Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 6ème journée : Lyon vs Chamonix
5-3
(4-1 0-0 1-2)
Le 02/10/2018
Lyon
Lyon ] Chamonix  ]
Lyon joue avec le feu
 
Brillants ici même à Charlemagne mardi dernier, les Lions n’ont pas réussi à confirmer samedi soir à Anglet, muselés sur la petite glace du promu basque. Ils retrouvent ce soir les grands espaces de Charlemagne et leur public pour une rencontre qui s’annonce incertaine. Face à eux les Pionniers sont en forme après avoir écrasé Bordeaux et Gap. L’ancien gone Kazarine et ses nouveaux coéquipiers ont toutes leurs chances d’ajouter un nouveau scalp à leur collection si les lyonnais ne se montrent pas incisifs.
 
Lyon, Hockey Hebdo Antoine Paret le 04/10/2018 à 07:45
FICHE TECHNIQUE

1101 spectateurs
Arbitres : M. Bourreau assisté de MM. Peuriere et Goncalves
Buts :
Lyon : 03.03 Arturs Mickevics ; 09.00 Ainars Podzins (ass Ryan Verbeek et Julien Correia) ; 12.44 Julien Correia (ass Arturs Mickevics et Tomas Andres) ; 13.30 Jaka Ankerst (ass Cédric Di Dio Balsamo et Vincent Llorca) ; 59.57 Ryan Verbeek (ass Thomas Roussel et Julien Correia)
Chamonix : ; 17.52 Fabien Kazarine (ass Vojtech Kloz et Scott Jacklin) ; 51.14 Vojtech Kloz (ass Fabien Kazarine et Scott Jacklin) ; 56.27 Benjamin Lagarde (ass Cody Freeman et Maxence Leroux)
Pénalités
12 minutes contre Lyon
16 minutes dont 10 à Klimcek contre Chamonix


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Lyon vs Chamonix  - Lyon joue avec le feu
Photographe : Damien Desvarenne

Lyon met le feu d’entrée

Alors que les deux gardiens comptant le plus grand nombre d’arrêts se font face, ce sont les pionniers qui remportent l’engagement et se portent à l’attaque. Lyon va subir sur la première minute puis va ensuite assiéger Chamonix dans sa zone avec un gros pressing avant, gênant les relances. Depuis la bleue Podzins envoie dans l'angle opposé en cloche, Correia ne peut contrôler le palet mais le pressing lyonnais gêne la sortie de Chamonix et sur un contrôle manqué Mickevics intercepte à pleine vitesse et se retrouve seul face à Sabol pour lui glisser le palet entre les bottes (1 - 0 à 3’03 but pour Lyon marqué par Mickevics).

Les pionniers tentent de repartir de l’avant mais les locaux maintiennent un pressing avant constant, obligeant leur adversaire à n’opérer qu’en contre et prendre des gros shoots de loin comme Higby qui trouve la transversale. Alors que les débats commençaient à s’équilibrer Chamonix part en contre mais Correia intercepte à la ligne médiane et Verbeek en profite pour s’engouffrer côté droit jusqu'à la rouge, temporiser, puis remettre en rentrait à Podzins qui trouve directement dans la lucarne le premier poteau en one-timer (2 - 0 à 9’00 but pour Lyon marqué par Podzins, assisté de Verbeek et Correia).

Amochés, les savoyards continuent de se porter vers l’avant mais malgré une bonne conservation du palet ne parviennent pas à faire craquer Stojanovic sur les rares tirs enclenchés. Les esprits s’échauffent et tandis que Lyon vient buter sur Sabol c’est Gleveau qui doit quitter les siens pour 2 minutes après une faute d’agacement. Il ne faut que quelques secondes pour que Andres et Mickevics engluent la défense à gauche puis transmettent parfaitement à Correia seul sur la droite qui trouve à son tour l'entre-jambe de Sabol, voilé par Essery (3 - 0 à 12’44 but pour Lyon marqué par Correia assisté de Mickevics et Andres).

