Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 37ème journée : Epinal vs Nice
4-5
(2-1 1-1 1-3)
À Epinal - Patinoire de Poissompré le 21/01/2018
Arbitres : M. Cregut assisté de Mme Boniface et M. Barcelo J.
1822 spectateurs
Pénalités : 22 minutes dont 10 à Soudek contre Epinal
                     8 minutes contre Nice
Epinal  ] Nice ]
Le dernier ticket vaudra cher
 
Les Gamyo s’étaient construit une avance confortable sur la neuvième place mais celle-ci s’est effondrée avec une série de cinq défaites. Les Aigles de Nice en ont profité pour revenir à trois points seulement de la huitième place synonyme de play-offs… et ce sont justement eux qui se déplacent sur la glace de Poissompré ce soir ! Une occasion en or pour eux de revenir à égalité de points et de se relancer plus que jamais dans la course aux séries. Andrej Hocevar et Serguei Khoroshun prennent place devant leurs cages respectives alors qu’une minute d’applaudissement précède le coup d’envoi, en hommage à un supporter niçois disparu. Dans les rangs spinaliens, on note l’absence de Susanj (suspendu jusque la fin de saison régulière) et de Rapenne (malade).
 
Epinal - Patinoire de Poissompré, Hockey Hebdo Celian Steiner le 22/01/2018 à 13:30
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 37ème journée : Epinal  vs Nice - Le dernier ticket vaudra cher
Photographe : Celian Steiner

Bonne entame spinalienne

Le match débute sur une pénalité pour cinglage contre Dorey (0’25) que Nice va tuer sans le moindre souci, dégageant à trois reprise et s’offrant même un contre par l’intermédiaire de Hrehorcak et Hampl. Sur ces deux minutes, Épinal ne cadre pas le moindre tir, même si Barnett a été bien placé face à la cage. L’ouverture du score ne va pourtant pas tarder et elle interviendra dès le premier tir cadré du match : Un shoot de Llorca est dévié par Barnett et termine sa course entre les bottes de Khoroshun (3’45, 1-0).

Soudek aurait pu doubler la mise quelques minutes plus tard en break mais gêné par le retour de Belisle, il échoue contre les bottes du gardien niçois. En ce début de partie, Épinal domine et Nice se montre peu dangereux, seul un shoot d’Hampl finit sur l’épaule d’Hocevar. En face, Khoroshun est bien plus sollicité, s’interposant contre Fauchon puis McDonough, tandis que Mulle rate le cadre d’un rien. Les Niçois sont pénalisés une seconde fois pour une faute de Vondracek (9’34) et cette fois, les Spinaliens vont parvenir à s’installer correctement. Khoroshun capte de la mitaine un shoot puissant de Soudek mais il ne peut rien faire contre celui de Carter, qui se replace plein axe avant de décocher un missile (10’43, 2-0).

Épinal a très bien débuté son match et poursuit sur cette lancée : Baldwin tire dans les bottes et Soudek trop haut. Pourtant, Nice va réduire le score sur un exploit individuel de Bagin. Après un slalom, il fait le tour de la cage et Hocevar n’a pas le temps de se replacer (11’47, 2-1).

Les Niçois obtiennent ensuite leur première supériorité suite à un accrochage de Lorcher sur Hamrak (12’53). À la lutte contre la bande puis devant la cage spinalienne, Farina et Hampl ne tarderont pas à être sanctionnés à leurs tours (13’25). Hocevar dévie les essais de Carpentier et de Dorey et la pénalité s’achève.
La fin de tiers est beaucoup plus équilibrée et des tirs de Walter et Scolari répondent à ceux de Llorca et Carter. De chaque côté, des occasions sont gâchées par la précipitation ou l’imprécision : pour Nice, un contre à deux contre un est avorté car Hamrak manque un contrôle tandis que pour Épinal, Lorcher est privé d’un break à cause d’une passe trop appuyée. Le score n’évolue plus avant la pause, d’une part grâce au sauvetage de Grittans alors que Switzer se présentait face à Hocevar et de l’autre, grâce à la parade de Khoroshun face à McDonough.


