Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - LM - 10ème journée : Morzine-Avoriaz vs Neuilly/Marne
9-3
(6-2 2-0 1-1)
Le 01/11/2008
Morzine
Morzine-Avoriaz ] Neuilly/Marne ]
A sens unique
 
Morzine-Avoriaz et Neuilly sur Marne jouent un match important. Bonheur à celui qui gagnera et malheur à celui qui perdra. Les deux équipes vont s’affronter sur la glace sous une énorme pression et une grosse tension. Pingouins et Bisons sont prêts. C’est parti pour le choc !
 
Morzine, Hockey Hebdo Antoine Cauty le 02/11/2008 à 15:30
FICHE TECHNIQUE

610 spectateurs
Arbitres : Monsieur Bourreau assisté de Mle Boniface et Monsieur Courgeon
Buts :
Morzine-Avoriaz : ; 06:21 Mickaël Brodin (ass Luc Tardif ) ; 09:18 Mickaël Brodin (ass Cyril Trabichet et Mathieu Mille) ; 10:29 Francois Rozenthal (ass Nicolas Pousset et Jonathan Zwikel) ; 11:14 Maurice Rozenthal (ass Laurent Gras et Arnaud Hascoët) ; 13:38 Maurice Rozenthal (ass Laurent Gras et Mathieu Mille) ; 14:52 Jonathan Zwikel (ass Julien Lebey et Francois Rozenthal) ; 30:25 Arnaud Hascoët (ass Benjamin Dieude-Fauvel et Nicolas Pousset) ; 36:46 Jonathan Zwikel (ass Francois Rozenthal et Julien Lebey) ; 53:48 Laurent Gras (ass Arnaud Hascoët et Maurice Rozenthal)
Neuilly/Marne : 03:21 Clément Rey (ass Joshua Boileau et Milan Vastusko) ; 10:51 Rane Carnegie (ass TJ Caig et Jérôme Veret ) ; 55:53 Rane Carnegie (ass Clément Rey)
Pénalités
41 minutes contre Morzine-Avoriaz
20 minutes contre Neuilly/Marne

Un premier tiers-temps à sens unique.

Le match commençe avec une énorme intensité. Les deux équipes font parler la vitesse. Les premiers à amener du danger sont Rozenthal et Zwickel pour Morzine-Avoriaz. Neuilly/Marne a peur et se retrouve à commettre trois dégagements interdits en 30 secondes. Justin puis Mille inquiètent le gardien nocéen Svaty, mais cela ne donne rien. À la deuxième minute, Tardif part à gauche, se retrouve derrière la cage, fait une excellente passe à Trabichet, qui rate le palet. Neuilly/Marne n’arrive pas à construire sous la pression morzinoise. Les Bisons et les Pingouins s’échauffent même par deux fois.
Après une grossière erreur défensive, Neuilly intercepte le palet via Vastusko qui passe à Boileau qui tire dans la jambière d’Hardy. Mais le rebond permettra à Clément Rey d’ouvrir le score (0-1 à 3’21).

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 10ème journée : Morzine-Avoriaz vs Neuilly/Marne - A sens unique
Photo : Yves Théveniau
Les Pingouins attaquent groupés, devant le gardien. Un énorme cafouillage fera même perdre la crosse au goal. Pourtant, il déploiera tout son corps pour intercepter un tir de Pousset et dégager son camp. Bravo l’artiste ! À la cinquième minute, Morzine-Avoriaz construit toujours mais les Bisons commencent à trouver les failles défensives des Pingouins.
Trop porté vers l’avant, Neuilly/Marne laisse des trous dans sa défense. Tardif saisi la bonne occasion, décale pour Brodin qui shoote sous la mitaine de Svaty (1-1 à 6’21).

Ce sera Tardif puis Lebey qui iront en prison pour Morzine-Avoriaz. Mais les nocéens ne trouveront pas l’opportunité et se feront même piéger par des Pingouins surprenants.
En effet, Mathieu Mille intercepte une passe des Bisons, en supériorité. Il passe à Trabichet, pris par son élan. Il se retrouve face à Virtanen, mais voit Brodin, seul sur sa droite. La passe est somptueuse, le tir en pleine lucarne indescriptible. On retrouve le Morzine-Avoriaz que l’on espérait (2-1 à 9’18).

Les Pingouins sont survoltés. Zwickel décide d’attaquer seul. Il est à 3 mètres du but lorsqu’il fait une passe en arrière pour Pousset. Il tire et touche la jambière de Svaty. François Rozenthal se retrouve avec le palet dans la crosse et n’a plus qu’à l’amener au fond des filets (3-1 à 10’29).

