Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 26ème journée : Epinal vs Chamonix
6-7
(1-3 1-2 4-2)
À Epinal - Patinoire de Poissompré le 05/12/2017
Arbitres : MM. Hauchart et Cregut assistés de MM. Caillot et Yssembourg
1526 spectateurs
Pénalités : 12 minutes contre Epinal
                     16 minutes dont 10 à Birbaum contre Chamonix
Epinal  ] Chamonix  ]
Épinal le lièvre et Chamonix la tortue
 
Épinal et Chamonix sont tous deux à la recherche d’une victoire après quatre défaites de rang. Avant-derniers avec 19 points de retard sur la huitième place occupée par leur hôte du soir, les Chamoniards semblent déjà condamnés à la poule de relégation. Épinal aimerait éviter de les y rejoindre mais les Gamyo se sont lentement enfoncés en direction de la zone rouge ces derniers temps, handicapés par une infirmerie débordante. Les Vosgiens espèrent ce soir l’emporter devant un public plus clairsemé qu’à l’accoutumée et ainsi glaner trois points précieux dans la lutte à distance engagée avec Angers et Nice pour éviter de basculer à la neuvième place tant redoutée.
 
Epinal - Patinoire de Poissompré, Hockey Hebdo Celian Steiner le 06/12/2017 à 18:00
Côté spinalien, les deux dernières recrues Barnett et Bisonnette ne sont pas encore qualifiées. Manquent également à l’appel Varley, Martin Charpentier, Sabatier, Soudek et bien sûr le gardien titulaire Andrej Hocevar. Ce sont donc Isaac Charpentier et Richard Sabol qui débutent la rencontre dans les cages.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 26ème journée : Epinal  vs Chamonix  - Épinal le lièvre et Chamonix la tortue
Photographe : Celian Steiner

Excellent début de match de Chamonix

Pulliainen cadre le premier tir de la rencontre pour Chamonix, ce à quoi répond Nikiforuk d’une déviation qui passe au-dessus de la cage de Sabol. L’ouverture du score ne tarde pas : Johnston tire à côté du but spinalien mais Birbaum récupère le palet à la bleue et prend son temps pour ajuster un tir puissant (3’44, 0-1).

Devin écope quant à lui de la première pénalité (4’16) et Chamonix en profite pour doubler la mise. Épinal est incapable de ressortir le palet de sa zone et quand Andersen tire, Charpentier ne parvient pas à geler le palet et Johnston n’a plus qu’à le pousser au fond des filets (5’35, 0-2).

Les Spinaliens font une entame de match catastrophique et même le capitaine Mosienko, pourtant excellent dimanche, n’y est plus : en zone défensive, il se fait voler le palet par Fujerik qui tire dans la mitaine de Charpentier. La correction ne va pas tarder plus longtemps : de la bleue, Birbaum marque d’un nouveau lancer dévastateur (7’29, 0-3).

Les Spinaliens qui n’ont toujours pas cadré le moindre tir utilisent déjà leur temps mort pour tenter de stopper l’hémorragie.
Épinal bénéficie de son premier power-play après une faute de Cerkovnik sur Carter (8’10) mais ne va pas en profiter : Nikiforuk se heurte aux bottes de Sabol (après neuf minutes, il s’agit de sa première intervention) puis Carter tire sur la transversale. L’attaquant spinalien n’est pas en réussite en ce moment, il avait déjà touché deux fois les montants dimanche…
Les déboires d’Épinal se poursuivent une fois les Chamoniards revenus à cinq : une passe interceptée permet à Rundgren de tirer mais Charpentier bloque le palet entre ses jambes. Sur un tir de Plaire, Carter récolte une pénalité inutile (11’47). Chamonix ne sera pas très dangereux durant ces deux minutes mais une action résume bien le début de match d’Épinal : Mosienko seul dans la zone chamoniarde fait une passe en retrait qu’aucun de ses coéquipiers ne contrôle. Le palet traverse la glace jusque Charpentier qui est alors obligé de le geler…
Après un tir de Fujerik dans le masque du gardien spinalien, on sent tout de même un léger réveil d’Épinal. Farina tire dans les bottes de Sabol et Nikiforuk frôle le poteau. C’est finalement sur un lancer de Silas qu’Épinal réduit le score avec beaucoup de réussite : son lancer de la bleue passe à côté avant de rebondir dans la balustrade et de revenir dans le dos de Sabol, le but est accordé à Mulle (16’53, 1-3).

