Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - LM - 11ème journée : Dijon vs Villard-de-Lans
1-4
(0-0 0-2 1-2 )
Le 15/11/2008
Dijon
Dijon  ] Villard-de-Lans ]
Quel coup de griffe...
 
A égalité de points, Ours et Ducs se retrouvaient pour une rencontre qui illustrait à merveille l'exemple du "Mach à ne par perdre" le vainqueur étant assuré de décoller de ce ventre mou des équipes à 8 poins d'autant plus que Strasbourg (9 points) effectuait un déplacement délicat à Angers. Dans ce contexte nous pouvions nous attendre à un rude combat dans une rencontre haute en engagement et d'une intensité que tout passionné aime à ressentir. "La Fureur de vaincre" "était bien le titre pressenti avant le coup d'envoi, donné à cette occasion par Anne Caroline CHAUSSON, médaillée d’or de BMX aux JO de Pékin. Hors contre toute attente le duel fut bien fade dans une rencontre à sens unique dominée, sans grand mal, du patin et de la crosse par les Ours virevoltants et opportunistes face à des Bourguignons qui ne sont jamais ou bien trop tardivement rentrés dans le match.
 
Dijon, Hockey Hebdo Christian Simon le 17/11/2008 à 10:58
FICHE TECHNIQUE

783 spectateurs
Arbitres : Monsieur Barbez assisté de Messieurs Loos et Bouguin
Buts :
Dijon : ; 57:49 Aymeric Gillet (ass Tomas Janak)
Villard-de-Lans : 20:14 Romain Carry (ass Tomi Sykkö) ; 37:14 Alexandre Lefebvre (ass Nicolas Antonoff et Quentin Pepy) ; 47:28 Thibaut Sage-Vallier (ass Matthieu Le Blond) ; 55:40 Tomi Sykkö
Pénalités
32' dont 10' à Bochna contre Dijon
46' dont 10' à Carry et N.Favarin contre Villard-de-Lans


Je te tiens, tu me tiens…

Si ce premier tiers se solde par un sore nul, le développement du jeu donne cependant les premiers enseignements de la rencontre.
Dès les premières minutes, si les locaux se portent à l'offensive, les Ours opèrent en contres rapides qui mettent à mal des Dijonnais peu en jambe et rapidement dépassés par la vitesse de patinage visiteuse. En bon capitaine, Barin donne l'exemple et se charge de la première salve détourné par Hurajt, avant une nouvelle tentative de Tanesie.
Dijon réplique par Dauphin qui, à son tour trouve Favarin sur sa route.
Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Dijon  vs Villard-de-Lans - Quel coup de griffe...
Emily Simon
La pénalité infligée aux visiteurs dès 2'21 va illustrer à merveille le second enseignement de la soirée. Le face off en zone défensive villardienne ne profite pas aux locaux et ce sont les Ours qui s'offrent par Lefebvre une occasion repoussée par le cerbère local. Si les locaux parviennent à faire valoir leur jeu de puissance et tentent l'ouverture par des palets devant la cage, la défense iséroise met à mal toute finition et aucun tir cadré ne vient solliciter Favarin.
A cinq contre cinq, Barin met le feu mais voit sa tentative de Wrap around avorter, action sur laquelle, Dijon est à son tour sanctionné.
Sur cette première supériorité (4'34), s'ils s'installent territorialement, les Ours subissent à leur tour la hargne défensive locale qui s'interpose sur un lancer de Sedlak, Hurajt faisant le reste sur celui de Sykko.
A nouveau à égalité numérique, Dijon est à l'offensive, Gillet imité par Kristin subissent la loi de Favarin et Villard s'offre des contres, notamment par Guillot Diaz puis par Sykko qui malgré un marquage serré parvient à s'échapper et à solliciter Hurajt. (8'05)
Les deux dernières minutes de ce premier thé se soldent par une rébellion de Bochna qui porte l'offensive et offre une nouvelle occupation territoriale stérile aux locaux impuissants devant l'ardeur défensive visiteuse qui donne la réplique par une nouvelle action de Barin (9'34), Mazerolle bien lancé par Balcik lui donnant l'écho et poussant Villard à la faute à 10 minutes.
L'incapacité à s'imposer des locaux au cours de cette seconde supériorité est cruelle et seuls Gillet et Mazerolle parviennent à solliciter Favarin impeccable sur un arrêt mitaine à 11'31.
Rien ne change au cours des 10 dernières minutes, Bochna puis Stephen Dugas ne trouvent pas l'ouverture même constat pour Mazerolle qui s'embrouille dans sa dernière feinte et perd son face à face (14'05). La tentative de Lefebvre subit le même sort avant que Hurajt ne s'impose par deux arrêts mitaine dans un duel face à Sykko ( 15'45) et une nouvelle échappée de Sage Vallier (17'03)
Cette période s'achève sur une faute Dijonnaise par Decock à 18'27 qui ne change rien au tableau d'affichage malgré deux tentatives de Birkeland et un lancer de Nicolas Favarin bien stoppés par le portier local.

