Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus 32ème journée : Grenoble vs Amiens
7-1
(3-1 3-0 1-0)
À Grenoble Pôle Sud le 10/01/2017
Arbitres : M. Gremion assisté de MM. Peuriere et Barthe
2700 spectateurs
Pénalités : 4 minutes contre Grenoble
                     8 minutes contre Amiens
Grenoble  ] Amiens  ]

LM : Grenoble encore au dessus
 
Face à une équipe amiénoise de milieu de tableau, Grenoble avait l'occasion de prendre sa revanche après une défaite face à ce même adversaire à domicile en début de saison.
 
Grenoble Pôle Sud, Hockey Hebdo Laurent labrot + Nicolas Scordialo le 10/01/2017 à 23:55
Dans une patinoire pas trop mal garnie pour un soir de semaine (2700 personnes), Grenoble pratiquement au complet à l'exception de Baazzi avait l'occasion de renouer avec le succès après une défaite face à Gap lors de sa dernière sortie à domicile.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Grenoble  vs Amiens  - LM : Grenoble encore au dessus
Photographe Jean-Christophe Salomé
Du mouvement et des buts


Les premières minutes voient Amiens se montrer plus dangereux que les grenoblois dans un jeu assez rapide et mobile qui va être la marque de la soirée, mais Horak va dire non à deux reprises sur des frappes assez appuyées.

Pourtant c'est Grenoble qui sur sa première occasion va faire mouche à 4'24 sur une attaque défense qui va souligner certains problèmes de placements et replacements de la défensive gothique. Chouinard depuis l'aile va servir Rodman dans l'axe qui a tout le temps d'ajuster la lucarne opposée. (1-0) Un joli but pour un joueur arrivé en cours de saison et qui paraît de plus en plus apporter sa pierre à l'édifice au sein du premier trio.

Sur l'attaque suivante, Grenoble va doubler le score à 6'06 avec un modèle de sortie de bande par Texier qui esquive un défenseur pour adresser une superbe passe à Trabichet dont le lancer depuis la bleue trompe O'Keefe masqué, l'intéressé encaissant son second but sur pratiquement deux seules tentatives. (2-0) Le gardien picard, qui sera remplacé plus tard dans la rencontre ne semblant pas par ailleurs être dans un grand soir et pourrait avoir joué blessé selon certains abservateurs?

Alors que les visiteurs se procurent plusieurs occasions grâce à leur vitesse ainsi qu'à quelques approximations défensives des brûleurs, on commence à entrevoir le mal dont souffre les joueurs de Mario Richer à savoir un cruel manque de finition. La rencontre va se résumer en une phrase: Grenoble attaque et inscrit des buts tandis que son adversaire se procure pratiquement autant d'occasions souvent significatives mais sans rien inscrire au tableau d'affichage.

Pourtant, à 8'57, un superbe contre bien conduit voit Matima produire une superbe accélération plein centre et faute d'échec arrière et de second défenseur placé à Grenoble, il peut servir à sa hauteur Johansson qui trompe Horak d'un palet au bas de son poteau. (2-1)

Amiens va tenter d'enchainer mais malgré plusieurs attaquants très intéressants à suivre comme Beron et Champagne, le banc des visiteurs peut sauter en l'air régulièrement de frustration tandis que le public grenoblois pousse des soupirs de soulagement à chaque palet mal négocié. Avouons que l'on a pas vu depuis longtemps une équipe vendanger ainsi autant de belles munitions acquises grâce à un système de jeu plutôt plaisant, le problème restant que l'aide défensive parfois très approximative va se payer cash tout au long de la rencontre.

La première pénalité contre Amiens, dans une rencontre très correcte, va une nouvelle fois permettre à Grenoble de creuser l'écart. Une belle triangulation entre Chouinard, Hardy et Golicic va voir se dernier bénéficier d'un centre tir du défenseur grenoblois pour une reprise en cage vide qui récompense une vitesse d'exécution à montrer dans les écoles de hockey pour un 3-1 à 18'56. (photo de couverture)

Tirs 13/9 Grenoble
Engagements 11/11
 

 


Des buts et du mouvement

Le début de période voit Amiens proposer plusieurs contres dangereux qui échouent sur un Horak très sérieux, tandis que Rodman trouve le poteau à 26'40.

A 27'39, Chouinard servi à 45° du but contrôle, temporise pour mieux ajuster avant de trouver une lucarne synonyme de nouveau but grenoblois à un rythme avouons le plus proche du minigolf estival que de la rencontre de sport professionnel. (4-1)

Comme une ritournelle connue depuis le début de la rencontre, Amiens met du mouvement derrière et vendange totalement deux occasions à cage ouvertes avant de céder à nouveau.

A 31'04, une frappe appuyée de Chouinard est très mal repoussée par O'Keefe sur Golicic qui pousse au fond, le but de trop pour Amiens qui va changer son gardien avec l'entrée du jeune Deliac qui fera plutôt bonne impression par la suite. (5-1)

Un jeu de puissance catastrophique pour Amiens ne va strictement rien produire mais en plus laisser Baylacq filer et tromper Deliac à 34'14 (6-1)

Les dernières minutes voient Grenoble totalement dominer les débats, Deliac repoussant plusieurs tentatives dangereuses au coeur d'une défense à la limite de la rupture.