Épinal va finir le tiers sur cette lancée avec un bel effort de Lorcher puis une très bonne présence de la ligne McDonough-Mulle-Nikiforuk, mais le palet passe deux fois juste à côté des poteaux.
Pourtant auteurs de bons débuts de matchs ces derniers temps, les Gamyo ont réalisé leur pire démarrage de la saison, menés 0-3 après huit minutes. Le but marqué en fin de tiers permet de conserver quelques maigres espoirs mais cette entame catastrophique se paiera très cher à la fin…

Tirs cadrés : 7 pour Épinal, 14 pour Chamonix
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 26ème journée : Epinal  vs Chamonix  - Épinal le lièvre et Chamonix la tortue
Photographe : Celian Steiner

Jusque quatre buts d’avance pour Chamonix

En début de tiers, malgré des essais de McDonough puis Carter, c’est Chamonix qui reprend le large. Rundgren surprend Charpentier dans un angle improbable (22’57, 1-4) puis Fujerik fait le tour de la cage (il s’agissait déjà de sa spécialité quand il jouait à Épinal) pour servir Pulliainen face à la cage (24’16, 1-5). 

Charpentier cède alors sa place à Zan Us devant le filet pour terminer ce match bien mal embarqué. Us est d’ailleurs sollicité d’entrée avec une action chaude de Gleveau.
Dans les minutes qui suivent, Épinal va se procurer bon nombre d’actions favorables mais la finition va pêcher et Sabol écœure les attaquants tour à tour. McDonough face à la cage grande ouverte rate son contrôle et Devin après un slalom dans la défense est repoussé du bout de la botte du gardien chamoniard. Les Pionniers perdent leur maître à jouer Birbaum pour 10 minutes pour attitude antisportive (25’30) ce qui laisse un peu de champ à Épinal. Toutefois, même quand Sabol laisse échapper le palet sur un tir de Devin, personne n’est capable de le pousser dans le but.
Un cinglage de Plaire sur McDonough (27’36) offre un deuxième power-play infructueux à Épinal. Le seul tir cadré est l’œuvre de Silas, le palet est sorti de la zone par Johnston et Biscard s’en va même tirer sur la cage spinalienne. Les Pionniers revenus au complet, un énorme cafouillage impliquant Mulle et Fauchon se déroule aux abords de la cage de Sabol. Le doute est permis mais les arbitres n’accordent pas de but. Finalement, le palet repart de l’autre côté de la patinoire et Susanj est puni après un tir de Johnston (30’08). Chamonix ne produit rien sur cette supériorité mais en contre à deux, McDonough et Nikiforuk échouent dans les bottes de Sabol.  Le gardien chamoniard revient ensuite de nulle part pour capter de la mitaine le tir de Mulle complètement décalé, avant d’en détourner un autre du bouclier dans les instants qui suivent. Ce sera finalement Lorcher, en déviant un tir de Baldwin depuis les cercles qui trouvera la faille (34’43, 2-5).

Lorcher n’a pas toujours la même réussite et concède un tir de pénalité à Crowder venu lui voler le palet sur la ligne bleue (37’39). Crowder le rate, tirant trop haut. Le tiers s’achève avec un tir de chaque côté, de Birbaum pour Chamonix puis de Susanj dans le masque de Sabol pour Épinal.
Même en étant mieux inspirés sur ce second tiers, les Spinaliens ont à nouveau très mal débuté la période, encaissant deux buts dans les cinq premières minutes. Chamonix a compté jusque quatre buts d’avance avant que Lorcher ne réduise la marque. À vingt minutes du terme, les Pionniers sont en route vers les trois points.

