Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 6ème journée : Mulhouse vs Bordeaux
1-3
(0-0 1-2 0-1)
À L’Illberg de Mulhouse le 26/09/2017
Arbitres : MM. Cregut et Fabre assistés de MM. Courgeon et Furet
787 spectateurs
Pénalités : 18 minutes dont 10 à Havlik contre Mulhouse
                     16 minutes contre Bordeaux
Mulhouse ] Bordeaux ]
Dominer n’est pas gagner
 
Après leur dernière victoire Dimanche dernier face au leader Gapencais, les Mulhousiens ont affronté Mardi soir les Boxers de Bordeaux pour la 6ème journée de championnat. Du beau monde était d’ailleurs présent à l’Illberg avec la venue de Tim Bozon, fils de l’entraineur Bordelais, Philippe Bozon, lui même ancien joueur de NHL.
 
L’Illberg de Mulhouse, Hockey Hebdo Axelle Plaisant le 29/09/2017 à 11:30
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Mulhouse vs Bordeaux - Dominer n’est pas gagner
Photographe : Eric Mentele/Scorpionspictures

Le jeu commence en faveur des Mulhousiens qui, à la sortie du duel, réalisent une première attaque sur Clément Fouquerel. Première sanction également dans les secondes qui suivent pour le franco-canadien, Axel Rioux à 1:39mn, pour accrocher. Esipov rejoindra rapidement son camarade sur le banc à 2:49mn pour cinglage. Les Boxers se retrouvent alors à 4 puis 3 contre 5 dans les premières 5mn de jeu, mais ne réussissent pas à percer la défense Mulhousienne, qui résiste. 
Le bal des pénalités continu avec cette fois ci, Spencer Edwards qui inaugure la prison bordelaise pour ce match, à 3:48mn pour surnombre. La pénalité d’Esipov étant toujours « active » pour encore une minute, les deux équipes se retrouvent à 4 contre 4. Mais avant le retour de leur cinquième homme, les Scorpions prennent l’avantage et montent en zone offensive, palet au bout de la crosse. Sans trop d’occasions, les deux équipes remontent au complet sur la glace.
Les Alsaciens se placent efficacement, et malgré un coup de patins rapide pour les Bordelais, l’équipe locale continue à dominer ce premier tiers temps, sans pour autant concrétiser leurs actions. 
Les pénalités continuent de tomber pour les Boxers, engendrant une nouvelle supériorité numérique pour les locaux à 8:59mn. Le palet est logiquement envoyé en zone Bordelaise où Yorick Treille s’en empare et tente une première fois de se frotter à Fouquerel. Second essai dans la foulée pour Kevin Hecquefeuille, stoppé net par le gardien français. 
A peine Julien Guillaume de retour de prison, que sonne le troisième round des pénalités pour Bordeaux qui renvoie Felix Petit le remplacer, pour accrocher à 12:56mn. Une nouvelle situation de supériorité numérique se crée pour les Mulhousiens : Quessandier, Ostman et Treille sollicitent Fouquerel dans sa zone, faisant rentrer le palet dans les filets, mais la cage a bougé, but refusé. 
Ce premier tiers se termine sous l’impulsion Mulhousienne avec un dernier shoot au gardien par Andrei Esipov. 
Un score neutre pour ce premier tiers temps mais sous une domination nettement Mulhousienne car peu sanctionnée.
Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 0 à 0, feuille blanche pour entamer le second tiers. 
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Mulhouse vs Bordeaux - Dominer n’est pas gagner
Photographe : Eric Mentele/Scorpionspictures

Les premières minutes commencent doucement avec un palet faisant office d’une balle de ping-pong d’un bout à l’autre de la patinoire, sans grandes occasions. Mais le match se débloque avec un slap d’Olivier Labelle sur Raibon, laissant rentrer le palet en zone Mulhousienne pour peu de temps. A 7:01mn, c’est au tour du tricolore Jonathan Janil de s’essayer à la mitaine du gardien Mulhousien.
Vigners avance vers la zone offensive, palet collé à sa crosse, jusqu’à ce que McEachen vienne le trouver et écope de 2mn pour obstruction à 7:26mn. Les Mulhousiens se mettent rapidement en place, premier shoot dévié par le gardien des Boxers mais le second, tiré par Ostman, transperce Clément Fouquerel, signant le premier but à 7:44mn, 1-0. 