Un premier tiers qui peut sembler équilibré. Certes les locaux ont fait preuve de quelque lacune et ont peiné face à des Ours bien en jambes, solides défensivement et parfaitement véloce en contre sans pour cela parvenir à trouver la faille face à un gardien local qui sait "tenir la baraque" à l'égal de son homologue du soir. Un peu de vigueur à retrouver du côté bourguignon pour un peu de réalisme côté isérois et le spectacle serait à la hauteur de l'enjeu…


La douche froide…

C'est toujours en infériorité pour 33 secondes que les Ducs entament le tiers médian et vont encaisser leur premier but dès la 14ème seconde… La remise en jeu profite aux Ours, Sykko récupère pour un slap en angle de la bleue, Hurajt esseulé, concède un court rebond que Carry libre de tout marquage bonifie pour l'ouverture de la marque. 0-1 à 20'14 (5-4)

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Dijon  vs Villard-de-Lans - Quel coup de griffe...
Emily Simon
Ce but sonne quelque peu la rébellion locale, Stephen Dugas sonne la charge pour un centre à l'intention de Balcik, Kristin l'imite pour Bochna pour deux interventions de Favarin avant que Jansek ne manque le cadre. Ces quelques actions offensives font cependant long feu face au pressing défensif villardien qui prend rapidement la mesure et contrarie la construction de jeu locale. Bloqué dès la zone neutre Dijon ne trouve pas la solution, une fébrilité qui se confirme dans l'accumulation de mauvaises passes.
En infériorité à 24'48 suite à un accroché de Balcik, Hurajt s'impose sur une tentative de Birkeland avant que Carry (25'18) ne rejoigne à son tour les geôles. A quatre contre quatre, ni Pepy ni Guttig ne trouvent la faille.
Dijon ne se facilite pas la tâche en accumulant les fautes tout d'abord par Jancek (26;16) puis par Stephen Dugas (30'11) et enfin par Guttig à 33'17. Cette période de jeu est au bénéfice de Villard qui s'impose territorialement, Dijon est submergé et ne doit son salut qu'à son portier qui s'impose sur les tentatives de Le Blond, Barin, Birkeland, Sedlak, Pepy, Lefebvre et Nicolas Favarin. Seules deux offensives locales de Janak stoppé par Favarin et de Mazerolle cerné par trois Ours sont à mettre au compte des locaux. Villard règne en maître au niveau de la zone neutre et Dijon imprécis ne trouve toujours pas la solution pour déstabiliser ce pressing
L'occasion de reprendre un peu d'air s'offre cependant aux Dijonnais à 36'22 suite à une obstruction de Nicolas Favarin.
Bochna profite du premier face off, centre pour un tir de Kristin que Favarin détourne. La récupération est villardienne, Pepy trouve Antonoff laissé complètement libre qui remonte le long de la bande pour une longue transversale à l'intention de Lefebvre également libre de tout opposant qui sans mal trompe Hurajt. 0-2 à 37:17 (4-5)

