Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 39ème journée : Epinal vs Bordeaux
0-1
(0-0 0-0 0-1)
Le 26/01/2018
Epinal - Patinoire de Poissompré
Epinal  ] Bordeaux ]
Bordeaux sur la plus petite des marges
 
Bordeaux et Épinal sont sans doute les deux équipes les plus décevantes depuis le passage à la nouvelle année. Respectivement sixièmes et huitièmes, les Boxers et les Gamyo ont besoin de points pour atteindre des objectifs revus à la baisse depuis le début de saison : les Girondins veulent assurer leur sixième place et ainsi s’éviter Grenoble et Rouen au premier tour des play-offs tandis que les Gamyo veulent seulement se qualifier pour les séries éliminatoires et s’éviter la poule de relégation. Entre deux équipes qui peinent depuis plusieurs semaines, le match du soir va être très brouillon.
 
Epinal - Patinoire de Poissompré, Hockey Hebdo Celian Steiner le 27/01/2018 à 13:00
FICHE TECHNIQUE

2026 spectateurs
Arbitres : MM. Fabre et Hauchard assistés de Mme Girard et de M. Levasseur
Buts :
Epinal :
Bordeaux : 40.46 Jonathan Lessard (ass Julien Desrosiers et Patrick McEachen)
Pénalités
8 minutes contre Epinal
4 minutes contre Bordeaux
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 39ème journée : Epinal  vs Bordeaux - Bordeaux sur la plus petite des marges
Photographe : Celian Steiner
Une entame bien soporifique

Les Boxers se présentent sur la glace avec un effectif amoindri, les attaquants Petit, Sauvé, Jaatinen et Terrier étant blessés. Côté spinalien, il ne manque que Susanj suspendu et Rapenne grippé. Andrej Hocevar et Ronan Quemener gardent les cages.
Il ne se passe pas grand-chose dans les premières secondes du match, la crosse de McDonough brisée avorte la première séquence spinalienne et le tir d’Edwards n’est pas dangereux pour Hocevar. Rapidement, la première pénalité du match (et la seule de ce premier tiers) est sifflée contre Gritans pour une charge discutable dans le coin de la zone bordelaise (1’43). Hormis un tir d’Edwards capté par Hocevar, le power-play bordelais est très brouillon… à l’image du reste du match.
En effet, le jeu des deux équipes est haché par de nombreuses pertes de palets et passes approximatives qui vont empêcher la construction d’actions dangereuses. La partie est plus physique que technique et comme c’est souvent le cas lors des affrontements entre Épinal et Bordeaux, d’âpres contacts ponctuent ce premier tiers. Les gardiens connaissent une entame de match très tranquille, Hocevar captant sans problème l’essai de Lessard après un débordement et repoussant avec plus de difficulté une passe de Moisand détournée par Valier. En face, Quemener doit attendre presque six minutes de jeu pour effectuer son premier arrêt face à Gritans et encore trois de plus pour le second sur un tir sans danger de la bleue de Llorca.
Après dix minutes de jeu, seulement six tirs ont été cadrés. Les dix minutes suivantes seront tout aussi peu prolifiques : Gritans tire dans la mitaine de Quemener puis en contre, Besch échoue dans les bottes d’Hocevar. Dans les secondes qui suivent, Guillaume se retrouve seul face à la cage après avoir bloqué le palet du patin mais tire trop haut. On notera encore une action de part et d’autre, un tir de Lessard dévié par le bouclier d’Hocevar et une incursion de Sabatier stoppée par Quemener. Dans les dernières minutes, McDonough commet deux erreurs qui privent Épinal de deux contres intéressants. Ce premier tiers brouillon s’achève sur un score vierge. Les Boxers ont légèrement pris le dessus mais se montrent tout aussi maladroits avec le palet que leurs adversaires.

Tirs cadrés : 5 pour Épinal, 10 pour Bordeaux.
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 39ème journée : Epinal  vs Bordeaux - Bordeaux sur la plus petite des marges
Photographe : Celian Steiner

