Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus 41ème journée : Bordeaux vs Lyon
2-1
(1-0 0-1 1-0)
À Bordeaux, Mériadeck le 14/02/2017
Arbitres : M. Bourreau assisté de MM. Furet et Barthe
2957 spectateurs
Pénalités : 8 minutes contre Bordeaux
                     8 minutes contre Lyon
Bordeaux ] Lyon ]

LM : Lyon n'y arrive plus à Mériadeck
 
Le calendrier programme l'intégralité de la 41ème journée de Ligue Magnus ce mardi 14 Février. A cette occasion, une affiche de haut vol est proposée à Mériadeck. Les Boxers de Bordeaux accueillent leur concurrent direct actuel dans la course au top 4 : les Lions de Lyon. Les joueurs de la région Rhone-Alpes débarquent en Aquitaine avec l'intention de conserver la quatrième place qu'ils occupent au moment du coup d'envoi, alors que les Boxers seraient bien inspirés de s'imposer et de subtiliser cette place aux Rhodaniens. Bordeaux (5ème) avant le match, compte deux petites unités de retard sur leurs adversaires du jour. Tout peut encore basculer à quatre journées de la fin de la saison régulière. Il est 19h35, les deux équipes entrent sur la glace et le warm-up commence. Lionel Tarantino retrouve ses partenaires à l'occasion de ce match. En revanche, Philippe Bozon doit se passer de Kévin Dusseau et Julien Guillaume. Dans les rangs Lyonnais, Julien Correia, Sébastien Valade et Vikhael To-Landry n'ont pas fait le déplacement en Gironde. Cette rencontre annonce un gros duel de gardiens mais également un immense de duels de buteurs entre David Gilbert (actuel meilleur buteur de la Ligue avec 27 réalisations) et la paire lyonnaise Samuel Takac (23 buts) – Scott Fleming (21 buts).
 
Bordeaux, Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 16/02/2017 à 06:00
Le gardien des Lions est Matija Pintaric. Côté bordelais, Sebastian Ylönen reprend sa place de titulaire devant la cage bordelaise.
1ère ligne Bordeaux : Jean-Philippe Côté, Jonathan Janil, Francis Charland, Félix Petit et François Bouchard.
1ère ligne Lyon : Matic Podlipnik, Thomas Roussel, Arturs Mickevics, Gregor Koblar et Scott Fleming.
 
Scott Fleming remporte le face-off du coup d'envoi et lance la première incursion rhodanienne dans la zone bordelaise. Gregor Koblar s'infiltre en direction du but avant d'être stoppé de façon spectaculaire mais régulière par Jonathan Janil. Nicolas Besch s'offre le premier tir dangereux bordelais et oblige Matija Pintaric à effectuer un bon arrêt. Le match part sur un rythme très rapide, sans le moindre temps d'observation entre les deux équipes. Peter Valier prend un gros lancer parfaitement repoussé par le gardien des Lions, à l'aide de sa jambe droite. François Bouchard conserve le palet quelques instants en zone offensive et patine autour du but avant d'adresser une longue passe vers Félix Petit qui manque la déviation. Dominic Kramar prend un bon tir qui arrive sur Sebastian Ylönen.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 41ème journée : Bordeaux vs Lyon - LM : Lyon n
Photographe : Jean Marc Lestage

Lionel Tarantino prend deux minutes de pénalité pour accrocher (5'01). Roland Kaspitz et Matic Podlipnik seront les seuls à se montrer dangereux durant ce premier power-play, le score reste cependant inchangé. Les Lions n'hésitent pas à montrer leurs intentions offensives mais butent sur une grosse défense bordelaise complétée par un très bon Sebastian Ylönen. Les occasions d'ouvrir le score se multiplient de part et d'autre ; Lionel Tarantino et Gregor Koblar essaient chacun de leur côté sans être récompensés. Scott Fleming prend deux minutes de pénalité pour accrocher (8'47). Ce coup-ci, les Boxers se retrouvent en supériorité numérique après avoir tué le power-play précédent des Rhodaniens. Le score va être débloqué à la moitié de ce premier tiers sur une grosse action bordelaise.
Toujours en supériorité, les Boxers repartent à l'assaut du but lyonnais par l'intermédiaire de François Bouchard et Peter Valier. Les deux attaquants bordelais parviennent à trouver David Gilbert, placé sur le côté gauche, qui termine le travail à l'aide d'un tir sous la barre sur lequel Matija Pintaric ne peut rien faire (1-0 à 10'17).
Cette ouverture du score permet aux Boxers de prendre les choses en main, mais sans déstabiliser les lyonnais, qui vont continuer de proposer beaucoup de jeu. Sur une belle combinaison, François Bouchard transmet le palet à Francis Charland qui finit par buter sur le gardien Rhodanien. Samuel Takac tente de réagir en faisant travailler le gardien des Boxers qui repousse parfaitement le lancer du meilleur buteur des Lions. Jean-Philippe Côté prend deux minutes de pénalité pour dureté excessive. Dans le même temps, Thomas Roussel écope de deux minutes de pénalité pour cinglage (18'51). Le premier tiers s'achève sur un tir de Scott Fleming qui ne donne rien. Les Lions jouent cependant en supériorité car François Bouchard a rejoint également le banc des pénalités.
 