Tirs 15/11 Grenoble
Engagements 13/12 grenoble
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Grenoble  vs Amiens  - LM : Grenoble encore au dessus
Photographe Jean-Christophe Salomé
Un petit dernier pour la route.


La dernière période va débuter par un jeu de puissance très mal exploité par les grenoblois, mais Amiens paraît physiquement moins rapide.

Trabichet victime d'un palet au visage va sortir pour ne plus revenir au jeu à 43', l'arrière grenoblois auteur d'un match très sérieux et d'un but avant cet épisode se voyant désigner meilleur joueur de la rencontre par la presse désireuse de rappeller l'importance de l'abnégation défensive.

Après un beau duel gagné par Deliac face à Kuralt à 45', un second jeu de puissance grenoblois va conduire à une mélée devant la cage des visiteurs, et dans un visuel digne d'une pelouse du top 14, c'est Kuralt qui va prendre sa revanche après son duel précédent et inscrire paraît il le dernier enbut de la rencontre à 48'43. (7-1)

Tirs 10/9 Grenoble
Engagements 10/6 Amiens
 

Efficacité et vendangement

De mémoire de banc de presse, on avait pas vu depuis fort longtemps une équipe vendanger autant d'occasions franches qu'Amiens ce soir. Décalages significatifs, cage ouverte, action de jeu symbolique à laquelle il manque une fraction de seconde, une crosse un poil plus longue ou simplement un lancer correct pour aller au bout, les amateurs de hockey en ont eu ce soir une très ample collection avec pour le public grenoblois des émotions ponctuées de soulagements que l'on pouvaient entendre régulièrement. Que manque t'il donc à Amiens pour que cela fonctionne? De la chance certainement, mais également certains joueurs plus à même d'apporter du danger à l'image d'un Riendeau dont on se demande comment on a pu lui comptabiliser 4 tirs ce soir tant il a été fantomatique. Ceci étant, si offensivement Amiens paraît posséder une réelle vitesse d'exécution et des joueurs capables dans un bon soir de faire la différence, la défense reste très friable avec un gardien titulaire peu en vue et des défenseurs inégaux malgré des éléments comme Brisebois et Narbonne que l'on sait capables de faire le métier. Si Amiens veut aller en playoffs et mieux encore y faire quelque chose, il semble indispensable de trouver une certaine sérénité défensive car si la vitesse peut être synonyme de buts, il faut encore en marquer plus que l'adversaire pour gagner les rencontres.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 32ème journée : Grenoble  vs Amiens  - LM : Grenoble encore au dessus
Photographe Jean-Christophe Salomé
Grenoble a disposé ce soir d'Amiens et la différence entre les deux équipes que l'on veut bien tempérer un poil avec le manque de réalisme des gothiques reste tout de même évidente. Le public grenoblois n'a pas boudé son plaisir et apprécié le respect de la hiérarchie entre le haut de tableau et une formation plutôt de milieu de classement, logique respectée qui fait du bien quand on se rappelle certaines découvenues des saisons précédentes face aux mals classés. Gardien solide, défensive rapide, attaque inspirée avec mention ce soir à Rodman, Golicic, Texier et Kuralt et collectif agréable à voir. Au delà des compliments légitimes qui laissent augurer une fin de saison fort intéressante et une finale de Coupe spectaculaire, osons tout de même une question autour de la gestion de l'effectif que nous poserons prochainement à l'encadrement grenoblois. Quand dans une longue saison vous menez 6-1 face à une équipe dont on sait parfaitement qu'elle ne reviendra pas dans la rencontre, pourquoi ne pas sortir son gardien titulaire et en profiter pour relancer Bonvalot qui avait connu quelques difficultés face à Gap? De même pourquoi continuer à envoyer sur la glace un premier trio par exemple dont la jeunesse n'est pas la caractéristique première et qu'il conviendrait de préserver le plus possible tout comme le premier gardien? Notons au passage que ce trio a été beaucoup moins performant en troisième période y compris dans le secteur des mises en jeu, domaine  dont la baisse statistique en cours de rencontre souligne généralement une certaine fatigue du  joueur de centre. Grenoble dispose de jeunes sur le banc qui pouvaient ainsi se montrer un peu et ne pas laisser la vedette rayon promesses futures au jeune Leclerc côté Amiens dont on reparlera, Texier étant pour nous hors concours on l'aura bien compris. La saison est encore longue et la moindre blessure de titulaires indiscutables peut compromettre certains objectifs. Ce soir on pouvait voir Grenoble profiter de ce type de match pour ménager quelque peu ses cadres et contribuer ainsi à maintenir son infirmerie quasi-déserte, l'une des raisons aussi des succès des Brûleurs cette saison.

 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...