Leime pose son temps-mort pour remobiliser sa troupe avant qu’il ne soit trop tard mais malheureusement en vain. Dès la reprise, Llorca, dans ses classiques, expédie une passe millimétrée à Di Dio Balsamo et Ankerst tout seuls devant la cage. L'ex-gapençais n'a plus qu'à dévier légèrement le palet pour que le slovène trouve à bout portant le premier poteau de Sabol décidément bien seul (4 - 0 à 13’30 but pour Lyon marqué par Ankerst assisté de Di Dio Balsamo et Llorca).

Alors que les Pionniers sont assommés, les Lions vont commencer à lâcher un peu du lest. Les chamoniards s’accrochent et parviennent à obtenir un premier powerplay sur un faire-trébucher d’Essery. Lyon résiste aux premiers assauts, allant même jusqu’à jouer des contre mais Chamonix va finalement trouver enfin la faille en attaque placée. Tandis que le palet circule bien, l'ancien lyonnais Kazarine s'infiltre dans le carré défensif et se trouve seul face au géant Stojanovic lorsque la passe de Kloz arrive de derrière la cage (4 - 1 à 17’52 but pour Chamonix marqué par Kazarine assisté de Kloz et Jacklin).
Surpris, les lyonnais ne semblent pas vouloir insister et Chamonix va continuer à pousser jusqu’au terme des 20 premières minutes.

Lyon 4 – 1 Chamonix
Très bon premier tiers lyonnais. Très efficace offensivement les gones ont beaucoup tenté et trouvé la faille dans le premier quart-d’heure. Chamonix s’est laissé écraser et n’a pu opérer qu’en contre ou sur des actions individuelles. La réduction du score a semblé relancer la machine mais la pente est raide.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Lyon vs Chamonix  - Lyon joue avec le feu
Photographe : Damien Desvarenne

Les débats s’équilibrent, les esprits s’échauffent

Le match reprend et les deux équipes ne vont rien vouloir céder, quitte à commencer à jouer des coudes.
A la 21e minute, Andres est chargé à retardement par Kloz qui lui envoie son épaule en plein visage. Ferry se précipite pour défendre son collègue et hérite d’une pénalité alors que le chamoniard n’est pas repris par le trio arbitral. Lyon va subir coup sur coup deux pénalités mais tient bon et se risque même à contre-attaquer en infériorité.
Après sept minutes dans ce second tiers c’est Klimicek qui est exclu et écope d’une méconduite pour protestation. Lyon attaque mais Sabol semble avoir retrouvé ses esprits et stoppe une à une les tentatives lyonnaises, tout comme son homologue slovène sur une échappée chamoniarde.
Le match commence à devenir très brouillon, les deux équipes enchaînent temps forts et temps faibles, sauvées tour à tour par leur portier. Les échanges deviennent de plus en plus houleux et Chamonix termine le tiers en infériorité sans que Lyon n’en profite.

Lyon 4 – 1 Chamonix
Second tiers plutôt équilibré, voir même brouillon. Lyon a subi mais sans rompre, soutenu par un Stojanovic toujours en forme. Les deux équipes ont accru l’engagement physique et les pénalités ont logiquement commencé à pleuvoir, sans que cela ne profite à l’une ou l’autre. Quant à Andres, il assistera à la fin du match depuis les tribunes après la mauvaise charge de Kloz.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Lyon vs Chamonix  - Lyon joue avec le feu
Photographe : Damien Desvarenne

