trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 33ème journée : Bordeaux vs Rouen
3-5
(0-1 1-2 2-2)
Le 07/01/2020
Bordeaux Mériadeck
Bordeaux ] Rouen ]
Les Dragons frappent cinq fois à Mériadeck !
 
Désormais sixièmes au classement de la Ligue Magnus et distancés par les Scorpions de Mulhouse, les Boxers, rentrés victorieusement de Briançon (3-2) ont stoppé momentanément leur spirale négative mais sans rassurer totalement l'ensemble de l'équipe et le public. Cependant, Alexandre Mulle et Mitch Ferguson ont effectué leur retour au jeu
 
Bordeaux Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadeau le 09/01/2020 à 22:00
FICHE TECHNIQUE

2107 spectateurs
Arbitres : MM. Rauline et Barcelo G. assistés de MM. Caillot et Goncalves
Buts :
Bordeaux : ; 36.23 Charles-Eric Legare (ass Félix Petit et François Paquin) ; 42.45 Olivier Labelle (ass Victor Barbero) ; 45.26 Olivier Labelle (ass Loïk Poudrier et Felix-Antoine Poulin)
Rouen : 19.59 Loïc Lamperier (ass Chad Langlais et Bastien Maia) ; 26.46 Loïc Lamperier (ass Nicolas Deschamps et Joël Caron) ; 34.49 Joël Caron (ass Bastien Maia et Chad Langlais) ; 41.00 Marc-André Thinel ; 58.12 Joris Bedin (ass Vincent Nesa et Juha Koivisto)
Pénalités
24 minutes dont 10 à Levesque contre Bordeaux
12 minutes contre Rouen
Pour ce 33ème chapitre de la saison régulière, ce sont les Dragons de Rouen (4èmes) qui se déplacent en Aquitaine avec l'intention de poursuivre leur belle série, confirmée précédemment à l'Ile Lacroix par une victoire (3-0) face à l'Hormadi d'Anglet. Vainqueurs des deux premières confrontations cette saison, les hommes de Fabrice Lhenry déploieront toutes leurs armes pour arracher la troisième. L'exploit reste-t-il toutefois possible pour les Boxers, qui n'ont plus battu Rouen à la maison depuis la saison 2016-2017 ?
 
Absents Bordeaux : Jonathan Janil (blessé) – Alexandre Ranger – Aina Rambelo (malade).
Absents Rouen : Joran Reynaud – Enzo Cantagallo – Anthony Guttig.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 33ème journée : Bordeaux vs Rouen - Les Dragons frappent cinq fois à Mériadeck !
Photo Site Facebook officiel des Boxers
 
1ère période :
Pour le duel de gardiens, c'est Julian Junca qui sera opposé à Matija Pintaric.
1ère ligne Bordeaux : Félix-Antoine Poulin, Maxime Moisand, Olivier Labelle, Félix Petit, Charles-Eric Légaré.
1ère ligne Rouen : Florian Chakiachvili, Mathieu Roy, Nicolas Deschamps, Vincent Nesa, Joel Caron.

Bordeaux gagne le face-off et tente de partir en zone offensive alors que la défense des Dragons organise son placement sur la glace. Le début de match reste serré mais équilibré avec deux équipes qui se heurtent à des lignes défensives bien positionnées. Le palet circule rapidement sans proposer beaucoup de shoots durant les trois premières minutes. Julian Junca repousse une déviation de Juha Koivisto.
Les arbitres laissent le jeu se dérouler car les contacts ne sont pas trop engagés entre deux adversaires qui s'observent en essayant de rentrer progressivement dans la partie. Robin Colomban s'échappe à droite et manque son freinage avant d'armer son tir. Julian Junca sort un gros double arrêt face à Florian Chakiachvili (haut de zone) et Julien Msumbu face à lui. Le premier power-play pour Rouen commence par deux tirs qui frôlent le cadre. Historiquement, on peut rappeler que les confrontations entre ces deux équipes réservent régulièrement des oppositions qui se jouent sur des petits détails.
Le travail défensif sérieux des locaux leur permet de tenir cette première supériorité numérique. Lancé sur le côté gauche, Maurin Bouvet trouve la mitaine de Julian Junca. De l'autre côté, Matija Pintaric s'illustre en sortant un tir de Robin Colomban, placé dans l'axe. Alexandre Mulle met ensuite le gardien international slovène à contribution.
Le duel des gardiens est véritablement lancé et se poursuit avec une nouvelle mitaine de Julian Junca face à Loïc Lampérier, qui fera bien parler de lui plus tard dans la rencontre. Le match démarre véritablement avec plusieurs arrêts parfaits des gardiens dont le duel par cage interposée prend beaucoup d'intérêt.
Le gardien des Boxers, très présent devant sa cage, rassure ses partenaires en sortant une occasion à ras de glace d'Atte Makinen. Peu après la moitié de ce premier tiers-temps, les Dragons s'offrent une nouvelle supériorité numérique dont l'attaque est organisée par Nicolas Deschamps et Chad Langlais. Celle-ci se termine par un lancer cadré sans danger pour Julian Junca avant le changement de ligne (11'32).
Cette phase de jeu se déroulait à 4 contre 3 en faveur des visiteurs car Atte Makinen, Olivier Labelle et Félix-Antoine Poulin se trouvaient en prison. Après un nouvel arrêt de Julian Junca face à Nicolas Ritz, on peut remarquer que ce début de rencontre ne ressemble pas réellement à ce que doit être un premier tiers-temps de Ligue Magnus.
Le jeu des deux équipes manque cruellement de vitesse et de rythme, les occasions nettes ont du mal à s'enchaîner. Florian Chakiachvili voit son lancer frôler la cage. Sur l'action qui suit, Robin Colomban fait briller Matija Pintaric qui repousse avec beaucoup d'autorité.
Les Dragons, plus dangereux offensivement, poursuivent leur série de tirs avec Nicolas Deschamps qui cherche le coin droit du but mais Julian Junca arrive à se détendre suffisamment pour s'emparer du palet. Pourtant, l'ouverture du score, pour les Dragons, arrive à une seconde de la fin de cette période. Chad Langlais, aidé de Bastien Maia, orientent le jeu dans l'axe, face à la cage, vers Loïc Lampérier, qui avec toute son expérience et son talent, place parfaitement sa déviation (0-1 à 19'59).
 