Les deux équipes font leur retour sur la glace. Le match reprend donc à 5 contre 4 en faveur des Lions, pourtant menés d'un but au tableau d'affichage. Lionel Tarantino remporte le face-off du coup d'envoi, mais Scott Fleming est le premier à tirer au but sans inquiéter Sebastian Ylönen. Jean-Philippe Côté prend deux nouvelles minutes de pénalité pour dureté excessive (20'51).
François Bouchard rentre sur la glace quelques secondes plus tard et ne tarde pas à se créer une occasion de break. Il part en face à face contre Matija Pintaric et tire finalement sur le portier des Lions, parfaitement placé devant sa cage.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 41ème journée : Bordeaux vs Lyon - LM : Lyon n
Photographe : Jean Marc Lestage

Après une nouvelle occasion de chaque côté par Félix Petit et Valentin Michel, les joueurs de Mitja Sivic vont parvenir à arracher l'égalisation. Arturs Mickevics effectue une belle passe vers Jules Breton, positionné côté droit. Le défenseur des Lions prend un puissant lancer en direction de la lucarne dévié magnifiquement par Scott Fleming qui surprend Sebastian Ylönen. L'attaquant lyonnais signe sa 22ème réalisation de la saison (1-1 à 22'55).
Nicolas Besch s'offre une nouvelle munition avec un bon tir parfaitement maîtrisé par Matija Pintaric. Le palet circule rapidement d'une zone à l'autre mais les tirs cadrés ne sont pas très nombreux en ce début de deuxième tiers. Aubin Lamirault rate l'occasion de donner l'avantage à ses partenaires avec un tir qui termine sur le poteau. Sébastien Delemps suit l'action et manque le cadre pour quelques centimètres. Les Lyonnais, toujours présents, se montrent très dangereux à plusieurs reprises sur le but bordelais sans parvenir à faire évoluer le score qui reste à (1-1).
Matic Podlipnik prend un bon lancer repoussé par Sebastian Ylönen. Maxime Moisand, François Paquin et Samuel Takac se montrent dangereux à tour de rôle sans obtenir de réussite. Matthias Terrier ouvre le jeu vers son partenaire de l'équipe de France Vincent Kara. Celui-ci est repris in-extremis par un défenseur lyonnais avant d'avoir pu armer sa frappe. Malgré une dernière occasion de François Bouchard, le score est toujours nul (1-1). Tout reste à faire dans le troisième acte de ce match, très plaisant et agréable. 
 

Avant la reprise du dernier tiers-temps, le traditionnel Jeu du Palet se déroule comme chaque soir de match à Mériadeck, toujours organisé par l'équipe de l'Esprit Boxers.
 
A l'issue de celui-ci, les joueurs font leur retour sur le glaçon bordelais pour livrer l'ultime bataille qui déterminera le vainqueur et également la seule des cinq premières équipes de Ligue Magnus battue ce soir, car Gap, Grenoble et Rouen mènent tranquillement de leur côté à cet instant. Le face-off du coup d'envoi oppose ce coup-ci Tomas Rubes à Scott Fleming. Le numéro 9 des Lions a le dernier mot et tente de lancer la première offensive. Sebastian Ylönen reste très attentif et contrôle deux occasions nettes des Rhodaniens dont une signée Jakob Milovanovic.
L'Esprit Boxers, très en forme encore ce soir, donne régulièrement de la voix et ses trompettes résonnent dans Mériadeck. Les trois premières minutes de cette période font penser à une partie d'échecs en milieu de glace avec un gros duel pour la récupération et la conservation du palet. Les Boxers remettent un coup d'accélarateur et lancent une nouvelle offensive par François Paquin et Peter Valier. Les deux partenaires avancent en direction de la cage avant de servir David Gilbert, placé sur la droite. Le meilleur buteur de la Ligue ne manque pas l'occasion d'inscrire sa 29ème réalisation d'un tir en force qui trouve les filets de Matija Pintaric (2-1 à 44'33).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus 41ème journée : Bordeaux vs Lyon - LM : Lyon n
Photographe : Jean Marc Lestage