Lyon démarre le dernier acte en supériorité mais va trop tarder à lancer une vraie attaque pour inquiéter Chamonix. Les Pionniers eux ne veulent pas en rester là et vont marteler la cage lyonnaise. N’opérant plus qu’en contre ou action individuelle, les lyonnais restent solides en défense et les pionniers jouent de malchance avec plusieurs tirs contrés ou terminant sur les poteaux.
Après six minutes à subir c’est Lyon qui inverse la vapeur et reprend les devants. Le match redevient brouillon et aucune équipe ne semble prendre le dessus. Ce faux rythme va être accentué par un cafouillage arbitral : sur un retard de jeu, alors que l'un des juges de ligne veut engager en zone neutre, l'arbitre renvoie dans la zone lyonnaise.
L'engagement tarde à se faire, les joueurs semblent déroutés et finalement Lyon prend une pénalité pour retard de jeu que personne ne comprend dans les tribunes. Chamonix en profite pour marquer un but un peu casquette. Jacklin trouve Kazarine plein centre qui sert Kloz seul devant la cage mais dos au gardien. Le tchèque ne parvient pas à vraiment contrôler le palet qui va finir sa course tout doucement sur le poteau de Stojanovic, pris à contre-pied, et passer la ligne (4 - 2 à 51’14 but pour Chamonix marqué par Kloz, assisté de Kazarine et Jacklin).

Lyon ne semble pas prendre la mesure du danger qui guette alors que Chamonix trouve son second souffle. Di Dio Balsamo manque son duel face à Sabol après une superbe échappée qui aurait pu tuer le match. La sanction ne se fait pas attendre et sur un gros tir de Freeman, Stojanovic persuadé d’avoir gelé le palet entre ses bottes ne voit pas qu’il est retombé à côté de lui. Opportuniste, Lagarde s’en saisit et contourne la cage par-derrière pour inscrire le troisième but sans que le gardien n’ait le temps de réaliser son erreur (4 - 3 à 56’27 but pour Chamonix marqué par Lagarde assisté de Freeman et Leroux).

Le coach lyonnais est obligé de poser son temps-mort à son tour pour éviter le scénario catastrophe alors que côté chamoniard la cage est désertée. Les dernières minutes sont extrêmement tendues et Charlemagne retient son souffle jusqu’à un arrêt impérial de Stojanovic à 12 secondes du terme. Verbeek remporte l'engagement et se précipite pour récupérer le palet dégagé dans la zone chamoniarde, prenant la défense de vitesse et marque en cage vide, délivrant ainsi Charlemagne d’une oppressante fin de rencontre (5 - 3 à59’57 but en cage vide pour Lyon marqué par Verbeek assisté de Correia et Roussel).

Lyon 5 – 3 Chamonix
Troisième tiers mal maîtrisé par Lyon qui a laissé revenir Chamonix et s’est compliqué la vie. Les Pionniers auront montré un tout autre visage et ont manqué de peu l’égalisation.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Lyon vs Chamonix  - Lyon joue avec le feu
Photographe : Damien Desvarenne

CONCLUSION

Après un départ de feu les lyonnais ont joué au lièvre et la tortue dans un match tantôt équilibré, tantôt brouillon. Très efficaces offensivement dans le premier quart-d’heure, ils n’ont plus réussi à tromper Sabol et ont petit à petit laissé Chamonix remonter la pente. Si l’essentiel est assuré avec trois points en poche et une ascension à la cinquième place du classement général, les hommes de Sivic s’imposent au final sans vraiment briller.

ETOILES

Lyon : Arturs Mickevics – Le letton réalise encore un bon match et débloque son compteur de but personnel.
Correia avec trois points n’aura pas été en reste, tout comme le sauveur Verbeek tandis que Stojanovic sort encore une belle prestation malgré sa boulette.

Chamonix : Scott Jacklin, buteur et passeur, le canadien a été un vrai poison pour la défense lyonnaise ce soir.
Kazarine a également été très énergique face à ses anciens compagnons. Kloz aussi a été très percutant, un peu trop d’ailleurs à en juger la sortie sur blessure d’Andres.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Barberousse a écritle 04/10/2018 à 10:10  
Petite précision : Tomas Andres est victime d'une commotion cérébrale et resterait au repos pour une semaine à priori.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...