Neuilly/Marne décide alors d’attaquer fort. Dès la mise au jeu gagnée, Veret passe à Caig, seul sur le coté droit. Il décale magnifiquement le palet pour Carnegie, qui shoote au raz du poteau gauche d’Hardy (3-2 à 10’51).


Mais attention ! Les morzinois ont plus d’un tour dans leur sac et savent également jouer à ce jeu. Alors dès qu’Hascoet récupère le palet, il le passe à Laurent Gras, seul sur le coté droit. Il décale, comme l’on fait les Bisons, pour Maurice Rozenthal qui enverra le palet dans la lucarne gauche de Svaty (4-2 à 11’14).

Tony Delage part en prison pour obstruction coté nocéen. Cette supériorité est une très bonne occasion pour Morzine-Avoriaz de conforter leur avance. Mathieu Mille trouvera Laurent Gras parti face au portier. Il passera en arrière pour Maurice Rozenthal, arrivant à toute vitesse. Il n’hésite pas à frapper là où ça fait mal, c’est à dire la lucarne gauche du nocéen. Le palet se retrouve encore une fois au fond des filets, pour le plus grand plaisir des supporters (5-2 à 13’38).

Svaty a compris qu’on avait trouvé son point faible. Et ces trois buts pris en un rien de temps l’on achever. Changement de gardien pour Neuilly/Marne. Entrée de Figved.
Les morzinois ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils vont donc chercher à augmenter leur avance, profitant de ce changement de gardien. François Rozenthal lance le palet en l’air, à hauteur de la ligne bleue des Bisons. Julien Lebey l’intercepte via la main, se place devant le portier, trop avancé par rapport à sa ligne. Lebey passe alors à Zwickel, qui attend au poteau. La cage vide ne tardera donc pas à être accompagné du célèbre « puck » (6-2 à 14’52).
La fin du tiers ne bougera qu’au niveau des prisons, accueillant Craig, Carnegie ou Brodin. Les Bisons auraient pu réduire l’avance à dix secondes de la sonnerie sans compter l’excellent arrêt d’Hardy.

La domination est donc coté morzinois. La bonne réaction des Pingouins, après le but dû à une erreur, a donné du baume au cœur aux 610 supporters. Neuilly/Marne n’a pas réussi à construire, profitant seulement d’erreurs défensives. Un tiers-temps a sens unique. Notons tout de même que le Palais des Sports n’avaient plus vu autant de buts dans son enceinte depuis bien longtemps.


Domination morzinoise impressionnante.

Morzine-Avoriaz mise sur leur rapidité en ce début de deuxième tiers-temps, pour fatiguer Neuilly/Marne. Les Pingouins dominent toujours, à l’image de Zwickel et de Gras qui donnent du fil à retordre au portier nocéen. C’est seulement vers la quatrième minute que les Bisons vont s’incruster dans la zone défensive morzinoise. Pourtant, ce sont toujours les locaux qui ont la possession du palet et qui produisent les actions les plus dangereuses.
Alors que l’arbitre levait le bras pour une pénalité différé morzinoise, Tardif effectue une grosse charge contre la bande sur Wagner. Il reste au sol plusieurs minutes, entouré d’infirmiers. Alors que le 84 morzinois rejoint les vestiaires, le nocéen se relève sans gros problème. Morzine va donc devoir jouer à 5 contre 3 pendant deux minutes. C’est la chance à saisir pour Neuilly/Marne, mené 6-2. Mais les Bisons n’arrivent toujours pas à poser leur jeu et sont victimes de plusieurs attaques dangereuses de Morzine-Avoriaz. Alors que Jestin sort de prison, c’est le nocéen Fontana qui s’arrête deux minutes pour un méchant cinglage.
Photo hockey Ligue Magnus - LM - 10ème journée : Morzine-Avoriaz vs Neuilly/Marne - A sens unique
Photo : Yves Théveniau
Stéphane Gros, l’entraîneur des Pingouins, demande à Arnaud Hascoet de rester devant, pour essayer une nouvelle stratégie. Neuilly/Marne croît enfin tenir son troisième but lorsque Pousset récupère une passe peu précise, passe à Dieude-Fauvel lancé sur la droite. Il aperçoit Hascoet seul à la ligne bleue offensive. La passe est parfaite, le 25 morzinois se retrouve face à Figved, trop avancé encore une fois. Le palet passera juste au dessus de l’épaule droite du portier. Les supporters sont remplis de joie après cette action splendide (7-2 à 30’25).