Peu de temps après avoir repris l'avantage au tableau d'affichage, les Boxers se créent de nouvelles occasions par François Paquin et Félix Petit. L'état d'esprit général sur la glace est plutôt bon, il n'y a pas beaucoup de pénalités de part et d'autre. Matic Podlipnik prend deux minutes de pénalité pour accrocher (49'25). Les Boxers disposent d'un nouveau power-play dans lequel David Gilbert sera le seul à tirer au but. David Fontanier demande au public de donner de la voix et de faire un maximum de bruit. Matthias Terrier prend un gros tir qui passe à gauche du but lyonnais. David Gilbert prend un bon lancer qui arrive dans la mitaine de Matija Pintaric. La mitaine du gardien slovène est à nouveau mise à contribution sur un tir de Jean-Philippe Côté sur la gauche, au niveau de la ligne bleue. Les occasions bordelaises nettes se poursuivent avec Vincent Kara qui oblige Matija Pintaric à sortir un arrêt difficile sans réussir à se saisir du palet. Un de ses défenseurs parvient à le récupérer. David Gilbert part sur la gauche et sert idéalement son capitaine Maxime Moisand qui enchaîne un tir en force directement sur le bas du poteau droit.
Arturs Mickevics prend deux minutes de pénalité pour accrocher (54'28). Bordeaux se retrouve à nouveau en supériorité numérique avec pour objectif de marquer un troisième but pour se mettre à l'abri. Samuel Takac manque de peu une grosse possibilité d'égalisation. Toujours menés d'un petit but, les Lions continuent de montrer un jeu très intéressant et ne s'avouent pas vaincus. Ilpo Salmivirta prend un bon tir sur le but mais Matija Pintaric s'interpose.
Le public de Mériadeck continue de pousser ses joueurs dans cette fin de match. On note également la présence d'un petit groupe de supporters lyonnais venus encourager leur équipe, qui n'hésitent pas à montrer qu'ils sont bien dans le match. Les Lions demandent un temps-mort à une minute de la fin de la partie. Peter Valier tire depuis la gauche, puis Félix Petit enchaîne un tir sur la droite. Matija Pintaric réalise deux nouveaux arrêts cruciaux et prouve qu'il est toujours un très grand gardien. Jonathan Janil prend deux minutes de pénalité pour obstruction (59'18). Matija Pintaric sort et regagne le banc, laissant son équipe terminer la partie avec six joueurs de champ. La sirène finit par retentir et libère les Boxers et le public de Mériadeck. Les hommes de Philippe Bozon empochent donc une difficile mais convaincante victoire (2-1) contre une équipe de Lyon toujours solide et redoutable.
 

Revenus il y a une dizaine de jours d'une grosse défaite à Strasbourg (4-1), les Boxers de Bordeaux devaient impérativement s'imposer devant leur public ce soir afin de garder un espoir d'achever la saison régulière dans le top 4, voire mieux. L'objectif est atteint même si celui-ci fut très difficile face à des Lions, présents et bien en place sur la glace. Avec ces trois nouveaux points, Bordeaux reprend provisoirement la quatrième place aux joueurs lyonnais avec un petit point d'avance. Les Rhodaniens restent en embuscade au cinquième rang en ayant également clairement assuré leur place en play-offs depuis plusieurs semaines.
La bataille pour le podium est encore loin d'être terminée à trois journées de la fin de la saison régulière.

 
 
Vincent Kara ( # 4 - Bordeaux) : « Sachant que Lyon était aussi une équipe du top 4, qui plus est un concurrent direct, on s'est bien préparés ces derniers jours afin de mettre toutes les chances de notre côté. Après un premier tiers plutôt équilibré, un petit coup de fatigue s'est fait ressentir dans le deuxième, ce qui a permis aux Lions de se montrer plus incisifs. Nous avons bien maîtrisé la troisième période et retrouvé la confiance en marquant le deuxième but, ce qui a facilité les choses pour gérer la fin du match. »
 
 
Etoiles du match :
Lyon :    9 Scott Fleming
Bordeaux :  67 David Gilbert (1ère), 21 Peter Valier (2ème), 55 François Paquin (3ème)
 
Total de tirs :
Bordeaux : 32
Lyon :  25
                    
Affluence : 2 957 spectateurs
 
Gardiens :
Sebastian Ylönen (24 arrêts sur 25 tirs)
Matija Pintaric (30 arrêts sur 32 tirs)      
        
 
 
 
© 2017 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...