Malgré le retour à 5 contre 5, les Bordelais ont bien du mal à quitter leur zone de défense. L’égalité numérique aura été de courte durée puisque à 9:54mn, le même McEachen repart sur le banc pour 2mn supplémentaires. Des pénalités qui ne font que fragiliser l’équipe Bordelaise, la mettant en situation dangereuse. Et voilà que les visiteurs se retrouvent en double infériorité numérique sur un retard de jeu du gardien et une pénalité aux hommes de Philippe Bozon à 10:53mn. Les retours offensifs et les shoots n’ont pas réussi à faire tomber le gardien Bordelais qui résiste à l’attaque Mulhousienne, jusqu’à la fin des pénalités. 
La fin de cette seconde période est reprise par les Boxers qui pressent offensivement en zone Mulhousienne. De McEachen à Edwards en passant par Paquin, les Bordelais égalisent en trouvant l’ouverture de Raibon entre ses bottes, à 15:56mn, 1-1. 

Engagement au centre, les visiteurs reprennent une nouvelle fois possession du puck pour un retour en zone offensive. Le jeu est plus rapide et précis pour ces derniers qui reproduisent le même schéma que précédemment : une rondelle qui passe entre les crosses de Kramar et Vallier pour finir le coup sur un tir de Terrier, fusillant Raibon à 16:46mn, 1-2. 

C’est un coup du pour Mulhouse qui vient de perdre l’avantage dans ce match en encaissant 2 buts en moins de 2mn. Des Boxers réveillés et prêts à attaquer l’équipage Mulhousien à quelques minutes du troisième et derniers tiers temps. 
 
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 6ème journée : Mulhouse vs Bordeaux - Dominer n’est pas gagner
Photographe : Eric Mentele/Scorpionspictures

Les Mulhousiens débutent cette troisième période en infériorité numérique, sur la pénalité de Rolands Vigners en fin de second tiers pour surnombre. 
Les approches Bordelaises se font de plus en plus nombreuses mais surtout de plus en plus dangereuses, voyant un Sébastien Raibon très sollicité. Pour les Mulhousiens, le jeu n’est plus aussi fluide et efficace qu’en début de match et les erreurs « bêtes » se reproduisent trop souvent hors jeu, dégagement interdit, etc..) les coupants généralement dans leur élan offensif. 
Apercevant l’adversaire plus fragile, Philippe Bozon prend son temps mort au mi-temps de ce dernier tiers. Cette courte pause a été bénéfique autant pour l’une que pour l’autre équipe. Les Mulhousiens se pressent devant la cage de Fouquerel mais ce dernier bloque l’entrée, Maxime Sauve tente un shoot sur Raibon et Treille suivis d’Ostman alertent le gardien Bordelais. 
Les actions deviennent difficiles à concrétiser pour les Scorpions qui menaient le jeu pendant une grande partie de la rencontre. 
Il reste 5mn avant la fin du match, un seul point sépare les deux équipes, tout peut arriver. Ten Braak arrive en zone Bordelaise mais se fait stopper par la défense, quand à Treille, il pousse un tir droit sur Fouquerel qui l’arrête de la main. Le chrono défile et les hommes de Christer Eriksson multiplient les attaques pour tenter d’arriver à l’égalisation. A moins de 2mn, un grand remue-ménage a lieu devant la cage de Fouquerel, donnant un grand nombre d’occasions pour les Mulhousiens qui ne concrétisent pas. 
A 0:59mn, temps mort pour les Scorpions qui décident, logiquement, de remplacer leur gardien pour un sixième homme. Mais les Boxers arrivent à s’emparer du palet à le loger directement au fond du filet, sur la sirène à 59:59mn, 3-1. 
 

Les Boxers de Bordeaux s’imposent difficilement à l’Illberg sur le score de 3 à 1. Malgré la domination des Scorpions durant cette rencontre,  le jeu a rapidement penché en faveur des visiteurs suite à deux buts pris coup sur coup. Les Mulhousiens se préparent d’ores et déjà à leur prochaine rencontre en terre Amiénoise Vendredi 29 septembre au Coliséum. 
 

Hommes du match

Bordeaux : Clément Fouquerel 
Mulhouse : Hubert Genest

 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...