trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 11ème journée : Epinal vs Mulhouse
3-6
(1-3 2-1 0-2)
Le 24/11/2012
Epinal, patinoire de Poissompré
Epinal  ] Mulhouse ]
Poissompré prend l'eau !
 
Samedi soir, Les Dauphins recevaient leurs ennemis mulhousiens, pour le premier derby de l’année en ligue Magnus, mais le 6ème match entre les deux équipes, toutes compétitions confondues et matchs amicaux. Mulhouse a récupéré l’ancien gardien spinalien Ahlqvist, et a recruté avant la fin de la période des transferts. Epinal se présente en reconquête suite à la mauvaise période de résultats subie depuis plusieurs semaines.
 
Epinal, patinoire de Poissompré, Hockey Hebdo Paul Haffemeyer et Fernando de Abreu le 27/11/2012 à 09:35
FICHE TECHNIQUE

1500 spectateurs
Arbitres : Mr Bliek assisté de M. Furet et Courgeon
Buts :
Epinal : ; 18:35 Benjamin Casavant (ass Danick Bouchard et Sébastien Gauthier) ; 34:50 Jan Plch (ass Steven Cacciotti et Michal Petrak) ; 36:21 Michal Petrak (ass Jan Plch et Gasper Susanj)
Mulhouse : 13:00 Markus Kristoffersson ; 14:51 Markus Kristoffersson ; 19:54 Stefan Lachapelle (ass Vladimir Kutny et Jacob Alner) ; 21:09 Jacob Alner (ass Stefan Lachapelle) ; 46:32 Christofer Löfberg (ass Vladimir Kutny) ; 59:35 Jacob Alner (ass Stefan Lachapelle)
Pénalités
8 minutes contre Epinal
16 minutes dont 10 à Löfberg contre Mulhouse


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée  : Epinal  vs Mulhouse - Poissompré prend l
Photo : Fernando de Abreu
Ahlqvist est resté intraitable avec ses anciens coéquipiers

1er TIERS :
Le match commence et ce sont les Spinaliens qui gagnent la première mise au jeu, mais ce sont les Mulhousiens qui récupèrent le palet et qui vont de l’avant, pressant ainsi les joueurs locaux. Le premier tir est d’ailleurs l’œuvre de Marcus Kristoffersson, mais Girard se montre présent. Les Dauphins peinent à remonter le palet et restent d’ailleurs bloqués dans leur zone défensive pendant de longues secondes de ce début de match.
Les Scorpions sont très rapides et dominent les Dauphins sans trop de problèmes, d’ailleurs plusieurs occasions chaudes sont à mettre au crédit de Mulhouse, mais ni Kristofferson, ni Alner ne parviennent à faire trembler les filets spinaliens.
Leroy essaye de renverser la situation, mais le palet lui passe juste au-dessus de la crosse sur la passe, alors que la cage est grande ouverte (7’48). Lachapelle donne la réplique mais ne loupe pas le palet, en revanche Girard se trouve sur sa route, puis c’est ensuite au tour de Kristoffersson, mais Girard se couche une nouvelle fois, pour stopper ce tir (11’24).
Ce n’est que partie remise car, quelques minutes plus tard, ce même Kristoffersson parvient à mettre la rondelle au fond et lance véritablement ce match (0-1 à 13’00).

De l’autre côté de la patinoire, Ahlqvist passe une première partie de tiers plutôt tranquille, lui qui sera passé par Epinal il y a quelques semaines. Les Dauphins montrent le même visage que face à Dijon en coupe de France (2-7) et sont donc ultra-dominés.
Mulhouse en profite donc pour prendre l’ascendant sur ce match, et Kristofferson de s’offrir un doublé (0-2 à 14’51).