Tirs cadrés : 11 pour Épinal, 10 pour Nice.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 37ème journée : Epinal  vs Nice - Le dernier ticket vaudra cher
Photographe : Celian Steiner

Nice égalise mais Épinal répond en infériorité

Sous l’impulsion de McDonough, Carter ou encore Soudek, les Gamyo rentrent plus fort que leurs adversaires dans ce second tiers et vont entièrement dominer les cinq premières minutes, sans pour autant prendre le large au tableau d’affichage. Ce n’est qu’au bout de cinq minutes et en supériorité que les Aigles vont retourner dans le camp spinalien, après une obstruction inutile de Lorcher (24’38). Les Spinaliens ne vont pas avoir trop de difficultés à s’en sortir, Hocevar repoussant les deux tentatives de Belisle et Carpentier et Nikiforuk s’en allant en contre en fin d’infériorité. La pénalité achevée, Nice poursuit sur cette lancée avec un essai de Vondracek, puis un palet intercepté en zone niçoise met Mosienko dans de bonnes dispositions. Dans le même temps, Hampl est sanctionné pour une crosse haute sur le visage de Nikiforuk (28’52). Sur la supériorité qui en découle, Épinal est bien installé mais Khoroshun détourne les tirs de Soudek et celui de Baldwin. Une fois la pénalité achevée, Bogdanoff n’est pas loin de l’égalisation en contre.
Sur un break de Briand, Khoroshun sauve les siens mais en perd sa crosse… Il réussit tout de même à empêcher Lorcher de s’emparer du rebond, mais Nice a eu très chaud. Il s’en suit une longue séquence de jeu dans la zone niçoise, qui ne donne rien pour les Vosgiens. Par contre, une fois repartis en zone offensive, les Aigles égalisent rapidement par l’intermédiaire de  Dorey, servi de l’arrière de la cage par Hrehorcak (36’01, 2-2).

Juste après le but niçois, Baldwin fait trébucher Draper en zone neutre (36’39). Cela ne semble rien arranger aux affaires spinaliennes et pourtant… Mosienko réalise déjà une première fois un travail énorme dans la zone niçoise, avant d’intercepter le palet en zone neutre et de servir Llorca pour un but en infériorité (37’07, 3-2).

La Gamyo se sort sans encombre de la fin de pénalité. Dans les derniers instants, une charge contre la tête de Soudek sur Walter donne à Nice une pénalité différée, qui s’achèvera sur la sirène. Soudek écope de 2’+10’ et Épinal débutera le dernier acte en infériorité.

Tirs cadrés : 12 pour Épinal, 8 pour Nice.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 37ème journée : Epinal  vs Nice - Le dernier ticket vaudra cher
Photographe : Celian Steiner

Les Aigles renversent le match

Épinal réussit  à contenir Nice pendant la première minute d’infériorité, puis les Aigles passent à l’offensive avec une première tentative de Hrehorcak. La séquence niçoise se poursuit une fois Épinal revenu au complet et Hocevar réalise un arrêt incroyable face à Andres sur un rebond, couché sur le dos et la botte au-dessus de la tête. Le portier spinalien s’incline par contre dans la foulée sur un tir en pleine lucarne de Hrehorcak (42’20, 3-3).

Après cette nouvelle égalisation niçoise, Épinal reprend rapidement l’avantage au tableau d’affichage, avec beaucoup de réussite. Sur un contre à trois contre deux, un palet lancé par Nikiforuk est dévié par un patin niçois dans les filets. Le but est accordé à Barnett, placé en embuscade au second poteau (44’10, 4-3).