Neuilly/Marne revient en supériorité après un retard de jeu d’Elian. Mais Virtanen provoquera une obstruction, mal placée pour les Bisons. Les deux équipes reviennent au complet avec le même score, ne faisant que de se regarder pendant deux minutes. Les visiteurs commencent enfin à maîtriser le palet, à le faire tourner correctement et à produire du beau jeu. Mais encore une fois, ils vont se faire piéger, laissant des espaces à l’arrière. Le trio Lebey-Rozenthal-Zwickel part à toute vitesse dès le palet récupéré. Le capitaine morzinois n’aura aucun problème à marquer, alors que Figved ne fixait que les deux autres joueurs (8-2 à 36’46).

C’est au tour d’Hascoet de trouver un espace. Il arrive à pleine vitesse devant le portier nocéen. Il manque son tir et n’arrive pas à s’arrêter à temps. Il se couche alors sur le gardien, s’excusant tout de suite pour son erreur. Virtanen, énervé, n’a pas l’air d’accepter les excuses du morzinois et lui inflige un violent coup de crosse dans la tête. Le nocéen rentrera pour deux minutes en prison, accompagné par les morzinois « s’expliquant » avec le fautif. Les Pingouins ont donc l’opportunité de marquer un neuvième but grâce à cette supériorité. C’est sans compter Figved, qui a pris confiance après trois jolis arrêts. La cloche sonne, les joueurs rentrent aux vestiaires.

Morzine a largement dominé ce deuxième tiers-temps et a corrigé ces erreurs défensives. Les Bisons ont commencé à construire, mais il est un peu tard pour croire dans un retournement de situation. Pourtant, on sent toujours de la détermination chez les visiteurs. Seront-ils capables de renverser le jeu des Pingouins à leur avantage ? Affaire à suivre …


Stratégies et tactiques sont les maîtres mots du troisième tiers.

Les joueurs de Neuilly/Marne arrivent trois minutes après le gong, en trainant les patins. Visage totalement différent d’il y a quinze minutes pour les Bisons. Cela ce sent dans leur jeu offensif. Beaucoup d’imprécision pour les visiteurs alors que c’est la passivité qui commençe chez les locaux. Les dix premières minutes sont ennuyantes pour les supporters. Jusqu’à la décision des entraineurs d’élaborer des tactiques. Le duo Gras et Lebey pour Morzine marche à merveille dans ce domaine. De même pour Carnegie et Caig coté nocéen.
Photo hockey Ligue Magnus - LM - 10ème journée : Morzine-Avoriaz vs Neuilly/Marne - A sens unique
Photo : Yves Théveniau
D’ailleurs, les deux joueurs vont inquiéter Hardy, obligé de se détendre au maximum pour chercher un palet qu’on pensait déjà aux fonds des filets. Mais le portier morzinois nous sort un arrêt exceptionnel ! Malheureusement, Caig, vexé, commencera à chercher Zwickel, auteur d’un cinglage dangereux. L’arbitre prendra la bonne décision d’expédier les deux joueurs en prison. Dès que le capitaine morzinois revient sur la glace, Stéphane Gros demande un temps mort pour essayer une nouvelle tactique offensive.
Maurice Rozenthal attaque sur la droite, accompagné d’Hascoet. Les deux se collent et forment un bloc qui se sépare dès l’arrivée d’un nocéen. Nous assistons alors à une ligne offensive très réussie. Rozenthal à droite, Hascoet face au gardien et Gras légèrement décalé sur le coté gauche. Le palet passera rapidement de crosses en crosses. Laurent Gras n’aura plus qu’à pousser le palet dans la cage vide (9-2 à 53’48).

Neuilly/Marne ne tardera pas à répondre avec un but marqué en toute facilité face à une défense morzinoise passive. Rey est pris par trois défenseurs, ce qui est complètement inutile lorsque l’on voit Carnegie arrivait, se munir du palet et tirer sous les jambières d’Hardy (9-3 à 55’53). Erreur à corriger côté morzinois !

Les joueurs continueront de tirer durant les quatre dernières minutes, mais les deux gardiens restent concentré. Le score en restera donc la. 9-3.


Morzine-Avoriaz effectue donc la bonne opération, passant de la onzième place à la neuvième. Les Pingouins auront réussi à bien rebondir et à concrétiser des actions très intéressantes. Du beau jeu pour l’équipe qui a réalisé un début de saison catastrophique.
Neuilly/Marne descend à la douzième place. Les Bisons se sont laissés surprendre et n’ont pas réussi, ni à construire correctement, ni à poser leur jeu. Quel dommage !
Beau match dans le Palais des Sports, qui retrouve des couleurs ! Pourvu que ça dure …

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Mitch a écritle 02/11/2008 à 23:02  
Un bon article précis qui souligne effectivement la différence de niveau entre les deux équipes, bravo Antoine Cauty, continuez!
Manu a écritle 02/11/2008 à 17:33  
BRAVO à Morzine-Avoriaz.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...