 
2ème période:
Les Dragons remportent le face-off et se projettent immédiatement en direction du but bordelais. Les hostilités commencent par un tir à la ligne bleue de Cameron Barker, nouveau venu dans les rangs rouennais. Ce deuxième tiers-temps, comme le premier, sera dominé à nouveau par les joueurs de Fabrice Lhenry. Positionné à son tour à la bleue, Chad Langlais lance à ras de glace et laisse Julian Junca intervenir. Cette occasion achève un long temps fort d'attaque des Dragons.
Les Boxers, en revanche, connaissent des difficultés pour sortir de leur moitié de glace et venir inquiéter Matija Pintaric. Pierre Crinon décale Vincent Nesa sur la gauche mais son tir passe légèrement à droite. Les Dragons exercent une forte pression autour de la cage bordelaise sans pourtant faire évoluer le score. Julian Junca remporte un nouveau duel en deux temps contre Joris Bedin. Alors que les quatre premières minutes sont passées, les visiteurs prennent désormais le contrôle dans tous les secteurs de jeu grâce à une récupération de palets régulière et une organisation parfaite.
Sur une nouvelle phase de supériorité numérique, Rouen réussit à ajouter un deuxième but après un début d'action entre le duo Joel Caron-Nicolas Deschamps. Loïc Lampérier, encore présent devant la cage, ne manque pas l'occasion d'inscrire un doublé et donne un petit break d'avance à ses partenaires (0-2 à 26'46).
Les Boxers réagissent dans les secondes qui suivent avec un gros travail organisé par Félix-Antoine Poulin, Loik Poudrier et Félix Petit. Matija Pintaric repousse le tir du numéro 27 des Boxers avant de se coucher pour stopper celui de Félix Petit. Ces deux lancers font suite à une bonne série de passes à proximité de la cage des Dragons. Les Boxers continuent de faire le forcing et multiplient les occasions sans être récompensés de leurs efforts. Matija Pintaric sort le tir de Marc-André Lévesque avant le retour des visiteurs en zone bordelaise.
Le danger reste permanent sur chaque attaque rouennaise car les joueurs se positionnent bien à la cage. La défense bordelaise tente de rester vigilante et partage son gros travail entre chaque ligne. Face à la cage, Vincent Nesa se décale et trouve Julian Junca sur sa route. Bastien Maia tente de profiter d'une erreur défensive, démarre sur la gauche et manque le cadre de peu. Tandis que les Boxers n'ont pas concrétisé leurs occasions pour revenir à 2-1, ce sont au contraire les Dragons qui trouvent encore les filets.
Chad Langlais et Bastien Maia lancent une belle séquence en triangle terminée dans l'axe par Joel Caron qui a pris tout son temps pour armer et ne laisser aucune chance au gardien bordelais (0-3 à 34'49).
Au même instant, Marc-André Lévesque est sanctioné de dix minutes (attitude antisportive). Les lignes défensives des Dragons bloquent de nombreux tirs bordelais et font preuve d'une grosse solidité alors que les minutes passent. Rouen garde le contrôle de la partie sans forcément effectuer un très grand match, mais en jouant juste. Moins de quatre minutes avant la pause, les efforts des Boxers sont enfin payants.
Charles-Eric Légaré, après un travail du duo québécois François Paquin – Félix Petit, récupère le palet et décoche un tir qui se loge dans le coin droit de la cage de Matija Pintaric (1-3 à 36'23).
Julian Junca repousse de l'épaule un tir du côté gauche de Bastien Maia. Deux minutes plus tard, Rouen accélère à nouveau et exerce une pression devant le gardien des Boxers, suite à la prison de Jules Lefebvre (38'22). La dernière occasion, signée Florian Chakiachvili, termine sur le poteau gauche.
 