Résultat logique pour le moment tant les locaux peinent dans tous les compartiments de jeu face à des visiteurs très bien organisés et solides défensivement.
Epinal tente de revenir et va y arriver, sur une contre-attaque sur le flanc gauche, Danick Bouchard s’en va dans la zone adverse pour ensuite adresser un caviar devant la cage, que Casavant reprend à bout portant (1-2 à 18’35).

Epinal tente donc d’égaliser  avant la fin du premier tiers mais, à trop vouloir attaquer, les Dauphins en oublient de bien défendre, et c’est ainsi que Lachapelle remet les pendules à l’heure, 6 secondes avant la fin de ce premier tiers (1-3 à 19’54).

Le premier tiers se finit donc ainsi, avec 10min de méconduite pour Lofberg qu’il purgera lors du second tiers pour avoir dit ce qu’il pensait à l’arbitre après la sonnette. Premier tiers donc largement dominé par Mulhouse et score logique, les visiteurs auront inquiété les Spinaliens sur toutes leurs offensives, ce qui n’est malheureusement pas le cas inverse. Les Spinaliens ont péché dans le dernier geste et auront buté sur une bonne défense et un gardien bien en forme !
 


2ème TIERS :
Le second tiers reprend avec un engagement une nouvelle fois gagné par les Spinaliens mais qui, comme lors du premier tiers, ne semblent pas vouloir montrer autre chose que ce qu’ils montrent depuis plusieurs matchs.
Mulhouse en profite, et Lachapelle contourne la cage pour faire la passe à Alner, seul devant Girard et qui n’a plus qu’à mettre le palet au fond (1-4 à 21’09) !
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée  : Epinal  vs Mulhouse - Poissompré prend l
Photo : Fernando de Abreu

Ce but a pour effet de montrer les énormes lacunes défensives des locaux qui ont, une nouvelle fois, laissé Gabriel Girard bien seul face à ses responsabilités. Plch obtient un penalty mais ne réussira pas à lever son palet pour le mettre au-dessus de la botte droite d’Ahlqvist, le score en restera donc là pour le moment (21’37).
Mulhouse continue d’appuyer sur l’accélérateur et investit la zone défensive vosgienne pendant encore de longues secondes. Bouchard essaye de lancer la contre-attaque mais, après avoir dribblé deux Alsaciens, il bute sur le gardien adverse (25’40). Cette action sonne la révolte de l’équipe locale qui semble peu à peu prendre le dessus sur une équipe de Mulhouse voulant gérer le score mais qui, du coup, se met à totalement subir le jeu des Dauphins.
A 30’03, Bouchard fait le remake de l’action précédente mais, cette fois-ci, le tir du revers viendra mourir contre le poteau droit d’Ahlqvist. C’est chaud, mais ce n’est toujours pas dedans. Cela se précise et Epinal parvient à dominer la rencontre, toutefois pas assez pour recoller au score, pas aidé par un grand gardien adverse et une maladresse chronique devant le but.
Suite à une belle passe de Cacciotti plein axe, Plch se retrouve non attaqué à quelques mètres du but d’Ahlqvist, il peut alors tirer et permettre aux siens d’y croire (2-4 à 34’50).

La 3ème ligne locale se montre une nouvelle fois à l’œuvre avec Offret, parti depuis la ligne bleue défensive et qui s’en va tirer mais Ahlqvist, toujours là, veille au grain. Sur une contre-attaque dévastatrice, Michal Petrak se retrouve seul face au gardien. Il tire à mi-hauteur côté gauche et Ahlqvist ne peut, pour cette fois, rien faire pour empêcher le but (3-4 à 36’21).

On se dit alors que Moulhouse jouait tout simplement en surrégime et qu’Epinal peut en profiter dans la fin de ce tiers, voire dans le 3ème tiers, si les Alsaciens ne rehaussent pas leur niveau de jeu. Epinal pousse donc fort logiquement dans cette fin de 2ème acte mais sans succès, il faudra se contenter de cela pour le second tiers, et parvenir à remonter ce but de retard dans le dernier et ultime tiers-temps.