Cette partie devient un véritable jeu du chat et de la souris car Nice va revenir au score une troisième fois. Nikiforuk est pénalisé pour une faute sur Walter (45’04) et les Aigles déploient leur power-play. Comme lors du but précédent, c’est quelques secondes après le retour d’Épinal au complet que les Niçois vont trouver la faille : Belisle contrôle le palet dans l’axe et prend son temps pour ajuster un shoot juste sous la barre (46’18, 4-4).

Les Aigles posent bien des soucis aux Spinaliens alors que le dénouement du match approche. Ils multiplient les longues séquences en zone vosgienne, même si celles-ci restent infructueuses. Épinal procède en contre, d’abord avec McDonough et Nikiforuk puis avec McDonough et Silas. Dorey, vigilant, se jette à terre pour couper la dernière passe. Après un tir de Carter dans la mitaine de Khoroshun et un autre de Bagin dans les bottes d’Hocevar, on entre dans les dix dernières minutes et l’atmosphère devient irrespirable. Khoroshun brille à nouveau face à Barnett, bien servi par McDonough, puis le match bascule. Placé dans le coin de la zone spinalienne, Hamrak empêche le palet de sortir et envoie un missile dévié par Montenoise dans les filets d’Hocevar (53’06, 4-5).

C’est la première fois que les Niçois prennent l’avantage et alors que leurs adversaires ont déjà réussi à égaliser à trois reprises, les Spinaliens n’arriveront pas à faire de même.
Les Gamyo vont tout de même essayer d’arracher la prolongation, mais en vain : Llorca tire dans les bottes de Khoroshun, Baldwin trop haut et Soudek coincé entre deux défenseurs rate son dernier geste. La sortie d’Hocevar, un peu plus d’une minute avant le terme et le temps mort à 43 secondes de la fin n’y changeront rien. Le score reste inchangé, Nice n’arrivant pas à marquer dans la cage vide : un tir s’échoue même sur le poteau.

Tirs cadrés : 10 pour Épinal, 10 pour Nice.
 

Il s’agit de la sixième défaite d’affilée pour Épinal, soit la plus longue série de revers depuis le début de l’ère Gamyo. Rien ne va plus pour les Vosgiens alors que Nice retrouve un second souffle avec cette quatrième victoire à l’extérieur de la saison. C’est un succès mérité pour les Niçois qui ont été dominés pendant la première partie du match mais qui ont su rester concentrés pour retourner la partie lors du dernier tiers, en y inscrivant trois buts. Le score serré et le nombre de tirs cadrés équivalent (32 à 28) montrent que Nice et Épinal sont deux équipes de niveau très proche actuellement. Des équipes de bas de tableau certes, mais qui ont livré un match équilibré dans l’ensemble et agréable à suivre.
Cette proximité dans le niveau de jeu se retrouve aussi désormais au classement : Nice compte désormais le même nombre de points qu’Épinal au classement. Les Gamyo conservent leur huitième place grâce à la différence de buts, notamment grâce au succès 7-0 en début de saison. Celui-ci aura une importance capitale si les deux équipes sont toujours à égalité en fin de saison…
Il n’y a pas que ce match qui a resserré le classement : le succès de Mulhouse 6-2 à Chamonix replace également les Scorpions (qui ont toutefois un match d’avance) à deux points de Nice et Épinal. C’est donc un sprint à trois qui se profile pour les dernières journées pour obtenir la huitième place tant convoitée et le dernier billet pour les play-offs. Mardi se tiendra une rencontre capitale dans cette optique à Nice avec la réception de Mulhouse. Dans le même temps, les Gamyo se rendront à Lyon pour une double confrontation : ils joueront mardi leur match de 38ème journée avant de terminer mercredi le match interrompu après le premier tiers lors de la 7ème journée (qu’ils redémarreront avec un avantage de trois buts). Si jamais Épinal ressort défait de ces deux matchs, la huitième place serait alors la possession de Nice ou de Mulhouse.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...