Le jeu s’emballe… très légèrement

Quemener laisse un rebond sur un tir de Nikiforuk alors que Hocevar capte de la mitaine celui d’André. Ensuite, sur un débordement de Mulle, Mosienko butte sur le gardien girondin. C’est la première fois du match que Quemener est inquiété d’aussi près. Les Gamyo se procurent une autre occasion comme celle-ci dans les instants qui suivent, après une interception de Nikiforuk, mais cette fois Barnett manque le cadre.
Toujours aussi imprécis dans leurs passes, les Vosgiens se font contrer presque à chaque possession et laissent Hocevar rattraper les erreurs, notamment sur une énième incursion d’Edwards. Un cinglage de McEachen sur Carter va permettre à Épinal de se ressaisir un peu (28’04) mais sur le power-play les seuls tirs de Soudek et Baldwin manquent le cadre. Rambello et Moisand se chargent de dégager pour mettre fin à la pénalité, qui sera suivie d’un autre power-play mais pour les Boxers cette fois-ci : un accrochage de Briand met fin à une occasion bordelaise (30’20). Si Bordeaux parvient à s’installer et Desrosiers tire deux fois, les Boxers aussi font preuve d’une grande maladresse et perdent eux même le palet sur une passe qui quitte la zone offensive. Hocevar bloque de la mitaine le tir de Paquin en toute fin de power-play.
Revenus à cinq, les Vosgiens repartent de l’avant avec des shoots de Silas puis Carter. L’un deux provoque un rebond aérien au-dessus de la cage de Quemener et une belle pagaille aux abords du but mais le palet ne rentre toujours pas. En face, Lessard se lance dans un tour de cage après avoir récupéré un rebond mais Hocevar se couche à temps pour bloquer le palet.
Malgré les efforts de Nikiforuk ou encore de McDonough bien placé après un engagement, Épinal offre beaucoup trop souvent le palet à ses adversaires sur des passes ratées en zone neutre pour se montrer vraiment dangereux. Les Boxers n’arrivent pourtant pas à en profiter face à un Hocevar des grands soirs qui sauve son camp sur un nouveau slalom d’Edwards. À la fin du deuxième tiers, si le match est devenu un peu moins ennuyant, le score est toujours vierge.

Tirs cadrés : 10 pour Épinal, 13 pour Bordeaux.
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 39ème journée : Epinal  vs Bordeaux - Bordeaux sur la plus petite des marges
Photographe : Celian Steiner

Un but seulement

L’issue de la rencontre va se décider dès la première minute du dernier acte : servi par Edwards, Valier se retrouve face à la cage mais subit une obstruction de Silas (40’22). En power-play, Bordeaux va marquer en quelques secondes : un essai de Desrosiers est repoussé du bout de la botte d’Hocevar et Lessard pousse le rebond dans les filets (40’36, 0-1).
L’ouverture du score fait très mal à Épinal et pendant de longues minutes, il ne se passe presque plus rien sur la glace. Exactement comme au premier tiers, Épinal ne cadre que deux tirs sur la première moitié du tiers, le premier sur un revers de McDonough en contre après quatre minutes puis un tir de Devin détourné par Quemener sur sa transversale cinq minutes plus tard. Entre temps, Épinal multiplie les erreurs et Bordeaux ne joue pas beaucoup mieux.
Gritans écope d’une dernière pénalité pour une charge sur la ligne bleue (50’02) qui ne permet pas à Bordeaux de faire le break : Hocevar capte sans problème le tir de Besch et détourne de la botte celui d’André. Son équipe revenue au complet, il s’interpose face à Edwards, encore et toujours lui, parti en échappée en volant le palet à Llorca.
Incapables de se mettre à l’abri en marquant un second but, les Boxers s’exposent à une fin de partie stressante car les Spinaliens vont se réveiller pour les trois dernières minutes. Quemener repousse d’abord une déviation de Soudek puis un tir de Mosienko. A 1’26 du terme, Épinal utilise son temps mort et sort Hocevar pour jouer avec 6 attaquants.  La fin de match est irrespirable, hachée par les arrêts de jeu. La cage de Quemener est déplacée et il faut plusieurs secondes aux arbitres pour s’en rendre compte, provoquant les protestations du public et du banc spinalien. Bordeaux va même finir le match à quatre contre six, une pénalité étant sifflé contre Paquin (59’36) alors que Soudek venait d’échouer sur la barre transversale ! Le score en restera là, l’ultime essai de Carter échouant dans les bottes de Quemener sur la sirène.

Tirs cadrés : 5 pour Épinal, 13 pour Bordeaux.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 39ème journée : Epinal  vs Bordeaux - Bordeaux sur la plus petite des marges
Photographe : Celian Steiner

C’est sur le plus petit des scores que s’achève ce match brouillon et ennuyant, marqué par les maladresses des deux côtés.  Quemener s’offre un deuxième blanchissage sous le maillot bordelais, n’ayant eu à repousser que vingt tirs spinaliens. En face, Hocevar a été sollicité quasiment deux fois plus et avec 35 arrêts, il a longtemps maintenu son équipe à égalité avec Bordeaux. Épinal a failli arracher la prolongation dans les dernières secondes, ce qui n’aurait pas été entièrement mérité…
Les positions restent figées à l’issue de cette 39ème journée : les Bordelais restent sixièmes mais toujours sous la menace d’Angers, vainqueur dans le même temps 2-0 de Gap. Loin derrière, Épinal profite des défaites de Nice et Mulhouse pour conserver la huitième place mais la lutte s’annonce toujours serrée : les Aigles ne comptent que deux points de moins malgré un match de retard… Pour les Gamyo, le derby mardi soir contre Mulhouse risque d’être un tournant décisif dans la course aux play-offs.  Pour Bordeaux, si la qualification en phase finale ne fait déjà plus aucun doute, elle serait officiellement acquise en cas de victoire contre Amiens le même jour.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...