Pour résumer ce tiers, il faut déjà dire que la baisse de rythme des visiteurs leur a clairement porté préjudice. 28 tirs à 5 en faveur d’Epinal, cet énorme écart se serait traduit par un écart au tableau d’affichage en faveur des Dauphins, si Ahlqvist n’avait pas tenu la baraque à bout de bras et si les attaquants locaux n’avaient pas tant vendangé !
Ce tiers donne donc de l’espoir au clan bleu et rose, et sert d’avertissement pour des Scorpions paraissant totalement fatigués et heureux de rentrer au vestiaire avec, une nouvelle fois, l’avantage au score.


3ème TIERS :
Ce dernier tiers commence avec un mix des 2 premiers tiers. En effet, aucune des deux équipes n’arrive à prendre le dessus, et le jeu se balade donc d’un camp à l’autre.
Epinal semble résigné et n’a plus du tout la même envie qu’à la fin du second tiers. Pour preuve, tous les palets récupérés en zone défensive sont balancés dans la zone adverse, sans aucune chance de pouvoir le récupérer ensuite. Cette inefficacité offensive fait donc le plus grand bonheur des Scorpions qui n’ont pas besoin de beaucoup forcer pour entrer dans la zone des Dauphins. D’ailleurs, Alner peut se présenter seul devant Girard mais tarde trop à tirer, et Gauthier peut reprendre in-extremis le palet dans la crosse du numéro 71.
Ce n’est que partie remise pour Mulhouse car, peu après, Lofberg, sur une énième erreur défensive de la défense locale, peut crucifier Girard (3-5 à 46’32).

Non seulement ce but est mérité à cause de la naïveté des défenseurs spinaliens mais, en plus, il redonne confiance aux Scorpions, preuve en est sur ce poteau, qui aurait pu faire mouche, de Raux en supériorité (49’22).
Les supporters mulhousiens présents en masse (200 supporters environ) exultent. En effet, une victoire semble se dessiner pour leurs protégés et ce serait alors la première de la saison face à l’éternel rival, en match officiel (Epinal a battu 3 fois Mulhouse depuis le début de la saison, deux fois en coupe de la Ligue et une fois en coupe de France).
Epinal ne semble pas en mesure de revenir dans ce match. Le 5ème but adverse a littéralement explosé le moral des troupes, et les "roses et bleus" continuent donc de balancer les palets devant.
Suite à une pénalité mulhousienne tuée assez facilement (Chipaux à 54’47), Santino Pellegrino tente le tout pour le tout et fait sortir Girard, au profit d’un attaquant supplémentaire, sans succès pour le moment. L’entraîneur vosgien utilise son temps mort à 1min20 de la fin du match pour recadrer ses troupes, et essayer de remonter les deux buts qui ressemblent à une montagne. Mission acceptée par les Spinaliens, mais cette mission est un échec total.
Depuis la ligne bleue, Alner envoie le palet dans la cage vide, pour une victoire nette et sans bavure de son équipe (3-6 à 59’35).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée  : Epinal  vs Mulhouse - Poissompré prend l
Photo : Fernando de Abreu

Epinal perd donc son 5ème match de suite à Poissompré, et Mulhouse confirme donc son regain de forme depuis les changements effectués à son effectif. Match tout à fait honorable de ses derniers qui ont fait preuve d’un courage et d’une facilité déconcertante, sauf dans le second tiers quand Epinal a commencé à accélérer son jeu. Les Dauphins s’enfoncent donc un peu plus dans la crise et l’envie de bien faire semble avoir disparu des troupes.
Pas aidé par une défensive aux abonnés absents (34 buts dans les 5 derniers matchs officiels !), l’ICE n’aura pas eu la réaction attendue de tous les supporters et perd donc le derby de l’est. Le club vosgien redescend à la 7ème place du classement de ligue Magnus où, finalement, l’équipe semble être à sa place...
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...