’Hormadi dans cette rencontre, Jérémy Romand signe le 5ème but des Gothiques en profitant du trafic devant la cage de Bertein (21’34). Et comme si la soirée n’était pas assez difficile pour les hommes d’Olivier Dimet, Luc Olivier Blain, coupable d’une méchante charge dans le dos se voit indiquer le chemin du vestiaire par Monsieur Bourreau (21’44).
Pourtant, l’Hormadi parviendra à sortir de sa torpeur, du moins pour un moment. A quatre contre quatre, Yanick Riendeau profite d’une phase de mise au jeu en zone offensive pour tromper Buysse depuis le slot (25’36).
Alors qu’ils semblent doucement reprendre le rythme dans une rencontre bien mal engagée, les Angloys se retrouvent à 7 joueurs sur le glaçon et son logiquement pénalisés pour surnombre, mais heureusement, les Gothiques ne parviennent pas à mettre à profit l’avantage numérique (28’45).
Après quelques amabilités échangées, Anglet est à nouveau à court d’un homme mais cela n’empêche pas les Basques de bénéficier d’un tir de pénalité que Decock ne parviendra pas à convertir buttant sur un Buysse trop présent (32’11).
S’ils parviennent à fournir un peu plus de résistance dans le jeu, les Angloys ne proposent pas grand-chose sur le plan offensif. Concédant trop de turnovers sur leurs possessions et donc accumulant les phases défensives, ils se voient trop souvent pénalisés. Jalbert tente bien de lancer Lamboley dans le dos de la défense alors que les Basques sont en infériorité numérique mais ce dernier voit son tir enlevé par le bras du portier Picard (36’34).
La solidité des Gothiques ne fait aucun doute ce soir, encore faudrait t’il qu’elle soit mise en danger par des Angloys de meilleure volonté mais pas assez incisifs.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 24ème journée : Anglet vs Amiens  - Mauvaise soirée de travail
Jean-Marc Lestage
 
Amiens n’en finit plus de mettre la pression sur la cage de Bertein. Les hommes de Mario Richer semblent envoyer un message fort aux Angloys avant le match qui réunira à nouveau les deux équipes en quart de finale de coupe de France. De leur côté, les Basques n’y sont plus, à l’image d’un duo Kunnas, Maso qui a bien de la peine à sortir de la zone et reste bloqué derrière sa ligne bleue défensive. Bertein limite la casse et s’impose coup sur coup devant le gros lancer de Romand puis les rebonds de Giroux et Halley (48’24). Decock tente de rendre les coups en déviant un joli lancer de Jalbert mais la rondelle finit sa course dans la botte de Buysse (50’33).
Dans ce tiers de gardien il faut noter l’arrêt majestueux de Bertein face à Matima. Bien décallé à la gauche du portier Angloy, l’attaquant Amiénois se fait clairement voler un but (55’19). Anglet parviendra au moins à réduire le score. Après un bon travail de Lamboley dans le coin, la rondelle suit pour Sova à la bleue. Son lancer voilé par le trafic laisse Buysse pantois (56’31).
Pour les dernières minutes du match, Olivier Dimet récompense Christophe Latxague, ancien gardien de l’Hormadi, le vétéran assure l’intérim en tant que second gardien pendant l’absence d’Ylonen. Si sur un ultime contre Suire parvient à glisser la rondelle entre les bottes du gardien de 51 ans (sans doute une première en Magnus) on ne retiendra que la belle histoire à défaut de retenir cette triste soirée (58’54). 

Face à une solide équipe d’Amiens qui n’aura jamais tremblé, l’Hormadi n’a jamais su trouver la solution pour enfin sortir de sa torpeur. Les belles dispositions entrevues en début de saison sont bien loin et la situation des Basques ne s’arrange pas avec désormais 9 défaites de rang. Il faudra montrer un autre visage pour espérer mieux en coupe de France face à cette même équipe pour espérer voir Bercy ou bien devrais-t-on dire qu’il faut simplement montrer quelque chose, ce soir cela n'a pas été le cas ou du moins pas pendant 60 minutes.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...