 
3ème période :
Joel Caron s'échappe vers la cage dès les premières secondes, s'appuie sur Nicolas Deschamps mais c'est finalement Cameron Barker qui tire le premier et qui se heurte à Julian Junca, auteur d'un très bon match malgré les trois buts qu'il a concédés.
Quelques secondes après cette occasion, Marc-André Thinel, en redoutable chasseur de buts, accélère sur la droite et vient battre Julian Junca (1-4 à 41'00). La réaction des Boxers, à nouveau menés de trois buts, intervient après une faute de Florian Chakiachvili, par un tir de Loik Poudrier, légèrement dévié à gauche de la cible.
Profitant d'un moment de flottement au sein de la défense rouennaise, les Boxers en profitent pleinement. Victor Barbero voit son tir mal repoussé arriver sur Olivier Labelle qui trompe Matija Pintaric (2-4 à 42'45).
Cette réduction du score remet les locaux sur de bons rails car leur troisième tiers sera nettement plus satisfaisant que les deux premiers. Mathias Arnaud décale Mitch Ferguson qui décoche un tir puissant non cadré.
Les Dragons montrent à leur tour de l'indiscipline avec une prison pour Vincent Nesa, suivie d'une charge avec la crosse de Pierre Crinon, laissant les Boxers disposer d'un 5 contre 3 (44'57). Trente petites secondes plus tard, Félix-Antoine Poulin bute sur Matija Pintaric qui repousse le palet sur la gauche. Oublié par l'arrière garde des Dragons, Olivier Labelle, placé à gauche, surgit et offre le troisième but à son équipe, qui peut véritablement croire en ses chances (3-4 à 45'26).
Les Boxers sont enfin très dangereux et retrouvent leur hockey. Le dernier quart d'heure s'annonce difficile pour les Dragons qui ne comptent qu'une unité d'avance. Sonnés par ces deux buts marqués par un ancien de la maison, les joueurs de Fabrice Lhenry laissent passer l'orage en tentant de reprendre le contrôle d'un match qui leur semblait presque promis après le deuxième tiers.
Les occasions les plus nettes sont désormais bordelaises et offrent de nombreux palets d'égalisation. Les locaux dominent cette dernière partie de rencontre grâce à une bonne occupation de la glace (au niveau des lignes) et une meilleure communication entre les joueurs. Il ne faut cependant pas oublier que leur adversaire du soir peut accélérer à n'importe quel moment avec ses joueurs d'expérience (Marc-André Thinel, Loïc Lampérier...) ou plus jeunes (Joel Caron, Vincent Nesa...). Placé à la ligne bleue, Kévin Dusseau prend le temps d'armer un beau lancer dans la mitaine de Julian Junca (57'05).
Une minute plus tard, après avoir été bousculés au cours de ces dernières minutes, les Dragons lancent une dernière attaque qui sera concrétisée. Servi par Vincent Nesa et Juha Koivisto, Joris Bedin accélère seul sur le côté droit et place son palet légèrement au-dessus du gardien des Boxers (3-5 à 58'12).
Malgré quelques nouvelles bonnes situations autour de Matija Pintaric durant les derniers instants, les Boxers ne feront plus évoluer le score et laissent échapper trois nouveaux points à Mériadeck en ayant le regret de ne pas avoir fourni quarante premières minutes aussi brillantes que les vingt qui ont suivi.
 
 
Prochaines rencontres
Anglet / Bordeaux                              (10/01 à 20h30)
Rouen / Gap                                         (10/01 à  20h)
 
ETOILES DU MATCH
Rouen :    17 Nicolas Deschamps  (1 assistance)
 
Bordeaux :   93 Olivier Labelle   (2 buts)
                        27 Loik Poudrier  (1 assistance) 
                        16 Charles-Eric Légaré  (1 but)
 

Tirs
Rouen : 36                            (14, 17, 5)
Bordeaux : 26                      (8, 11, 7)  
 

COMPOSITIONS :
 
BORDEAUX :  Clément Fouquerel (20), Julian Junca (33) – Mitch Ferguson (6), Jules Lefebvre (22), Félix-Antoine Poulin (44), François Paquin (55), Marc-André Lévesque (77), Maxime Moisand (90 cap) – Félix Petit (10), Alexandre Mulle (11), Julien Guillaume (13), Charles-Eric Légaré (16), Victor Barbero (24), Jules Gallet (26), Loik Poudrier (27), Robin Colomban (72), Vince Tartari (73), Mathias Arnaud (91), Olivier Labelle (93), Jonathan Lessard (97).
Coach : Olivier Dimet.
 
ROUEN :  Gaétan Richard (38), Matija Pintaric (69) – Pierre Crinon (7), Atte Makinen (14), Kévin Dusseau (20), Cameron Barker (25), Mathieu Roy (36 cap), Florian Chakiachvili (62), Chad Langlais (72) –  Vincent Nesa (6), Julien Msumbu (8), Juha Koivisto (12), Maurin Bouvet (15), Nicolas Deschamps (17), Bastien Maia (18), Marc-André Thinel (24), Loïc Lampérier (27), Joris Bedin (37), Nicolas Ritz (91), Joel Caron (96).
Coach : Fabrice Lhenry.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...