La fin du tiers n'est marqué que par une avalanche de pénalité… Bochna écope tout d'abord d'une méconduite de 10 minutes puis c'est au tour de Birkeland (2mn) et Carry (10 minutes de méconduite) avant une altercation devant la cage de Favarin qui conduira Antonoff (2+2) Nicolas Favarin (2+10) ainsi que deux Dijonnais Guttig (2mn) et Senko (2+2) sur le banc d'infamie…

Fébrile et manquant de jus c'est mené de deux points que Dijon rejoint les vestiaires. Privé de plus pour 9 minutes de Bochna, le Bourguignon le plus en jambe de cette soirée on voit mal comment les locaux pourrait refaire ce retard face à une équipe villardienne qui a parfaitement pris la mesure. Solidité défensive et réalisme dans la gestion des contres ont fait la différence.


Le coup de grace…

Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Dijon  vs Villard-de-Lans - Quel coup de griffe...
Emily Simon
Incontestablement et malgré des imprécisions récurrentes, c'est avec plus t'intention et plus de rythme que les locaux entament ce dernier tiers. Les offensives se succèdent mais sont mis à mal par la défensive visiteuse qui ne lâche rien, Favarin s'imposant sur les tentatives de Balcik et de Janak.
A la faute à 45'57, Villard concède la première supériorité de ce tiers.
Dijon se rue à l'offensive, Balcik manque le cadre mais les positions de tir manquent à l'appel face au pressing défensif sans concession des visiteurs qui inscrivent un second point en infériorité. Le Blond coupe une passe dijonnaise, lance Sage Vallier qui prend de vitesse les derniers défenseurs et  s'impose dans son duel… 0-3 à 47'28 ((4-5)

A nouveau sanctionné à 48'53 puis à 50'32 Dijon subit, Hurajt s'imposant sur les tentatives de Birkeland. En contre, Barin detourne un lancer de Kristin et Favarin s'impose sur une tentative de Mazerolle alors que Gillet ne cadre pas.
A cinq contre cinq les locaux sont au pressing mais rien ne passe, Villard s'offrant un contre par Lefebvre et un plongeon de Hurajt.

Suite à une faute de Birkeland à 54'52, Dijon prend son temps mort et joue le tout pour le tout en faisant sortir son gardien.. Un coup de poker perdant, les passes locales sont imprécises et profite aux Ours qui, sur leur deuxième tentative trouve la cage vide par Sykko. (0-4 à 55'40)

Le but de Gillet en surnombre suite à une nouvelle faute villardienne à 57'49, (1-4) s'il sauve l'honneur ne changera rien à ce naufrage.


Si Dijon nous avait séduit à l'occasion de leur victoire face à Briançon en coupe de France en laissant entrevoir de réelle possibilité pour un digne parcours en championnat, force est de constater que dès lors, les Bourguignons sont bien en mal de confirmer. La rencontre de ce soir est bien le point d'orgue de cette lente descente en enfer. Indiscipline, manque de jus et de détermination, des supériorités inefficaces l'analyse de Daniel Maric auprès de notre confrère du Bien Public, Jérôme Roblot est sans concession…Sans un sursaut collectif et une rage de vaincre retrouvée on voit mal aujourd'hui comment les Dijonnais sous pression pourront refaire surface d'autant plus qu'une victoire s'avère impérative dès samedi à Strasbourg avant de recevoir les Dragons de Rouen pour la dernière journée de la phase aller.

Villard a parfaitement joué le coup en faisant valoir au mieux ses atouts et fait incontestablement le bon coup en repartant avec deux points qui risquent de peser lourd à l'heure des comptes.
 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Admin-des-Ours a écritle 18/11/2008 à 10:03  
Le plus surprenant c'est que les Ours jouent mieux hors de leu base.......
champi74 a écritle 17/11/2008 à 21:45  
Très bon résumé. On s'y croirait !
Surprenant que les ours, qui ont du mal quand ils sont en supériorité numérique, arrivent à en mettre 3 en infériorité...
Mais bon, tant qu'on gagne, ca me va !
Admin-des-Ours a écritle 17/11/2008 à 11:10  
Excellent résumé. Tomi est crédité de deux points pour ce match, c'est cool pour lui ! Nous supporters Villardiens on ne s'est pas ennuyés à Trimolet ....
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...