Tirs cadrés : 18 pour Épinal, 11 pour Chamonix
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 26ème journée : Epinal  vs Chamonix  - Épinal le lièvre et Chamonix la tortue
Photographe : Celian Steiner

L’incroyable remontée n’aura pas lieu

Susanj lance idéalement Rapenne, finalement arrêté par les défenseurs savoyards. En contre, Plaire redonne une quatrième longueur d’avance à Chamonix, inscrivant le premier but encaissé par Us ce soir (32’37, 2-6). 
Epinal est au plus mal, d’autant plus que Devin récolte une pénalité dans le coin de la zone spinalienne (32’58). Celle-ci s’achève sans rien d’intéressant à signaler. Le réveil spinalien va alors avoir lieu, initié par les JFL. Pendant trois minutes de folie, Épinal va déjouer un Sabol très en réussite depuis le début du match et marquer trois buts sur ses trois premiers tirs cadrés ! Mais ce réveil est sans doute un peu trop tardif…
Rapenne tire à côté et de l’arrière de la cage, McDonough réussit à rentrer le palet dans le but (45’27, 3-6). Quelques secondes plus tard, Briand marque son premier but de la saison d’un tir parfaitement ajusté sous la barre (45’40, 4-6). 

Chamonix utilise son temps mort et tente de riposter avec un tir de Plaire après un rebond dans la balustrade puis un deux contre un de Crowder et Johnston qui se conclut par un tir trop haut. Tout réussit à Épinal et Rapenne ramène finalement les siens à une seule longueur au panneau d’affichage d’un superbe tir en lucarne (48’26, 5-6).

Poissompré se met à penser qu’un incroyable retournement de situation est possible ! L’illusion ne va pas perdurer longtemps : Fujerik tire dans le masque d’Us puis Birbaum, laissé complètement seul à la bleue, conclut une interminable séquence de Chamonix en zone offensive, s’offrant un triplé par la même occasion (49’37, 5-7).

Avec 10 minutes à jouer et deux buts de retard, Épinal peut encore y croire. Nikiforuk se faufile jusqu’aux bottes de Sabol mais les instants suivants seront plutôt à l’avantage de Chamonix. Birbaum, encore lui, s’en prend à Us de près. Suite à un nouveau tour de cage de Fujerik, le palet entre dans le but mais celui-ci est refusé. Le chronomètre défile en défaveur d’Épinal qui jette ses dernières forces dans la bataille : Mulle tire juste à côté, tout comme Silas, et Nikiforuk est stoppé par Sabol.
À un peu plus de deux minutes du terme, Us quitte la glace au profit d’un attaquant supplémentaire. McDonough tire au-dessus et Susanj commet une faute stupide (58’33) qui semble condamner son équipe… C’était sans compter sur le scénario complètement fou de ce match qui tiendra Poissompré en haleine jusqu’au bout : Baldwin réduit le score en infériorité ! (59’20). 

Us sort à nouveau et dans les toutes dernières secondes, Baldwin et Rundgren sont pénalisés après un accrochage vers la cage de Sabol (59’53). Il reste sept secondes et un engagement en zone offensive pour les Gamyo… mais Chamonix va conserver le palet dans la bande et s’assurer la victoire… Les Pionniers ont tremblé, Épinal n’est pas passé loin d’une incroyable remontée !

Tirs cadrés : 7 pour Épinal, 9 pour Chamonix.
 

Il ne faisait pas bon être un gardien hier soir à Poissompré, avec treize buts marqués. Ce match reflète bien la dépendance d’Épinal à son gardien titulaire : les Gamyo n’avaient jamais encaissé plus de six buts cette saison, ils en ont pris sept ce soir contre la moins bonne attaque du championnat, qui n’en avait jamais marqué plus de cinq. Portés par Birbaum et son triplé, les Pionniers ont conservé avec difficulté l’avance acquise en début de match et plongent un peu plus Épinal dans la crise qui s’installe. En cas de défaite vendredi à Nice, Épinal abordera la trêve dans la zone des play-down… Mais cette trêve fera nécessairement du bien et permettra de récupérer une partie des joueurs blessés fin décembre. Dans le même temps, les Pionniers accueilleront Mulhouse, leur prédécesseur au classement.
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Soph650 a écritle 07/12/2017 à 13:23  
Il faut souligner le beau parcours d'Isaac Charpentier qui n'a que 18 ans. Rares sont les clubs qui osent faire confiance aux jeunes gardiens. Bravo Epinal
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...